Prendre la moitié de l’Arabie saoudite et y installer les réfugiés

Publié le 13 novembre 2015 - par - 9 commentaires - 2 142 vues
Share

Arabiesaoudite3milllionstentes

Pèlerinage de La Mecque : de quoi installer 2 millions de personnes, et il y a encore de la place…

L’écrasante majorité des réfugiés qui arrivent en Europe sont des musulmans, appartenant à une nation qui prétend être “la meilleure nation suscitée pour les humains”, selon le Coran 3:110. 

Les pays européens dans lesquels ces réfugiés viennent pour demander l’asile sont considérés par les musulmans comme des pays de mécréants contre lesquels ils ne cessent d’invoquer Dieu, nuit et jour, et à longueur d’année, pour “qu’Il rende orphelins leurs enfants, et veuves leurs femmes”. Selon le droit musulman, ces pays forment ce qu’on appelle Dar al-kufr (pays de mécréance) et Dar al-harb (pays de guerre), donc à conquérir par le jihad avec ce que cela implique comme butins de guerre et enlèvement des femmes pour en faire des esclaves.

Le cheikh égyptien Abu Ishaq Al-Huwayni le dit sans détour: “La pauvreté dans laquelle nous sommes, n’est-ce pas parce que nous avons abandonné le jihad? Si nous faisions chaque année une, deux ou trois razzias, beaucoup de gens deviendraient musulmans. Et ceux qui refusent de se convertir et empêchent d’appeler les gens à l’islam seraient combattus et nous les prendrions comme esclaves, mettrions la main sur leurs biens, leurs enfants et leurs femmes. Et tout cela, c’est de l’argent. Chaque combattant reviendrait du jihad avec les poches pleines, ramenant chez lui deux ou trois filles, trois ou quatre femmes, trois ou quatre enfants. Faites le calcul: chaque tête au prix de 900 ou de 600 dirhams. Ainsi il revient avec une bonne somme d’argent. S’il allait faire des affaires dans un pays occidental, jamais il n’en tirerait autant. Chaque fois qu’il se trouve en difficulté financière, il en vend une tête pour s’en sortir.”  Ces propos ne sont pas une invention de la part du cheikh en question. C’est ce qui est enseigné par l’Université de l’Azhar. Voir à cet effet cette vidéo en arabe:

https://www.youtube.com/watch?v=snjomuNtX_w

Le cheikh saoudien Saleh Fawzan, membre du Comité permanent des avis religieux (ifta’) et membre du Conseil des Oulémas en Arabie Saoudite, dit: “L’islam n’interdit pas de prendre les femmes comme captives, et celui qui appelle à interdire l’enlèvement des femmes est un ignorant et un athée.” Il a ajouté dans un court Tweet de son compte Twitter: “Cette norme découle du Coran, et on ne peut l’abroger tant que dure le jihad pour Allah.” Il poursuit: “Voilà le jugement de Dieu, qui ne fait de faveur à personne et ne ménage personne. Si l’esclavage était interdit, l’Islam l’aurait clairement énoncé comme il l’a fait avec l’usure et l’adultère. L’Islam est fort et ne ménage personne.” (Http://goo.gl/Mye1qK)

L’imam chiite Ahmed Hassani Al-Baghdadi n’est pas moins catégorique dans ce domaine que ses collègues sunnites. Je vous invite à regarder cette interview en arabe sur la chaîne de Bagdad

https://www.youtube.com/watch?v=UIXlaawzcoY

Toutes ces positions sont pleinement en accord avec ce qui se trouve dans les ouvrages reconnus de droit musulman, y compris l’ouvrage du philosophe et juriste Averroès (Ibn Rushd): “Bidayat al-mujtahid wa-nihayat al-muqtasid”, et que les occidentaux adulent sans en connaître l’enseignement juridique. Ces positions sont encore enseignées dans les écoles, les instituts et les universités des pays arabes et islamiques, y compris Al-Azhar et les Hawzah chiites.

Il y a beaucoup d’articles et d’informations qu’il faudrait compiler et analyser pour voir les éléments cachés, les motifs et le financement de l’immigration actuelle vers les pays européens. Certaines de ces informations indiquent que cette immigration vise à déstabiliser l’Europe. Et certains considèrent les immigrés comme une cinquième colonne en préparation de l’invasion de l’Europe. La Turquie, autrefois le centre du Califat ottoman, est l’un des pays qui soutiennent cette immigration. Notez que l’Empire ottoman a occupé un certain nombre de pays occidentaux dans lesquels viennent ces immigrés … y compris la Grèce et les pays des Balkans. Il a assiégé Vienne en 1529, et en 1532 il a lancé une campagne militaire contre les Allemands. La Turquie rêve-t-elle de la réoccupation des pays qui étaient sous la domination ottomane? Rêve-t-elle du Jihad, des razzias et du rapt des femmes par le biais des réfugiés? Les semaines et les mois prochains vont révéler beaucoup de secrets.

