Procès Christine Tasin : j’ai assisté au coup de force judiciaire du CCIF

Après avoir été condamnée à quatre mois de prison avec sursis par la Xe Chambre correctionnelle de Paris, Christine Tasin, directrice de publication de « Résistance Républicaine », avait fait appel de sa condamnation, affaire audiencée au vendredi 4 décembre 2020.

En cause, un article dans lequel elle tentait de « comprendre » et non « d’approuver » le fait qu’un individu, en l’espèce un certain Darren Osborne, ait pu en venir à commettre un attentat contre la mosquée londonienne de Finsbury Park, le 19 juin 2017. Le CCIF (« Collectif contre l’islamophobie en France ») avait fait un signalement au parquet, qui avait diligenté les poursuites.

L’infraction retenue n’est autre que « l’apologie du terrorisme », qui concerne « toute action de communication publique présentant sous un jour favorable des actes terroristes, ou ceux qui les ont commis ». Une infraction fourre-tout qui fut utilisée contre Thomas Joly, pour avoir diffusé sur son blog des images de la décapitation par Daesh à Raqqa du journaliste James Foley, mais aussi contre Renaud Camus, pour avoir osé déclarer « qu’entre la soumission et la guerre, il préférait la guerre ».

https://ripostelaique.com/et-le-procureur-osa-demander-6-mois-de-prison-contre-christine-tasin.html

https://ripostelaique.com/prison-avec-sursis-pour-christine-tasin-dernier-avertissement.html

https://ripostelaique.com/christine-tasin-condamnee-a-4-mois-de-prison-avec-sursis-pour-apologie-du-terrorisme.html

Une juridiction masquée, dans les dorures du palais de justice du boulevard du Palais, ça fait tout drôle ! Il va falloir tendre l’oreille pour espérer capter les paroles des uns et des autres. D’ordinaire, la séance commence par le traitement des demandes de renvois. Or Me Pichon, conseil de Christine Tasin, avait reçu à 12 h 30 un texto du CCIF annonçant qu’il demandait le report de l’audience. Il se manifeste donc auprès du tribunal, mais sans succès.

La première demande, concernant un prisonnier, est traitée par vidéoconférence. Puis le tribunal passe à l’examen au fond des affaires de la journée.  On voit arriver une première racaille menottée qui s’appelle Mohamed. Il a fallu se farcir pendant une heure trente l’interrogatoire, les plaidoiries avant d’en arriver au délibéré : réduction de la peine de prison d’un facteur 7. De 15 mois fermes, on passe à 12 mois de prison dont 10 avec sursis. L’affaire est d’une banalité affligeante : moto volée, conduite sans permis, transport de stupéfiants, explications toutes aussi bidon les unes que les autres. Mais par chance, ce jeune de 23 ans est père d’une petite fille, ça a dû attendrir la cour !

La deuxième racaille s’appelle aussi Mohamed, mais là, c’est le calibre au-dessus : il faut un interprète car au bout de 10 ans en France, l’intéressé, en situation irrégulière, maîtrise mal le français, malgré un bac algérien en poche. Port d’armes illégal, trafic de médicaments, rébellion et déjà 23 condamnations dont 17 sous une autre identité.

Dans les deux cas, les réponses des prévenus sont évasives, invérifiables et peu crédibles. Les avocats, payés à coup sûr par l’aide juridictionnelle, nous font le couplet du blessé de la vie pour lequel la prison est un remède pire que le mal…

Arrive enfin l’affaire qui nous préoccupe. Christine Tasin vient à la barre et décline son identité, quand tout à coup, un des avocats habituels du CCIF, Me Ouadie El Hamamouchi, déboule en trombe dans la salle d’audience avec un acolyte, pour demander le renvoi de l’affaire. C’est un habitué du fait : l’audience en première instance avait déjà, par deux fois, été repoussée, au prétexte que « les conclusions de la partie adverse leur étaient parvenues trop tard ». Le premier juge avait donc déjà cédé aux exigences du CCIF.

