Proche de Macron, Jean-François Husson, le « Monsieur Immobilier » du Sénat

Ce modeste terrain agricole de quelques centaines de mètres carrés non constructible du sénateur « LR-Macron compatible » Jean-François Husson a trouvé un acquéreur à 60 000 euros après que le maire de Vaudigny Jérôme Klein l’ait fait passer en constructible par un coup de baguette magique ! « Les copains, les coquins » disait Le regretté Charles Pasqua. (Cliché Francis GRUZELLE)

Les étranges vœux 2023 du sénateur Jean-François Husson adressés aux maires de Meurthe-et-Moselle à la mi-septembre 2022, faisant l’objet d’un article ironique dans les colonnes du quotidien l’Est Républicain. (Cliché Francis GRUZELLE)

Emmanuel Macron a su se mettre dans la poche de nombreux sénateurs, à l’image du sénateur LR de Meurthe-et-Moselle Jean-François Husson, invité dans l’avion présidentiel lors des déplacements officiels du président de la République. Pas belle la vie ? Et dans sa page officielle, le rapporteur de la commission des finances du Sénat Jean-François Husson vante les mérites d’Emmanuel Macron et tape sur la droite patriotique, majoritaire dans nos campagnes. 

Proche d’Emmanuel Macron,  le sénateur LR de Meurthe-et-Moselle Jean-François Husson veille actuellement à s’assurer un complément de retraite, avec de « supers coups de fusils immobiliers », en prévision d’une possible défaite aux élections sénatoriales de septembre 2023. Le 14 octobre, via l’agence immobilière Keller et une notaire de Saint-Nicolas-de-Port, il a réalisé une super opération immobilière en vendant le bâtiment du 5 rue de Lamelin Pré, situé dans le petit village de Vaudigny (moins de 80 habitants dans le Saintois), plus de 350 000 euros. Et il remet le couvert avec l’aide du maire local Jérôme Klein, contacté par nos soins via des mails, mais qui préfère garder le silence.

En visite officielle à Helsinki avec Emmanuel … – Jean-François …

Dans cette nouvelle affaire immobilière concernant le sénateur « LR-Macron compatible » Husson, nos différents mails précisaient au maire Jérôme Klein, par ailleurs président de la communauté de communes des pays du Saintois, « Des sources locales et départementales m’indiquent que vous avez fait passer en constructible le terrain Husson, actuellement verger agricole, situé face au 5 rue de Lamelin Pré et que vous seriez sur le point d’accorder un permis de construire sur cet espace vert abritant de nombreux fruitiers caractéristiques de l’image et du patrimoine lorrain. Pourquoi vouloir bétonner le cœur de Vaudigny, alors que les habitants apprécient le charme rural préservé de ce secteur ?

« Est-ce que vous me confirmez les informations qui circulent ?

« En sachant que les héritiers de Georges Husson, dont le sénateur Jean-François Husson dont vous êtes semble-t-il un proche, viennent de réaliser une super opération immobilière en vendant le bâtiment du 5 rue de Lamelin Pré plus de 350 000 euros, vous seriez sur le point, par le changement de statut du petit verger concerné et l’octroi du permis de construire, de favoriser une vente immobilière de 60 000 euros…. ».

60 000 euros pour un petit lopin de terre agricole grâce à la baguette magique d’un maire, faisant passer cette petite terre agricole en terrain constructible, après que le sénateur Jean-François Husson lui ait amené dans sa commune, pour une visite guidée, le président du séant Gérard Larcher !

Pas de réponse du maire de Vaudigny lorsque nous lui demandons : « Est-ce que le sénateur Jean-François Husson est intervenu auprès de vous afin que ce terrain agricole devienne constructible ? Et pour vous inciter à délivrer rapidement un permis de construire ? Une réponse à ces quelques questions permettrait à la presse démocratique d’y voir plus clair, dans le cadre des enquêtes que nous menons sur toutes les activités et les déclarations de patrimoine du sénateur Jean-François Husson….. ».

