Propagande du vaccin génique : vous serez le cobaye

Publié le 5 janvier 2021 - par - 39 commentaires - 3 244 vues
Traduire la page en :

Il est clair qu’en ouvrant votre télévision à n’importe quelle heure, ou les radios soumises au pouvoir, vous aurez droit à une dissertation sur le nombre de vaccins déjà injectés, sur les camions qui les apportent et sur les fameux congélateurs à – 80, sur les volontaires d’office plus ou moins consentants en particulier le personnel soignant. Attention aux avalanches de démissions, si un énarque éclairé prenait l’idée de l’obligation. Courage, fuyons.

Mais aurez-vous les réponses aux vraies questions posées par ce vaccin sorti du chapeau en quelques mois ?

Vaccins à ARNm COVID19 ? quelles inconnues ?  D ’après l’article de Known Unknowns of the COVID19 mRNA Vaccines (covidwatching.org)  28 Décembre 2020

ESSAI MEDICAL EXPERIMENTAL

La population mondiale est invitée à participer à un essai médical expérimental, utilisant un vaccin autorisé comme « produit expérimental ».

Evidemment après dix mois de restrictions majeures, de dégradation organisée de notre économie, chacun serait heureux de sortir de l’impasse par une solution miracle. Malheureusement les miracles ne sont pas de ce monde ou bien exceptionnels (autorisons- nous de rêver). En l’occurrence, la promesse du vaccin inoffensif qui va tout résoudre s’est déjà envolé, au moins pour tous ceux qui ont remarqué que le gouvernement s’est empressé de décharger de toute responsabilité médicolégale tous les intervenants de la chaine, du fabricant au médecin qui injecte et bientôt jusqu’au transporteur, ou au fabricant de congélateur…

Les fabricants de vaccin affirment que leurs produits sont sans risque, mais ont demandé et obtenu l’immunité à toutes fins utiles. Le gouvernement prétend que la vaccination est sans danger mais s’engage à protéger les vaccinateurs de leurs responsabilités en cas de complications. Nous ne sommes donc pas les seuls à être inquiets.

Regardons ce qui est inclus dans les demandes d’autorisation de cette technologie d’ARNm jamais utilisée auparavant pour une prévention de maladie.

La bonne publicité

Selon les propres dossiers de Pfizer/Biotechs, l’ensemble final de données n’est pas attendu avant la fin de 2022 comme le site clinicaltrials.gov le prouve.

Consentement éclairé

Il incombe à chacun de prendre une décision pleinement éclairée, car tous les acteurs impliqués dans les vaccinations COVID19 actuellement en cours sont indemnisées contre tout préjudice possible que les vaccins pourraient causer.

Comment donner un consentement éclairé pour un médicament dont on ne sait quasiment rien !

« Les développeurs, les fabricants, les distributeurs, ceux qui livrent le vaccin au public, la profession médicale, les compagnies pharmaceutiques, les pharmacies locales, les travailleurs de la santé, les responsables du stockage (les vaccins à ARNm doivent être stockés à -70°C), les fabricants de seringues, les responsables du remplissage des seringues… chaque individu de la chaîne longue et complexe ».

En cas d’accident, votre seul recours sera de prouver le lien entre l’accident et le vaccin. Et lisez bien. Les effets indésirables se produisant 4 heures ou plus après le vaccin deviennent de plus en plus difficiles à prouver être en relation causale.  Quatre heures !!!

Avantages inconnus/lacunes en matière de données [1] d’après le dossier fabricant Pfizer.

Durée de la protection :  Il n’existe aucune donnée à l’appui de l’efficacité de 95 % pendant plus de deux mois après le vaccin. « Comme les analyses provisoires et finales ont une durée de suivi limitée, il n’est pas possible d’évaluer l’efficacité soutenue sur une période de plus de deux mois. »

Sécurité

Il n’existe aucun moyen d’évaluer l’innocuité chez les individus immunodéficients.

Efficacité dans les populations pédiatriques.

Efficacité chez les personnes précédemment infectées par le SRAS-CoV-2. Pas assez de données pour tirer des conclusions sur les avantages chez les personnes qui ont déjà eu COVID19 – mais « des données limitées suggèrent que les personnes précédemment infectées peuvent être à risque » de réinfection.

Pas assez de participants à l’essai pour évaluer son fonctionnement chez les enfants de 15 ans et moins.

