Le Printemps républicain ne veut pas devenir Riposte Laïque : ils ont raison !

Publié le 21 mars 2016 - par - 6 commentaires - 1 168 vues
Share

PrintempsrepublicainmarianneSi on en croit le compte-rendu de Libération (preuve que RL n’est pas sectaire) ils étaient 500 élus, journalistes, intellectuels et même ex-ministres à venir s’agiter pour faire croire qu’il demeurait des vrais laïques à gauche.

http://www.liberation.fr/france/2016/03/21/au-lancement-du-printemps-republicain-n-ayez-pas-peur-du-mot-islamophobe_1440912

Marcus Graven dans un premier temps, avait évoqué une éjaculation printanière de la caste, alors que Paul Le Poulpe avait égratigné les islamo-collabos de gauche qui essaient de se refaire une santé.

http://ripostelaique.com/lejaculation-printaniere-de-la-caste-les-dessous-dune-imposture.html

http://ripostelaique.com/printemps-republicain-de-gauche-islamo-collabo.html

Bref, c’est difficile pour ces gens là de soutenir un gouvernement qui brade notre laïcité au nom des accommodements raisonnables avec l’islam, tout en faisant semblant de protester et de se continuer à se dire laïques et républicains.

Chacun a fait son cinéma, même des anciens ministres ont osé faire leur numéro de claquettes. Si on comprend bien, certains, pas tous, réclament le droit d’être islamophobes, mais ne veulent surtout pas être identifiés à la mouvance identitaire, et encore moins à l’extrême droite. Réflexe pavlovien de cette caste qui passe son temps à nazifier quiconque ne pense pas comme elle, et qui, d’un seul coup, tremble de peur de subir le même sort.

Donc, apparemment, on s’est chamaillé entre ceux qui trouvent que le voile rose avec un jean et des tennis c’est émouvant, ceux qui ne trouvent rien à redire au voile à l’université, parce que ce serait la vraie laïcité et les dernières féministes respectables, qui refusent le voile aux nounous et aux accompagnatrices scolaires.

Cette dernière position, jugées bien sûr extrémistes par les socialistes à bouche en cul-de-poule et par Caroline Fourest en personne, qui a justifié son absence par le radicalisme de cette vision laïque, a même fait craindre que la base (laquelle, ils ont des adhérents ?) ne se radicalise, et que le mouvement ne devienne un nouveau Riposte Laïque, rien de moins.

Pour rassurer le bon peuple, le nommé Laurent Bouvet, universitaire socialiste qui paraît aux manettes de l’opération (et se dit favorable au voile à l’université… comme Erdogan) a ces paroles définitives : « Regardez ce qu’ils écrivent déjà sur nous. On est clairement de gauche, on vient de la gauche, et on s’adresse à la gauche« . On ne peut mieux dévoiler la supercherie, pour les candides de type Elisabeth Levy qui ont cru devoir cautionner cette mascarade.

Il a raison, Laurent Bouvet, de ne pas vouloir ressembler à Riposte Laïque. Celui lui permettra de rester bien au chaud au sein de l’université française, de demeurer un interlocucteur respecté de Manuel Valls et du Parti socialiste, d’éviter de se faire qualifier de « raciste », de « facho » par Elisabeth Badinter », voire d’extrême droite. Ils pourront continuer d’être invité sur tous les plateaux télé et aux colloques, bien payés, de la Ligue de l’Enseignement et autres satellites du PS, d’éviter les procès ruineux et de pouvoir continuer à pérorer sur la laïcité, en renvoyant dos-à-dos les islamistes, les catholiques traditionnalistes et les Identitaires, qualifiés d’extrême droite.

