Prof d’histoire, j’ai dit la vérité sur Mahomet : j’ai subi la même cabale que Samuel Paty

Un professeur d’Histoire a donc été décapité à Conflans-Sainte-Honorine. Une bonne occasion de rencontrer un autre enseignant, victime il y a 17 ans d’une histoire semblable, qui, heureusement pour lui, s’est mieux terminée, même si ensuite il n’a plus jamais enseigné.

Riposte Laïque : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs qui ne nous connaîtraient pas, et expliquer votre parcours politique et professionnel ?

Louis Chagnon : Fils d’ouvrier communiste, ayant peu de ressources, j’ai dû travailler dans une banque afin de pouvoir poursuivre mes études universitaires. À l’issue desquelles je suis devenu professeur certifié d’histoire-géographie.

J’ai commencé mon parcours politique en adhérant aux jeunesses communistes dans les années soixante-dix. C’est là que j’ai connu Pierre Laurent, l’actuel secrétaire général du PCF ainsi que son frère. J’ai poursuivi logiquement en adhérent au Parti communiste que j’ai fini par quitter à la fin des années quatre-vingt. Outre que mes études d’histoire m’avaient ouvert les yeux sur l’abomination communiste et ses innombrables crimes qui d’ailleurs se poursuivent actuellement, sans que cela gêne les beaux penseurs de gauche. J’estimais aussi que l’orientation prise par le parti ne pouvait que le conduire à sa perte, ce qui s’est réalisé. Depuis, j’ai brièvement milité au parti de Philippe de Villiers, le Mouvement pour la France. Pour lequel je me suis présenté aux élections législatives de 2007. J’ai quitté ce parti lorsqu’il s’est rallié à Nicolas Sarkozy au mépris de ses positions antérieures. Je précise que je n’ai jamais été membre du Front National, même si j’ai accepté une fois de compléter une de leur liste aux municipales de 2008 quand bien même je ne partageais pas toutes leurs positions politiques. Depuis j’ai délaissé les partis politiques et leurs magouilles.

En cours d’histoire, j’ai dit quelques vérités sur Mahomet : mes ennuis ont commencé

Riposte Laïque : Pouvez-vous nous rappeler l’épisode qui a fait tant parler de vous, à votre corps défendant, il y a quelques années ?

Louis Chagnon : En septembre 2003 j’enseignai l’histoire et la géographie au collège Georges Pompidou de Courbevoie. Lors d’un cours sur l’histoire du monde musulman, j’ai révélé à mes élèves que Mahomet avait été un voleur pour avoir pillé les caravanes de la Mecque et un assassin en faisant égorger 600 à 900 juifs en un jour, en référence au massacre de la tribu juive des Qurayzah en 627. Cela n’a pas plu à une poignée de musulmans qui a formé un collectif de parents d’élèves pour demander ma suspension de l’Éducation Nationale. Une pétition avait été remise au principal du collège et diffusée publiquement par  l’AFP où on m’accusait de racisme anti-musulman et d’avoir dit que « Mahomet va se transformer en voleur et en assassin (…) il va imposer sa religion par la terreur, (…) il fait exécuter 600  à 900 juifs par jour ».

En fait, la pétition était signée par sept personnes dont deux seulement étaient réellement des parents de mes élèves de 5ème   .  Trois musulmans dirigeaient ce collectif dont un couple qui a publiquement présenté sa fille comme mon élève, soit-disant profondément choquée par mon cours qu’elle n’avait jamais suivi. La troisième personne, a fourni le cahier de son fils, qui s’est révélé falsifié. Lorsque, plusieurs mois après, j’ai pu examiner la feuille de mon cours de ce cahier dont ils avaient joint une photocopie à leur pétition, j’ai constaté que quelqu’un avait ajouté les mots « par  jour ». La falsification sera attestée par une analyse graphologique et scientifique. Les propos qui m’étaient reprochés étant des faits historiques connus depuis 14 siècles, ils devaient les déformer pour me discréditer en tant qu’historien.

L’Éducation nationale loin de me soutenir m’a poursuivi et a imposé la censure musulmane sur l’école laïque de la République française : Le 5 novembre 2003, le rectorat de Versailles, sur la pression du collectif de parents musulmans, a ordonné la suppression des pages concernant le cours, qui ont donc été arrachées des cahiers par les élèves eux-mêmes.  Enfin, le 17 novembre, une lettre de Daniel Bancel, recteur de l’Académie de Versailles, proche de l’ancien ministre socialiste Lionel Jospin, m’informait qu’une procédure disciplinaire était engagée contre moi, à la suite d’un rapport fait par un Inspecteur pédagogique qui ne m’avait jamais vu ni parlé. L’inspecteur en question estimait, dans ce rapport, que comme tous les nomades, les tribus arabes pratiquaient la razzia et qu’on ne pouvait pas qualifier cette pratique de vol. Pire encore, il affirmait que dans l’Islam, la lutte contre les marchands de la Mecque avait été la première forme de la guerre sainte, ce qui la rendait légitime. Ainsi, pour cet inspecteur, fonctionnaire de l’Etat français, les meurtres musulmans sont légitimes quand ils sont exécutés dans le cadre du Djihad ! Il passait sous silence le massacre de la troisième tribu juive de Médine et m’accusait aussi de « racisme anti-musulman ».