Que se passe-t-il si le virus mute, comme tous les virus ? Les changements apportés à l’« évolution » de la pandémie « pourraient limiter la généralité des conclusions d’efficacité au fil du temps ». Si le virus change, ils ne peuvent pas se porter garants de l’efficacité de 95%. Ces renseignements seront recueillis au fur et à mesure du déploiement du vaccin.

Qu’en est-il de la prévention de l’infection asymptomatique ? Il n’y a pas de données. « Ces données seront recueillies à partir d’essais cliniques en cours et du déploiement du vaccin » répond Pfizer.

Qu’en est-il de la prévention de la mort par COVID19 ? Pas assez de données.

« Toutefois, il a également été démontré que les vaccins non COVID (par exemple,  la grippe) qui sont efficaces contre la maladie préviennent les décès associés à la maladie. » La revue Cochrane respectée n’est pas d’accord. « Les avantages de la prévention de la mort (de COVID19) devraient être évalués dans de grandes études observationnelles », c’est-à-dire. le déploiement actuel du vaccin. »

Qu’en est-il de la transmission ?

À ce stade, ils ne savent pas. « D’autres évaluations, y compris les données des essais cliniques et de l’utilisation du vaccin… (c.-à-d. le déploiement du vaccin) … sera nécessaire pour évaluer l’effet du vaccin dans la prévention de l’excrétion et de la transmission du virus, en particulier chez les personnes atteintes d’une infection asymptomatique. Ils suggèrent également que le port du masque et la distanciation sociale devront se poursuivre. »

Risques connus

Les données de suivi ne sont disponibles que pendant 2 mois après le vaccin, de sorte que l’information à ce sujet est limitée.

Ce qu’ils savent :

Augmentation des effets indésirables locaux et systémiques, généralement de quelques jours : « les réactions les plus courantes au site d’injection (84,1 %), la fatigue (62,9 %), les maux de tête (55,1 %), les douleurs musculaires (38,3 %), les frissons (31,9 %), les douleurs articulaires (23,6 %), la fièvre (14,2 %). »

Au cours de la première semaine de déploiement, un certain nombre de réactions allergiques, y compris des cas d’anaphylaxie potentiellement mortelle, ont été signalées et il est maintenant recommandé que toute personne ayant des réactions allergiques connues, et en particulier aux mollusques et crustacés, ne devrait pas avoir le vaccin.

On ne sait pas encore si cela pourrait être associé à l’inclusion de l’ingrédient nNeonGreen, obtenu à partir d’un invertébré marin. Pfizer étudie actuellement la possibilité de réactions allergiques au polyéthylène glycol un ingrédient dans les vaccins Pfizer et Moderna, et connu pour causer des réactions allergiques chez certaines personnes.

Les effets indésirables graves « étaient plus fréquents après la dose 2 » et affectaient les jeunes participants. Il est donc trop tôt pour savoir à ce stade du déploiement comment cela pourrait se passer.

« La lymphadénopathie s’est produite beaucoup plus fréquemment dans le groupe vaccinal que dans le groupe placebo et est vraisemblablement liée à la vaccination. »

Les effets indésirables graves, bien qu’ils soient rares représentaient des événements médicaux qui se produisent dans la population générale à une fréquence similaire à celle observée pas assez dans l’étude.

 « Aucune préoccupation particulière en matière de sécurité n’a été relevée dans les analyses de sous-groupes selon l’âge, la race, l’origine ethnique, les comorbidités médicales ou l’infection antérieure au SRAS-CoV-2 ».

Les données  sont insuffisantes pour assurer la sécurité des enfants de moins de 16 ans, des « personnes enceintes et allaitantes », des « personnes immunodéprimées.

Grossesse : Il n’y a pas ou peu de données provenant de l’utilisation du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2. Les études sur la toxicité reproductive animale n’ont pas été terminées.

Covid-19 vaccin à ARNm BNT162b2 n’est pas recommandé pendant la grossesse. Pour les femmes en âge de procréer, la grossesse devrait être exclue avant la vaccination. En outre, il convient de conseiller aux femmes en âge de procréer d’éviter la grossesse pendant au moins 2 mois après leur deuxième dose.

Allaitement : On ne sait pas si le vaccin ARNm BNT162b2 est excrété dans le lait maternel. Un risque pour les nouveau-nés/nourrissons ne peut être exclu. Covid-19 vaccin ARNm BNT162b2 ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.

