Prières musulmanes : nous ne voulons pas que les rues de Paris ressemblent un jour à celles de Moscou


Notre collaborateur Maxime Lépante est de retour, et quel retour ! Il nous fait profiter d’images exclusives, venues de Moscou, qui vous glacent le sang. On y voit une véritable marée humaine de musulmans occuper les rues de la capitale russe. (1) Il faut reconnaître, à la vision de telles images, que les envahisseurs de la rue Myrha, tous les vendredis, paraissent presque portion congrue… Et pourtant, comment ne pas penser que ce qui se passe à Moscou aujourd’hui se passera à Paris et ailleurs demain, si aucun coup d’arrêt n’est donné à l’offensive islamiste ? De quoi rendre crédible la fiction d’Elena Tchoudinova (présente aux assises du 18 décembre), 2048, La mosquée Notre-Dame de Paris.
[youtube akHJ-Vdcqtk&feature]
Ces images effrayantes ne donnent que plus d’importance à la première rencontre entre Geert Wilders et Oskar Freysinger, ce 9 juin, à La Haye (2). Il est capital, dans ce contexte où se joue l’avenir de notre modèle de société, que les deux fers de lance de la résistance à l’islamisation de nos pays se soient enfin rencontrés, et travaillent désormais ensemble. Il faut en effet construire, comme cela était l’esprit des assises de Charenton, le 18 décembre, une véritable résistance européenne face à l’islamisation grandissante de nos pays.

Pour construire cette résistance, il faut d’abord travailler dans notre pays, et ne pas attendre que la solution vienne d’ailleurs. C’est d’abord depuis la France que les patriotes doivent s’organiser. Il n’était pas question, pour nous, de ne pas marquer le premier anniversaire du désormais célèbre apéro saucisson-pinard du 18 juin 2010. Cette année, nous avons décidé de célébrer l’amour de notre pays en chansons suivies de quelques prises de parole, notamment celles de notre ami Oskar Freysinger, de Christine Tasin, Pierre Cassen, Tom Trento (citoyen américain qui était également intervenu le 18 décembre dernier) et de quelques jeunes symbolisant la Résistance à l’islamisation de notre pays.
Les Identitaires ne seront pas présents cette année, pour des raisons qu’expliquent Pierre Cassen et Christine Tasin. Nous avons donc des responsabilités importantes, car, comme le disait Philippe Landeux, (3) responsable de notre sécurité, nous ne pouvons compter que sur nous pour assurer notre sécurité, lors de ce rassemblement amical et festif, et il n’y a pas de manifestations possibles sans service d’ordre efficace.
Il n’est nul besoin d’avoir des gros bras et de faire du karaté ou tout autre sport de combat pour être dans un service d’ordre (même si cela aide, parfois). On peut assurer des fonctions qui ne demandent pas de force physique, mais simplement de la vigilance et de la discipline, et nous encourageons tous nos lecteurs et sympathisants à participer à la constitution de ce service d’ordre qui sera garant de notre indépendance, et surtout de notre capacité à assumer seuls notre combat pour la défense de nos valeurs.
Nous pensions, éternels candides que nous sommes, qu’il serait difficile, pour nos adversaires, de demander l’interdiction d’une initiative autour de l’amour de la France et de ses chansons, un 18 juin. Nous pensions que cela serait encore plus difficile quand les « Identitaires », ne feraient pas partie des organisateurs. Eh bien, nous avions gravement sous-estimé l’art des sophismes du Parti Radical de Gauche (PRG), qui avait déjà, le premier, dégainé contre les assises de Charenton. Nous ne pouvons pas résister au plaisir de vous faire profiter de ce grand moment de littérature.

