Japonais à Pearl Harbor : des condoléances mais pas d’excuses !

Publié le 30 décembre 2016 - par - 29 commentaires - 853 vues
Share

Certes, je n’attendais pas d’excuses du premier ministre japonais pour la lâche attaque de Pearl Harbor, qui fit 2400 morts parmi les soldats américains, sans la moindre déclaration de guerre préalable, le 7 décembre 1941 ( “jour marqué du sceau de l’infamie”  dira Franklin D. Roosevelt).

L’agression japonaise, symbole de la fourberie et de la perfidie les plus machiavéliques qui soient, restera à jamais une tache indélébile dans l’histoire du Japon. La marque du déshonneur, véritable insulte au code moral légendaire des Samouraïs.

21 navires et 328 avions de combat furent détruits en deux heures par un raid aérien de 400 chasseurs et bombardiers japonais,  partis de 6 porte-avions en deux vagues successives.

En quelques décennies, le Japon a réussi l’exploit de se débarrasser du rôle d’agresseur de Pearl-Harbor  pour endosser l’habit de victime d’Hiroshima !

Depuis les années 30, l’armée impériale japonaise s’est pourtant illustrée par sa sauvagerie et ses atrocités, qui n’ont rien à envier à la barbarie nazie.

En matière de férocité envers les vaincus, les hordes de Gengis-Khan n’ont pas fait pire.

Aucun responsable japonais ne s’est excusé officiellement et par écrit, de la cruauté bestiale dont ont fait preuve les soldats de l’empire japonais à travers toute l’Asie jusqu’en 1945.

Aucune excuse pour le massacre de Nankin en 1937, qui fit 200000 victimes.

Des milliers de soldats chinois désarmés exécutés, 80000 Chinoises violées.

Certains négationnistes japonais nient la réalité de cet épisode barbare, alors que depuis 2014, la Chine rappelle ce massacre par une journée commémorative.

Aucune excuse pour les centaines de milliers d’esclaves sexuelles, enrôlées de force pour devenir les “femmes de réconfort” des soldats de l’armée impériale.

Coréennes, Philippines, Malaisiennes, Chinoises, ont subi cette ignominie sans nom.

De 1905 à 1945, l’armée impériale a géré des milliers de maisons closes à travers son empire.

Aucune excuse pour les horribles souffrances vécues par les cobayes humains, au cours des expériences pratiquées par des médecins barbares, au sein de l’Unité 731, véritable laboratoire de l’épouvante et de l’inhumanité créé en 1932 !

Vivisections sans anesthésie, inoculation de virus, peste typhus, choléra, amputations pour étudier la gangrène etc.  etc.. Il aura fallu attendre 2002, donc 70 ans après sa création, pour que les autorités japonaises reconnaissent enfin l’existence de cette unité criminelle.

Aucune excuse pour les traitements inhumains  infligés aux prisonniers, tortures, famines ou décapitations en série. Malheur aux vaincus !

Les Allemands ont tué six millions de Juifs et 20 millions de Russes, les Japonais ont massacré pas moins de 30 millions de Philippins, Malais, Vietnamiens, Cambodgiens, Indonésiens et Birmans. Qui en parle ?

Un prisonnier aux mains des Occidentaux avait un risque de mortalité de 4%.

Un prisonnier aux mains des Japonais avait un risque de mortalité de 30%.

Aucune excuse pour la colonisation de l’Asie depuis les années 30.

La repentance est un mot inconnu au Japon.

Rappelons aussi que le peuple japonais a toujours applaudi aux conquêtes de son armée et qu’en 1945, acculé par les forces américaines, il s’apprêtait à repousser l’invasion, l’empereur et ses généraux ayant rejeté  l’ultimatum de Postdam.

Par conséquent, ceux qui accusent aujourd’hui les Américains de crime contre l’humanité à Hiroshima et Nagasaki, oublient qui fut l’agresseur et qui refusa de capituler sans condition.

Ce n’est pas de gaité de cœur que Truman ordonna le feu nucléaire sur le Japon.

