Projet Horizon : les Amis de Callac demandent un référendum à Jean-Yves Rolland

« Mais bon sang, pourquoi n’organisent-ils pas un référendum ? » se fâche une mère de famille à la sortie d’un supermarché de Callac, ce lundi. « Cela calmerait bien des tensions ». Elle n’est pas la seule, à Callac, à réclamer un référendum pour se prononcer pour ou contre le projet Horizon d’accueil de dizaines de migrants, dans les prochains mois, les prochaines semaines, dans la commune. Aux frais du contribuable, via une majorité d’argent public et un complément versé par le fond de dotation Merci, géré par la richissime famille Cohen, depuis Paris.

Le collectif « Les Amis de Callac » n’en demande pas moins. Comme Le Parti Breton récemment. Comme de nombreux habitants du canton. Un référendum. Présent sur les marchés, il acquiert l’assentiment d’une partie non négligeable de la population de Callac et des alentours. À chaque fois, les mêmes critiques visant la municipalité : « Jean-Yves Rolland a fait ça dans le dos de tout le monde ». « Ils devraient présenter clairement le projet et le soumettre à référendum ». « Je n’ai pas quitté la banlieue parisienne pour revivre ce que j’y ai vécu là-bas depuis 40 ans ». La population s’interroge aussi à savoir pourquoi des millions seront investis là et pas pour rénover des maisons déjà existantes, pour les habitants de longue date de la commune. Pourquoi la maison des assistantes maternelles ne pourrait voir le jour qu’au côté de ces logements pour familles de migrants ?

La municipalité a déjà acquis récemment l’ancien collège, mais aussi depuis plusieurs mois et via une association dédiée dont le siège social est à la mairie de Callac (Horizon bâti), l’ancienne librairie qui a fermé et un logement au- dessus, dans le cadre du projet Horizon, signe que les élus avancent clairement dans le dos de la population. L’objet de cette association est affiché : « gestion du projet horizon dans ses aspects immobiliers, à l’effet de mettre à disposition directement ou indirectement des lieux de vie notamment à des personnes en état de précarité ». Nous n’avons pas trouvé de trace de dépôt en préfecture de l’autre association annoncée, « Horizon Callac ».

La dernière réunion d’information, qui devait avoir lieu et qui a été reportée, n’est toujours pas annoncée.

Laure-Line Inderbitzin, adjointe au maire, reçoit quelques critiques également notamment parce que sans doute plus que le maire lui-même, elle est orientée idéologiquement en faveur de l’accueil de migrants dans sa commune. Elle s’était déjà fait remarquer il y a quelques années, en 2020, en signant une demande d’accélération de la régularisation de jeunes migrants dans les Côtes d’Armor, aux côtés de la gauche et de l’extrême gauche locales.

Du côté de Callac, des tags d’opposants au projet sont récemment apparus sur des bâtiments publics. « Dehors ».         « Notre avenir ». « Choisissez pour Callac », en breton, sont ainsi apparus, ainsi qu’un tag « FLB » (Front de Libération de la Bretagne). L’identification criminelle  de Saint-Brieuc a même été appelée pour chercher des empreintes, chose quasi inédite concernant des tags…

 

Le collectif, lui,  « propose aux habitants de Callac de signer, s’ils le souhaitent, une pétition exigeant simplement que la démocratie soit respectée à Callac et que la population soit consultée par voie de référendum ». Une demande répétée via ce communiqué, qui mentionne « le jeu démocratique le plus élémentaire » et un « devoir d’élu, de consulter la population ». « S’il veut aujourd’hui rétablir le calme et la confiance de ses administrés, qu’il organise un référendum sur ce projet ».

Les élus, désormais, sont placés face à leurs responsabilités. Organiseront-ils un référendum local, alors que plus de  10 % des habitants de Callac ont déjà signé la pétition (sans compter les 10 000 signatures sur la pétition en ligne, regroupant des personnes de toute la France) ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour » insiste le maire, prétextant « le mauvais climat », que son projet a pourtant contribué à créer.

