Printemps arabes : Ce que prévoyait RL… et ce que racontaient Mélenchon, Fourest, BHL

Les Égyptiens viennent de voter à 65 % pour des organisations islamistes, réparties essentiellement entre les Frères musulmans et les salafistes. Après la victoire des intégristes d’ Ennahda en Tunisie, de leurs semblables au Maroc, et les déclarations du nouveau gouvernement libyen instituant la charia, il nous paraît intéressant de reprendre les déclarations des uns et des autres, durant cette période. Notre journal ne se réjouit aucunement de voir ses analyses confirmées, nous aurions préféré nous tromper, et constater que les belles envolées de Mélenchon, Fourest, BHL et bien d’autres avaient été suivies de victoires démocratiques, laïques et féministes. Nous aurions alors fait amende honorable. Les textes ou images que nous publions ci-dessous sont hélas accablantes pour ces leaders d’opinion que sont BHL, Mélenchon ou Fourest, qui ont pris leurs désirs pour des réalités, en sous-estimant juste un détail : on ne peut mener de révolution progressiste sans attaquer le poids de l’islam. Ce qu’avaient compris dès mars Hamdane Ammar et Alain Rubin…
Hamdane Ammar : le printemps arabe demeurera une plaisanterie de mauvais goût tant que demeurera l’islam
Le printemps arabe ? N’en déplaise aux orientalistes et surtout aux intellectuels arabes en majorité islamistes obnubilés par la destruction de l’Occident hérétique où ils sont confortablement installés, il n’y aura pas de démocratie dans les contrées sous domination de l’Islam, ni aujourd’hui et encore moins demain mais peut-être un jour quand le dégel de l’esprit islamique débutera ! (…)
Il n’y aura jamais de démocratie dans les contrées islamiques tant que la charia est source des lois mais aussi tant qu’il n’y aura pas de séparation de la mosquée et de l’état.
http://ripostelaique.com/le-printemps-arabe-demeurera-une-plaisanterie-de-mauvais-gout-tant-que-lislam-demeurera.html
Alain Rubin : Peut-on appeler révolutoin ce qui ne libère ni les opprimés, ni les femmes ?
La prise de parole du principal prédicateur des Frères musulmans, devant deux millions d’égyptiens, rassemblés au Caire, place Tahrir, m’avait déjà fait m’interroger sur la nature profonde du mouvement populaire ayant renversé Moubarak.
Les Coptes éboueurs ont été attaqués, alors qu’ils protestaient contre l’incendie d’une église de la banlieue sud du Caire. Six d’entre eux ont été tués et quarante cinq blessés. Depuis le début de la « révolution égyptienne », on en est à cent dix Coptes assassinés, parce que Coptes.
http://ripostelaique.com/egypte-peut-on-appeler-revolution-ce-qui-ne-libere-ni-les-opprimes-ni-les-femmes.html
Méluche, grand visionnaire devant l’histoire…
[youtube 1O9QNxPp96k] 
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1O9QNxPp96k
« Ici les bourreurs de cranes découvrent que les arabes ne sont nullement résignés à la tyrannie, ni endormis dans la religion. De même les femmes arabes ne sont nullement de pauvres objets sans conscience civique. Bref, n’en déplaise aux Le Pen, ce sont des êtres humains en proie aux exigences universelles de liberté et d’égalité dont la philosophie des Lumières et la grande révolution de 1789 a montré qu’elles formaient le décalogue des temps contemporains. » Galvanisé, il remettait le couvert : « Sous le mot d’ordre « dégage » ou « dégagez » des foules de populistes mènent des révolutions victorieuses. Moubarak est au tapis ! Même le journal « Libération » publie une tribune où un intellectuel égyptien déclare « je comprends maintenant ce que le mot peuple veut dire ». Si seulement ça pouvait être contagieux ! »
http://ripostelaique.com/le-betisier-de-melenchon-sur-les-revolutions-arabes.html
BHL : les printemps arabes, c’est bon pour Israël !
C’est sans doute en effet excellent pour Israël que ceux qui rêvent de les détruire arrivent au pouvoir en Égypte, en Tunisie et en Libye ! Sacré BHL ! Il avait déjà confondu Bernard Cassen et Pierre Cassen, il confond à présent révolutionnaire et islamiste…
[youtube Jd-6fSpUvbs] 
http://www.youtube.com/watch?v=Jd-6fSpUvbs
Appel de BHL depuis Benghazi
C’était avant que les « insurgés » choyés par BHL ne proclament la charia en Libye, après la mort du méchant Kadhafi…
[dailymotion xhdrv8] 
http://www.dailymotion.com/video/xhdrv8_l-appel-de-bhl-depuis-benghazi-libye-en-direct-sur-tf1-au_news
Fourest : Nous vivons un moment comparable à celui de la chute de Berlin
http://carolinefourest.wordpress.com/2011/02/06/le-mur-du-caire-doit-tomber/
Nous vivons un tournant comparable à la chute du mur de Berlin. Avec le même espoir et mille incertitudes. A l’époque, des ambassades s’accommodaient fort bien du glacis soviétique. Stable. Une vraie patinoire. Le fendre, c’était prendre un risque. Nous vivons désormais dans un monde multipolaire agité, où la liberté n’est pas allée sans poussée de fièvre, mafieuse, terroriste ou nationaliste. Mais qui regrette le mur de Berlin ?
Nous ne sommes plus en 1979. La révolution islamiste a beaucoup déçu. Les jeunes Arabes connectés à Internet ont vu les vidéos de ces jeunes Iraniens massacrés par les sbires d’ Ahmadinejad. Ils s’identifient plus à eux, ou aux jeunes Tunisiens, qu’aux “barbus”. Dans les rues, les quelques “Allah akbar”sont noyés par des cris de “liberté”. Aucun régime ne pourra plus ni les censurer ni les couper du monde.
Enfin et surtout, nous avons changé de génération. Le monde de la décolonisation a été celui du désenchantement et de la frustration. Cette crise identitaire a nourri le fatalisme et le fanatisme. Cette page se tourne enfin. Regardez, écoutez, tous ceux qui vous disent : “Je suis enfin fier d’être arabe.” Cette fierté retrouvée peut tout changer.
A Riposte Laïque, nous attendons avec impatience l’auto-critique de ces belles âmes…

image_pdfimage_print