Je suis donc passé devant un conseil de discipline et, à ma stupéfaction, le rectorat a argué de la phrase tronquée et falsifiée du collectif d’activistes musulmans. J’ai écopé d’un blâme pour « formulation simpliste » et « attitude de provocation ou maladresse ». Pour autant, le conseil de discipline n’a pas retenu l’accusation de racisme de l’inspecteur pédagogique et a reconnu la véracité historique des faits enseignés.  Même si cette sanction est minime, je ne l’ai jamais acceptée. J’ai donc entamé une procédure auprès du Tribunal administratif pour contester ce blâme qui a été cassé, quatre ans plus tard. Le Tribunal administratif a argué du fait qu’ayant transmis des faits historiques exacts il n’y avait aucune faute professionnelle.

L’administration de l’Éducation nationale n’a pas été la seule à me poursuivre car le collectif musulman avait également saisi le MRAP et la Ligue des Droits de l’Homme. Ceci a donné lieu à une campagne médiatique qui me présentait comme un «islamophobe », un « raciste anti-musulman ». La plainte de la LDH a finalement été rejetée par le Parquet de Nanterre et le MRAP, devant le Tribunal Correctionnel de Nanterre où il avait réussi à me faire traîner en mars 2004, a finalement renoncé à me poursuivre, en arguant que le blâme du conseil de discipline m’avait sanctionné « à la hauteur de la gravité des faits », insinuant ainsi que j’avais été sanctionné pour « racisme » par le conseil de discipline. Le collectif musulman a ajouté que le blâme avait été voté à l’unanimité, ce qui était parfaitement faux.

J’ai poursuivi pour diffamation tous ceux qui m’avaient attaqué, à savoir le leader du collectif musulman, le responsable de la communication externe du MRAP et son secrétaire général.

En première instance la diffamation a été reconnue mais les prévenus ont été relaxés « au bénéfice de la bonne foi » ! Je devais également verser au leader du collectif musulman 500€ de dommages et intérêts sous prétexte qu’il avait été stigmatisé dans la presse ! Tout cela était contraire aux règles de droit, la loi n’autorisant pas le versement de dommages et intérêts au diffamateur par le diffamé. Voici un tribunal qui ne respectait même pas les règles de droit !

En appel, le tribunal n’a pas voulu retenir la diffamation mais a supprimé les dommages et intérêts que je devais. En cassation, le jugement a été confirmé. Je n’ai donc pas pu les faire condamner.

J’ai également porté plainte pour faux et usage de faux, sur la base de la feuille de cours falsifiée mais le tribunal n’a pas donné suite, disant que l’enquête n’avait pas permis de savoir ce qui s’était passé.

Trahi par l’Éducation nationale, je remercie encore ceux qui m’ont soutenu

Riposte Laïque : On peut imaginer que quinze années plus tard, la décapitation, en pleine rue, de l’enseignant Samuel Paty, qui avait évoqué les caricatures du prophète Mahomet, vous a rappelé de nombreux souvenirs ?

Louis Chagnon : Évidemment ! D’excellents souvenirs et de moins bons. Parmi les excellents souvenirs je me rappelle les centaines de soutiens que j’avais reçus. Je me permets de remercier ici tous ceux qui m’avaient soutenu à l’époque, je ne les ai pas oubliés. Un excellent souvenir est le soutien que m’avait apporté Ivan Rioufol que je remercie chaleureusement encore ici. Tous les soutiens que j’ai reçus de la part de membres de la communauté juive, je me rappelle Jean-Pierre Chemla et ses amis que je remercie ici encore une fois. Bon souvenir aussi le soutien du SNALC, en particulier de Frédéric Éleuche et de FO qui prirent une position nette et tranchée en faveur de la laïcité. Autres rencontres décisives pour moi furent les rencontres avec Anne-Marie Delcambre, Michel Barbe et l’avocat William Goldnadel que je remercie aussi ici.

Au niveau politique je fus soutenu par le FN, le MPF, le MNR , Corinne Lepage, Hervé Mariton et Didier Julia de l’UMP et je n’oublie pas le maire communiste André Gérin de Vénissieux, aux prises lui aussi avec une radicalisation islamique grandissante. Je n’oublie pas l’Ufal (Union des familles laïques) et Kébir Jbil du mouvement des Maghrébins laïques, la Libre Pensée et l’Union rationaliste. Mon affaire m’a permis de faire connaissance avec mon ami Bernard Antony qui m’a ouvert les colonnes de sa revue Reconquête et d’adhérer à l’Agrif (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne), seule organisation antiraciste à combattre le racisme anti-Blanc et la christianophobie. Je ne peux malheureusement pas citer toutes les personnes qui m’ont soutenu à l’époque et je m’en excuse auprès d’elles.

Parmi les mauvais souvenirs évidemment l’attitude honteuse de l’administration de l’Éducation nationale. Qu’en 2003, il y a 17  ans, l’administration de l’Éducation nationale ait accepté d’être le bras armé d’une censure musulmane au mépris de la laïcité, que des fonctionnaires de la République aient exécuté cette censure montrait déjà dans quel état de déliquescence était arrivée la France. Qu’ils aient pu déclarer que qualifier d’assassin quelqu’un qui a fait égorger des centaines de Juifs est une maladresse m’a conduit a penser que les fonctionnaires de la France de 2003 étaient les dignes héritiers des fonctionnaires de Vichy qui ont participé à la déportation des Juifs. À la différence près que pendant la guerre ils étaient sous la pression d’une armée d’occupation alors qu’en 2003, ils l’ont fait par conviction politique.

