1

Proposition d’un modèle de lettre à adresser à vos députés et sénateurs 

Chers amis Patriotes,

Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Louis Masson ont lancé une procédure pour l’organisation d’un Référendum d’Initiative Populaire concernant la politique migratoire de notre pays.

http://referendum-immigration.fr/
Seules les signatures de 185 parlementaires permettront la mise en place d’un tel dispositif. Il est donc primordial d’interpeller ces derniers. 

C’est pourquoi a été créé un visuel (très simple et efficace) listant, par région, les adresses des parlementaires à contacter : 

 
http://www.debout-la-france.fr/actualite/referendum-immigration-interpellez-vos-parlementaires

Voici la lettre que j’ai concoctée et que j’adresse à mon député et mes sénateurs, afin de bien les motiver à soutenir nos intérêts ! 

L’union faisant la force, libre à vous, chers amis patriotes, de vous en inspirer ou d’intégralement la copier coller ! 

Madame, Monsieur,

Vous êtes député ou sénateur de ma région.

Comme vous le savez, notre pays est victime d’une submersion migratoire organisée par les oligarchies mondialistes qui instrumentalisent de façon perverse notre culture chrétienne humaniste pour l’anéantir et nous imposer des centaines de milliers d’Africains et de Nord-Africains aux mœurs si différentes des nôtres auxquelles ils ne souhaitent pas renoncer mais nous les imposer.

Non seulement les dirigeants de nos pays ne font rien pour s’opposer à l’intrusion massive de ces milliers de clandestins, non seulement ils ne font rien pour les contraindre à respecter les lois et mœurs de nos pays mais ils demandent sans vergogne aux populations d’Europe de l’Ouest, et notamment à la population française, de s’adapter.

Les mœurs de ces populations constituent pour les peuples européens une régression vertigineuse et un danger mortel comme en témoignent les nombreux meurtres et attentats de masse qui endeuillent nos pays d’Europe de l’Ouest, autrefois parmi les plus prospères et paisibles du monde.

Ces centaines de milliers de « migrants »  ne sont pas, dans leur immense majorité, des « réfugiés victimes de guerre » (label mensonger diffusé par les médias) mais des clandestins désireux de bénéficier dans les pays européens d’avantages économiques, aux frais des contribuables, alors même que ces derniers subissent de plein fouet le chômage, la régression sociale et économique.

Cet état de fait, imposé aux populations européennes et françaises en particulier, est une insulte à la démocratie, une ignominie qui est aujourd’hui clairement perçue par vos électeurs.

Monsieur Nicolas Dupont-Aignan demande que soit organisé un RÉFÉRENDUM NATIONAL SUR L’IMMIGRATION. 

Il en va de votre honneur, Madame, Monsieur le député, Madame, Monsieur le sénateur, de faire en sorte que ce référendum, salutaire pour la survie de notre pays, ait lieu ! 

Mes nombreux amis et moi-même, très inquiets de cette situation, serons très attentifs à la position qui sera la vôtre sur ce sujet de la plus haute importance. 

Soyez assurés que nous en tirerons les conséquences aux prochains scrutins.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur le député, Madame, Monsieur le sénateur, en l’assurance de ma considération distinguée.

Victor Hallidée