Profs furieux, car non soutenus par leur hiérarchie : vous avez voté pour qui ?

Publié le 7 novembre 2020 - par - 20 commentaires - 2 272 vues
Traduire la page en :

Pendant que les troupes médiatiques-macronistes continuent de nous enfumer pour mieux nous enfermer en attendant la mise au point d’un vaccin qui sera, n’en doutez pas, dangereux, fort coûteux et obligatoire, pour prétendument lutter contre un Covid fantôme qui n’existe plus que dans les postillons des menteurs professionnels…

Pendant qu’aux États-Unis d’Amérique se déroule le plus ahurissant phénomène de fraude massive, téléguidé par des ordures corrompues jusqu’à la moelle, bien décidées à virer un Président ne s’embarrassant pas d’un langage ampoulé, mais honnête et réellement au service de son pays, pour revenir « aux affaires » en mettant un des leurs à la tête du pays…

Pendant que Macron joue les « Don Quichocotte » avec ses « ils ne passeront pas »… alors qu’ils sont déjà dans la place depuis belle lurette, dûment invités par lui-même et tous ses complices d’hier et d’aujourd’hui… et que cela lui a valu de devenir une cible potentielle des djihadistes ultra-sourcilleux avec leur islam (bien fait pour lui !)

Que s’est-il passé dans les écoles en France, lors de cette rentrée d’après décapitation d’un professeur, aujourd’hui victimisé par ceux-là mêmes qui méditaient de le punir d’oser inculquer la liberté d’expression à ses élèves ?

Si l’on en croit le grand sachem Blanquer, tout se serait bien passé lors de la minute de silence en hommage au prof martyr, hormis quelques « bavures » par-ci, par-là… au nombre de 400 d’après les calculs forts précis de ses observateurs… sans doute postés dans chaque classe afin de pouvoir nous renseigner avec diligence.

Déjà un chiffre rond pour nommer les « incidents scolaires » venant pratiquement tous « d’on sait qui », cela fait immédiatement « louche »… Surtout quand on connaît le nombre de « gentils élèves, disciplinés et respectueux » qui fréquentent les écoles de la République dans ces banlieues malheureusement perdues pour ladite République… on se doute que le chiffre est archifaux… inversement à celui des prétendus morts par Covid !

Car parmi les élèves, nombreux sont les petits islamistes inscrits dans les écoles laïques, sans doute parce que pas suffisamment d’écoles coraniques dans leurs quartiers (les pauvres gens, tout de même !) ; et quand on connaît leur façon de procéder pour imposer partout, et surtout en classe, les diktats de leur pseudo-religion, et leur susceptibilité dès qu’il est question de leur prophète, on n’a aucun doute sur leur attitude, frondeuse et bruyante pendant cette minute sacrée pour nous !

« Forts de leur bon droit », certains adultes ont osé « glorifier l’ignoble assassinat du professeur », ce qui n’a pas porté chance à l’un d’entre eux, Algérien de 34 ans, jugé en comparution immédiate (quelle chance d’avoir une justice aussi véloce !) et condamné à six mois fermes, puis expulsion et dix ans d’interdiction du territoire français…

Ah ! si seulement « on » avait agi avec autant de rapidité et de rigueur dès les premières manifestations publiques d’une religion sanguinaire, Samuel Paty serait encore parmi nous, et la France s’en porterait beaucoup mieux !!!

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/six-mois-ferme-puis-expulsion-pour-avoir-glorifie-l-assassinat-de-samuel-paty-20201106?

Sévérité aussi pour les jeunes ; on est en état de sidération tant nous ne sommes pas habitués à de telles drastiques réponses :

Derniers cas révélés : trois lycéens âgés de 15 à 17 ans de l’arrondissement de Cambrai (Nord) ont été mis en examen pour  « apologie du terrorisme » et « menaces » après l’hommage au professeur, révèle, ce vendredi, le parquet de Cambrai (AFP).

Par ailleurs, le jeudi 5 novembre, un jeune homme de 19 ans a été interpellé pour avoir posté, avant la rentrée, un message sur Instagram appelant à ne pas respecter la minute de silence.

https://www.bvoltaire.fr/hommage-a-samuel-paty-400-violations-de-la-minute-silence-en-milieu-scolaire-annonce-blanquer/?

Pour l’instant, cette toute nouvelle « sévérité » n’a pas eu l’air d’impressionner un collégien de 11 ans qui, ne supportant pas une remarque de son professeur, dans un collège de Saumur, lui a violemment répondu sur un ton menaçant, ces paroles qui ont choqué l’enseignant et les collégiens assistant à la scène : « Tu ne me parles pas comme ça, tu vas voir, mon père va venir te décapiter ! » 

Une enquête est ouverte, suite à la plainte déposée par le professeur.

https://www.bvoltaire.fr/mon-pere-va-venir-te-decapiter-a-11-ans-il-menace-son-professeur-en-plein-cours/

Ailleurs, sur le terrain, les cas se multiplient, comme si l’acte du « décapiteur », justifiait la libération des paroles d’approbation :