L’attitude du Snes et de Sud Éducation du rectorat de Versailles, qui n’ont absolument pas été gênés qu’un enseignant soit poursuivi par des faux parents d’élèves et un cahier falsifié. Ils se sont présentés comme les nervis de l’administration pro-musulmane et antisémite. C’est pourquoi je remercie encore Jean-Claude Santana, professeur à Lyon, lui aussi confronté à la montée de l’islamisme, qui bien que membre du Snes, m’a apporté son soutien.

Un autre mauvais souvenir : sur les conseils des RG, je fus obligé de prendre des précautions pour protéger mon fils de 8 ans d’une attaque islamiste.

Dans le cadre de cette interview, je ne peux pas donner tous les détails de mon affaire que les lecteurs m’autorisent à les renvoyer à mon livre « L’école française et l’islam » publié aux éditions Godefroy de Bouillon qui relate tous les détails de l’affaire .

Nombre de fonctionnaires de l’Éducation sont des traîtres, prêts à tout pour leur carrière

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur l’attitude de l’Éducation nationale et de nos dirigeants, face à l’islamisation de notre pays ?

Louis Chagnon : J’ai riposté aux activistes musulmans en pensant que l’Éducation nationale et la justice allaient affirmer les principes laïques face à la monté de l’islam. J’ai voulu  leur donner l’occasion d’affirmer clairement ces principes laïques or c’est tout le contraire qui s’est passé. L’administration de l’Éducation nationale a participé activement à cette islamisation. Elle a renié la laïcité. Elle est devenue une administration clairement pro musulmane.

Quant à la responsabilité de nos politiciens dans les crimes islamistes elles sont fondamentales. L’islamisation de la France est le résultat non pas d’un aveuglement ou d’une incompétence mais d’une politique délibérée pratiquée par les gouvernements qui se sont succédés au pouvoir depuis Giscard d’Estaing. Après la crise pétrolière de 1973, pour s’assurer de conserver des importations pétrolières, la France s’engageait à accueillir les immigrés arabo-musulmans et à soutenir la cause palestinienne. Je vous renvoie au livre de Bat Ye’or « Eurabia » qui explique clairement cette stratégie de dimension européenne. Comme tu l’as si bien dit, Pierre, tous les politiciens qui ont occupé des postes depuis les années soixante-dix sont responsables de la situation actuelle et ont sur leurs mains le sang des victimes de l’islamisme.

Les politicards ont l’habitude d’éviter de parler de ce qui est important comme l’islamisation ou  l’endettement massif de l’État. Ils ne vous disent pas tout, la preuve lorsqu’ils ne sont plus au pouvoir ils publient des livres genre : « Promis j’arrête la langue de bois » François Coppé ; « Ce que je peux enfin vous dire » Ségolène Royal ; « Ce que je ne pouvais pas dire » Jean-Louis Debré, etc. Atterrant !

Ils détournent l’attention des citoyens avec des thèmes mis à la mode comme le réchauffement climatique pour éviter que l’on analyse d’un peu trop près leurs politiques et leurs actions : Ne voyez pas cette islamisation, cette insécurité qui n’existent que dans votre imagination, ou cette ruine de l’État mais pensez à sauver la planète. Vous pouvez être certain qu’il n’y a aucune chance pour qu’il y ait un jour une convention citoyenne sur l’islamisation de la France ou sur l’endettement de l’État.

La vision des politiciens ne va pas au delà de la prochaine échéance électorale, leur seule préoccupation est de conserver leurs prébendes et les avantages attachés à leurs postes et, pour cela, il leur faut gagner les prochaines élections, le reste c’est du baratin.

Le discours actuel sur la laïcité est un bel exemple de bal des faux culs, ce qui serait risible s’il n’entrainait la mort de centaines de personnes. Pendant quelques jours, nous assisterons à des déclarations tonitruantes de la part de politiciens et de journaleux qui ont activement mis en péril la laïcité et ont livré les Français à leurs bourreaux. Puis, rapidement, une fois l’émotion passée, tout redeviendra comme avant, jusqu’au prochain attentat.

Les deux principaux problèmes de la France sont l’islamisation et l’endettement

Riposte Laïque : Comment voyez-vous l’avenir de notre pays, et pensez-vous que l’échéance de 2022 puisse être une alternative pour les patriotes ?

Louis Chagnon : Je suis pessimiste quant à l’avenir de la France. Ses deux principaux problèmes sont l’islamisation  et l’endettement. Nous sommes entrés dans une aire de l’endettement illimité que l’État ne remboursera jamais. L’État providence est mort depuis longtemps, il ne survit que sous la perfusion de dettes. Afin de maintenir un système social à bout de souffle, l’État s’endette, ce qui le pousse à augmenter les impôts et les taxes et ainsi d’appauvrir la population par les charges pesant sur le travail et les entreprises. Pour l’instant les taux étant très bas voire négatifs, cela n’est pas trop douloureux ; lorsque les taux remonteront – et ils le feront c’est certain – là les problèmes s’accentueront tragiquement.

