Père, mère c’est dépassé, place à Parent 1, Parent 2, Parent 3, Parent 4…

Publié le 14 février 2019 - par - 41 commentaires - 1 580 vues
Share

(parent 1, parent 2 et parent 3 en Colombie)

Désormais les termes père et mère sont jugés ringards. On va les exclure du Code civil et des formulaires administratifs. Parent 1, parent 2 semblent beaucoup plus adéquats et dans le respect non stigmatisant des 2 % au plus de personnes LGBTQ etc qui ont le droit d’être davantage respectés que les 98 % de parents normaux.

Calamité ! « normaux », qu’ai-je dit là ?… C’est un terme à bannir complètement si on ne veut pas être mis au ban, flagellé par toute la clique bien-pensante, poursuivi devant les tribunaux, etc. Je le retire donc. Mille pardons.

Donc désormais dans les écoles on n’utilisera plus les mots de père et mère, à chasser définitivement de notre vocabulaire, mais ceux de parent 1 et parent 2, bien plus poétiques. Car les LGBT sont des poètes, ne l’oublions pas. C’est pour cela qu’ils ne tiennent aucun compte de la biologie. Merci à eux. Comment avons-nous pu vivre auparavant ?…

Parent 1, parent 2, il s’agit de déterminer qui portera chacun des termes. Parent 1, par exemple. Le père, ou la mère ? Euh pardon, j’avais déjà oublié, ils sont supprimés. Il est à craindre que les deux parents se disputent âprement pour être parent 1. Car il faut bien reconnaître une suprématie au chiffre 1 en tant que tel. Même si le premier de la classe a été supprimé depuis longtemps, dans une douce euphorie.

Les parents en viendront peut-être au divorce à cause de cela. Car depuis que l’autorité parentale n’existe plus, depuis que la femme n’est plus soumise à son mari (fin de l’autorisation du mari pour qu’elle puisse travailler, fin de la prédominance du mari pour le choix du logement etc…) il n’y a plus de raison que le parent 1 soit l’homme.

Il faudra cependant veiller à ce que toutes les femmes, ex-mères marries, ne prennent pas le nom de parent 1, car inévitablement on en arriverait à la même erreur funeste. Il faudra donc les ventiler arbitrairement entre les deux termes.

Le parent 2 se sentira sans doute stigmatisé, infériorisé. Attention à ne pas jeter de l’huile sur le feu.

Et pas de parent zéro ? Pourtant c’est un chiffre primordial… pourquoi l’exclure ? À quand le parent 3 ou 4 ? Il existe déjà en Colombie, où le mariage à trois est reconnu :

http://www.leparisien.fr/international/un-mariage-a-trois-reconnu-officiellement-en-colombie-13-06-2017-7046031.php

En attendant impatiemment la polygamie halal.

Comme le dit si bien un commentateur chez Dreuz, la femme (encore un mot qu’il faudra supprimer) pourra à la naissance dire « oh, j’aurais préféré un bébé 2… »

Attention quand l’enfant apprendra ses premiers mots, il ne devra pas balbutier « pa…pa.. » mais « pa… rent 1 » ou « pa… rent 2 », ce qui lui simplifiera sûrement l’existence.

A-t-on pensé suffisamment aux grands-parents, qui figurent souvent sur les formulaires pour récupérer leurs petits-enfants à l’école ? En toute logique, on devrait les appeler grands-parents 1 et grands-parents 2. Cela vous a de la gueule… pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt ?

Dans les maternelles il y aura un problème pour la fête des pères Noël. Déjà on a tendance, pour faire plaisir aux musulmans, à supprimer le terme « noël ». Et maintenant voilà que le terme « père » ne convient plus. Il ne va donc plus rien rester du père Noël. Avouons que c’est triste. Il faudra inventer quelque chose pour le remplacer.

On parle de supprimer la fête des mères. En effet, elle est discriminante. On la remplacera donc par la fête des parents 1 et des parents 2.

Désormais quand vous aurez besoin d’une prise électrique, il faudra, au lieu de prise mâle ou femelle, demander une prise LGBTQIA2+, ce sera plus sûr.

À terme, on supprimera les prénoms masculins et féminins, il faudra avoir seulement des prénoms unisexe, comme Dominique…

Tout cela, avant d’être tous définitivement numérotés. Voilà qui remplacera avantageusement noms et prénoms. Adieu le stress des… pardon, parent 1 et parent 2, pour trouver un prénom.

La filiation, les racines, les arbres généalogiques, savoir d’où on vient, tout cela est dépassé, périmé, caduc, has been. Du passé faisons table rase.