Prendra-t-il alors le risque de faire de Callac le symbole national de la résistance de la ruralité face à l’immigration et au repeuplement des campagnes (et au remplacement des autochtones par d’autres populations), alors qu’un appel de 100 personnalités a récemment été lancé et que de nouvelles manifestations pourraient avoir lieu dans les prochains mois ?

Les prochaines semaines devraient permettre d’y voir plus clair…

Yann Vallerie

BREIZH-INFO | Toute l’actualité en Bretagne et ailleurs !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

image_pdfimage_print
15

23 Commentaires

  1. Il faut faire le forcing contre le maire aspirant dictateur : IMPRIMER le présent article et l’envoyer aux deux pro-invasion dont vous trouverez les adresses postales publiques sur les pages
    https://www.mairie-callac.fr/ (en pied de page) et/ou https://www.pagesjaunes.fr/pros/09008055 pour le maire
    et
    https://fondsdedotationmerci.org/contact/nous-contacter pour la famille des traîtres Cohen
    Pour imprimer : https://www.printfriendly.com/p/g/qpSBYX
    Choisir Taille de texte 90% et taille d’images 75% puis cliquer sur PDF.
    Sélectionner Taille de la page A4 et télécharger la version PDF en deux pages pour l’imprimer au choix en deux feuilles recto ou en une seule feuille recto-verso.
    Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Résister à l’invasion ça ne coûte qu’un (ou deux ou trois) timbre(s).

  2. Le référendum a eu lieu 2017 et 2022 et il me semble que Callac a majoritairement voté pour Macron et son programme immigrationniste qui va avec ,donc…

  3. Peut-on exiger en Afrique la transition démographique ? Un peu de blancs dans certains pays n’est il pas souhaitable ?

  4. Cette demande du recours au référendum prévu par la loi est la solution à exiger, bien sûr. Si ce simple mot est crié partout, affiché, tagué, chanté, la pression authentiquement démocratique (« harcèlement démocratique » véritable), l’équipe municipale sera obligée de céder à ce qu’on croyait le principe qui nous dirige : demander son avis au peuple. Nous ne sommes pas naïfs mais on peut contraindre ces hypocrites à être démocrates.

    A la prochaine manifestation à Callac – et partout ailleurs-, « REFERENDUM » doit être le leitmotiv, l’obsession légitime. Les partis qui la soutiennent (Reconquête, Parti de la France, Ligue du Midi, Nicolas Dupont-Aignan) doivent le scander dans leurs discours de soutien.
    Les populations qui accepteront l’invasion seront responsables de leur sort. Les autres, pas folles, l’exigeront. Cela s’enflammera comme une traînée de poudre.

  5. La commune des Aix-d’Angillon dans le Cher est sur les listes type Callac: on aimerait connaitre l’avis d’une certaine dame Petit, maire de ce bourg berrichon. Bretagne libre et Berry libre !

  6. Qui contrôle ?
    Directrice de la CDC – Rochelle Walensky
    Directeur de la CDC Washington – Jeff Reczek
    PDG de Pfizer – Albert Bourla
    Chef Scientifique de Pfizer – Mikarl Dolstein
    PDG du groupe Vanguard – Mortimer Buckley
    PDG du groupe Blackrock – Larry Fink
    Co-fondatrice du groupe Blackrock – Susan Wagner
    Président Blackrock – Robert S. Kapito
    Chef Scientifique de MODERNA – Tal Zaks
    Secretaire à la Santé Etats Unis – Rachel Levine

    https://thezog.wordpress.com/who-controls-hollywood/

    France – Yves Lévy (Mr VIH, covid, ebola, zika) – époux de la m(s)inistre Agnès Buzyn a inauguré le labo P4 en 2017 à Wuhan en compagnie de Cazeneuve et Touraine
    https://mobile.twitter.com/veritebeaute/status/1480215248833499142