Mais un débarquement et la conquête du pays, défendu par un peuple fanatisé à l’extrême, aurait coûté la vie à 500000 GI’s.

Un prix trop lourd pour le peuple américain, lassé par 4 années de guerre sur deux fronts simultanés, en Europe et dans le Pacifique.

La première bombe, “Little Boy”, fut larguée d’un B29 et raya Hiroshima de la carte le 6 août 1945.

La deuxième, “Fat Man”, rasa totalement Nagasaki le 9 août 1945.

Car après la destruction d’Hiroshima, l’empereur et son état-major rejetèrent le second ultimatum, qui exigeait une reddition sans condition.

Voici le message que les Américains avaient diffusé au peuple japonais :

” L’ATTENTION DU PEUPLE JAPONAIS “

“L’Amérique demande que vous prêtiez immédiatement attention à ce que vous allez lire sur cette feuille.

Nous sommes en possession de l’explosif le plus destructeur jamais conçu par l’homme. Une seule de nos bombes atomiques, que nous avons récemment développées, est équivalente à la puissance explosive de 2 000 B-29 lors d’une seule mission……”

Hélas, dirigé par des généraux jusqu’au-boutistes, le Japon s’entêta… ne cédant qu’après Nagasaki.

Le 2 septembre 1945, le général Mac Arthur recevait la capitulation sans condition du Japon.

Une guerre se terminait, et l’ère atomique commençait…

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOUDRY

cet article……..bref !
les uns et les autres n’avons pas à nous excuser de ce que nos ancêtres ont fait,
ce que nous avons à faire c’est tenir compte de l’histoire pour ne pas nous conduire en  » bouchers « ,et toujours en tenir compte pour évoluer plus intelligemment.

OTOOSAN

« Rappelons aussi que le peuple japonais a toujours applaudi aux conquêtes de son armée  » Et ça vous étonne ???
Tokyo – Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé ses « condoléances éternelles » pour les victimes de la guerre et qualifié d' »inébranlables » les excuses passées du Japon, mais a appelé à en exempter dorénavant les générations d’après-guerre.

« Au 70e anniversaire de la fin de la guerre, je m’incline profondément devant les âmes de tous ceux qui ont péri tant dans notre pays qu’à l’étranger. J’exprime mes sentiments de profonde peine et mes condoléances éternelles et sincères », a dit M. Abe dans sa déclaration officielle marquant l’anniversaire de la capitulation du Japon » C’est pas des excuses ça ?

OTOOSAN

« véritable insulte au code moral légendaire des Samouraïs. », Manifestement vous ne connaissez pas le sujet !
« Aucune excuse pour les centaines de milliers d’esclaves sexuelles, enrôlées de force pour devenir les “femmes de réconfort” des soldats de l’armée impériale », Ha bon ?
« Le Japon et la Corée du Sud ont enfin réglé leurs contentieux qui datent de la Seconde Guerre mondiale. Les deux pays se sont mis d’accord pour le dédommagement des femmes coréennes prostituées de force pour l’armée japonaise. Le gouvernement japonais a reconnu sa responsabilité dans le drame que ces esclaves sexuelles ont enduré. « Nous exprimons notre remord et les excuses du gouvernement », a déclaré Shinzo Abe, Premier ministre du Japon »….

Nico

Il est vrai que la barbarie froide et sauvage de l’armée japonaise est inqualifiable ( l’unité 731 summum de l’horreur un film atroce existe sur ce camp) , tenu volontairement sous silence comme les 14 siècles d’esclavage pratiqué par les arabo-musulmans.

Simone GUTIERREZ

D’ un naturel plutôt calme , je sors de mes gonds face à cette MASCARADE qui consiste à présenter des excuses , au nom d’ une Nation , au sujet d’ actes désormais figés dans l’ Histoire .
La démarche des  » excuses  » revient à rendre tous les VIVANTS actuels RESPONSABLES de méfaits passés commis par des MORTS .
Le véritable mobile inavoué , au cœur de la larmoyante démarche des  » excuses  » , c’ est le besoin de celui qui les présente de se faire passer pour un humaniste . N’ est ce pas Monsieur Chirac ?
Comme disait Jean Dutourd , tous ces gens-là ne veulent que  » montrer la beauté de leur âme  » …. et au besoin grapiller quelques électeurs de-ci , de-là .
On pensera ce qu’ on voudra de Mitterrand , lui ne s’ est jamais abaissé à ce genre de manœuvre cousue de fil blanc.