Le 21 octobre 2019, le sénateur Jean-François Husson (à gauche derrière Gérard Larcher) a promené son invité de poids le Président du Sénat Gérard Larcher, de Flirey à Vaudigny

A l’approche des élections sénatoriales, certains sénateurs de Meurthe-et-Moselle intéressent particulièrement les journalistes, surtout lorsqu’ils adressent leurs vœux 2023 (et les invitations correspondantes pour la deuxième quinzaine de janvier 2023) aux maires à la mi-septembre 2022.

https://ripostelaique.com/le-senateur-husson-presente-ses-voeux-de-fin-dannee-en-septembre.html

https://ripostelaique.com/macron-pret-a-reformer-la-constitution-pour-briguer-un-nouveau-mandat.html

Dans le cas présent, les habitants du Saintois, dans le Sud de la Meurthe-et-Moselle s’interrogent. Pourquoi un modeste verger situé rue de Lamelin Pré à Vaudigny (succession Husson) se vend 60 000 euros après que la mairie l’ai fait passer en constructible ? Pour faire plaisir au sénateur Jean-François Husson ? Certes, le terrain concerné abrite un modeste abri en pierre de quatre mètres carrés, sous les trois rangées d’arbres fruitiers.

Aux élections sénatoriales, Jean-François Husson avait été élu de quatre petites voix.

https://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2011/09/26/suspense-en-meurthe-et-moselle-jean-francois-husson-elu-de-quatre-voix

Jean-François Husson avait présenté une liste indépendante malgré l’opposition de Nadine Morano, qui s’était fâchée. Husson a toujours ratissé du côté des grands électeurs qui n’affichent pas d’étiquette politique et chez les centristes. Mais, en septembre 2023, sa proximité avec Emmanuel Macron risque de lui coûter cher et même son siège de sénateur. Et il ne pourra plus compter sur les voix des grands électeurs du conseil municipal de Nancy, passé à gauche avec l’élection du maire PS Mathieu Klein en mars 2020.

Une dernière question restée sans réponse : le président de la République Emmanuel Macron et le Président du Sénat Gérard Larcher sont-ils au courant des activités immobilières du sénateur Jean-François Husson du côté de Vaudigny, dans cette terre Lorraine chère à Maurice Barrès et loin de Paris ? A votre avis ?

Francis GRUZELLE

Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

image_pdfimage_print
10

5 Commentaires

  1. Lien intéressant sur les prix normaux du marché immobilier à Vaudigny
    Biens à Vaudigny. Propriétés immobilières à vendre à Vaudigny
    https://www.nestoria.fr/vaudigny/immobilier/vente
    Bien immobilier à vendre, Xirocourt – Terrain. Vaudigny · 1 020 m² · 45 €/m² · Terrain. Sous offre situé sur la commune de xirocourt, à 6 kms de la voie rapide nancy/épinal, je vous propose ce …
    A 60 000 euros pour quelques centaines de mètres carrés, on pète les plafonds, à croire que le trésor de Lothaire a été enfoui et caché dans ce terrain husson !!!!

  2. Pourquoi un modeste verger se vend 60 000 euros après que la mairie l’ai fait passer en constructible ?
    Ah, je sais ! C’est pour ne plus payer la taxe sur les abris de jardin.
    J’y mettrais une éolienne pour faire bonne mesure.

  3. Certains maires, font la même chose…l’argent,le gain facile. Pas beau tout ça. Et ce sont toujours les mêmes qui en profitent.

  4. croyez vous que sur ce terrain ils vont batir une résidence pour les familles de migrants que callac ne récupèrera pas ?

  5. Non mais franchement, ça servirait à quoi d’être au pouvoir ou proche du pouvoir si on ne pouvait pas piocher un peu dans la caisse de communauté !

    Lagarde, pas clair mon-Ferrand… et bien d’autres ont tout compris au film, ce n’est quand même pas avec leurs 25000 € mensuels (avec les frais, retraites et jetons divers) qu’ils pourraient survivre dans un Frankistan de pauvres cons… Kohler, lui c’est les bateaux, chacun son truc.

    Rien que pour leur budget « sécurité personnelle » il en faut des soussous dans la popoche (zut il est vrai que ça aussi c’est pris en charge par les franconnais qui bossent)

    Le con qui bosse, quand il a payé pour ses dirigeants et pour les migrants il va se coucher.. dans sa bagnole, un vieux gazole de 20 ans (qu’on va bientôt lui enlever)

Les commentaires sont fermés.