Quant à l échéance de 2022, il est difficile de se prononcer puisque l’on ne connaît pas les candidats qui seront en lice.  Sans conviction je peux dire que le RN est tout ce qui reste à essayer. La situation de la France est telle que je ne crois pas que la solution puisse passer par les urnes, nous avons une classe politique, une justice, une administration pourries jusqu’à la moelle dont il faudrait faire « table rase » pour reprendre les termes de l’Internationale. Dans cette situation, les électeurs ont aussi leur responsabilité puisque majoritairement ils votent toujours pour les mêmes, ceux qui ruinent le pays et font entrer les futurs criminels en les gavant d’aides sociales que les travailleurs financent. Il y a quelques années, des militaires français en opération en Afrique avaient été choqués de trouver des papiers de l’ANPE dans un repère djihadiste.  Non seulement les Français continuent à être ponctionnés par un État hypertrophié mais ils paient aussi l’impôt du sang. Et ils reconduisent au pouvoir les responsables de cette politique.

La décapitation de Samuel Paty n’est pas la première, et ne sera pas la dernière

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Louis ?

Louis Chagnon : J’ai compté 291 assassinats islamiques depuis l’attentat de Charlie Hebdo. La décapitation de Samuel Paty n’est pas la première en France et ne sera pas la dernière. Tout le monde sait pertinemment qu’il y aura d’autres attentats islamistes, les seules inconnues sont la date, le lieu et le nom des victimes. Chaque Français est une cible potentielle, il suffit de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Cela a failli arriver à un membre de ma famille qui, entendant des cris dans la cour de son immeuble, s’est penché à sa fenêtre et a pu voir un homme en égorger un autre. C’était un musulman qui égorgeait son père après avoir égorgé son frère. C’était en 2017 rue de Montreuil.

Puisque l’on ne peut pas compter sur un État devenu parasite qui délaisse son rôle régalien de défense de ses citoyens, nous ne devons compter que sur nous-mêmes. Le combat est loin d’être terminé, il ne fait que commencer.

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdf
0
0

58 Commentaires

  1. Effarant…..comme quoi tout ceci ne date pas d’ hier.
    La couardise des politiques et du monde enseignant sont à vomir…
    Après les beaux discours….tout redeviendra comme aujourd’hui…..ne nous leurrons pas

  2. N’allons pas par quatre chemins : un islam modéré est celui qui accepterait de nettoyer le coran de tout ce qui est contraire aux droits de l’homme et non conforme aux règles de la république…
    Qui de ces modérés oserait le faire, même de le suggérer.
    Oh! la méga fatwa qui l’éliminerai hipso facto 🤪

  3. Quand on lit votre témoignage on n’a pas l’impression d’être en France mais plutôt dans un pays de collabos sous l’occupation d’une puissance étrangère. A mon avis il est temps de prendre les armes. L’islamisme c’est l’islam qui est pratiqué dans tous les pays musulmans. On nous invente un islam de France pour nous obliger à garder des musulmans dans notre pays. Ils veulent définir ce qu’est l’islam d’après la pratique de quelques millions de musulmans français??? Non ils représentent une minorité, et ils nous empêchent de lutter contre l’islam le vrai qui est violent, intolérant, conquérant quelque soit la secte parce qu’elles ont toutes le même livre saint qui autorise à tuer et à se faire tuer pour défendre la cause d’Allah. Et quelle est cette cause? C’est de l’imposer au monde entier!

    • Sur Cnews un des participants au débat c’est trahi en disant « il faut que l’islam se rendre compatible avec la république ». Il rêve!!!! C’est donc bien qu’au départ l’islam, le vrai, ne respecte pas nos lois. Ils continuent tous à ne pas vouloir s’attaquer à l’idéologie, alors ils ne gagneront pas. Un Imam a dit si c’est ça l’islam alors je ne suis plus musulman. Et bien oui c’est ça l’islam et il ne peut pas y avoir de musulmans modérés, ils devraient apostasier. Les musulmans « modérés » se feront massacrer comme le reste d’entre nous car les seuls à utiliser la violence, POUR L’INSTANT, ce sont les vrais musulmans, ceux qui mettent en application les injonctions du coran. Si on veut gagner il faudra se battre avec les mêmes armes!

  4. Encore un cas où l’Education Nationale prend la défense d’un petit sauvage de 10 ans qui a frappé et mordu sa maîtresse qui était en sang…
    https://lalettrepatriote.com/fontenay-sous-bois-94-le-petit-jihad-10-ans-mord-et-frappe-sa-maitresse-elle-etait-en-sang-une-cellule-psychologique-ouverte/?utm_medium=push
    —————————————————————————————-
    De mon temps, l’E.N prenait trop le parti des enseignants tordus qui avaient affaire à des élèves quasi adorables comparativement aux monstres d’aujourd’hui.
    Et aujourd’hui, qu’il faudrait soutenir les enseignants face à la cage aux fauves, ce sont les fauves qui sont excusés, défendus et les enseignants laissés seuls face aux drames !

  5. On fait des caricatures du prophète en France et à des milliers de km plus loin des foules hurlent s’indignent vocifèrent en Egypte , au Magreb, … Par contre des musulmans importés en France, montent une cabale et égorgent un professeur sur notre territoire et les français baladant lascifs et plaintifs des roses blanches en s’interdisant l’Odieux Amalgame …  » Aux Larmes citoyens, … »

  6. Bonjour Mr Chagnon et merci pour votre courage. Vous avez été victime de ces familles musulmanes démoniaques et de l’administration de l’Education anti-nationale truffée de gauchistes collabos du cancer musulman. Bien à vous…

  7. La lâcheté des administrations publiques et des gouvernements successifs, les faux culs de cette G et D depuis plus de 40 ans de lèches babouches via pétrole ,et O.M.,et l’autre clown no pasaras comme dit un internaute pauvre crétin il sont déjà passé et là grâce à la finalisation de la con t’uinité de cette oligarchie de pourris ,.Tous des crevards colabos idiots utiles bisounours avec marche blanche et bougies pour les marchands du temples.

