Prix de l’eau : Montpellier laboratoire de la dictature écolo-punitive

C’est parti ! À Montpellier c’est pour l’eau, à Lyon ça va être l’électricité et sans doute à Bordeaux, Strasbourg et compagnie, on va faire payer aux « gens normaux », appelés « gros consommateurs égoïstes », le prix fort, pour offrir pratiquement gratuitement aux autres des choses essentielles comme eau, électricité et gaz.

Je m’explique. La logique, jusqu’à présent, c’est que chacun paye, au même prix du mètre cube et du mégawatt, au prorata de ce qu’il consomme. Une famille de 5 personnes payant donc plus cher a priori qu’une personne vivant seule le mètre cube d’eau ; un sportif se douchant 2 fois par jour payant plus cher eau et gaz ou chauffe-eau que le retraité paisible se douchant une fois par jour (et je ne vous pas parle pas des préconisations de certains ministres allemands disant qu’une douche toutes les 3 semaines ça suffit. Mais c’est un autre problème).

https://resistancerepublicaine.com/2022/04/21/les-allemands-interdits-de-douches-pour-ecraser-poutine-et-preserver-le-climat/

Ma foi, personne, jusqu’à présent, n’y a vu malice. Tu payes au prorata de ce que tu consommes (sauf les cas sociaux qui se débrouillent pour faire payer par l’assistante sociale la collectivité leurs factures impayées, mais c’est là aussi un autre problème).

Sauf que les écolos-dingos qui ont la haine de tous ceux qui ne sont pas comme eux veulent nous punir, nous étrangler, nous obliger à vivre comme eux. Ils ont donc inventé de faire payer les premiers 15 mètres cube très peu cher, voire de les rendre gratuits … et de se rattraper sur la bête, traduisez augmenter le prix du mètre cube pour ceux qui consomment beaucoup trop selon leurs critères de dégénérés austères.

J’entends déjà certains Français moyens dire « mais c’est normal que celui qui consomme plus paye plus ». Ben non cocotte, ça c’est le principe républicain où chacun paye, équitablement, en fonction de ce qu’il consomme. Là, il s’agit de PUNIR celui qui, selon des critères qui n’ont rien de cohérent, se lave ou lave plus souvent ses vêtements que son voisin qui pue. Parce que je ne sais pas si vous avez remarqué mais les écolos-dingos, ça renifle souvent, c’est des crados, en plus du reste.

C’est un scandale. Et j’ai vu passer ici ou là des projets du même genre pour électricité et gaz. Tant les premiers mètres cube… et ensuite augmentation progressive pour vous taper sur le doigts et vous empêcher, tout simplement de vous laver, de vous chauffer… Rien que ça. C’est toute notre civilisation qui est en train de basculer. Et qui va basculer, c’est très dans l’air du temps. Il y a beau temps que nombre de cantines scolaires font payer le repas au prorata du revenu des parents, 1 € voire rien pour les cas sociaux et 6 euros pour les Français moyens, bien que les aides sociales, les allocations diverses et variées, les impôts etc. se chargent déjà des inégalités…

À partir de janvier 2023, 13 communes de la métropole de Montpellier pourraient bénéficier de 15 000 litres d’eau gratuite par an. La mesure doit être débattue début décembre.

L’eau du robinet bientôt gratuite pour les Montpelliérains ? C’est le projet porté par René Revol, le vice-président de la Métropole en charge de l’eau. Comme le relate France Bleu Hérault, si cette mesure est votée par le conseil de métropole et le conseil administratif de la régie des eaux, l’objectif sera de fournir 15.000 litres d’eau par an à tous les foyers de 13 communes (Montpellier, Grabels, Juvignac, Montferrier-sur-Lez, Jacou, Vendargues, Le Crès, Villeneuve-lès-Maguelone, Pérols, Lattes, Sussargues, Saint-Brès, Prades-le-Lez et Murviel-lès-Montpellier). La proposition sera débattue le 5 décembre prochain, pour une entrée en vigueur en janvier 2023.

« Les quinze premiers mètres cubes d’eau seront gratuits pour tous, pour tous les compteurs individuels », précise René Revol. Quant aux foyers qui consomment de l’eau de manière dispendieuse, « ils paieront plus cher le mètre cube et le tarif sera progressif« , précise le vice-président de la métropole en charge de l’eau.

https://www.capital.fr/economie-politique/montpellier-veut-rendre-leau-du-robinet-en-partie-gratuite-pour-les-usagers-1451551

On appréciera l’objectivité de « capital » qui met en avant… la gratuité des premiers mètres cube en n’ayant pas un mot ni dans le titre ni dans l’article pour dénoncer cet abus de pouvoir, cette iniquité, cette dictature : le prix de l’eau et de l’énergie à la tête du client !

Pas un mot pour s’étonner du mot « dispendieux ». On n’est pas dans le constat d’une consommation supérieure à un certain stade on est dans un jugement « moral ». Et toc un coup de règle sur les doigts !

Je sais pas vous, mais ça me donne non seulement de l’urticaire mais l’envie de devenir « terroriste » et de m’attaquer, comme eux, à nos ennemis, les foutre dans des tonneaux de goudron et les rouler dans les plumes !

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/11/13/prix-de-leau-montpellier-laboratoire-de-la-dictature-ecolo-punitive/

image_pdfimage_print
15

5 Commentaires

  1. le flou concerne le prix entre 15 M3 et 55 M3 car la consommation moyenne d’un français est de 55 M3 par an ?
    quid de cette zone de prix qui concerne les non-dispendieux?

  2. Chercher l’erreur, suite a un changement, mon vieux compteur d’eau comme celui de tt les autres a été changé il y a 3 ans. Au mois de juin la communauté de commune nous informait qu’elle reprenait l’eau et qu’elle allait procéder AU CHANGEMENT des compteurs TT NEUFS. Vous voyez la dépense inutile, le fric mis à la poubelle au lieu de s’arranger avec les précédant et de leur donner une indemnité en compensation des renseignements sur la mise en place de la connection afin de procéder au relevage à distance !

  3. Cette générosité concernant la gratuité de 15 m2 d’eau, pourrait inciter les plus modestes à consommer plus qu’ils ne consomment habituellement et ne résoudra pas le problème pour autant de l’économie.

  4. triste constat! les électeurs doivent regarder en face le réel et s’en souvenir dans l’isoloir

  5. Bon, ce que vous dites est le même système que les impôts : si tu gagnes 100 k€ par an tu payes pas seulement 10 fois plus que celui qui gagne 10 k€ (bon, celui-là il n’en paye pas du tout d’ailleurs), c’est le système des « tranches »

    Dans ce cadre prévoir rapidement de payer ses courses en fonction de son « revenu fiscal de référence » au supermarché grâce à votre futur QR-code.. les pâtes à 50 cts pour un bas revenu, les mêmes à 6€ pour les « riches », un peu comme pour les cantines en fait c’est logique.

    Dans les tuyaux de notre somptueux gouvernement, un remboursement des soins médicaux en fonction de vos revenus.
    Quoi de plus normal dans un pays du tiers monde, va falloir s’habituer.

Les commentaires sont fermés.