Et bien sûr, tout cela c’étaient évidemment selon Libé des élucubrations de la droite. La droate, c’est le bouc émissaire idéal :

http://www.fdesouche.com/1158793-parent-a-parent-b-une-intox-de-droite-et-des-reseaux-catholique-selon-le-journal-liberation-dans-un-article-de-2012

mais six ans après on y arrive : https://www.fdesouche.com/1158327-les-mentions-pere-et-mere-remplacees-par-parent-1-et-parent-2-dans-les-formulaires-scolaires

Ce qui était un fantasme ridiculisé trouve soudain une légitimité dès lors que c’est la République en marche arrière qui s’en empare. Cela aussi c’est une trouvaille.

D’après Jennifer de Temmerman (LREM), éliminer les pères et les mères est une question d’égalité sociale. Car on l’aura tous compris : 1 = 2. Avec cette nouvelle formule, il y a de l’espoir pour les nuls en maths. Ils vont désormais tout comprendre.

Personne d’après elle ne devrait se sentir exclu. Et si c’étaient désormais les enfants de familles dites traditionnelles qui se sentaient exclus ? Avoir un papa et une maman ? Pouah, quel manque d’originalité !…

D’ailleurs Choupinet lui-même lors de sa campagne électorale a posé la question à des enfants dans une école : est-ce que parmi vous certains ont deux papas ?… La question n’a pas plu à cette gamine dont voici le visage incrédule :

Le cours du petit Cron sur le mariage a certainement plu à beaucoup de parents 1 et de parents 2…

https://www.youtube.com/watch?v=xKm6psCPBS0

D’après le (la) député(e) Valérie Petit, il faut ancrer la diversité partout où c’est possible. Le schéma père-mère est totalement dépassé, vous ne vous en étiez pas aperçus ? D’ailleurs Emmanuel Macron lui-même l’a dit, alors… Heureusement que LREM nous le rappelle. Il faut ancrer partout le mariage pour tous.

Le plus beau c’est que ce texte de loi s’appelle « l’école de la confiance ».

Pour la dignité des enfants élevés par des LGBT, dont le lobby fait « du bon boulot » pour reprendre le mot de Fabius sur la mouvance islamiste Front al Nosra, on efface tout. Avant de nous effacer tous. Faut-il vraiment avoir confiance en cette école ? Les pères et les mères, si toutefois il en reste quelques-uns, jugeront…

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Humour à deux balles

Salut , Paraît que je suis le « parent-boursé » ! Désorientant , n’est-il pas ?

Damien

« La construction d’un homme nouveau […] le fondement de notre démarche maçonnique »
(« Le sacré peut-il participer à la construction d’un homme nouveau? » http://www.ledifice.net/3079-3.html).

DUFAITREZ

Déjà écrit 2 fois sur le sujet ! J’explose à nouveau ! Rarement vulgaire, mais là !
Putain ! Changez-moi cette A.N. pourrie, ces lopettes inféodées, ces déviants au Gvt, !!

« Oui ! Papa, Maman, je vous ai aimés ! Mais, surtout, restez où vous êtes ! »

Enée

Une paire d’individus de même sexe ne peut se reproduire. Ils sont stériles: c’est rationnel, scientifique et ils le savent. Par contre, vouloir faire croire le contraire à des enfants innocents est CRIMINEL (car mensonger) et devrait être puni systématiquement par une loi sévère. Heureusement, la RAISON est toujours présente et l’harmonie de la règle de la Nature reprendra sa place évidente ( sans doute après que l’homme stupide et inconscient ait crée quelques pauvres gamins déboussolés et déséquilibrés qui seront soignés par la Société).L’hybris dans la Grèce antique était considéré comme un CRIME…(c’est le cas actuellement)…

Mimitou85

Quelques petites remarques. A l’école, lors des cours concernant la sexualité, que devront expliquer les profs : Que le parent 1 doit se mettre derrière le parent 2 et ….. Dans les listes électorales qui prévoient la parité Homme, Femme, devra t’on plutôt écrire personne 1 , personne 2, personne 3 etc … Quand les enfants devront remplir la fiche concernant leurs parents, ils rempliront Parent 1 et Parent 2 et vous croyez vraiment que les autres enfants ne sauront pas qu’ils ont en réalité 2 papas ou 2 mamans et cela veut il dire qu’ils devront en avoir honte… lire la suite

Carole

Non, père et mère , ce n’est pas concept dépassé. Un être humain naît toujours d’un homme et d’une femme. Mais la loi et la science se sont mises au service du mensonge et de l’égoïsme insensé de certains, au détriment du simple bon sens et au mépris des enfants. Et ils appellent cela un progrès !.

