Prochaines élections : pourvu que les Italiens soient moins crétins que les Français

Depuis 2019, date de la démission du gouvernement du ministre de l’Intérieur, le très populaire Matteo Salvini, les Italiens, par nombre de combinaisons politiciennes, sont privés d’urnes.

Lassé de n’être que ministre de l’Intérieur, et de voir les juges rouges démolir systématiquement les décisions qu’il prenait pour mettre fin à l’invasion migratoire, soutenue par l’Union européenne, le président de la Lega avait décidé d’aller à la crise, en démissionnant, convaincu que son départ engendrerait des élections qu’il allait gagner triomphalement, du fait de sa popularité. C’était sans compter sur la trahison du mouvement « 5 Etoiles », un parti difficilement classable, qui s’était créé pour lutter contre les magouilles et le politique de la Démocratie chrétienne. Ils osèrent constituer une alliance improbable de la carpe et du lapin, pour faire un nouveau gouvernement, présidé par Giussepe Conte. Le tout sans nouvelle élection.

Puis deux ans plus tard, les mondialistes sortirent de leur chapeau Mario Draghi, homme de la finance, ancien directeur de Goldman Sachs et de la BCE, qui prit la tête du gouvernement, et se retrouva donc président du Conseil, toujours sans la moindre élection, dans un gouvernement d’Union nationale que crut bon de rejoindre la Lega, voulant sortir à tout prix de son isolement politique.

Aujourd’hui, tout l’édifice Draghi s’effondre, il vient de présenter sa démission et, au plus tard le 22 septembre, les Italiens devront aller aux urnes pour élire les 200 sénateurs et 400 députés (beaucoup moins qu’en France) qui désigneront le nouveau président du Conseil, qui devrait à son tour présenter un gouvernement capable de recueillir la majorité à la Chambre.

On notera d’abord avec un grand sourire que c’est le deuxième dirigeant du G7, anti-Poutine primaire, qui tombe, après Boris Johnson en Grande-Bretagne. Si on en croit les sondages actuels, entre le parti Fratelli d’Italia, présidé par Georgia Meloni, donné en tête à 25 %, Forza Italia, fondé par l’inusable Silvio Berlusconi et la Lega, en baisse, mais toujours créditée de 14 %, il y a un potentiel dans la droite patriotique de 61 %.

Mais rappelons qu’en France, à quelques semaines de la Présidentielle, les mêmes sondages accordaient 50 % des voix au trio Zemmour-Marine-Pécresse, et que cela s’est terminé à 34 %.

Mais les Italiens ont un atout que n’ont pas les Français : ils ne connaissent pas la politique de diabolisation, et la droite classique ne craint absolument pas de s’allier avec la droite patriotique, que les mondialistes qualifient bien sûr de nostalgiques de Mussolini.

D’autre part, la remarquable Giorgia Meloni, qui, elle, n’a pas embarqué son parti dans l’aventure Draghi, s’est dite prête à prendre la présidence du Conseil. Enfin, en Italie, le sectarisme n’est pas de mise, et au temps où il était dominant dans la sphère patriotique, Matteo Salvini n’hésitait pas à donner la parole, dans ses meetings, à d’autres partis ou associations, comme Fratelli d’Italia ou Casapound. Une attitude aux antipodes de celle, de toujours, de Marine Le Pen, qui se considère comme seule dépositaire du camp patriote, comme on l’a vu lors de l’irruption du phénomène Zemmour et de Reconquête.

Donc, avec Forza Italia beaucoup moins stupide et lâche que nos LR, avec la Lega beaucoup moins sectaire et diviseuse que Marine, et avec Fratelli d’Italia classé, comme Reconquête, à la droite extrême de la vie politique, l’Italie a toutes les cartes en main pour reprendre son destin en main, dans deux mois, et peut-être provoquer la crise salvatrice de l’Union européenne.

À condition qu’avec des partis moins stupides qu’en France, les électeurs soient moins crétins que la majorité des électeurs français, qui ont reconduit Macron à l’Élysée, après cinq années de destruction de la France.

Pour se donner du cœur à l’ouvrage, un sublime discours de Matteo Salvini…

Exclusif : traduction du formidable discours de Matteo Salvini à Pontida

Une intervention de Giorgia Meloni. Macron habillé pour l’hiver !

