Propositions à la rédaction de Riposte Laïque, suite à l’article d’Empedoclates

Publié le 13 mai 2008 - par
Share

L’opérationnalisation de l’action de lutte réclamée par beaucoup dont Empédoclatès dans le numéro 40 de Riposte Laïque me semble évidemment nécessaire.

Cette lutte peut s’engager à différents niveaux (international -ONU, CIO, …-, national -Sénat, Assemblée, HALDE-, régional, municipal, etc …).

Cette question mériterait d’être traiter de façon systèmatique mais synthétique.

Elle peut également s’engager sur plusieurs domaines (je ne reprendrai pas la liste des dispositions qui permettent de vivre ensemble et sont « grignotés » année après année, mais vous les avez bien sûr en tête : certaines sont listées dans votre article).

Cette question mériterait d’être traiter de façon systèmatique mais synthétique.

Les leviers d’action possibles sont également nombreux :

– occupations de l’espace médiatique (livre, entretiens, création d’évènement, …),

– actions symboliques (célébrations quelles soient tristes ; mort de Theo Van Gogh, de Sohane ou du chevalier de la Barre ; ou plus radieuse : rédaction des droits de lhomme, de l’abragation de l’esclavage, de la peine de mort, …)

– tractage postal (un site qui semble de droite mais cite quand cela lui parait pertinent Riposte Laïque-Coranix je crois- semble occuper ce créneau),

– manifestations publiques,

– site d’actualité (il me semble que le site, lui aussi de droite, www.islamisation.fr tient bien ce créneau),

– diffusion de documents électroniques sur le WEB (sur Youtube, Dailymotion, …) pour alerter sur le traitement souvent très ambigu par nos médias des questions touchant à la laïcité,

– campagne de signatures,

– campagne de soutien aux êtres humains qui subissent les foudres des régimes s’appuyant sur un texte considéré comme directement inspiré par dieu (Ayaan Hirsi Ali),

– …

Cette question mériterait d’être traiter de façon systèmatique. En réfléchissant à la question, quantité d’idées d’actions me viennent (insérer des encarts d’alerte dans les livres religieux qui appellent au meurtre et sont maintenant diffusés librement dans les grandes surfaces, diffuser des T shirts humoristiques montrant une attitude violant avec allegresse la Charia, tester les entrées sécurisées de nos batiments lorsque s’y présentent des belphégors afin de vérifier si un contrôle est bien exécuté dans les mêmes conditions quand un individu est caché derrière une burqua et quand il porte un habit du XXIème siècle, ..).

Les logiques argumentaires elles aussi sont très riches. Ainsi, les principes de notre république mériteraient d’être listés dans une logique d’opposition aux extrèmismes religieux et largement communiqués afin de servir de base à la lutte annoncée.

Bien sûr le principe de laïcité a une place essentielle mais d’autres principes peut le consolider :

– la liberté d’expression (vs condamnation du blasphème),

– la liberté de conscience (vs meurtre de l’apostat),

– la condamnation de l’incitation à la haine (vs …),

– la parité entre les genres,

– la liberté sexuelle des majeurs,

– la prohibition de la peine de mort,

– le droit de tout/e citoyen/ne à la sécurité et au respect du principe à la propriété quelque soit la zone d’habitation, …

Une autre logique argumentaire plus tactique pourrait être adoptées en valorisant le besoin de cohérence entre des actions politiques partiellement ou totalement incohérentes. Ainsi, quel que soit l’avis que l’on porte sur les moyens de vidéo surveillance pour protéger la sécurité des citoyens, je ne cesse d’être surpris, quand je vois le cas anglais ou quand j’entends les tenants français qui le considère comme un modèle et qui ne font aucune remarque concernant les burquas. A quoi cela sert-il donc d’investir dans des systèmes de vidéo surveillance si c’est pour y voir défiler des individus dont sont cachés les formes (ports possibles d’explosifs ou d’armes visuellement indétectables) et l’identité (caractéristiques individuelles – traits, genre, …- visuellement indécelables) ?

Ces logiques argumentaires mériteraient sans doute d’être examiné de façon systèmatique et pour elles mêmes.