  8. RECONQUISTA
    Bonjour, Louis;
    Amitié fidèle;
    Puisque Macron souhaite que les Français connaissent mieux l’islam, pourquoi ne pas inscrire dans les programmes de l’Education Rationale les grandes actions de l’Envoyé d’Allah entre l’hégire (622) et sa mort, dix ans plus tard, tels qu’ils sont rapportés dans les textes les plus vénérés par TOUS LES MUSULMAN/? En vrac, vol à main armée en bande (Nakhla, Badr), meurtres (nombreux), massacre (Khurayza) pédophilie (Aycha, 9ans), torture, viol (à Khaybar, Safiyya, 17 ans, le soir même du jour où il a laissé torturer et fait tuer son mari), etc.
    Nul ne pourrait reprocher aux Français de ne pas respecter l’orthodoxie musulmane la plus stricte.

  9. Ce qui est étonnant c’est que personne n’ose dire que ce qui c’est passé est la faute des profs, en large partie, qui ont défendu pendant des décennies les musulmans et son immigration en pointant du doigt ceux qui n’étaient pas d’accord avec eux et en les traitant de racistes. Paix à ce prof qui a osé, j’ai une pensée pour lui. Quant aux autres je ne les plein pas, d’autant plus qu’ils ont une administration gangrénée par la soumission et la trouille, comme beaucoup d’autres hélas. Au suivant… AMEN.

  10. Bravo, Monsieur Chagnon. J’ai l’impression que vous êtes plus à droite que Patrick JARDIN, voire même encore plus à droite que notre FONDATEUR.

    • Si être à droite c’est aimer son pays et défendre ses valeurs et la liberté d’expression et de croire ou non alors vive la droite !

  11. Clairement, je ne voterai pour MLP en 2022 que si elle inscrit dans son programme l’arrêt de toute immigration, et la fin du droit du sol ( avec effet rétroactif si possible, tant pis si les juges, non élus, se roulent par terre. )
    Après, il ne restera plus qu’à mettre en oeuvre une politique résolument volontariste de remigration.

  12. Ancien prof, j’ai moi aussi dû subir, il y a dix ans les remontrances de l’administration du collège et la distance, gênée pour certains, carrément hostile pour la plupart, de mes collègues. Mon crime ? Avoir voulu faire appliquer le règlement intérieur et m’être opposé à deux élèves qui portaient ostensiblement le voile à l’intérieur du collège.
    Et combien de fois ai-je essayé de convaincre, pendant des années, des collègues, que l’immigration était une bombe à retardement. En pure perte.
    Il faut dire que le conformisme idéologique des profs est effarant, tout comme leur refus de regarder les réalités qui n’entrent pas dans le cadre bien douillet de leurs certitudes.
    Et je ne parlerai pas de leur lâcheté. Ni de leur niaiserie intellectuelle, qui m’a toujours surprise.

    • Ouais… tous des cons sauf vous, c’est bien ça ?
      Tout le monde est, à des degrés divers, la dupe de son époque , et vous également ; ne croyez pas échapper à la malédiction commune . Ce n’est pas parce qu’on refuse l’immigration et l’islam qu’on est immunisé ! En achetant sur Amazon, par exemple, vous faites vivre le système que vous combattez par ailleurs ! Personne n’est innocent.,.

  13. Tous ceux qui ont été broyés par l’administration complice des muz, par la « justice » républicaine vont être très surpris.
    Quand la résistance va gagner, quand l’islam sera rejeté, alors tous les collabos serviles vont subitement devenir de fervents résistants.
    Vous vous rappelez à la libération de 1945 ?
    C’est comme ça que le parti communiste est devenu le parti de la résistance …

  14. Bonjour Louis CHAGNON.
    J’avais suivi votre affaire à l’époque et j’avais fait votre connaissance dans les locaux de la sinistre 17émme CC du TGI de Paris. Mon compte rendu de votre procès avait été repris dans quelques média juifs et les premiers sites de réinformation anti nazislamiste. Et justement je citai votre cas, en référence, dans un commentaire sur le tragique assassinat. A l’époque déjà le harcèlement judiciaire sévissait. J’ai assisté trois fois au procès de mon petit site satirique dans le même tribunal. Hélas, dès ce temps là, il était clair que la situation irait en empirant. C’est un triste constat, mais, en majorité, les occidentaux ne veulent plis se battre pour défendre leur civilisation.

    Espérons que cela changera rapidement
    Cordialement

  15. Décapitation de l’enseignant Samuel Paty, l’écrasante culpabilité des juges de la République.
    L’administration avait refusé que la famille Anzorov, originaire d’un village au sud de Grozny, en Tchétchénie, demeure en France. Cependant, la Cour nationale du droit d’asile a cassé cette décision en 2011 et la famille a ainsi pu obtenir le statut de réfugié en France.
    « La justice a obligé l’État à donner le statut de réfugié à cette famille », explique un haut fonctionnaire au Point. « Comme il a obtenu la protection de l’État en 2011, le permis de séjour lui a été accordé automatiquement à sa majorité. »
    Ainsi au mois de mars 2020, grâce à ce statut de réfugié, Abdoullakh Anzorov s’est vu délivrer sa carte de séjour, faisant de lui un adulte en situation régulière.