Quoi qu’il en soit, les pays européens ont commencé à prendre des mesures pour limiter cette immigration et déporter ceux qui ne remplissent pas les conditions prévues par la Convention relative au statut des réfugiés. La mesure la plus récente est  la réunion euro-africaine à Malte pour discuter de la crise de la migration. Le problème est qu’il est presque impossible de renvoyer les réfugiés dans leur pays. Il y a des centaines de milliers d’immigrants qui ne possèdent pas de papiers d’identité pour une raison ou une autre, et dont on ne peut pas vérifier la nationalité. Ils ne peuvent donc pas être renvoyés dans leurs pays d’origine. Et il est devenu impossible de limiter l’entrée de nouveaux immigrants dans les pays occidentaux … à moins que ces pays n’érigent des barrières pour empêcher leur infiltration. Et cela est impossible pour les pays ayant accès à la mer comme la Grèce et l’Italie. Vous ne pouvez pas non plus laisser les immigrés se noyer sans les secourir.

Ainsi, les pays européens se retrouvent devant un véritable dilemme qui peut conduire à une guerre civile à l’intérieur de ces pays eux-mêmes, guerre qui détruira tout et les transformera en champ de ruines comme la Syrie, l’Irak et ailleurs. Certes, vous ne pouvez pas blâmer les réfugiés fuyant les guerres de sauver leur vie. Mais vous ne pouvez pas non plus blâmer les pays occidentaux qui prennent des mesures afin d’empêcher des guerres sur leurs territoires., guerres  qui ne sont dans l’intérêt  des pays européens ou des réfugiés eux-mêmes.

Alors, quelle est la solution? J’ai fait part dans un article précédent http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=485147 deux propositions:

  • L’aménagement d’une ou de plusieurs îles grecques vers lesquelles les réfugiés musulmans seraient dirigés. On y ferait construire des logements par les réfugiés eux-mêmes, et on y ouvrirait des hôpitaux, des écoles, des universités et des usines.
  • Prendre la moitié de l’immense territoire saoudien et la placer sous la protection des Nations Unies, d’autant que 60% des Saoudiens, selon certaines sources, soutiennent l’Etat islamique (Daesh), et les Saoudiens sont ceux qui financent le terrorisme dans la région. Ce sera une sorte de compensation pour les crimes de l’Arabie saoudite.

Le problème avec les îles grecques est que le nombre des réfugiés ne cesse d’augmenter, pouvant atteindre plusieurs millions dans un avenir proche. D’autre part, la Grèce a été sous la domination turco-ottomane pendant des siècles, et elle a lancé une guerre de libération entre 1821 et 1832 pour se débarrasser de cette domination. Prendre des îles grecques pour y placer des immigrants de pays musulmans provenant de l’ennemi historique Turquie ne ferait que raviver les plaies ouvertes des Grecs.
.
Par conséquent, la seconde solution est préférable, à savoir prendre la moitié de l’Arabie Saoudite, pour les raisons suivantes:
– La Péninsule arabique est le berceau de l’Islam, et l’écrasante majorité des réfugiés sont des musulmans.
– La superficie de l’Arabie saoudite est de deux millions de kilomètres carrés, équivalente à quatre fois la superficie de la France. Et ce territoire peut accueillir plus de 100 millions de migrants, qui ont envie de quitter leurs pays à cause de la faim et de la guerre.
– L’énorme richesse pétrolifère en Arabie Saoudite peut être exploitée au profit des réfugiés musulmans. Selon la loi islamique, les musulmans appartiennent à une seule nation, et ils ont droit aux richesses des pays islamiques.
– La richesse de l’Arabie saoudite ne profite aujourd’hui qu’à un petit nombre de princes, tandis que des millions de musulmans en Arabie Saoudite et à l’étranger sont en train de mourir de faim et de pauvreté.
– L’Arabie saoudite est le principal bailleur de fonds du terrorisme dans le monde. Pour rappel, les attaques terroristes aux États-Unis le 11 Septembre 2001, qui ont tué plus de 3.000 personnes, ont été menées par 19 personnes liées à Al-Qaïda, dont quinze avaient la nationalité saoudienne.