Maître Pichon sort de ses gonds et hausse le ton pour dénoncer le culot de ces individus qui, selon lui, n’ont rien à faire dans la salle d’audience. En effet, non seulement le CCIF avait été débouté de sa demande en dommages-intérêts (il s’était porté partie civile), faute d’un préjudice avéré, mais aussi, il n’avait pas fait appel du jugement. Et surtout, le CCIF, personne morale, n’existe plus puisqu’il prétend s’être auto-dissous – et que le Conseil des ministres vient de son côté de prononcer la dissolution de l’officine. Comment une association fantôme peut-elle venir ester en justice ? L’acolyte nous lit une jurisprudence du Conseil d’État de 1985 semblant répondre par l’affirmative. Maître Ouadie El Hamamouchi, par ailleurs porte-parole du groupe de gauche « Barentin avec vous » en Seine-Maritime, ne fournit pas de mandat pour pouvoir intervenir dans l’affaire, alors qu’un liquidateur judiciaire du CCIF aurait pu le mandater. Ceci dit, on voit mal comment un liquidateur pourrait légalement désigner un représentant d’une association qui n’existe plus, pour une affaire ne concernant pas sa gestion patrimoniale.

L’avocat général (une femme) n’est pas favorable au renvoi, rejoignant en cela la position de Me Pichon et de sa cliente. La Cour se retire pour délibérer. Coup de sonnette, tout le monde debout, le président du tribunal (une autre femme) annonce accepter la demande du CCIF, afin de garantir, précise-t-elle,  la « sérénité » des débats. Sidération dans la salle ! Rendez-vous en février 2021 pour un nouveau débat contradictoire, dans l’espoir que d’ici là,  l’ex-CCIF pourra présenter un mandat en bonne et due forme à son avocat.

Mais d’ici là, des rebondissements risquent bien de compliquer l’affaire. En effet, suite à la décapitation de Samuel Paty, le CCIF est devenu l’une des cibles du gouvernement qui a, par la voix de son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, accusé l’ONG d’être manifestement impliquée dans l’attentat contre Samuel Paty. Rappelons que 800 « incidents » relatifs à l’islamisme ont été répertoriés dans les établissements scolaires, dont 40 menaces de mort, à l’occasion de la Journée organisée en hommage au professeur assassiné. Une accusation qui a fait l’objet d’une plainte du CCIF contre le ministre de l’Intérieur, à laquelle s’est ajoutée une plainte auprès de la Cour de justice de la République, car le CCIF a aussi été accusé par les pouvoirs publics d’être une officine islamiste œuvrant contre la République.

Suite aux menaces du ministre de l’Intérieur, le CCIF a pris les devants et a décidé de s’auto-dissoudre le 27 novembre 2020, afin – je cite – « de redéployer une large partie de ses activités à l’étranger ». Il a annoncé que ses biens seraient transférés à des « associations partenaires qui se chargeront de prendre le relais de la lutte contre l’islamophobie à l’échelle européenne ».

Mais le gouvernement a voulu aller plus loin et a décidé de dissoudre le CCIF par décret, comme la loi le lui permet. Le CCIF, qui a beau jeu de jouer les victimes, vient de saisir le Conseil d’État, en plaidant l’abus de pouvoir à des fins politiques, et en déclarant que – je cite – « l’objet principal de cette dissolution est de criminaliser la lutte contre les droits et les libertés ». Et l’on est très surpris de voir des ONG comme « Amnesty International » pleurnicher sur le sort du CCIF et rappeler « qu’une dissolution d’association ne pouvait être prise par décret qu’en cas de danger manifeste et imminent pour la sécurité nationale ou l’ordre public ». Comme si les attaques au couteau quasi quotidiennes et les agressions commises au nom d’Allah ne menaçaient pas la société dans son ensemble ! Mais il est à craindre que la solidité des motifs mis en avant par le décret soit mise à mal par la juridiction administrative de dernière instance.

https://www.valeursactuelles.com/societe/le-ccif-va-contester-sa-dissolution-politique-devant-le-conseil-detat-126338

Affaire à suivre !

Hector Poupon

image_pdf
0
0

61 Commentaires

  1. Ce qui vous est arrivé dans ce tribunal est à l’image de ce qu’est devenue la France : une poubelle! Dirigée par des lâches .j’espère que vous vous en sortirez mais avec les déclarations de maçon récemment on a du souci à se faire
    .

  2. La djustice, hors-sol depuis la « génération Mitterrand » et ses guigouseries, devient de plus en plus hors-République!
    Après le mur des cons, où des magistrates représentantes de leur ministère avaient affiché, pour les stipendier, les « opposants » à la boboïtude majoritaire dans leurs rangs, c’est le feu d’artifice!
    La partialité, l’engagement partisan pour le mondialisme multiculturel étaient enseignés, il sont devenus outils de répression.
    On voit comment les juges à la Tournaire harcèlent N Sarkozy depuis 8 ans, pour le faire condamner. Ils ne savent pas encore de quoi, mais ils finiront par trouver.
    La djustice de dieu du moyen âge!
    Avec des milliers de on-dits, on arrivait vite à des centaines de « preuve », qui conduisaient au bûcher.
    CCIF ou pas, la djustice a disjoncté!