    • Tout les membres de cette cour des traitres du pseudo-droit d’asile….. guillotine directe !

  16. Etre injustement accusé, c’est vivre un vrai cauchemar !
    Je compatis et je sais qu’on n’en guérit jamais.
    Je devais avoir 14 ans lorsque j’ai découvert que même parmi les profs il y a des fous, des méchants, des ordures qui n’hésitent pas à terrasser les autres et à s’en servir de faire valoir.
    J’espère que la vie a su les punir comme ils le méritent et plus particulièrement une prof de Français : j’espère qu’elle aura eu une vie pourrie et une mort atroce pour tout le mal gratuit qu’elle m’a fait subir alors que je n’étais qu’une enfant et la meilleure élève de ma classe en sa matière. Ca m’est resté en travers de la gorge et je la maudis à chaque fois que j’y repense.
    C’est tellement facile de casser quelqu’un qui est faible ou sous votre hiérarchie !
    Malédiction pour tous ces nuisibles

    • Fabiola FERRANTE….
      « je te présente mes plus grands respect patriotique  »
      Elas c’est dans la nature même de tout les petites sous-merde parasites (subventionnés ou tarifé par le rackets fiscals des français heleno-chretienne-blanc-occidental )
      qui acuse les autres de leurs propre tarres..et de l’eurs propre crimes….par l’inversion accusatoire l’hypocrisie/et fumisterie est inscrite dans leurs gène…

    • Moi aussi: il y a une prof qui a lance’ des moqueries a’ mon egard et toute la classe s’y est mise. J’ai failli mettre fin a’ mes jours…
      Une autre prof m’a frappe’ en classe et humillie’ car j’etais nul en latin. C’est etrange car le latin n’est utilise’ qu’a’ la messe latine et nul part ailleurs, pour un systeme qui se veut laique c’est contradictoir.
      J’ai ete’ aussi humilie’ en primaire par une instit qui m’a tire’ et decolle’ l’oreille devant tout le monde. J’ai saigne’ pendant la recree et j’ai chope’ une autite…merci l’education nationale! Par la suite j’ai ete’ tres mal oriente’ et fait des etudes inadaptes et je n’ai rien appris de toutes ces annees perdus

      • Le latin appris a l’école m’a permis de parcourir des actes d’état civil anciens de mes aïeux dans de nombreux pays d’Europe (France-italie-pologne-…) rédigés en latin. Super intéressant pour faire mon arbre généalogique. Restreindre son utilité à la messe est très réducteur…

      • Aucune année passée à apprendre (même péniblement, avec de mauvais enseignants) n’est perdue, Dona.
        Il n’est jamais trop tard pour trouver l’activité qui vous plairait, et de faire des études ou de suivre une formation plus adaptée à votre personnalité.
        Ne baissez pas les bras, et mieux vaut classer ces méchancetés que vous avez subies dans la section des mauvais vieux souvenirs, appartenant à une époque révolue.

    • Le monde enseignant je connais …
      Un jour pendant mes vacances j’observai une sortie scolaire en classe découverte et à un moment donné j’ai entendu une écolière s’adressant à son institutrice « je sais madame je sais madame » Et qu’est quelle a répondu l’instit ? « NON TU SAIS PAS » sur un ton je ne vous dis pas l’écolière n’a pas pu s’exprimer « lamentable »
      Comme vous le dite il y a de sacré véroles dans cette boutique.
      Bon après je reste terrorisé parce qu’il vient de se passer.

    • joël..👌👍.exactement d’autan plus que d’attendre une réponse ou des solutions ferme et sans artifice de ceux (les traitres)…
      Qui sonts a l’origine du problème
      (depuis le debut 1960) mahometants en France relève carrément du ressort de la psychiatrie lourde !🤪

  17. Remarquable interview, M. Chagnon, – digne, sobre et bien documentée.
    Comme je l’ai souvent remarqué ici, ‘Ah, si seulement tous les articles de RL avaient cette tenue !’… Après avoir subi tant d’injustices flagrantes de la part des autorités, vous méritez l’admiration générale pour la modération de vos propos.

    • ivan Greindl…
      Pour la modération de vos propos.?
      Ben justement c’est la meilleure façon de se faire egorger…vas donc tester la modération des Mahométans sur la verité de leurs psychopathe pédophile prophète pedo-satanique…..t’a raison bouffon rampe encore plus bas a chaque provocation des Mahométans …tu finiras par te retrouver vingt milles lieux sous-les -merde de t’a propre fosse septique…..les petite timides fragiles efféminé….devronts par la force des choses
      Laisser la place aux guerriers spartiates heleno-chretienne-blancs d’occident…
      (Patriotes-natios)
      quand a toi retourne finir d’allumé t’es bougies blanche d’installer tes nonours bisounours et prépare toi a la terrible offensive 🤭
      EN MARCHE BLANCHE😂🤣😂🤣…
      Les modérés ne sonts que des laches hypocrites

  18. Lorsque nous aurons ENFIN le courage de parler de SECTE au lieu de Religion en parlant de l’Islam….Nous serons sauvés
    Une Religion tire/Elève les hommes vers le haut et prend pour modèle un prophète bon,Juste,Droit qui prêche l’Amour
    Une Secte tire les hommes vers l’Enfer et prend pour modèle un soi-disant prophète qui n’est qu’un gourou assassin,cupide,guerrier,meurtrier de masse,esclavagiste,détraqué sexuel,zoophile,nécrophile…..>>>>>>>Satan!!