Fertilité : On ne sait pas si le vaccin ARNM COVID-19 a un impact sur la fertilité.

AU TOTAL DONNEES SUR LA SECURITE

La sécurité a été étudiée sur deux mois. Les autres effets seront recueillis au cours du déploiement de l’essai à grande échelle en cours sur les gens qui se font vacciner.

Selon Pfizer : « L’utilisation chez un grand nombre de personnes peut révéler d’autres événements indésirables, potentiellement moins fréquents et/ou plus graves, qui n’ont pas été détectés dans la population de près de 44 000 participants au cours de la période de suivi (2 mois) à l’heure actuelle. »

Une augmentation des cas d’appendicite et de paralysie faciale dans le groupe vaccinal « ne soulève pas une préoccupation claire pour le moment pour un lien de causalité » avec la vaccination… Ils recueilleront plus de données à ce sujet « avec une utilisation plus répandue du vaccin », pendant le déploiement du vaccin.

LES INQUIETUDES DES CHERCHEURS EN RAISON DES EXPERIENCES PRECEDENTES SUR LES AUTRES CORONAVIRUS

Qu’en est-il du risque d’aggravation de la maladie par la vaccination » ?

Ce phénomène a été dramatiquement illustré par la catastrophe du Dengvaxia aux Philippines en 2017 après une large campagne de vaccination. Annoncée sans risque par Sanofi et le gouvernement philippin elle a été suivie par plusieurs centaines de morts[2] chez des enfants qui n’avaient pas été précédemment infectés, l’arrêt de la vaccination et une cascade de procès en cours.

Dans les tentatives précédentes de mise au point d’un vaccin contre les coronavirus, ce risque a mis un terme aux essais de mise au point d’un vaccin contre le coronavirus SARs-cov-1 en 2011. Après la vaccination, la réponse aux anticorps a été obtenue, mais lors de l’exposition subséquente au virus sauvage, la réponse des sujets d’essais animaux a été catastrophique, impliquant des formes beaucoup plus graves, des dommages aux organes et, dans de nombreux cas, la mort, y compris dans une cohorte d’enfants vaccinés, la mort de deux enfants.

Pfizer déclare : « Les données disponibles n’indiquent pas un risque de maladie aggravée par le vaccin et suggèrent inversement une efficacité contre les maladies graves au cours de la période de suivi disponible. »

  À ce stade, la période de suivi est de 2 mois.

« Toutefois, le risque de maladie aggravée par la vaccination au fil du temps, potentiellement associé à une diminution de l’immunité, demeure inconnu et doit être évalué plus avant dans le cadre d’essais cliniques en cours et d’études observationnelles qui pourraient être menées après autorisation et/ou permis. » Ce risque connu de vaccins contre le coronavirus sera évalué au cours du déploiement du vaccin lui-même.

AINSI NOUS SOMMES DANS LE CADRE D’UN ESSAI DE PHASE TROIS A GRANDE ECHELLE

Se faire vacciner, c’est participer à l’essai d’un vaccin expérimental autorisé comme produit expérimental – dont Pfizer/Biotech dit qu’il « reste inconnu ».

LA RENCONTRE SUJET VACCINE- CORONAVIRUS DU COVID 19 : INCONNUE

« Que se passe-t-il lorsque les personnes vaccinées entrent en contact avec le virus du SRAS-cov-2 dans la population ? PERSONNE NE LE SAIT. Pas Pfizer/Biotech, pas Moderna, pas Astra Zeneca. Aucun des organismes gouvernementaux n’autorisant ces vaccins expérimentaux contre l’ARNm. » selon l’auteur de l’article cité.

La population mondiale est en train d’être enrôlée dans une expérience médicale comme le monde n’en a jamais connu à cette échelle. Personne n’en mesure ni l’efficacité d’où précautions diverses de distanciation poursuivies, ni les dangers à bref ou à long terme.

« Ceux qui veulent se porter volontaires pour l’essai d’un produit expérimental devraient être autorisés à le faire, en sachant très bien qu’il s’agit d’un essai expérimental avec les risques connus et actuellement inconnus et les avantages limités impliqués.[3][4]

Ceux qui préfèrent utiliser différentes façons de renforcer leur système immunitaire et / ou d’utiliser les traitements efficaces qui existent déjà pour COVID19, devraient être autorisés à faire ce choix sans pénalité ou restriction ».