Avec la finalité d’engager la lutte, il me semble nécessaire de clarifier ces différents champs. Sur ce plan, Riposte Laïque joue un rôle essentiel de laboratoire d’idées et de réflexions.

Cependant, pour l’heure, à ma connaissance, il n’y a pas un « programme » clair et simple qui rassemblerait tous les laïques (même sur une base minimum). Par ailleurs, il n’y a pas de recensement complet des ressources présentent sur le Web quelles que soient leur tonalité (de droite ou de gauche).

Mais peut être dans votre esprit, Riposte Laïque n’a pas cette vocation d’élaborer une base commune de tous les laïques de ce pays.

En revanche, si le rôle de Riposte Laïque est de permettre (seulement, mais c’est déjà beaucoup) l’échange, serait-il possible d’aller plus loin ?

Je précise ma pensée :

Nos « ennemis latents » (les intégristes de tous poils) s’appuient sur une action locale souvent trés présente (association à but plus ou moins sociaux et quelquefois plus ou moins lucratif comme la Scientologie, cultes religieux hebdomadaires, fêtes communautaires, …). Face à ces actions, les laïques sont forts dépourvus (les associations laïques sont souvent faiblement implantées localement mêmes si elles savent engager un lobbying de haut niveau efficaces). De plus, bien sûr, nous n’avons pas de culte particulier à célébrer et l’aspect laïque de nos fêtes nationales est de plus en plus gommé par des politiciens plus préoccupés à reconnaître chacun dans sa spécificité confessionnelle qu’à contribuer à créer une nation « une et indivisible » par delà les oppositions de dogmes.

Ainsi, le point faible des mouvements laïques me semblent être leur visibilité et leur action locale.

De plus, les laïques localement se sentent nécessairement isolés dans une société où il est devenu inconvenant de s’opposer à une demande si elle est faite au nom d’une religion ou d’une culture différente; et où, dans ce cas, on est vite catalogué de raciste ou d’islamophobe ou d’extrême droite, …

De fait, les laïques qui aimeraient peut être agir sont isolés et sans lien les uns avec les autres et n’osent souvent pas parler.

Ne serait-il pas possible de permettre aux lecteurs de Riposte Laïque de se connaître mieux, de se parler directement et de pouvoir se rapprocher géographiquement s’ils le désirent dans l’optique de créer des groupes de réflexion (recensement des ressources internet, rédaction d’argumentaires standards non polémiques, …) puis à terme d’actions (comité laïque par municipalité).

Pratiquement, cela pourrait prendre la forme d’un forum de discussion où seuls les abonnés de Risposte Laïque pourraient contribuer.

Personnellement, habitant Argenteuil, je ne peux imaginer qu’il n’y ai pas d’autres laïques dans cette commune qui ne désire pas qu’une certaine vigilance laïque se constitue pour éviter des dérives toujours possibles dans une ville :

– où il y a une dizaine d’année un imam d’origine irakienne à été éloigné et mis en résidence surveillée pour propos incitant à la haine lors de ses prêches,

– où il existe une antenne du Parti des Musulmans de France (présent aux élections présidentielle et municipale) et qui récolte autant de voix que les Chevènementistes

– où le maire nouvellement élu proposait au cours de sa campagne de créer un bureau des discriminations destiné à travailler « en étroite collaboration » avec la HALDE.

Le pire n’est jamais sûr. Mais veiller collectivement et agir si nécessaire pour que le pire n’arrive pas me satisferait plus que de croiser les doigts. En effet, certains indices signalent à mon sens des avancées du communautarisme et de la reconnaissance des religions sur lesquelles il sera difficile de revenir :

– remplacement systématique de la viande de porc par d’autres aliments à la cantine des écoles,

– parents d’élèves achetant de viande halal « pour les musulmans » dans le cadre de l’organisation d’une kermesse avec des fonds fournis par tous les parents d’éléves toute confession et sans confession réunis,

– multiplication des buquas dans les rues,

– multiplication des commerces halal où l’on ne peux plus acheter ni porc, ni alcool, et où le moindre achat (pizza, bonbon) oblige à verser sa contribution à un culte,

– …

En espérant que ma proposition trouvera un accueil favorable.

Laïquement votre.

Selda

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.