  19. Hitler avec son « empire pour mille ans » a échoué, là où Mahomet, admiré par Himmler continue de progressé.
    L’Occident aidé par l’URSS de l’époque a su vaincre le nazisme, pourquoi l’Occident et la Russie ne s’allieraient ils pas à nouveau, mais cette fois pour vaincre l’islam ? Cette alliance militairement en aurait les moyens. Avec un nouveau Yalta les vainqueurs n’auraient plus qu’à se partager ce qui fut le Dar al Harb !
    Un autre « grand échiquier » auquel Zbigniew Brzezinski n’avait peut-être pas pensé ?

    • La décapitation de l’enseignant Samuel Paty devrait nous permettre de prendre de la hauteur. Sinon nous allons assister à une escalade de la terreur chez les mahométans. Le militaire pour casser une forte progression de l’ennemi sur un axe donné, prévoit un coup d’arrêt. La fermeture de la mosquée de Pantin; la dissolution du CCIF et autres mesurettes ne résoudront rien.
      Un chef d’Etat français digne de ce nom, devrait être en mesure d’asséner en retour un « strike back » sidérant en mettant la France en état de siège afin de laisser la place à l’autorité militaire. Ce qui a été fait avec efficacité, fin 1957, avec le général Massu dans la Bataille d’Alger.

  20. Christine et Pierre sont lus, avec raison sur ce sujet de l’isslam depuis 2005….
    Nos gouvernants ont la possibilité de cesser tout regroupement familial jusqu’à nouvel ordre, tout voyage pour raison médicale, amicale, de cesser de donner des visas aux ressortissants algériens et tunisiens… contre renvoi de tous les délinquants issus de leurs rangs, de tout radicalisé…etc…une sorte de remigration obligatoire…..
    Le pot de terre contre le pot de fer
    En Algérie, un chrétien a ébranlé la foi d’un musulman il vient de prendre 10 ans de prison
    Le problème est extrêmement profond, on est peut être à un apogée, sans le savoir….

  21. Le pire, c’est que ces clowns profitent de la mort des victimes de l’Islam pour se refaire la cerise devant les caméras. Les médias sont bien les complices de leurs notoriétés indues.

    • Eh ! Fleurs de lys…..tu vas quand même pas nous faire pleurer sur le sort de cette engence de sale pourriture de traitre que sonts les journalopes et les profs….
      un mahometants qui décapite un prof mondialistes islamos-collabos parasite..
      Au yeux des patriotes-natios heleno-chretiens-blancs…
      se n’est que prise de tête autre pôte.🤗🤭😂😅🤣…arrêter de chialer sur c’est sous-merde de traitres islamos-collabos….c’est pathétique
      A vomir🤢🤮

  22. Je ne suis pas étonné. Lorsque j’évoque le meurtre d’Asma bint Marwan, une poétesse que Mohamed fit assassiner parce qu’elle le moquait, les militants de gauche, incultes, qui se vantent pourtant d’être plus instruits que les droitiers, nient ce meurtre… et je suis signalé sur Facebook.

    Cependant rien n’empêchera la vérité d’éclater. La vérité est que Mohamed n’est pas un modèle à suivre, ceux qui s’en inspirent ne peuvent devenir que des assassins, car c’était un assassin lui-même. Je crois qu’il était atteint d’une maladie mentale !

  23. Ce qui se révèle au grand jour, c’est la nuisance de ces académies composées de fonctionnaires planqués dont l’idéologie guide toutes les orientations de l' »éducation nationale ». On en perçoit aujourd’hui le résultat déplorable sur le savoir de nos enfants qui se désintéressent complètement de l’histoire de « leur ? » pays. Les enseignants eux-mêmes en sont responsables. Depuis la libération en s’étant laissé déborder par la politique dont la lutte à l’époque était la concurrence de l’école privée qui leur faisait de l’ombre.
    De fil en aiguille, il ont laissé la politique pourrir l’enseignement qui n’est plus que le squelette de lui-même.
    Maintenant ce sont les cultures étrangères qui dictent leurs impératifs, alors, ne nous plaignions pas !

  24. ce pauvre samuel n’était donc pas unique, je constate que vous avez subi les mêmes pressions de parents d’élèves (qui n’étaient pas tous de votre classe) de la direction du collège, du rectorat, et blanquer qui vient nous faire le coup du protecteur des professeurs!
    honteux ces zélites collabos par peur de déplaire aux envahisseurs

  25. Je le réécris une fois de plus, car pensant exactement la même chose que Louis CHAGNON :

     » Un jour, il y aura le ou les morts de trop  » !!

    Et nous vivrons alors un scénario très proche de celui du roman d’anticipation  » GUERILLA  » de Laurent OBERTONE …

    Cependant, il semble que la prise de conscience se fasse, j’ai, en effet, regardé l’émission de Pascal PRAUD  » L’heure des pros 2  » je crois, ce soir, Lundi 19 octobre 2020 …
    Certains témoignages ne seraient jamais passés il y a 1 an seulement, dans une émission quelconque…

    ll faut être conscient de ce qui va arriver, et se préparer en conséquence…

    Rappel : tout ceci est VOULU, le but réel est la réduction du nombre d’humains, les blancs éduqués, instruits, en premier, et une guerre, quoi de mieux pour cela ?