Nicole Delépine

[1] points les plus importants pris directement à partir de la demande de 53 pages Pfizer / Biotech pour l’autorisation de leur vaccin ARNM BNT162b2. Moderna a présenté une demande très similaire pour son vaccin ARNm.

[2] Carole Isoux Dengvaxia, le fiasco d’un labo (franceculture.fr) Autopsie d’un vaccin, Revue XXI, Automne 52

[3] les phases les plus importantes et significatives des essais ont à peine commencé, et encore moins ont été achevées.  L’essai en phase 1,2,3 pour AZD1222 a été enregistré auprès du Centre for Disease Control des États-Unis en tant qu’essai clinique NCT04516746 [Archivé le 29 décembre 2020]. Il est incomplet et la date de fin estimée est le 21 février 2023. L’État CDC : « aucun résultat de l’étude publié ». Astra Zeneca est à des années de la communication de « données finales

[4] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/vaccin-genique-essai-therapeutique-grande-echelle-vous-etes-le-cobaye

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
joseph d arimathie

LE SCANDALE , c est la NOMINATION de agnes BUZYNESS A L OMS ! c est la grande claque dans la gueule du PEUPLE FRANCAIS de la part de macronescu ! ca veut dire : fermez vos gueules ; vos opinions , je m en fout et je ne changerai rien a ce que je veux faire ! elle est recompensee pour son devouement a bigpharma. elle est chargee des dossiers collateraux avec la fondation bill gates, le G7 , les relations avec l onu . on est sur qu elle poursuivra la politique folle de vaccination de tous les etats QUI POURRONT PAYER LES VACCINS . ca , on peut en etre sur ! NOUS NE SOMMES PAS COMPLOTISTES MAIS REALISTES ET CLAIRVOYANTS ……

Delphine

Pour moi, c’est simple, ces abrutis nous ont supprimé la chloroquine sous un prétexte fallacieux, alors leur pseudo vaccin ils se le mettent ou je pense. S’ils prétendent économiser des vies, qu’ils commencent par traiter dès l’apparition des symptômes avec le protocole Raoult, qu’ils arrêtent de donner des chiffres de mort trafiqués, et qu’ils prennent conscience que la population est saturée de leurs annonces imbéciles, de leur face masquée de singes de labo. Ils ont tué non seulement quantité de gens qui seraient encore de ce monde; ils ont coulé la réputation de la Santé, et, ils se sont attiré la haine de leurs concitoyens qui ne sont pas des moutons que l’on mène à l’abattoir, sans qu’ils perdent patience. Et pendant ce temps les serviles médias continuent de baver.

ANDRÉ Pierre

Professeur Jean-François Saluzzo : « À court terme, cette année, il n’y aura que des vaccins nouveaux et révolutionnaires à base d’ARN, des vaccins nouveaux qui n’ont jamais été utilisés au niveau médical.
https://www.youtube.com/watch?v=J8g96S4HQzI
Émission Sud Radio du jeudi 17 décembre 2020.

Pr Jean-François Saluzzo : Directeur de la production des vaccins viraux (12 vaccins chez Sanofi Pasteur pendant 9 ans). Consultant OMS depuis novembre 2010.
https://fr.linkedin.com/in/jean-francois-saluzzo-09851b45

Oncle nenesse

2 sur 3 et enfin 1% qui viennent vous agresser très violemment et bruyamment a la limite extrême de l’agression physique , gueulant comme un ane « qu ‘on veut empêcher les gens de se faire vacciner et qu’on « touche du fric » ( ! ! !? ? ?) » (des zombies irrécupérables et pourtant ++j’ai une carte de handicapé bien visible sur le tableau de bord n mais ils vous disent qu »ils s en foutent » les yeux hors de la tete , tres impressionnant ce qu’ils arrivent a faire avec la 5G copié collé comme dans le fim « cortex control » (qu’il faut absolument que tout le monde voie : avec ADAM BALDWIN et E . BERKLEY https://fr.wikipedia.org/wiki/Control_Factor https://www.youtube.com/watch?v=MDRIvsaa8Jo

Oncle nenesse

3 sur 3 https://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/invasion-los-angeles/ https://www.youtube.com/watch?v=2ddyRZZyGLs ), on dirait une marionnette maléfique qui s’agite au bout de ses fils !) . en tous cas si tout cela permet de sauver des vies et la santé de quelques personnes en empêchant leur empoisonnement comme c’est mon cas (myofascite à macrophages et dystonie) alors je suis satisfait et mon temps n’aura pas été perdu .PS / a titre accessoire :remarquer le matraquage par l’image récurrent et même systématique de photo de seringue s’enfonçant dans un bras sur tous journaux confondus , même les protestataires et les dissidents comme sur cet article du psy . http://www.cielvoile.fr/2021/01/artistes-suisses-contre-les-restrictions-covid.html

POLYEUCTE

Bien long pour confirmer une Certitude ! Pas de Vaccin !
Le “Principe de Précaution” inscrit dans la Constitution le conseille !
…. Mais quand ça arrange ? Tout est permis !