Hugues

Monsieur Guillemin, je ne vous comprends pas sur ce coup là. Vous étiez pourtant officier. En outre, vous savez mieux que quiconque, que les choses ne sont pas aussi manichéennes. Pouvez-vous me citer une guerre, qui n’a pas eu sont lot d’atrocités ?

Ivan Greindl

Certes.
Mais tout de même pas à cette échelle ! L’atrocité contre les autres peuples était devenue une « institution » allant de soi, pour les Japonais. Combien de milliers de Chinois, y compris femmes et enfants, ont été enterrés *vivants* lors de la guerre sino-japonaise ! L’utilisation intensive d’armes chimiques, le largage de puces contaminées par la peste et les expériences de l’Unité 731, ne sont que des preuves supplémentaires que la cruauté japonaise n’avait rien à envier aux « supplices chinois ».

Ortemann

Mais vous ne savez pas que ce ne sont que les pays européens qui doivent s’excuser .

hathoriti

Les bombes sur Bagdad, la destruction de l’Irak et la mort de Saddam Hussein furent basées sur les mensonges des américains ! Pour Pearl Harbor, d’après ce que j’ai lu, ce fut également le même principe ! Les ricains eux-mêmes (le gouvernement) auraient provoqué la réaction japonaise meurtrière. Mais c’était en effet, une cible MILITAIRE ! Hiroshima et Nagasaki furent des cibles CIVILES, donc, femmes, enfants, vieillards et malades ! Dégueulasse ! Les américains ne s’excuseront jamais !

Daniel BOUTONNET

Il a fallu une seconde bombe atomique pour que les autorités japonaises arrêtent le combat ! Ils portent la totale responsabilité de celle-ci. Mais sans doute auriez-vous préféré que des centaines de milliers de ces horribles yankees – et autant de Japonais évidemment – continuent à mourir pendant des mois. Je ne suis pas particulièrement américanophile et pas du tout anti-Japon, mais il y a des vérités qu’il faut rappeler. A priori vous devez faire partie de ceux qui pensent que la CIA est à l’origine du 11 septembre et que les Américains n’ont jamais été sur la lune…

Paskal

Exact, on peut en dire autant de Dresde. Ca n’excuse pas les atrocités commises par l’impérialisme japonais.

hathoriti

Bien d’accord aussi sur ce point, Paskal ! De toute façon, les hommes, depuis la nuit des temps ont inventé les pires sévices et supplices et horreurs contre leurs semblables humains !

Guillemain

Je vois que certains ont oublié QUI était l’agresseur sans déclaration de guerre.
Je vois que certains ont oublié les atrocités commises par l’armée impériale
Je vois que certains ont oublié les 2 refus d’obtempérer aux 2 ultimatums

Même après Hiroshima, les autorités ont encore refusé la capitulation.
C’est l’empereur et ses généraux qui ont sacrifié leur peuple, pas les Américains

Les Japonais ont fait des millions de victimes quand ils étaient les plus forts à travers toute l’Asie. Et à cette époque, le peuple japonais applaudissait aux conquêtes.

Ne confondons pas la mentalité japonaise de cette époque avec la mentalité occidentale.
C’était Vae Victis

SenosenJack

Les explosions atomiques sur le Japon ont exterminés des populations entières, je ne vois aucun courage dans ces actes barbares.

Gretsch

Les États-Unis ne s’excusent jamais, pour la liste de leurs crimes longue comme le bras, et qui commença dès leur naissance. A Pearl Harbor, les Japonais ont attaqué une cible militaire, alors que les US ont largué les deux seules bombes atomiques de l’histoire sur des civils… quand même !

