PS, EELV et PCF à la Merluche : Va te faire f***, le vioque

***

« I have a dream » s’est dit le vieux Merluche ce lundi matin, après la recomposition sidérante de l’assemblée nationale qui voit l’arrivée d’un groupe de 89 députés RN. La NUPES n’était à priori qu’une fiction électorale destinée à drainer les voix de gauche. Elle est morte à 20h dimanche soir dernier.

***

Ce lundi matin 20 juin, Mélenchon a proposé, lors d’une déclaration impromptue – déclaration sans concertation préalable avec son propre état-major… – que LFI, le PS, EELV et le PCF forment un groupe unique à l’Assemblée nationale, continuant ainsi la fiction de la NUPES : « Dès lors qu’il y a un seul groupe, sans aucune discussion possible, l’opposition s’appellerait Nupes », a-t-il expliqué devant le siège de La France insoumise à Paris, précisant qu’il s’agissait d’une « proposition, pas d’une injonction ». Déjà, l’addendum a dû donner des sueurs froides à certains : il a fallu qu’il précise que ce n’était pas un diktat, des fois qu’on ne l’aurait pas compris : « Naturellement, je m’en remettrai à ce que décideront les groupes. ». Apparemment, ça n’allait pas de soi : à LFI, on reprend vite les vieilles façons de faire staliniennes, un tantinet comminatoires.

Ce groupe, s’il voyait le jour, serait doté de quelque 150 députés et serait donc le premier groupe d’opposition à la macronie, ou ce qu’il en reste.

***

La réponse des trois autres larrons de LFI, à savoir le PS, EELV et le PCF, ne s’est pas fait attendre et a été on ne peut plus claire : « Non, m’sieu Mélenchon. Vraiment. Merci, sans façon ».

Le PS, EELV et le PCF tiennent manifestement à garder leur indépendance et ne pas se trouver inféoder à un « parti » dont JLM, de par le nombre d’élus de son propre parti, serait le lider maximo, les réduisant à n’être que des béni-oui-oui du vieux roublard et de son appareil.

***

On saisit bien le calcul du vioque : si LFI, PS, EELV et PCF ne forment pas un bloc uni dans l’hémicycle, le premier parti d’opposition à la macronie est alors, de fait, le RN et ses quelque 90 élus.

On connaît la haine rabique qui saisit aux tripes notre gibier d’EHPAD dès qu’il pense au RN et à Marine Le Pen. « Il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen » a répété cinq fois le théâtreux d’opérette le soir de sa déculottée du premier tour de la présidentielle, alors qu’il se voyait déjà – une fois de plus – tout en haut de l’affiche :

La cheffe des députés PS sortante Valérie Rabault, ainsi que le porte-parole du PS Pierre Jouvet, pourtant cheville ouvrière de l’accord qui a donné naissance à la NUPES, ont opposé un refus franc et clair. « Il n’a jamais été question d’un groupe unique. Il y aura un groupe socialiste à l’Assemblée nationale », a déclaré ce dernier à l’AFP.

Même son de cloche du côté des écolos : « On est complémentaires et nos forces seront plus efficaces à l’Assemblée nationale si nous existons grâce à quatre groupes plutôt qu’un seul. » a déclaré le chef d’EELV, Julien Bayou

Les communistes sont à l’unisson de leurs acolytes : « Avoir un groupe propre est un des éléments de l’accord », a ainsi souligné Igor Zamichiei, numéro deux du PCF.

« On espérait diriger le pays ce lundi matin, il y a une forme de déception », reconnaît Paul Vannier, responsable des élections à LFI. Eh oui… Passer du statut de putatif Premier ministre à celui de rien du tout soit être dur à encaisser pour notre infortuné Merluche qui rate toujours la dernière marche dans ses sketches.

Non seulement Jean-Luc Mélenchon n’est pas Premier ministre comme il l’ambitionnait, mais les résultats de la Nupes sont en deçà des espérances de nombreux cadres qui, en privé, allaient jusqu’à envisager 200 députés.