CHASSAING Jacques

Vaccins, Masques et libertés : https://youtu.be/jWtq-nD00GI Gala d’infos à gogo sur les crapules du Covid qui veulent faire des Français des petits soldats de plomb pour travailler, payer des impôts de remboursement de la dette, payer l’impôt de mutualisation Covid européen, sans loisirs, sans vie sociale, sans vie humaine.
Live de Me Brusa sur You Tube du 5 janvier (1 h 05). L’association Réaction19 https://reaction19.fr/ totalise à ce jour 50128 adhérents. 128 collectifs locaux viennent de se créer, dont un à Lyon qui a saisi des députés…la plainte contre le Remdésivir sera prête ce jeudi, elle sera contre personnes dénommées : Gilead, l’OMS, l’agence européenne du médicament et contre le ministère de la Santé…concernant les plaintes contre les masques : 2850 interventions v

CHASSAING Jacques

Censure de la dictature Macron :
Covid-19 : RMC mise en demeure par le CSA pour une émission des « Grandes Gueules »
#LeBrief : https://www.nextinpact.com/lebrief/45311/covid-19-rmc-mise-en-demeure-par-csa-pour-emission-grandes-gueules

Fleur de Lys

“Il faut se revolter” ( VIDEO)

Les restaurants au bord du précipice ..Ce restaurateur en détresse n’en peut plus “Il faut se révolter” (ajrd hui Cusance 25)

http://by-jipp.blogspot.com/2021/01/il-faut-se-revolter.html

wika

Cet homme a raison en demandant à ses collègues de désobéir et d’ouvrir leur restaurant.
Si tous les restos, bars et lieux de vie nocturne ouvrent en même temps, l’Etat sera aussi impuissant devant ce phénomène que devant la rave partie sauvage d’il y a quelques jours.

Fleur de Lys

Vaccins : comprendre le vrai scandale ! Infos, analyse. Nouvelle vidéo Florian Philippot

https://youtu.be/uqB7xT4gvFU

Peau de la Vieille Hutte

Gabriel,
Tu insultes un grand médecin de charlatanisme ; tu as sauvé des vies dans ton insignifiante petite vie de cloporte ? Eh bien sache que madame Delépine elle sauvait des vies durant toute sa carrière. Hein ! petit fumier.

Stentor

Et toute la bande de connards qui nous gouvernent, et tous ces autres médecins, spécialistes et autres experts qui se sont succédés pour délivrer toujours le même messager pré-formaté sur les plateaux télé, ce ne sont pas des compétents, eux ? ils n’ont pas dit et fait que des conneries, peut-être ?
Mais pour ces fumiers-là, bien-sûr vous ne dites rien, bien-sûr il n’y a pas de problème !
C’est toi le connard ! Tu n’as qu’à aller te faire vacciner par les gens en qui tu as toute confiance. Mais ne viens pas encore chialer et nous emmerder si tu en crèves (ce que je te souhaite) !

Michel

En bref, se faire vacciner avec un pseudo vaccin non reconnu, c’est accepter l’euthanasie. D’ailleurs, le merdacron veut déjà accélérer. Il veut tuer le plus de vieux possible en simplifiant la procédure d’accord des “patients”. Ca signifie que beaucoup de personnes âgées en Ehpad, seront vaccinées contre leur gré, donc euthanasiées sous couvert de protection sanitaire. Merdacron doit être copndamné à mort pour crimes contre l’humanité.

danielle

bravo c’est l’exacte verité !

Blanc de peau

Ce “vaccin ” se nomme en réalité réforme des retraites,
Les soignants n’en veulent pas mais pas de problèmes, les pompiers et les aides à domicile deviennent prioritaires.

