Projet de loi : le viol est un crime, et il le restera

Publié le 15 mai 2018 - par - 17 commentaires - 800 vues
Share

Alors que le projet de Loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes est présenté cette semaine à l’Assemblée nationale, des voix se sont élevées pour crier au scandale, allant jusqu’à affirmer que le gouvernement envisageait de faire du viol sur mineur un délit. Le hashtag #LeViolEstUnCrime a commencé à se répandre de façon virale sur les réseaux sociaux, une pétition en ligne soutenue par « 200 personnalités » s’est mise à circuler allègrement, et les médias traditionnels se sont emparés du sujet, relayant la demande faite au gouvernement de retirer « l’article 2 du projet de Loi ».

Ayant exercé une partie de mes fonctions en étant OPJ à la brigade de protection de l’enfance et de répression des agressions sexuelles de la sûreté départementale du Rhône, mais aussi en tant que citoyen concerné comme tout un chacun par la gravité de ces allégations, je suis donc allé vérifier par moi-même ce que contenait ce projet de Loi, en particulier son article 2 dont tant de personnes demandent le retrait.

Et là, je suis resté sans voix. Non pas parce que j’y ai trouvé quoi que ce soit remettant en cause le crime de viol sur mineur, mais au contraire parce que j’ai pris conscience de la facilité avec laquelle des personnes de mauvaises foi ou n’ayant pas la moindre notion de droit pénal sont capables de dire tout et n’importe quoi sans que personne ne dénonce leur imposture.

Afin de bien expliquer de quoi il retourne, et pour plus de simplicité, j’ai rédigé cette synthèse :

Ainsi, chacun peut constater qu’il n’est aucunement question de remettre en cause le crime de viol sur mineur, et qu’au contraire les dispositions prévues dans le projet de Loi sont susceptibles de permettre, si elles sont adoptées, à la Justice de pouvoir qualifier de viol les cas où la victime n’a fait l’objet ni de menaces ni de violences en considérant que le défaut de maturité, l’abus d’ignorance ou de discernement sont assimilables à une contrainte morale ou à une surprise.

D’où vient donc cette levée de boucliers ? J’ai rapidement compris en dialoguant avec des internautes : tout vient du vocable « pénétration » employé pour modifier les peines encourues dans le délit d’atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans. Ainsi, j’ai pu constater le nombre impressionnant de personnes qui ignorent qu’en l’état actuel de notre législation, une relation sexuelle d’un adulte (n’ayant pas autorité sur la victime) avec un mineur de 15 ans, y compris avec pénétration, effectué sans violence, menace, contrainte ni surprise est un délit puni au maximum de 5 ans d’emprisonnement et de 5.000 euros d’amende, et que l’article 2 du projet de Loi dont ils demandent le retrait permet d’aggraver la peine encourue.

Prenons un exemple : si une majeure (appelons-là Brigitte), a un rapport sexuel consenti avec un mineur de 15 ans (appelons-le Emmanuel) elle encourt 5 ans d’emprisonnement et 5.000 euros d’amende. Si l’art. 2 du projet de Loi est adopté, ce sera 10 ans et 150.000 euros d’amende.

En espérant que ces personnages fictifs dont les prénoms ont été choisis au hasard dans le calendrier permettront au plus grand nombre de comprendre ce qu’est le délit d’atteinte sexuelle…

Sébastien JALLAMION 

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Brouillon

Mort de rire. La morale de l’histoire dans les deux derniers paragraphes est désopilante. Je ne sais pas si j’arriverai à dormir, surtout si Marseille gagne.

John White

Allez l’OM !!!

dufaitrez

Rien compris volontairement, mais MDR !!!

Maria

Assemblée nationale a voté mardi l’allongement à 30 ans du délai de prescription pour les crimes sexuels commis sur mineurs, « un pas extrêmement important », selon la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa.
Trés bien jusqu’à 48 ans on pourra déposer plainte contre tonton qui ne m’a pas couché
sur son testament ! gag evidemment

alice braitberg

Merci pour ces éclaircissements

BALT

Merci pour cet article et bravo pour tout ce que vous faites.

Paskal

« Atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans : inchangé si pas de pénétration, 10 ans et 150.000 € d’amende si pénétration. »
Même si la peine va être plus lourde, cela peut donc rester une atteinte sexuelle (et non un viol) s’il y a pénétration. Qu’elle ou il ait moins de 15 ans n’implique donc pas forcément la contrainte ou la surprise.

JALLAMION Sébastien

Sauf si un expert en décide autrement.Car ce n’est certainement pas le juge qui va se prononcer sur le degré de maturité du mineur.

Charlie732

De toute façon comme nous allons droit vers l islamisation et après la charia le viol ne sera plus ni un crime ni un délit mais une obligation en quelque sorte nos politiques gauchiasses et autres préparent le terrain.

le Franc

ah la schiappa et sa grande gueule de « vous allez voir ce que vous allez voir avec moi, je libèrerai les femmes du joug masculiniste subi depuis la nuit des temps. ». au bout de 6 mois de présence lrem, elle se conduit désormais, enfin, comme une islamiste.

Sylvie Danas

Vos deux derniers paragraphes sont délicieux, comme aurait dit Maqueron. J’adore !

montecristo

Monsieur Jallamion … depuis que je vous lis avec tant de plaisir pour votre sens de la pédagogie, je trouve que vous auriez dû vous orienter vers l’enseignement !

Pr Sheldon Cooper

Ne faudrait t’il qu’une plainte soit déposée pour que le délit soit constitué ?

JALLAMION Sébastien

Non, c’est le procureur de la République qui décide de l’opportunité des poursuites, la plainte n’est en aucun cas une nécessité.Aussi faut-il qu’il en soit informé.

grélaud

jallamion Sébastien le juge appliquera a la lettre les projets qui ont été voté par l’état ,le juge ne pourra pas jugé seul ,on va des des lois qui sont débile fait pas des débile qui ressort de la psychiatrie on n’à pu a faire a des députés mais a des débiles profond
je connais une jeune fille de 14 ans qui a accouché elle était avec son mari ,un couple de jeune de 14 ans se mari et on un enfant s’est puni par la loi ,ceux qui fond la loi sont les premiers a couché avec de jeune fille de 15 ans

Pr Sheldon Cooper

Pas de plainte donc pas de pousuites

Brouillon

Hé Sheldon, tu cherches quoi avec ta question à la con ?