  7. « Mais bon sang, pourquoi n’organisent-ils pas un référendum ? Parce qu’ils savent à l’avance quel serait le résultat !! Et comme ils veulent à tout prix installer l’islam PARTOUT en Francarabia……

  8. Quelques femmes d’âge comme on disait organisent à Lyon à la Croix Rousse un rassemblement en faveur « des mineurs isolé ». Voilà à quoi ces charmantes rombières passent leur loisir. A s ‘occuper des mineurs isolés de 28 ou 32 ans.
    Rappelons que ce sont les mêmes femmes « d’âge » que l’on retrouvait « en vacances » à Sally Pordugal, dans les environs de Dakar.
    Les jeunes mineurs isolés attendaient, assis groupés, les gazelles comme ils disent et ces femmes venaient écouter leurs histoires tristes………
    Un vrai marché pour ces petites crapules minables…

  9. Voilà ce qui arrive lorsqu’on a la possibilité de reprendre son destin en main et que l’on joue les cigales, les haineux et j’en passe en laissant celui ci se jouer dans les mains des gauchistes. Avec le RN / MLP le problème ne se posait PAS à Callac, ils ne se poseraient pas la question de savoir de quoi va être fait leurs lendemains. Les villes dont le maire est RN en savent quelque chose !!!

  10. Mais qu’attendent-ils les gens de Calac pour destituer ce traître de maire et de le virer « manu militari » a grand coup de pied dans l’cul . C’est toujours comme ça que commencent les révolutions .

  11. Macron veut vider ses poubelles un peu partout dans nos campagnes Françaises. J’ose espérer qu’il en videra aussi une bonne partie au Touquet.

  12. Ce maire, d’un petit village de 2500 habitants ( actuellement ), est devenu célèbre de par son entêtement et de son inconscience, mais surtout de sa connerie. C’est un petit bonhomme qui est en train de risquer  » gros  » pour sa pomme…Cela serait étonnant qu’en cas de grand remplacement réussi de sa part, les citoyens villageois se sentant envahis, raseraient les murs..Si les Cohen ne lui paient pas une armée de gardes de corps,  » Gare sa gueule à la récrée !!! « 

  13. Pour moi, des villageois qui élisent une municipalité de gauche avec tous les inconvénients que ça engendre au niveau programme et endettement, ne devraient pas avoir d’amis !

    • C’est clair que les villageois qui élisent une municipalité de gauche ne devraient pas avoir d’amis mais ce sont des « égarés », contrairement aux cohennesques qui savent très bien ce qu’ils font en repeuplant la France par des clandos.

  14. Un référendum : trop tard maintenant, « ça alimenterait la haine » comme ils disent, les caillés doivent assumer leurs votes gauchiasses et accueillir tous les soudanais qui feront le plus grand bien à leur filles ou femmes qui en ont tant besoin avec leurs BBC!!

    J’espère d’ailleurs qu’un arrêté municipal interdira le chouchen pour le plus grand bien de ces débiles, plus de migrants moins d’alcool, c’est super halal.

    Allez voir du coté d’Hayange s’ils vont mettre un nid de migroïdes, juste pour rigoler.

    • Si vous les enviez, pourquoi donc n’êtes vous pas fonctionnaire au Sénat? J’espère au moins que les 4623€, c’est par mois sinon c’est même pas drôle !

  15. Et si on foutait « hors d’état de financer » la famille cohen tout simplement ?
    Peut-être que la ruralité française serait préservée ainsi que l’ensemble de nos villages jugés pas assez saturés de migrants d’importation.
    NE JAMAIS LAISSER PASSER LE PROJET HORIZON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ca serait le tout début d’une longue liste de trahisons repeuplatrices similaires qui mettraient un terme définitif à ce qui fut la France catholique de nos ancêtres !

    • Ce n’est pas une nouveauté puisque ce simulacre a été mis en place en 2012, dix ans déjà.

Les commentaires sont fermés.