Daniel BOUTONNET

Le Japon d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier, personne ne nie ce que vous en dites (et en ce qui concerne le QI c’est un fait général pour tous les pays asiatiques évolués comme la Corée du Sud, Singapour et même la Chine). Tout ce que rappelle Jacques Guillemain n’est en revanche aussi que la stricte et sinistre réalité.

Ultra-Lucide

On peut légitimement soupçonner qu’à partir de Novembre 1941, la constatation par les élites pro-nazies américaines, puissantes en background derrière Roosevelt, que le 3 ème Reich était en train d’échouer à détruire l’URSS communiste. Il fallait donc intervenir dans la guerre en position de victime, et détruire l’Axe. Tout a été organisé pour pousser le Japon à attaquer et à faire en sorte que Pearl Harbor soit une cible facile (Voir Aventures de l’Histoire, N°1 Hors série du 7 décembre 2001-http://www.le-livre.com/fiche-R150156812.html). Le Japon est tombé dans le piège. Mais cela n’ôte rien à l’abominable cruauté des troupes japonaises et à leurs crimes de guerre impunis.
La marche à la mort de Bataan, vous connaissez? Le Japon a récolté ce qu’il a semé.

Ultra-Lucide

Les Japonais sont des gens d’un raffinement extrême et d’une politesse parfaite, mais qui comme beaucoup d’asiatiques peuvent basculer dans une violence extrême en fonction des circonstances, et sans états d’âme.

August

Nous devons arrêter avec les excuses , notre monde actuel n’est pas meilleure .

Françoise

En 1944, au Vietnam, ma tante et mes deux cousines ont été enterrées vivantes par les Japonais. Aujourd’hui mon fils adore les mangas. Ainsi va la vie… De toute façon, le Japon étant une terre instable et volcanique, il finira par disparaître totalement.

Matamoros

La France aura disparue elle sera Africaine arabophone musulmane avant que le Japon ne disparaisse par une instabilité terrienne dont nous sommes tous tributaires.

Françoise

Je ne vous souhaite d’avoir des membres de votre famille enterrés vivants… Pour le reste, si vous ne voulez pas que votre pays disparaisse, défendez le au lieu de faire la causette !

Matamoros

Ma défense a commencée par celle de l’Algerie française et elle continue aujourd’hui . Pour la compassion je la partage avec celle des pieds noirs et harkis massacrés abandonnés par une certaine armée française dans l’indifférence de la métropole.

Françoise

D’accord avec vous. Je fais partie des descendants des Indochinois qui se sont installés en Algérie après Dien Bien Phù. Mes parents ont eu beaucoup de « chance  » dans leur vie : après la barbarie japonaise, la barbarie communiste, la barbarie en Algérie… Cependant ma compassion je ne la donne pas juste à une seule catégorie de personnes et pas seulement à ce qui m’arrange. Les Asiatiques sont gentils parce qu’il n’est pas bon de perdre la face devant un étranger et je sais de quoi je parle puisque je suis asiatique!

Françoise

Et merci pour votre compassion…

Claudio

A mois d’août 1985, je fis la connaissance d’une Niçoise, lors d’un banal trajet en autocar. A la radio, France Inter consacra une minute aux commémorations des martyres d’Hiroshima et de Nagasaki. La réaction de la femme assise à côté de moi ne se fit pas attendre. Elle me raconta comment furent exécutés, dans la scierie, ses parents, ses frères et ses sœurs par les soldats japonais, au Vietnam. La même cruauté dont firent preuve les officiers des camps de prisonnières chinoises en Mandchourie quelques années auparavant.
Cachée au fond d’un meuble, la fillette ne tomba pas entre les mains des soldats japonais.
A lire également l’holocauste oublié de Nankin:
http://www.pausecafein.fr/horreur/histoire-massacre-nankin-guerre-sino-japonaise.html

Cuisses de porc

Au moins en occident a cet époque ont savaient se défendre aujourd’hui quand les beurs tuent des gens l’état ne réagit pas, pire ils caresse la criminalité dans le sens du poil !

Paracelse

De noimbreux socialistes tres connus ont signe un lettre d’excuse a adolf pour le comportement des troupes francaises qui resistait a l’invasion allemande

Paskal

A quoi faites-vous allusion ?