    • De toute façon le traître sarkouille la magouille mérite amplement ce qui lui arrive! et ce n’est pas encore assez! Ce collabo de l’islam a voulu jouer dans la cour des ordures qui veulent ce système globaliste, qu’il en paye le prix! Et encore on ne sait pas tout sur lui, mais rien que le fait d’être passé outre le vote des Français, sur la nouvelle constitution euro, aurait déjà du le voir condamné! point!

  3. Christine Tasin, c’est l’aspect négatif et le maillon faible de la Résistance. Si au moins elle pouvait se taire 5 minutes ça nous éviterait de mettre la main à la poche pour payer ses « imbécilités ». Elle n’a que ce qu’elle mérite !

  4. Jones le confinement ne vous a pas arrangé et portant on aurait pu penser que vous aviez déjà atteint le fond du fond.

  5. Un pas en avant deux pas en arrière,on patauge sévère dans ce tribunal,le diplôme de
    droit ne donne pas de paire de burnes

  6. Je m’émerveille que des gens ,francais de fraîche date,hostiles à tout ce qui nous représente,sachent si bien jouer avec nos lois et nos institutions qu’ils connaissent et utilisent mieux que la plupart d’entre n ous,a notre détriment.

  7. Nous sommes gouvernés par des homosexuels frileux quI ont pour meneur Macron qui pleure sa liaison avec Benhallah.
    Face à cette violence : une solution : l’Armée.
    Une sommation et tirs . Si ce n’est pas le cas, la population fera le ménage institutionnel.

  8. Il faut recréer l’OAS et là, les procès seront différents, à bon entendeur …..

  9. La France est vraiment devenue un pays de m.rde. Ne pas s’étonner du résultat du procès de Christine TASIN, le ministre de cette soi-disant justice se nommant du.on-moretti.

    • Si j’ai bien lu….? Vous voulez bien dire ducon-moretti? hi! hi! LOL!!!!

  10. Madame, on est de tout cœur avec vous.. Vous êtes courageuse de vous dévouer pour les Français, de la sorte. Bravo !

  11. Des crapules ces juges.. Même trempe que le Burgaud d’Outreau… La vermine qu’il faudra réformer en profondeur…

  12. Facebook. Pratiquement tous les commentaires sont désactivés. Quelqu’un peut-il m expliquer?

    • Oui, Facebook est sous la tutelle de ce gouvernement, tout est filtré afin de garantir l’exploitation morale ou immorale- de ces politiciens véreux, il est vrai que ce sont des faux culs et sans moralité.

  13. la France est dirigée par des voyous anti français. C’es la franc-maçonnerie qui tire les ficelles.

    • Oui, les francs-maçons sont là pour détruire la nation. ESTROSI,BERTRAND,HOLLANDE,MACRON et d’autres en font partie. Aux régionales MLP et Marion Maréchal étaient sûres d’êtres élues, au 1er tour plus de 42%, alors au 2e tour les socialistes se sont retirés, sans élus pendant 6 ans, préférant faire élire les francs-maçons ESTROSI en PACA et BERTRAND en HAUTS DE FRANCE. En 2022,si vous voulez que cela change, votons MLP. Sans cela, ils trouveront avec l’aide des médias un autre petit soldat de la finance mondialiste, cela commence le lavage de cerveau sur BFM, en boucle le débat Macron/MLP. Ne regardons plus cette chaine anti-France.

      • Sans oublier l’ineffable M.VALLS(loge « Ni Dieu, ni maitre) les francs-maçons sont un état dans l’ état; beaucoup de commissaires de police sont aussi francs-maçons.
        Mais la dissolution de cette secte néfaste n’est pas pour demain.
        Je ne sais pas si la magistrature est aussi gangrenée…
        Leur serment franc-maçon passant avant la République, ça explique bien des comportements.
        En tout cas soutien à Christine TASIN.

  14. Merci Mite hé- rente ainsi que que ceux d’avant et ceux qui suivent de cette gouvernance qui pue l hexagone , mais il parait que tout ce qui monte doit redescendre sait la loi() de l’attraction et à force d’injustice le jour des réglemente de comptes les patriotes n’oublieront pas la longue liste des collabos et des pourritures qui nous remercier de l’accueil à cette chienlit qui est devenue francarabia . tous ce paye un jour je lui crache dessus à cette francafrique envahie de noirceur .