Bien sûr, certains objecteront que les immigrants vers les pays occidentaux ne veulent pas vivre sous un système saoudien violant les droits de l’homme. Pour cette raison, vous devez prendre la moitié du territoire de l’Arabie saoudite et la moitié de sa richesse pétrolière et les mettre sous protection internationale. On pourra l’appeler, par exemple: l’État des réfugiés. Ce doit être un Etat démilitarisé, protégé par une force supervisée par le Conseil de sécurité, et il doit respecter les droits humains. Cet État ​​peut devenir un modèle pour d’autres pays musulmans.

Dans la pratique, on doit amener tous les réfugiés musulmans venant dans les pays occidentaux à aller vers ce territoire protégé et assurer leur sécurité, en leur permettant de retourner dans leur pays d’origine quand ils le veulent.

Sami Aldeeb, Professeur des universités
Directeur du Centre de droit arabe et musulman
Traducteur du Coran en français et auteur de nombreux ouvrages
www.sami-aldeeb.com
www.blog.sami-aldeeb.com

Version originale arabe de cet article

Print Friendly, PDF & Email
Share

9 réponses à “Prendre la moitié de l’Arabie saoudite et y installer les réfugiés”

  1. Erick dit :

    Oui mais toutes ces tetes de zobs, ne veulent pas acceullir leurs fres dans l’ame car ils sont egoistes et n’aiment pas le partage de leur fortune….. Des laches et des moins que d’un grain de sable….. Leur religion n’evalue pas l’aide a leurs freres et soeurs.

  2. Peau de la Vieille Hutte dit :

    Cher professeur,
    Votre proposition de mettre à la disposition des migrants la moitié de l’Arabie Saoudite est séduisante, mais irréaliste. D’abord parce que ces millions de migrants sont d’ethnies très différentes, des blancs, des noirs, des asiatiques… Ils finiront par s’entretuer les uns les autres !
    Décréter qu’une part d’un état souverain est désormais mis à la disposition de millions d’étrangers signifierait que l’on s’asseoit sur la souveraineté des nations, et ceci serait inacceptables pour les nations du monde entier !
    Enfin ceux qui détruisent leurs papiers d’identité pour rendre impossible leur identification, j’ai une solution ! Et avant les Britanniques l’ont eu en Inde avec les récalcitrants musulmans ; les menacers d’être bouffés par des porcs élevés spécialement à cet effet, vous allez voir s’ils ne se mettent pas à table pour révéler leur véritable identité, et dire d’où ils viennent ! Je n’ai pas de compassions pour les musulmans, désolé j’en souffre actuellement assez avec ma propre famille. Vous êtes chrétien et votre compassion vous honore, mais pour moi il n’y a plus de place pour ce sentiment envers ces zombies atteint par ce mal diabolique.

  3. Herbert Sogno dit :

    Oui, bien sûr M. Aldeeb, cette idée formidable serait bien évidemment la solution idéale et vous savez sans doute qu’elle n’est pas nouvelle, mais la difficulté, ce n’est pas de la clamer, mais de trouver par quel chemin il serait possible d’essayer de la mener à sont aboutissement. Personnellement, je ne vois absolument pas comment on pourrait faire pression sur l’ONU pour l’amener à exiger une saisie de la moitié du territoire sahoudien, procédure dont je doute qu’elle soit répertoriée dans les protocoles internationaux. C’est plutôt à ça qu’il faudrait réfléchir.

    Naturellement, je vous accorde qu’il faut d’abord commencer à proposer cette idée à ceux qui sont en mesure d’y réfléchir concrètement. Si vous pouvez faire ça, et que vous vous y attelez, je vous en félicite admirativement, vous y encourage avec insistance et vous en remercie chaleureusement. Bon courage.

  4. Caughnawaga dit :

    Mais si tout le monde devient musulman, qui va travailler ???? Quand on sait que les musulmans ne travaillent pas, ils font travailler les autres par contre

  5. BALT dit :

    Très bonne analyse et très bonne idée. Mais est-ce que nos gouvernants sont aussi réalistes que vous?

  6. DURADUPIF dit :

    On peut rêver. Ne comptez par sur une once d’humanité. Ce n’est pas dans leurs textes irréfragables et par conséquent pas dans leurs esprits. On ne peut opposer qu’une seule chose : la force.

  7. lucas dit :

    Monsieur le Professeur votre idée est géniale, l’Arabie Saoudite est vraiment le lieu idéal pour ces migrants, là, ils n’auront pas de rancoeur ni de haine !

  8. Christine L dit :

    Magnifique ! Je souscris pleinement à cette proposition !