Montebourg court après le vote de 7 millions d’Algériens binationaux

On peut se poser la question : quel est le motif principal du voyage en Algérie, à un mois de la primaire de gauche, d’Arnaud Montebourg ?

Officiellement il s’agit d’un voyage mémoriel dans la région d’Oranie d’où sont originaires ses grands-parents et, par la même occasion, une visite de l’usine Renault et un très long discours sur les fondements des relations qu’il souhaiterait entretenir avec l’Algérie, dans le cas, bien entendu, où il serait appelé à diriger la France.

« Nous pouvons nous appuyer sur nos deux peuples. Nous avons, pour réussir, cet atout que constituent les millions de personnes dont le cœur bat pour nos deux pays, un magnifique pont humain entre nos deux rives.

Je pense qu’il est temps de regarder avec sincérité ce passé. Il est lourd et douloureux mais il est nécessaire de clore ce long débat. Si je suis en condition d’exercer les plus hautes responsabilités du pays j’ouvrirais un nouveau chapitre de notre Histoire commune, en laissant le soin aux historiens des deux rives d’écrire cette Histoire ».

Nous on veut bien, mais à quels historiens « des deux rives » confiera-t-il ce soin ? Aux Benjamin Stora et Cie d’un côté et à ceux qui l’écrivent à leur manière sur l’autre rive ?

A-t-il posé la question de savoir si les autorités algériennes étaient prêtes à cesser de réclamer une repentance de « la France coloniale » et à assumer ses propres exactions, son terrorisme et reconnaître le massacre des Français civils innocents et des Harkis ?

Ce qu’il faut retenir de ce court voyage c’est la déclaration des autorités algériennes sur le chiffre exact du nombre de binationaux Franco-Algériens et des Algériens installés en France. Chiffre impossible à obtenir dans notre pays et tout récemment, le 18 septembre 2016, estimé à environ trois millions par un sondage publié par l’IFOP et commandé par l’Institut Montaigne.

Cette estimation s’avère totalement inexacte, il s’agit en vérité de 7 millions de binationaux et de 740.000 Algériens (chiffres relevés en 2011).

Et c’est bien là le motif principal de ce voyage « mémoriel » d’Arnaud Montebourg : tenter d’obtenir le vote de ces 7 millions de binationaux franco-algériens pour la primaire qui l’opposera sans doute directement à Manuel Valls, et espérer ainsi l’emporter !

À quand un voyage « mémoriel » de Manuel Valls en Catalogne et en Suisse pour espérer un vote en sa faveur des binationaux espagnols et suisses ?

Surtout si les étrangers ont l’autorisation de voter lors de cette « primaire » !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. On a Hollande avec Royale avec Montebourg nous aurons aussi Filippeti qui n’aime pas les Français.
    Dieu nous préserve de ces politiciens et politiciennes inutiles.

  2. @Dupuis : Le plus ou le moins con ? Impossible de savoir. Ils serrent tous les fesses de peur de perdre certains de leurs avantages et surtout de leur pouvoir. Aucun mea culpa, non Mesdames, Messieurs, ce quinquennat aura été une réussite ! Ils se comportent comme des saltimbanques vantant leurs marchandises, leurs camelotes aux badauds de passage. Sidérant !

  3. Il peut aussi attendre la mort de Bouteflika et se présenter aux présidentielles algériennes!!

    Ce Montebourg est à vomir.

  4. « Montebourg court après le vote de 7 millions d’Algériens binationaux »

    Donc on parle bien de : « 7 millions d’Algériens en France, français -(en âge de voter ou non ; si c’est le cas, cela veut dire qu’il y a plus de 7 millions de Franco-Algériens sur le sol)-. Souvenez-vous de la promesse faite par Monsieur Cazeneuve en début d’année 2016 en Algérie aux autorités algériennes de fournir « PLUS de 300 000 visas annuels aux algériens ».

    Alors on fait une petit addition :
    7 000 000 d’algériens + ? du reste du Maghreb + ? des pays du Proche et Moyen-Orient = ???? ;
    Pour nos dirigeants la calculette est coincée à 4 000 000. Savent pas compter et VEULENT nous diriger.

  5. Mr Gomez, cela fait déjà longtemps que j’ai écrit qu’au moins un tiers de la population Française, soit plus de 20 millions de personnes, est d’origine musulmane, et peut-être 10 à 12 millions d’entre-eux sont électeurs.http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/12/il-y-a-en-france-environ-20-millions-de-musulmans-un-tiers-de-notre-population/ Mme Tribalat a montré qu’à partir de 1971, le taux de naissance des FDS est tombé en dessous de 2: cette population est donc inférieure à 40 millions actuellement et continuera à régresser, alors que dans moins d’une génération, les musulmans seront majoritaires en France. Pourquoi voudriez-vous qu’un politicien serve les intérêts des FDS appelés à disparaître, plutôt que ceux des musulmans? Seriez-vous naïf à ce point? En cas de victoire de Le Pen ou Fillon en mai prochain, la guerre civile éclatera avec un rapport de forces de 50/50. De bonne guerre, la Gauche joue sa stratégie.

  6. Les sept millions de binationaux sont donc tous en age de voter et inscrits sur les listes ?

  7. Ce Anouar Montebourg n’a qu’un seul grand-père originaire de Kabylie. S’il est aussi nostalgique que cela, pourquoi n’émigre-t-il pas en Algérie ? Quant à ces trois autres grands-parents Français, bonjour le mépris pour eux. Anouar préfère l’exotisme et la danse du ventre au pays qui l’a vu naître, et ben mon pote.

  8. 7 millions d’Algériens bi-nationaux, c’est à dire … Algériens, cela me paraît très exagéré. Si je comprends l’article cette évaluation est faite par l’Algérie qui ne brille pas par la sincérité ni la justesse de ses statistiques. Ne s’agirait-il pas d’une intox de plus ? A ce rythme, il n’y aura plus que des Algériens en France dans 10 ans !

  9. Ce pays a voulu son indépendance; il l’assume totalement. Je n’ai qu’une nationalité; que les autres fassent le même choix. Pas de vote bi-nationaux

  10. Le « pont humain entre nos 2 rives » a déjà été établi en 1830. A l’époque nous y avons été contraints par la barbarie de l’Algérie qui ne vivait que d’esclavage, de pillages, de piraterie, de rafles de populations africaines et européennes.
    Ca n’a pas marché car nous sommes trop différents, et eux n’ont pas évolué. Cette civilisation brillante que nous avons essayé de leur donner, avec la santé, l’éducation, la réflexion, le progrès, ils l’ont rejetée brutalement et ont continué leur dérive décadente, au point que, malgré le pétrole, ils vont être en faillite et en famine.
    Montebourg qui considère la colonisation non pas comme une chance infinie pour ses congénères, sans laquelle il n’aurait jamais pu devenir ce qu’il est, mais comme une honte pour la France, et qui glorifie son grand père de s’être battu contre nous, se rangerait du côté de ses origines anti-françaises et irait prendre ses ordres là bas.
    Il est un danger pour la France. Il faut l’éliminer de ces élections et des responsabilités politiques.

  11. Montebourg devrait au contraire chercher le vote des électeurs de droite pour éliminer Valls.
    Montebourg est un crétin et n a aucune chance mais devrait participer a la destruction définitive de la gauche.
    il faut absolument que les électeurs de droite se mobilisent pour élire le plus con. Évidement ce n est facile et on attend des conseils des rédacteurs de riposte laïque. QUESTION QUI EST LE PLUS CON A CETTE PRIMAIRE DE GAUCHE

Les commentaires sont fermés.