Stentor

Exactement. C’est bien de cela qu’il s’agit. Et ce sera tellement facile de dire, ensuite, que tous ces vieux sont morts d’une “co-morbidité” ou de leur belle mort, parce qu’ils avaient quatre-vingt balais passés… Qui ira vérifier ? D’ailleurs ils n’en diront rien et nous n’en saurons rien.

kasual

Merci Nicole pour cet article lucide et documenté. On y lit « Il est incomplet et la date de fin estimée est le 21 février 2023. »..Ce qui explique que certains économistes sont entrain de décaler la « reprise » de deux ans !.. Tout est fait pour que nous pensions que 2021 est la continuité ordinaire des affres de 2020. Pour éviter de penser à l’écroulement financier mondial en cours. Masi cette année les gueux vont enfin se réveiller !..

DANY BARTHOUIL

Ils nous gavent avec les premiers effets secondaires immédiats , fièvre etc…alors que c’est le fait de tout vaccin ! le corps réagit, c’est normal …Le plus important est de voir le plus ou moins long terme…

Hellène

La grippe, c’est une fièvre élevée, des courbatures, de la fatigue…
Les effets du vaccin c’est : une fièvre élevée, des courbatures, de la fatigue. La douleur au point d’injection et les risques allergiques en plus.
Tout est normal!

DANY BARTHOUIL

Se faire vacciner avec un produit de thérapie génique , ou avec un vrai vaccin non testé, est jouer à la roulette russe!
Sans compter le scandale de commencer par les vieux , les plus fragiles, pour les protéger ? alors qu’ils sont en Epad, sans activités , âgés , donc avec des défenses immunitaires affaiblies , on va croire qu’ils vont réagir sans dommages à l’injection du génome du virus, injection d’un faux vaccin dont on ne connait , en fait, rien?? Le Rivotril n’en a sans doute pas assez supprimés ? Les pensions de retraite coûtent trop cher ?

Fleur de Lys

Une vidéo qui tue : le défilé des cons toujours-prêts-à-tout (VIDEO)

À quoi on reconnaît les cons : ils sont toujours-prêts-à-tout et le font savoir en boucle.

La vidéo qui fait scandale depuis hier!

Les macronistes ne supportent pas de voir cette réalité!

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire…

La seule force des cons, en fait, vient des crédules qui gobent leurs conneries ou pire, qui prennent ces conneries pour une tactique.

https://twitter.com/i/status/1346000509015097347

http://by-jipp.blogspot.com/2021/01/une-video-qui-tue-le-defile-des-cons.html
http://by-jipp.blogspot.com/2021/01/pandemie-mondiale-un-scenario-de-longue.html (VIDEO)

Silvester Staline

Tout est en place pour mener la grande politique d’asservissement avec à la clé le passeport sanitaire sans lequel nous ne pourrons plus, ni vendre, ni acheter, circuler.
Couplé au nano-tech vous pistant dans chaque recoins.
Le délit d’opinion sera demain passible du reconditionnement en pâté pour chien.
Le gouvernement possédera toute les données génétiques sur les citoyens et aura le droit de vie et de mort sur vous.
Il ne leur reste plus qu a modifier le statut juridique de l être humain.
Sans compter qu’aujourd’hui c’est le COHEN-19, demain le schlomo-21 et si t’es contre le salomon-22, pas de boulot…

Paoli

Le vaccin russe je veux bien ….alors attendons …d’y voir plus clair ..en ce jour aucune confiance dans nos beaux parleurs ….

Juste

Pourquoi vous obstinez vous à qualifier cette manipulation génétique hasardeuse du nom de ‘vaccin’ ?

Pseudo1

Les mondialistes ont créé une fausse pandémie pour faire des mesures liberticides, des dictatures, contrôle total de la population, pour détruire volontairement les entreprises petites et moyennes (ils arrêteront d’interdire aux entreprises de travailler quand elles auront toutes été en faillite donc quand il n’y en aura plus) et utiliser certaines populations comme des cobayes. La France est devenue une dictature sur le prétexte du sanitaire, détruit les entreprises petites et moyennes et détruit la santé mentale et physique des gens. De plus, les malades de pathologies graves ou potentiellement graves et qui viennent dans les hôpitaux sont de plus en plus mal soignés, mal traités à cause de cette crise artificielle créée par le gouvernement, ils ont concentré tout sur ce “rhume-19”.