    • En effet…..Les mondialistes(N.O.M)préparent ce plan de destruction des civilisations européennes depuis des lustres…..
      Et quoi de mieux pour détruire efficacement des peuples que d’y faire entrer par millions la SECTE épouvantable de Mohamerde

  26. Je constate que l’attentat islamique contre le père Hammel a suscité moins d’émoi dans la population, ah j’oubliais ce n’était qu’un curé sans doute anti-macroniste et non laïc, l’exact contraire de la majorité des profs quoi. Pauvre France privée de sa religion devenue le terreau des démons d’importation …
    A méditer.

    • IL n’était pas curé mais vicaire, mais autrement il est exact qu’une république maçonnique, comme la grande majorité des médias, ne peut donner un trop grand retentissement au meurtre d’un prêtre catholique.

    • Le père Hamel, en tant que prêtre, ne devait pas avoir de sentiments politiques. Il ne s’intéressait qu’aux âmes. Sa dernière rencontre sur cette terre fut celle avec Satan qu’il repoussa comme doit le faire un saint.

  27. « Louis Chagnon : Je suis pessimiste quant à l’avenir de la France. Ses deux principaux problèmes sont l’islamisation et l’endettement. »

    Oh non, monsieur Chagnon, les deux principaux problèmes de la France sont :
    – L’abandon de la Foi Chrétienne
    – La république maçonnique

    Ce que vous dénoncez ne sont que des conséquences.

    Petite vidéo complète (26 min) pour remettre l’église au milieu du village :
    https://www.youtube.com/watch?v=MXZqwWlZPKc

    • Royaliste, non, ce ne sont pas des « conséquences » mais un outil – le NAZISLAM – et une fuite en avant , avant le grand « reset » qui va sans aucun doute arriver très bientôt, et en 2021, c’est à dire que l’argent de chacun va tout simplement disparaître, car les banques sont RUINEES !!!
      elles vont piller TOUS les particuliers, les ENTREPRISES, bref, le système va s’effondrer, voir, pour ceux qui aiment lire, le roman d’anticipation de Laurent OBERTONE  » GUERILLA « …

      Rappelons que le futur décrit dans ce livre se base sur les hypothèses les plus crédibles, celles retenues par les services anti-terroristes français …

      La fabrique du COVID est une autre manipulation, qui n’a, pour le « malheur » des MONDIALISTES, pas fonctionné comme ils l’auraient voulu !!!

      • @ BobbyFR94

        Au contraire, l’arnaque du coronavirus marche à merveille, il n’y a qu’a voir le nombre de citoyen de la république qui porte la muselière psycho-buccale.

        Tout le monde trempe dans la combine, le peuple, les médecins, les flics, tous, tous, tous obéissent docilement aux politiciens parce que tous ont foi en la république laïque et tous sont persuadé que le droit de vote est un saint graal démocratique.

        Si les gens commencaient à compter le nombre de FM chez les politiciens, ils seraient surpris de la concentration au mètre carré mais ils ne le feront jamais car ça remettrait trop en cause leur petit confort (molesse) intellectuel.

        Tout le monde va continuer à jouer la comédie électorale … jusqu’à ce que mort s’en suive. Les gens sont complices, pas victimes.

        • Fervent catholique, je pense que le royalisme a tué l’Esprit Saint en faisant du Christ un objet de pouvoir temporel. C’est criminel. C’est tout ce que j’ai à dire. C’est l’Esprit Saint qui sauvera ce monde, pas un roi bancal à la lignée détraquée ou que sais je encore, !

          • @ Michel Lapaix

            Jésus est le Roi des rois, ne me dites pas qu’en tant que fervent Catholique, vous avez oubliez ce qu’est l’Épiphanie.

            On sait même qu’il est Roi de France depuis le baptême de Clovis en 496. Et Jeanne d’Arc nous l’a rappelé en 1429 lors de la Triple Donation. Nos rois de France sont les Lieutenants du Christ.

            Cherchez les prophéties dites du Grand Monarque et vous verrez que le bon Dieu nous a bien prévu le retour d’un roi et un bon.

        • @Royaliste
          Oui, parlons en de la franc-maçonnerie, là est le cerveau de la destruction de la France depuis 1789. Là, se trouvent les vrais donneurs d’ordres, mais embrouille les français en leur faisant croire que la république est d’essence populaire. La république est la fille d’adeptes du satanisme et il est normal que ces adeptes encouragent l’unique religion vouée au « prince des Ténèbres » : L’islam.

    • Comme quoi  » l’Échelle des Valeurs  » de chaque individu traduit vraiment son niveau de réflexion… :-))) L’abandon de la foi chrétienne n’explique pas la frilosité et l’incurie des dirigeants ; la  » république maçonnique  » (??) qué-cek-ça ? Comme dans la fable des animaux malades de la peste, on cherche toujours un ‘coupable’ !

      • @ Ivan Greindl

        « la ” république maçonnique ” (??) qué-cek-ça ? »

        La république c’est le régime politique des franc-maçons, ça fait 231 ans qu’ils sont aux commandes de la France grâce à elle. La révolution de 1789 est leur putsch.

Les commentaires sont fermés.