  15. Je le dis toujours, la « justice » est une loterie.
    La FDJ
    (La Française Des Juges)

  16. C’est ahurissant de voir en France un jury pro-islamiste condamner une résistante pour apologie de terrorisme; sachant que les seuls terroristes actuels dans le monde sont les islamistes…

  17. Quelle justice !!!!!!!!!! Incroyable ? A la tête du client. Quei bordel. Ou est-on ? C’est quoi maintenant la France ? Je vais vous le dire, c’est la chianlie comme a dit le grand De Gaulle.

  18. Le mal est injuste et profond comme certaines maladies encore difficilement curables. D’où la grande nécessité d’une vision patriote. Bon rapports avec tous mais Grand Respect de soi.

  19. J’avoue avoir du mal à comprendre l’intérêt du CCIF de faire renvoyer le procès de Christine (?)…. Auriez-vous l’obligeance de vous expliquer, en quelques lignes, le but de cette manoeuvre ?
    Cette attitude de vouloir toujours avoir raison alors qu’ils sont dans leur tort absolu est vraiment symptomatique des arabo-musulmans. Alors, que n’importe quel représentant de n’importe quel peuple fait profil bas quand il est visé par la justice, le/les musulmans demeurent dans l’arrogance et dans la revendication… Le pire est de constater que « ça marche » à tous les coups, notamment auprès de ceux qui ont reçu une éducation prônant l’humilité et le respect de la loi. C’est cela qui est le plus incompréhensible et le plus révoltant pour tous les honnêtes gens…

    • L’arrogance de ces musulmans persuadés d être dans leur droit ne connaissent pas la honte et l’humilité .L islam c est le camp du bien ,la seule voix à suivre pour irriguer un monde meilleur .Ceux qui ne suivent pas les sentiers d’allah sont dans l ´erreur ,car seule la justice venant de lui est acceptable .

    • Deux explications possibles : vouloir déstabiliser l’adversaire (les avoir à l’usure), ou tout simplement, un manque de préparation et d’arguments

  20. merci à tout ce qui ont mis le macrominus au pouvoir en France il va la détruire totalement c est son seul but faire de notre pays un état ISLAMIQUE OU LA CHARIA RÉGNERA A CHAQUE COIN DE RUE ,sa va lui rapporter quoi au fumier de macron de vendre la FRANCE AUX PUTAINS D ISLAMISTES honteux de voir qu un président déteste au tant le pays qui le fait vivre j en vomis tout les jours de voir ce satanique nous raconter que des mensonges ,d ailleurs il veut imposer l ARABE A L ECOLE SA VEUT TOUT DIRE LA FRANCE N EST PLUS LA FRANCE ,et pas un Français ne bouge contre ce malade fou de pouvoir .une grosse merde.

  21. Solidarité envers Eric Eemmour et toutes celles et ceux qui veulent défendre notre pays, ainsi que son histoire.

  22. Et si le problème de la justice française était qu’elle se féminise de plus en plus ,tant du côté de l’accusation que de celui de la défense et que toutes ces dames ,vraisemblablement des mamans comme les autres, se soucient plus de la sécurité de leurs enfants que de celle des justiciables .?
    Il y a des moments où les sorties d’écoles sont dangereuses.

  23. Quand Christine Tasin dénonce chaque jour la secte des coupeurs de tête, elle fait selon la justice des collabos apologie du terrorisme? Et quand on sait que la condamnation est réclamée par cette même secte on fini par donner raison à Merdogan: Macron est un psychopathe. Je dis Macron car toute la racaille en robe noire, dans son indépendance est suspendue aux délire du dingue de l’Élysée pour facilité la livraison de la France à la meute islamique. Déjà pas mal de régions ont des airs de minaret. L’horreur de cette secte de pourri continue à faire sa justice. Macron ne veut pas perdre les électeurs binationaux, véritable menace pour la république, mais de la république le dictateur s’en fout. La France aura son ayatollah et sa charia.

  24. Mais, qu’attend la défense pour contre-attaquer et porter plainte contre l’islam en dénonçant les sourates mortifères qui infestent le Coran et autres hadiths !
    Ça m’énerve !

    • Ils sont intouchables , à chaque fois ils nous font le coup de la victimisation permanente pour faire avancer inexorablement cette secte du bédouin chamelier au sein de notre civilisation judéo-chrétienne.
      c’est leur tactique dissimulatrice 😪😥🐷😥😪 c’est pas ça l’islam
      Alors que tous les terroristes avaient ce satané coran posé sur leurs tables de chevet.
      Rappel le coran est une chose incréé écrit dans le marbre
      tous ceux « théologiens arabes »qui ont voulut le réécrire le rendre plus spirituel, le vider de sa substance belliqueuse, ont été assassinés ou condamnés à mort.
      Tout mon soutient à Madame Tasin et Monsieur Cassen.