Pseudo1

Il sont en train de vouloir injecter sur la population, des thérapies géniques (qui n’avaient jamais été approuvées sur l’homme) qui vont modifier l’ADN des gens et de leur descendance. Et le mot “thérapie” n’est pas le plus approprié puisqu’ils veulent injecter ces produits génétiques expérimentaux, qu’il soient à ARN ou à ADN, sur une population saine. Les thérapies géniques ont été exceptionnellement données à quelques rares patients dans le monde atteints de maladies génétiques rares et graves, qui n’avaient plus rien à perdre.
On devrait plutôt dire que tous ces produits faussement appelés vaccins, qu’ils veulent injecter à la population, sont des produits de modification génétique, par notamment inoculation de virus pour entrer jusque dans le noyau des cellules qui contient l’ADN.

Pseudo1

De plus, les gens vont se faire injecter continuellement ces produits expérimentaux de modification génétique donc plus le temps va passer, plus ils vont multiplier les injections, et moins ils seront toujours eux-mêmes, plus ils seront modifiés génétiquement. Personne ne sait les effets secondaires dont à long terme, et ça va passer en plus, sur leurs descendances pour ceux encore en âge de faire des enfants.
Les gens les moins bien informés, soit ceux qui ne regardent pas autre chose que les médias de masse, ne sont pas conscients que les mondialistes veulent se servir de la population comme de cobayes.

Pseudo1

Correction : leur descendance

Stentor

Nous touchons là à la vraie raison de toute cette “crise sanitaire”, et tout s’explique, tout se dévoile maintenant :

1) d’abord un virus créé en laboratoire et qui “s’échappe” comme par hasard,
2) ensuite un vaccin qu’on nous impose en nous le présentant comme un cadeau du Ciel après avoir sciemment écarté tous les traitements possibles,
3) et finalement la population du monde en voie de domestication génétique.

La mondialisation a tombé le masque.

patphil

mon fils vote écolo depuis des années, il m’a convaincu que les ogm c’était mauvais pour les plantes
aujourd’hui ils prétendent que l’injecter dans le corps humain serait inoffensif!
bon, en ce qui me concerne, à 73 ans je ne risque plus grand chose mais je reste persuadé que le vaccin chinois doit être moins nocif, ils ont laisser aller le virus, ils doivent avoir la meilleure antidote
mais le gouvernement qui importe tout et n’importe quoi de chine, ne commandera pas un seul vaccin chinois! bigpharma doit veiller

chrisomac

Contre les vaccins, contre les masques, contre les confinements, qu’est ce qu’on fait après ça?

Stentor

Va poser la question à tous ces types pour lesquels tu as voté. Tu récoltes ce que tu as semé.
Tu n’as plus qu’à aller de faire vacciner, maintenant. Dépêche-toi !

Chrisomac

Tu prends tes désirs pour des réalités, je n’ai jamais voté Macron , et tu ne réponds pas à ma question, qu est. ce qu on fait pour arrêter la pandémie quand on ne veut pas de confinement de masque et de vaccin. ? Et moi je ne suis pas agressif avec ceux qui ne pensent pas comme moi.

BERNARD

Comment une personne lambda pourrait donner “un avis éclairé” sur le fait d’être vacciné alors que les grands spécialistes du monde de la médecine sont, pour le moins, très partagés.
Un effet moutonnier devrait avoir lieu, en plus de l’obligation indirecte de se faire vacciner avec ou sans avis éclairé.

Par ailleurs, il me semble que parmi les premiers vaccinés, il y a eu les Tunisiens, avec le vaccin Chinois, il y a déjà un bon moment, mais personne n’en parle ! J’aimerais bien savoir l’évolution de l’épidémie là bas.

Pour les Francos, je répète, attendez le vaccin classique, quitte à le payer avec vos sous s’il le faut (vaccin Chinois ou Sputnik V) ne soyez pas des cobayes.

F CORTES de CONQUILLA

Brillante explication de la gratuité du vaccin SARS ARNm: le vacciné est le produit!!!!

Michel

Covid-19, un simple changement de méthode et c’est fini !
https://www.aimsib.org/2021/01/03/covid-19-un-simple-changement-de-methode-et-cest-fini/

Marc

Un conseil, éteigniez vos télés et allumez votre intelligence !

Fleur de Lys

SOIN, MUTANTS, VACCIN 5 janvier 2021

Bulletin d’informations scientifiques – Nous avons le droit d’être intelligents !
Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection
(VIDEO)

https://www.mediterranee-infection.com/soin-mutants-vaccin/

Lire Aussi