À Hyères, deux collégiens écopent d’un stage de citoyenneté pour avoir justifié l’attentat de Conflans !

https://www.fdesouche.com/2020/11/06/hyeres-83-deux-collegiens-ecopent-dun-stage-de-citoyennete-pour-avoir-hurle-allah-akbar-et-justifie-lattentat-de-conflans/

À Albertville, ce sont quatre enfants de dix ans qui ont été arrêtés pour « apologie du terrorisme, complicité et menaces de mort », suite à des propos menaçants tenus en marge de l’hommage à Samuel Paty, et pour lesquels une enquête est ouverte.

https://www.liberation.fr/checknews/2020/11/06/quatre-enfants-de-10-ans-arretes-a-albertville-pour-apologie-du-terrorisme_1804787

Gageons néanmoins que, d’une part ce ne sont là que quelques cas, histoire de nous leurrer momentanément… tout comme l’unique dissolution à ce jour, du mouvement ultranationaliste turc « Les Loups Gris », pendant que d’autres, bien plus dangereux sont épargnés… et que Macron et ses sbires aimeraient plutôt pouvoir dissoudre Génération Identitaires

https://www.ladepeche.fr/2020/11/04/le-groupe-ultranationaliste-turc-les-loups-gris-officiellement-dissous-9182207.php

Quant aux enseignants, aux premières loges pour subir ces réactions violentes et menaçantes, si on peut comprendre leur désarroi, leurs craintes et leur colère… notamment vis-à-vis de leur hiérarchie qui ne les soutient pas… on ne peut s’empêcher, tout en plaignant sincèrement ceux qui minoritairement votent à droite, de demander à tous les autres, majoritairement gauchistes :

Euh, dites-donc les gars (et les filles !) vous avez voté pour qui depuis toutes ces années où sans cesse, les dirigeants qui ont précédé Blanquer ont consciencieusement saccagé notre enseignement national qui était de haut niveau, avec des programmes toujours plus « tirés vers le bas », afin de ne pas traumatiser certains gosses « venus d’ailleurs »… pendant que leurs propres rejetons étaient inscrits dans de huppées écoles privées ?

On vous a plus souvent vus dans la rue lorsque le ministre était de droite (du temps où le clivage gauche/droite existait encore !), alors on peut dire sans exagération que vous êtes en partie responsables de ce qui vous arrive en ce moment.

Combien parmi vous sont par ailleurs, totalement pro-migrants ?

Combien ont milité « contre la fessée » donnée par les parents ?

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/assassinat-de-samuel-paty-les-profs-refusent-d-etre-des-martyrs-laics-20201020

https://www.fdesouche.com/2020/11/06/evry-courcouronnes-face-a-des-faits-dapologie-du-terrorisme-des-enseignants-denoncent-une-absence-de-soutien/

Une chose est certaine… si les répressions actuelles sont maintenues et si la légitime sévérité ne se relâche pas, vous pourrez peut-être retrouver des classes calmes et attentives… mais vous avez si souvent soutenu des gouvernements incompétents que vous ne pouvez demander que tout change sur un simple claquement de doigts.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Rems

Bravo ! bien fait pour eux……….

RAMBAUDI

ça leur va bien…. pendant des année ils se sont crus d’avant garde

Une patriote

Il y a 18 ans Fillion a reçu 3 dossiers sur ce qui se passait dans le scolaire, il les a MIS A LA POUBELLE ! L’inspection académique REDIGE des rapports sur les enseignants qui ne veulent pas se soumettre aux islamistes. Regardez et écoutez la vidéo ” Un directeur d’école témoigne ” l’inspection académique lui a donné l’ordre de présenter des excuses aux parents des gosses qui avaient criés allah akbar dans son école. Il a tenu bon pendant 6 mois, mais a fini par le faire sous la pression et les menaces EH oui c’est normal de ne pas vouloir être assassiné, surtout quand on voit que les français ne font rien pour destituer le PRINCIPAL fautif depuis 3 ans après Hollande, Valls et tout les autres qui eux ne craignent rien car protégés par des gardes du corps que NOUS PAYONS avec nos impôts

Josh

Comment éprouver la moindre sympathie à l’égard d’une profession qui se donne comme syndicat très largement majoritaire, la FSU, un ramassis de communistes de gauchistes et de socialistes, une profession qui est très présente parmi les militants collabos du parti de Melenchon, très présente aussi dans toutes les associations d’aide aux migrants, de lutte contre le racisme. Voici des gens qui depuis 40 ans font profession de ‘resistants’ au fascisme d’extrême droite, des gens qui ont créé de routes pièces des générations de rebelles de contestataires, qui ont nourri tous les discours visant à détruire ce pays et son identité. Qu’ils en soient réduits à raser les murs et à courber l’échine face au premier merde magrebin ne me gêne aucunement, au contraire.

Christine L

En parlant de dissolution, il n’était pas question de dissoudre cette saleté de CCIF au fait ? J’ATTENDS !