Les socialistes, qui détenaient le plus grand nombre de sortants, peuvent envisager une trentaine de députés. Olivier Faure, le premier secrétaire du PS, éprouve un « sentiment mêlé, la joie d’avoir réussi avec ce rassemblement, mais la déception car on s’était pris à croire à une victoire de la gauche ». Sniff…

Les écolos sont ravis de disposer de 23 députés, alors qu’ils n’en avaient qu’une poignée dans l’ancienne législature. C’est « le plus grand groupe écologiste de l’histoire à l’Assemblée nationale », a ainsi jubilé Julien Bayou, un résultat inespéré quelques semaines seulement le score calamiteux d’EELV à la présidentielle (4,6 %). Parmi ces 23 députés, l’ineffable Sandrine Rousseau, la dame qui réclame d’accueillir (chez elle ?) des Talibans parce qu’au moins, on sera sûr qu’ils seront bien surveillés. Tous les députés, de quelque bord qu’ils soient, se réjouissent de l’arrivée de la Rousseau à l’assemblée, savourant à l’avance ses interventions à la tribune : franches parties de rigolade en perspective dans l’hémicycle.

Quant aux stals, avec 13 députés, c’est plus tendu : il va falloir qu’il fasse des avances à des élus d’Outre-mer ou de Corse pour atteindre le nombre de 15 élus leur permettant de disposer d’un groupe. Ça ne devrait pas être trop compliqué : ils s’y entendent en combines…

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
16

11 Commentaires

  1. Ces gens sont anti-RACISTES et anti-HAINEUX donc anti-DROITE! Ils n’aiment pas la POLICE et préfèrent les homosexuels dégénérés.

  2. Mélenchon dévoré par l’ambition d’une vie contrariée d’un parcours foireux : grande gueule toujours prête pour dénoncer les turpitudes et magouilles des autres … lui qui n’existe depuis 40 ans qu’en trahissant tout le monde !!
    Un vrai crevard aigri
    Y’a plus qu’à tirer la chasse…

  3. il a quand m^me réussi à faire de la nupes le 2è résultat ! j’imagine ce qu’aurait été l’union des droites avec zemmour et dupont-aignan ! mais la boutiquière se satisfait de sa tambouille

    • patphil 3h14,

      il a surtout fait un « machin » qui n’existe déjà plus. Personne ne savait prononcer le nom de ce bidule. Certains prononcent Upes comme herpès…

      Peut-être qu’une union de notre camp n’aurait pas tenu plus longtemps vu les ambitions et prétentions de chacun et chacune. Zemmour aurait sans doute voulu commander avec arrogance et mépris comme il le faisait le soir sur CNews. Avez-vous remarqué comme l’émission est détendue depuis son départ, tout en maintenant le même cap idéologique.

      En parlant de CNews, Zemmour sera l’invité de Christine Kelly à 19h demain mercredi. Va-t-il retrouver son rond de serviette?

      Pour le moment Merluche et Z en sont au même point: chômage technique.

  4. Macron, PS, EELV et PCF font corps pour faire l’opposition … Koi ? Macron aussi ? Ben oui : « Tout et son contraire » what else ? NB je n’en suis oas certain, mais Macron et Mélenchon font partie de la même loge (F-M) ?

  5. Et dire que certains ici, ont conseillés de voter pour cette clique! Rousseau a trouvée des nouveaux partenaires pas déconstruits mais mal construits.

  6. La famille islamo gauchiste à la douleur de vous faire part du décès de. madame Nupes survenue le 22 juin 2022 au terme d’une brève et douloureuse existance les obseques auront lieu dans la plus stricte intimité ni fleurs 🌺 ni couronne ⚰️

  7. On attend avec impatience les futures thèses sur Rachel keke. A défaut d’inavoué une explication sur la présence de la Russie comme membre du giec

  8. L’essentiel est ailleurs. La nupes a permis d’éviter l’élections de plus de députés RN. Ça fait mal mais c’est la réalité.

Les commentaires sont fermés.