Et le formidable hymne italien, Fratelli d’Italia…

Paroles françaises…

Hymne interprété par l’équipe nationale de football. Pas tout à fait pareil que La Marseillaise chantée par Benzema…

image_pdfimage_print
35
2

31 Commentaires

  1. femme de gout la belle GEORGIA ne semble pas en pincer pour le poudre . elle n apprecie pas la tres corrompue ursula la FURHERIN QUI A LA MOUSTACHE d adolphe dans la culotte ; vous savez la vrp de l annee de burla …l europe avait fait du chantage aux RITALS pour leur imposer un attelage boiteux . draghi se barre , les eurogagas se pissent dessus et l espoir renait . je vous conseille la video de TATIANA VENTOSE :inflation avis de tempete en europe ; preparez vous au pire . c est un regal d intelligence .

  2. Quelle allure ce Berlusconi ! On se demande comment il arrive encore à sourire pour découvrir son magnifique dentier, vu l’abus évident de lifting. Ca fait du bien d’être concis en évitant soigneusement d’aborder le fond du sujet.

  3. Vous oubliez qu’en Italie le mouvement Mussoliniste est encore très « vivant », c’est à mon avis un élément important en tant qu’effet et en tant que cause.

  4. c’est pas une question de crétinerie mais de formatage quotidien qui bouffe la capacité de réflexion « tous vaccinés tous protégés »

  5. Salvini refuse les diktats de l’UE et l’invasion qui en découle automatiquement, tout comme les Patriotes de France. Soutien total à son action pour la préservation du continent romain de toute submersion afro-mahométane.

  6. En définitive, Salvini, bien qu’ayant été de nombreuses fois acclamé par la foule et portant une vision nouvelle avec un immense espoir, comme notre Z, a trahi En définitive, il a fini par bouffer dans la main de super-mario. (quand la gamelle est bonne bonne bonne bonne quand la gamelle est bonne )

    D’ailleurs je me demande si au fil des jours le RN ne va pas faire pareil, pour les LR=EM c’est clairement déjà fait.

    Bonne chance à Giorgia Meloni, elle aura tout contre elle, pas seulement les gauchiasses de son pays (mais évidemment EUX sont démocrates !) mais aussi 3615 cULLA (cette encxxée qui veut virer Orban car il fait de l’obstruction aux oukases de l’UErss )!! Vire Orban et suce erdogan ispice di counass.

    En effet Orban a dit quelque chose de très très méchant concernant les mélanges PAS BIEN ORBAN !

    • « un milliers d’immigrants illégaux » qui vont finir par accéder au droit de vote…un simple décret suffirait en fait … lol

  7. Un peu de logique (logique plus déduction, mon cher Watson) : si Matteo Salvini est TRÈS populaire , le gouvernement actuel est UNE IMPOSTURE ! – Viva Matteo Salvini ! – (j’étais en Italie, quoique ne comprenant rien à la langue mais j’y ai rencontré des gens merveilleux !)

  8. Un peu d’espoir enfin…les pays scandinaves ouvrent les yeux,sur l’immigration.
    Courage, tenons bon pour nos enfants et petits enfants.

  9. les « mondialistes » vont sortir un Zemmour italien, ça a marché en France pour casser le mouvement populiste….ça a permis à Macron de surnager….mais, c’est vrai, il y a déjà 2 partis populistes en Italie alliés ( plus ou moins) à un parti « de droite »…Que vont-ils donc inventer, les mondialistes anglo-saxons de La City et de Davos pour tuer le mouvement « populiste » italien?

  10. Hier un millier de migrants ont débarqué sur les côtes italiennes, sur une seule journée. Bientôt nous les verrons animer animer les rues de nos quartiers, se presser joyeusement à la porte de nos centres sociaux, de nos hôpitaux, faire corps autour d un ado pour le soulager de son portable ou s intéresser aux dessous d une dame court vêtue. L est pas belle la vie ?