Bref, les cinq cents sympathiques participants du « Printemps républicain » pourront continuer à vouloir faire du vent et à rouler pour le lèche-babouches Manuel Valls, pendant que l’islam, qu’ils n’attaquent absolument pas dans ses fondamentaux, accélère sa guerre contre la France. Mais ils demeureront respectables et ne seront pas ostracisés, comme d’autres…

Qu’est-ce qu’ils ont du trembler, ce dimanche, les soldats d’Allah, devant de tels vaillants républicains…

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dorylée

Le printemps républicain socialiste avec un peu d’air : d’un côté il y a Hollande qui nous gonfle, au milieu VALS qui brasse du vent et de l’autre côté Nazeneuve qui nous pompe de l’air. Ainsi, le printemps républicain socialiste est climatisé…

Clamp

Mine de rien, si ça a vu le jour, c’est parce qu’il y a eu, avant, des Riposte Laïque et autres, qui ont fait les locomotives. Cette initiative est le signe que le vent commence à tourner un peu, et il y a toujours un gradient dans les exigences portées par les différents courants qui sous-tendent une idée réformatrice. Dans la protection animale, ce même phénomène se produit aussi et c’est tant mieux.

C’est notre rôle de les critiquer bien sûr, pour les tirer plus loin, mais il n’empêche qu’il vaut mieux qu’ils existent plutôt que le contraire, même s’il ne faut pas leur dire. Ils font passerelle ou tremplin pour les esprits très éloignés de notre niveau d’avertissement, et peuvent servir d’initiateurs, de rampe d’accès à une information jusqu’alors cachée aux masses ovines et serviles.

François Servenière

Ils demandent aux clandestins de rallier de toutes leurs forces leur centre de protection totalement safe : le Luco. Alors on va fournir l’adresse aux clandestins : Jardin du Luxembourg, rue Guynemer, Paris 6e. Tout ce petit monde habite ici. De plus, on leur donnera une chance incroyable à ces écolos milliardaires mondialistes adeptes de l’ingérence humanitaire internationale. On va les leur porter tous cuits sous leurs fenêtres. Ils n’auront même plus besoin de payer le taxi, l’avion ou je ne sais quoi pour aller aider leurs protégés à l’autre bout du monde. Ils pourront y aller à pied, même en charentaises… Une règle du business : être là où sont ses clients. De plus, économie d »échelle. Le Luco fait 22 hectares. Selon le ratio de la jungle de Calais 1500 h/km2, on peut en cantonner 300 à 500 sans problème.

Il y a aussi bon nombre de ces petits fachos de gauche qui habitent le Marais. Les hébergements du Bois de Boulogne étant sans doute très insuffisants, je suggère que soient utilisés le parvis de l’Hôtel de Ville, le parvis de Beaubourg et surtout la place des Vosges. Devant l’Hôtel de Ville, Hidalgo pourrait leur servir la soupe .Place des Vosges, Jack Lang (s’il habite toujours là) ne pourrait que se réjouir de ce voisinage.

Trannod

ce pseudo journal marianne
c’est quoi déjà ce torchon
belle lurette que je l’achète plus

Gad Larhu

Hello les résistants..
Pour la recup nous trouverons toujours des charognards.. Ecolos-bobo.
J’ai, le temps de la lecture, été séduit par la lecture sur  » libération « du manifeste lucido-demago des inventeurs de l’eau froide à l’usage des tièdes ou /et inversement voir dans l’autre sens !!??
Mais, comme un thomas guenelet, se découvrant une âme vertueuse face aux derniers dangers, implorant grâce, quelques renforts, neufs en apparence des « decatis de la taqqiya  » sonnent l’hallali.. Ho lala..
A GAUCHE TOUTE !! , hurlent-ils et..
SUS aux pas gentils qui sont pas beaux.. Et pis « C pas très beaucoup bien,ceusse qui sont pas laíïk Enfin heu.. hein..heu.. Voilà !! (dernière expression du jugement dernier !!) »
_–_ Vous êtes prévenus, Vous force de Soron, L’âme noir des amoureux de la Vie » qu’est Riposte Laïque,vous avez trouvé un digne (indigne.. rhô mal-pensant va,!) concurrent à la plus haute marche du podium de la vérité du moment.. Et toc ,Na. – Regarde au loin mon enfant..