  25. Une fois de plus, l’inversion des valeurs en faveur de ces puta.ns de “chameaux”.

  26. Justice de merde, verminée de gauchiasserie
    La France vit actuellement une trahison de ses chefs d’états, c’est pas de l’ignorance crasse c’est fait exprès avec une volonté sans faille

    • Quand des pays continuent d accueillir les faux réfugiés circulants, au nom du droit à l’émigration et à confiner ou menacer de confiner les autochtones résidents sans penser d’abord à les guérir il y a de fait une trahison en cours . La loi martiale devrait être appliquée.

  27. et ensuite il y aura des complotistes qui ne croiront plus à la « justice » en france comme aux états unis !

  28. NB;

    Lex injusta non obligat

    La loi injuste, l’application injuste de la loi juste rendent la loi et le procès nuls.

    Or, l’infraction de l’apologie est injuste trois fois et donc trois fois nulle :

    – Toute action de communication publique : par exemple le drapeau de l’Arabie saoudite ou l’Hymne de l’Algérie. Or, vous ne pouvez pas interdire à un ressortissant de se prévaloir de son hymne et /ou de son drapeau

    – présentant sous un jour favorable les actes terroristes : l’hymne algérien estime élogieux de remercier la France de sa colonisation « à la mitrailleuse » et « au rythme des canons »

    – ou les personnes qui les ont commis : le texte sur le drapeau d’Arabie veut dire « j’atteste qu’Allah est Dieu UNIQUE et que Mahomet (le sanguinaire) est son prophète

  29. Madame Tasin, monsieur Zemmour, mêmes combats …..merci Madame et Monsieur. Je suis solidaire avec vous . Je partage vos positions et suis solidaire. Merci !

  30. Bref, ils sont en train de s’implanter comme ils veulent dans toute l’Europe et personne ne dit rien ! Le Macron qui passe son mandat à discuter au téléphone avec les autres chefs d’état, ne trouve pas le temps de leur demander d’en faire autant chez eux ?
    Ils n’ont pas encore compris que l’islam se glisse et s’insinue partout pour y planter ses racines ?
    En attendant, c’est encore du mauvais sang et des prises de tête pour Christine et Pierre…

  31. Comment la justice française peut-elle courber l’échine devant des gens dont la raison de vivre est de détruire le pays qui les accueille ?

  32. La dissolution volontaire du CCIF doit valoir abandon de tout recours en justice comme le fait pour un assassin de se suicider vaut aveu du crime et acceptation de la peine de mort.D’un autre côté je comprends que les juges, devant un cas inédit aient préféré reporter l’affaire pour réfléchir sur les aspects inédits de ce cas de figure.On dit morte la bête mort le venin, mais la bête n’est pas morte, elle a juste mué. On peut comprendre qu’un procès en dommage et intérêts d’une personne physique soit maintenu pour ses ayants droit. Là il s’agit d’une organisation déclarée illégale et dissoute.Son interdiction donne raison a Christine Tasin .

  33. 4 mois avec sursis, c’est pas la mer à boire ; et puis il n’y a pas de héros à bon marché : les causes nobles exigent leur part de tourments, n’est ce pas, sinon ça veut dire que la dite cause n’en vaut pas la peine…

    • combien êtes vous rémunéré pour « surveiller » RL et éventuellement faire un signalement à la kommandantur ?

    • Je préfère que les migrants boivent la mer que madame Tasin.
      Si tu es une tâche sur du papier, on gomme mais il y a toujours un résidu qui reste

      • L ‘islam tache comme la merde sous une godasse sur votre beau tapis.Vous auriez beau essuier il restera toujours une infime particule de tache de merde nauséabonde.Ces mêmes immigrés musulmans qui viennent en nombre en terre kouffar pour reprendre leur m…. d’idéologie mortuaire.Plus de 250 mortes dans de nombreux attentats à France à cause de se cancer islamique .L ‘islam empoisonne la vie de nombreuses personnes partout où cette secte nauséabonde s’établie( même en terre d’islamique). Tant que les mécréants ne se soumettrons pas à l’islam ,ils continueront à nous assassiner au nom de leurs préceptes coraniques. Je préférais boire toute l ´eau de la mer que de me convertir à cette merde d’islam.Les musulmans arrogants, sans honte ni foi continueront toujours à se victiminiser .

Les commentaires sont fermés.