Mathilde Leseigneur

Je me souviens qu’ au moment de l’affaire du voile en 1989 à Creil dans certains collèges de France des abruties de profs ont porté des cagoules en s outien des petites pourritures islamiques qui voulaient porter le voile en classe…..Personne n’ a soutenu Ernest Geniere le premier proviseur qui s’est opposé courageusement au port du voile. Le géniteur des petites pourritures de Creil était un prédicateur et non un père tranquille .La gauche a trahi et tiré dans le dos de celles et ceux qui sont venus vivre avec nous en fuyant les barbus. Que les collabos de l’islam radical quittent ce pays ils n’ont rien à y faire.

Prober

Pour qui les enseignants ont-ils voté ? Difficile à savoir, mais les sondages en rapportent un peu..Certains enseignants, par contre, ont éprouvé l’effet ” boomerang “.

Chiartano

Il en détient encore 2 à disposition

Chiartano

Quelle hiérarchie ? Principaux et proviseure(euse) sont des ex enseignants(es) certaine voulant organiser un repas communautaire avec le concours de maman turc en cuisine avec viande halal, le chefcuisto propose un poisson, refuser par la “direction ” le halal triomphera sans les mamans, avec les restes de la veille (une partie du personnel dont les 2 cuistos refusant le repas) une terrine est préparé avec du non hallal, scandale, une lettre menaçante envers le personnel s en est suivie disant qu ils allaient prévenir les imams etc,, nous avons toujours penses qu il s agissait de 2 personnes direction nonensegnante, que dire aussi qu’à la même époque de petits poèmes musulmants devaient etre distribues, ces mêmes 2 personnes ayant demande à une personne de les faire disparaître, il détien

François BLANC

les “enseignants” comme les “soignants”, sont les premiers à manifester pour importer toujours plus de musulmans du bled
chaque fois qu’il y en a un qui se fait taper sur la tronche, je rigole

jeannot

Le problème c’est qu’en France, c’est chacun pour sa gueule. Solidarité = zéro !
Quand les gilets jaunes ont manifesté à juste titre leur mécontentement, ils ont été vilipendés par les commerçants qui voyaient leur chiffre d’affaires baisser. Maintenant, ce sont eux qui sont dans le collimateur.
Les enseignants ont instillé leur poison gauchiste pendant des décennies. Ils voulaient la justice pour tous, ils l’ont eue : par le bas ! Les fonctionnaires se foutent que la France est en train de crever du moment qu’on ne touche pas à leurs privilèges. Lorsque ceux du privé qui produisent seront tous au chômage et quand la machine à fabriquer de la fausse monnaie va se gripper, ils risquent de se faire du souci. Comme dirait le philosophe Ribery : La routourne va vite tourner.

jeannot

Je précise : lorsque ceux du privé seront tous au chômage, le public aura du souci à se faire

Arthur 68

Une précision quand même, l’auteur parle d’une majorité de profs qui seraient gauchistes. Pour moi, le gauchisme évoque le Maoïsmes, Lutte Ouvrière, les fachos d’antifas, etc.
Or les profs appartenant à ces mouvances sont extrêmement peu nombreux actuellement. Disons qu’en réalité une majorité d’enseignants sont redevables de la gauche molle plus ou moins anti chrétienne, mais que leurs représentants syndicaux sont en décalage et plus franchement du genre gauche islamo collaborateurs.

Mathilde Leseigneur

La gauche soutient l’islam pour se venger des chrétiens et des juifs.

patphil

les muzz ne se sentent plus pisser leur haine mais comme rien n’est fait hormis de grands et beaux discours, pourquoi se g^neraient ils?

FCC Cercle Légitimiste de France

Ils sont les soutiens de la république: qu’ ils se la gardent!!!

Bob Culp

Quelque 400 signalements ( je pense beaucoup beaucoup plus mais pas de vague surtout … ) d apprenants comme disent les pédagogistes progressistes mécontents du traitement de la minute de silence pour S Paty … Parfois j ai pu lire des élèves de CM2 … Jusque quand ? Juqu ou repousser les limites : des juifs, des prêtres, des profs, des dessinateurs, des Français … Faut il attendre la mort d un politique ?

Anton

D’un politique ? aucun risque puisque ce sont eux qui permettent tout ce qui arrive aujourd’hui (et hier bien sûr depuis 1974 avec l’irresponsable trio Giscard-Chirac-Veil). Les pires muzz ne sont pas bêtes: les politiques sont à leurs ordres mais c’est le Peuple qu’il faut faire plier, donc on assassine des petits pour créer la Peur généralisée. Et en plus, avec la future loi, ils auront la police avec eux. Français, bien fait pour vous qui ne voulez pas comprendre !

Cyprien

Oui. Et encore, pas certain qu’ils réagissent très fermement. Mais ne trouvez-vous pas bizarre que les politiques ne soient jamais inquiètés par des menaces jusqu’à présent? Les muzzs savent que ça leur porterait plus de tort.

nicolas bouchet

Cyprien cela ne saurait tarder et Macroute passera en premier

Lire Aussi