Communiqué de la Fédération PRG Paris
Nouvelle provocation de Riposte Laïque
NON à la réunion publique d’Oskar FREYSINGER, Député Suisse « anti-minarets », aux Champs-Élysées !
L’organisation par les associations « Riposte laïque » et « Résistance Républicaine » d’une réunion publique et d’un concert pour « chanter l’amour de la France », constitue un dangereux amalgame entre les valeurs laïques et républicaines et un nationalisme aux relents xénophobes. Elle prolonge les actions provocatrices initiées par ces groupuscules extrémistes, à l’image de « l’Apéro Saucisson-Pinard » organisé à la même date l’an dernier.
Nous avons été interpellés par l’intervention annoncée du très controversé Oskar Freysinger, député d’extrême droite suisse, membre de l’UDC, célèbre pour sa campagne ouvertement raciste « contre la construction des minarets », ainsi que « quelques autres intervenants dont [les organisateurs donneront] le nom la semaine prochaine ».
Cette prétendue célébration, soutenue par d’autres groupuscules issus des mouvements « identitaires », s’inscrit dans l’actuelle offensive de l’extrême droite en Europe contre l’universalisme républicain.
Prévue en pleine rue, un samedi après-midi, de surcroît dans un axe particulièrement fréquenté et touristique comme les Champs-Élysées, cette manifestation n’est rien d’autre qu’un meeting politique déguisé sur l’espace public. Elle présente un risque de trouble à l’ordre public évident.
Nous demandons donc au Préfet de Police de Paris d’intervenir pour ne pas autoriser la tenue de ce rassemblement provocateur, et d’empêcher ainsi l’accès à une telle tribune à cet agitateur populiste, aux organisations soutenant cet événement ainsi qu’aux idées discriminantes qu’ils véhiculent.
La Fédération de Paris du Parti Radical de Gauche

Comment mieux confirmer le dernier édito de Riposte Laïque, sur la connivence des racailles, des gauchistes et des islamistes pour saper la France ? Le Parti Radical de Gauche en est réduit à demander l’interdiction de parole d’Oskar Freysinger, osant qualifier de « raciste » sa campagne contre les minarets. Ils mentent délibérément en voyant des  » groupuscules Identitaires » dans les organisateurs de cette initiative. Ils se comportent, dans le pays de Voltaire, comme des cerbères du politiquement correct, se permettant de décréter ce qui est permis au peuple de Paris, et ce qui doit lui être interdit. Ils ne font que confirmer que ce que Riposte Laïque et Pat Condell écrivent régulièrement : le véritable totalitarisme, aujourd’hui, est à gauche, et il collabore à l’implantation d’un autre fascisme, politico-religieux, sur notre territoire.
Nous venons d’ailleurs d’en avoir une preuve éclatante avec la dernière déclaration de la LDH. Cette association qui porte plainte contre Riposte laïque qui dénonce les méfaits auxquels  l’islam  peut conduire défend avec véhémence un imam expulsé en 2006 pour avoir « incité à la haine raciale contre les juifs et les Occidentaux » en prétendant que, « même si c’était vrai, ce serait de la liberté d’expression »…  CQFD.
Alors, comment s’étonner des attaques que nous subissons ? Comme pour le rassemblement  du 18 décembre dernier, le PRG dégaine le premier. A l’heure où nous envoyons ce journal, nous ignorons si les prétendus « anti-racistes », les gauchistes, Fourest, Bouteldja et tous les 50 contre-manifestants du 18 décembre feront bloc derrière le PRG, où s’ils vont les laisser se ridiculiser tout seuls par cet appel grotesque.
N’en déplaise aux idiots utiles de l’islam, il n’y a aucune raison valable qui pourrait nous empêcher, 71 ans après l’appel du Général de Gaulle, de célébrer, sur les Champs-Elysées, devant la plaque du 11 novembre 1940, notre amour de la France, de sa culture et de ses chansons.
Pour nous, faire de la politique, au sens le plus noble du terme, cela passe aussi par ce type d’initiatives, dans une période où les mondialistes veulent faire disparaître toute référence aux Etats-Nations, et donc à notre France.
Cela n’empêchera nullement Oskar, Pierre, Christine et les autres intervenants (dont plusieurs jeunes) de conclure cette commémoration par des discours comme ils savent les faire.
(1) http://ripostelaique.com/moscou-submerge-par-les-prieres-musulmanes-publiques.html
(2) http://www.enquete-debat.fr/archives/rencontre-historique-entre-oskar-freysinger-et-geert-wilders-a-la-haye
(3) http://ripostelaique.com/il-ny-a-pas-de-combats-possibles-sans-service-dordre-efficace.html

image_pdfimage_print