1

Procès du Bataclan : je ne pensais pas que cela serait si dur…

Voilà, le premier mois d’audience de ce procès fleuve des attentats de Paris s’est écoulé… plusieurs choses m’ont frappé.

Tout d’abord je m’étais préparé à entendre des horreurs, mais je ne soupçonnais pas jusqu’à quel point certaines victimes ont vécu ce qui dans la tête d’un être humain normal est réellement insoupçonnable. À tel point que tout costaud que je suis, j’ai suivi quelques audiences via la Web radio car incapable de suivre de vive voix. J’ai beau faire le costaud, mais là, je dois dire que j’ai atteint ma limite et j’ai été contraint de me ménager. Lorsque à longueur d’après-midi vous entendez des gens qui vous parlent d’avoir reçu de la chair humaine sur leur figure suite aux explosions, ou qui ont reçu jusqu’à 6 balles dans le corps, ou qui ont des membres arrachés ou des corps avec les intestins à l’air. Des gens qui vous avouent dans la honte avoir piétiné des cadavres, marché dans des flaques de sang, bref, c’est le sommet de l’horreur et cela devient au bout d’un moment complètement INSOUTENABLE. 

Ce que je peux affirmer, c’est que tous les politiques islamo-gauchos devraient impérativement venir écouter TOUT ce qui se dit durant ces audiences. Peut-être changeraient-ils d’avis concernant l’islam et les horreurs qui en découlent. Alors je sais, on va encore me citer le couplet comme quoi tous les musulmans ne sont pas pareils. Ils ont raison, mais je leur rétorque que ce que ces pourritures heureusement minoritaires ont fait est inadmissible, mais ce qui est tout à fait aussi  inadmissible, c’est le silence assourdissant des autres musulmans majoritaires au sujet de ces dégueulasseries !

Et pour moi, désolé, comme le dit le proverbe : qui ne dit mot consent ! Alors Madame Le Pen, vous qui déclarez que l’islam est compatible avec la République, M. Mélenchon, vous qui niez depuis toujours les problèmes liés à l’islam, M. Macron, vous qui dans un élan criminel en laissant importer 450 000 par an, vous M. Ducon-Moretti qui restez persuadé que sans musulmans nous sommes incapables de nous débrouiller, je vous invite à venir écouter les victimes de l’islamisme et à vous imaginer que ce sont des membres de votre famille qui ont subi ces atrocités, 2 h 30 sous les balles, en retenant leur souffle, à entendre les gens mourir, s’étouffer dans leur sang, ou à faire le mort rien que pour essayer de rester vivant. J’espère que cela vous ferait changer d’avis sur l’islam, sinon c’est que vous ne valez pas mieux que ceux qui sont pour l’instant dans le box, en attente de leur sentence qui, je l’espère, sera exemplaire même si à mes yeux elle sera de toutes façons bien trop douce !

Autre sujet de surprise pour moi, c’est d’une part le courage des victimes pour essayer de continuer à vivre et leur solidarité exemplaire ; mais le plus frappant c’est le fait qu’ils acceptent pour la plupart ce qui s’est passé. Ils n’ont, contrairement à moi, aucune haine. Pour moi c’est tout simplement incompréhensible et parfois je me surprends à me demander si je suis normal ou si ce sont eux qui ne le sont pas. La seule excuse que je leur trouve c’est que je pense que les nombreux psychologues et psychiatres qu’ils ont été contraints de consulter, tellement ils ont été marqués à vie, afin d’essayer de retrouver une vie quasi normale, leur ont simplement lavé le cerveau car JAMAIS je ne pourrais comprendre que des gens qui ont subi de telles horreurs puissent pardonner l’impardonnable, ni même ne pas en vouloir aux raclures de chiottes qui ont commis de tels faits. Ou alors ils sont tous frappés du syndrome de Stockholm !

Je suis chrétien et je sais que dans la Bible il nous est dit que si l’on nous frappe sur la joue droite il fallait tendre l’autre joue. Il est dit également : une seule vie pour une vie, un seul œil pour un œil, une seule dent pour une dent, mais surtout il est dit également TU NE TUERAS POINT. C’est la grande différence avec le Coran, qui appelle à tuer les mécréants ! Alors ces crevures ont fait des actes dont les gens seront marqués à vie ; on doit donc lutter pour que ces salopards et leurs semblables soient désormais exclus à vie de notre pays. Ils n’y ont pas leur place !

Patrick Jardin