    • toute les semaines arrivent des milliers d’immigres a majorite musulmane,soit en italie,soit par l’espagne,une fois arriver en europe,ils viennent en france en majorite,nourri,loger,soigne,puis allocs avec une quinzaine de gosse,faient avec leur femme venues du bled,pas besoin de travailler,tout cela net d’impot,quand les francais vont ils se reveiller,car moi je pense qu’il est deja trop tard,des millions,impossible a virer,alors les jeunes,faites votre valise,en hongrie ORBAN,vous accueillera,pas d’attentats,pas d’agressions,de viols,cat les musulmans sont interdits

  11. Espérons que les Italiens nous mettent sur le chemin de la fierté retrouvée, comme leurs ancêtres nous ont montré le chemin de la civilisation !
    J’en ai assez de subir le retour des Grandes Invasions…

  12. Mme Giorgia dit la vérité sur la France ? Il me semble que pour donner des leçons cette dame surfe sur ce qu’ils ont fait ! L’Italie est un pays envahi par l’Afrique ils ont pris un gros chèque de l’UE pour se taire ! Elle ne dira rien sur l’organisation mafieuse qui gangrène le sud de son pays ? C’est vrai qu’on est un peu con mais ils le sont aussi alors qu’on pourrait être des champions !😇

  13. Quand l’opposition,en France, va t ‘elle dénoncer qu’avec 53% d’abstention, Macron n’a été élu que par 12% des français ? Que donc cette élection est nulle !!!

    • Répondre à Dany: N.B. Macron n’a PAS été élu: NI en 2017, NI en 2022 ! Renseignez-vous un peu sur les « activités » et « le savoir-faire » des sociétés SCYTL et DOMINION ! (qui ont des ramifications dans divers pays, Allemagne, Italie, Belgique et dans les instances de l’UE ) Vous ne connaissez pas ? Çà explique tout !

      • Et voilà comment on s’arrange au Conseil Constitutionnel, tenu par le sioniste Laurent Fabius.
        Mais pourquoi les résultats officiels de la présidentielle ne sont pas les mêmes que ceux diffusés dimanche soir ?
        Voici l’article qui était paru sur Sputnik, à 21:55 le 23.04.2017 (mis à jour 22:25 23.04.2017) avant que les résultats ne changent par un coup de baguette magique !
        Le Pen obtient 24,10%, Macron 22,44%, à l’issue du dépouillement de 50% des bulletins
        À l’issue du décompte de 50 % des bulletins de vote, Marine Le Pen recueille 24,10 % des suffrages exprimés, suivie d’Emmanuel Macron (22,44 %), indiquent les données du ministère français de l’Intérieur.
        Après le dépouillement de 50 % des bulletins de vote, c’est la candidate du Front national, Marine Le Pen, qui mène la course avec 24,10 % des suffrages exprimés, indique le ministère français de l’Intérieur.

      • ( SUITE ) Emmanuel Macron se classe deuxième, crédité de 22,44 % des voix.
        François Fillon figure en troisième position avec 19,57 % des votes, suivi de Jean-Luc Mélenchon (18,28 %).
        Macron a été éliminé au premier tour mais le gouvernement a falsifié le résultat
        « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.» Franklin D. Roosevelt, président des Etats Unis de 1932 à 1945.

    • « comme si c’était le Graal!!!! »…..au contraire, les élections SONT comme le Graal, …MDR

  14. Viva Italia.
    Soyez lucides les italiens sauvez votre pays comme nous n’avons pas su le faire nous les français, hélas!
    Votez bien votre avenir en dépend

  15. Là, c’est pas du Marine La Peine!!! avec Giorgia Meloni on atteint l’orgasme politique!!! C’est bien simple, j’ai joui sans entraves!!! Merde que cela fait du bien d’entendre un politique « femme » déclamer des convictions courageuses couplés avec une virilité que nos hommes et femmes politique française n’ont plus!!! La grosse doit en prendre de la graine et non pas chialer pour aller se prosterner à Yed-Vashem comme une plure!!!

  16. La question est de savoir ce que la sorcière Ursula Von de Leyen ainsi que les corrompus de Bruxelles et Strasbourg vont encore inventer pour contrer la démocratie italienne.
    Signé un »complotiste ».

    • « vont encore inventer »…bof , les textes sont déjà prêt,…ensuite c’est pas dur, regardez Aube dorée en Grèce, hop, on en parle plus….

1 Rétrolien / Ping

  1. Prochaines élections : pourvu que les Italiens soient moins crétins que les Français – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.