Absarokee

La Loi s’est mise au service de l’anti-Nature, certes, mais pas la Science dont les lois biologiques sont immuables !

Carole

Absarokee, je pensais à la gestation pour autrui. Sans l’aide de la science, elle ne serait pas possible. Donc on peut bien dire que la science s’est mise au service de ceux qui font fi de tout ce qui les gêne, au détriment de choses autrement plus importantes (le droit d’un enfant d’avoir un vrai père et une vraie mère, et aussi des origines ) et pour qui compte uniquement leur satisfaction égoïste.

Absarokee

Je vois bien ce que vous vouliez dire Carole, et tout compte fait vous avez raison la Science été mise au service de l’anti-Nature tout comme la merveilleuse théorie d’Einstein a été mise au service de la destruction atomique ! Mais en aucun cas je ne veux accabler la Science elle-même qui ne peut être tenue pour responsable du délitement de nos sociétés évoluées scientifiquement !

DeRodin

Arrêtons de discuter de ces conneries. Ce qui est fait par ces êtres incultes et asexués pourra être défait demain par un gouvernement et un parlement plus « écologique » (c-à-d plus proche de ce qu’est réellement le monde des hommes et femmes). Pour l’instant, biffons systématiquement ces termes ridicules de P1, P2 (3, 4, etc …. ) pour les remplacer par Père et Mère ou Papa et Maman. Pour les originaux qui ont bien le droit d’exister pourquoi pas : Lécheuse et Léchée ou encore Encu…ur et Encu…é. Basta.

"à la" poubelle !

Dans ce monde anti-littéraire qui regorge d’abréviations et de sigles (S.U.V. , LGBTQI, etc.),
« Parent 1, Parent 2 » deviendra « P1, P2 ».
Je suggère « PD », mais ce ne sera pas accepté.

Eric des Monteils

AU SECOURS ! : mais où donc se trouvent les limites de la folie ?

blanc de peau

Et pendant ce temps là les enfants qui plus tard se rendront compte qu’ il leur à manqué soit l’amour d’une mère ou la tendresse d’un père à qui devront ils se plaindre à la ligue des droits de l’homme?

champar

A quand une proposition de loi pour imposer l’enseignement d’une « vérité » aussi évidente que parent 1 et parent 2 :
 » Obligation d’enseigner dans les écoles primaires que la terre est carrée et qu’elle tourne en zig-zag autour de la lune ! »

Trannod

Ripolin 1, Ripolin 2, ——etc
Ala queue LEU —–LEU

il n’ y a pas des choses + graves à résoudre
on se fout de notre G———–

inconnue

les parents, lors de remplir des formulaires où sont inscrits : parent1 – parent 2,, ils devraient rayer ces termes: soit parent 1: père
 » 2 : mère

kancau11

Ne faudra t il pas tenir compte de qui porte les pantalons dans le foyer pour attribuer le 1 et le 2?

champar

Surtout si Monsieur est avocat ou juge et porte la robe …

Anne Schubert

Excellent article ! J’en ris encore, alors que tout cela est à pleurer !

la lorgnette

Si on a copulé en temps que n°2,peut-on espérer devenir quand même devenir parent n°1?

Eric des Monteils

Voilà une bonne question. Tout dépend si l’on est à voile ou à vapeur, ou les deux Questions sérieuses pour l’avenir de l’humanité.

JD46

L’attribution à des « parents » de numéros est une conception fasciste, impliquant une supériorité du numéro 1 sur le numero 2. Il eut été plus démocratique d’utiliser les termes de « gestant, e, s » pouvant s’appliquer dans tous les cas imaginables pour « celui, celle,s » qui porte l’embryon et le terme de « geniteur, trices, s » pour celui « présumé » à l’origine de l’embryon, le « présumé » pouvant être défini comme « certifié » sur présentation d’un test ADN positif. Ces termes étant nettement plus valorisants que des numéros de parents.

Lisianthus

Il y a mieux : PAPA et MAMAN.

JUNG-LEDOUX Pascal.

Personnellement, je suis pour faciliter l’adoption pour des couples hétéros qui veulent des enfants.Tant d’enfants français attendent d’être heureux dans un foyer emplit d’amour et de désirs d’apporter du bonheur.
Et pourtant, je suis gay et marié.
Comme quoi, chacun a son propre avis sur cette question comme sur bien d’autres.

Sophie Durand

@Pascal
Merci de votre commentaire.

Eric des Monteils

Alors qu’il est toujours aussi difficile pour un couple hétérosexuel, d’adopter.

Lucie

J’ai retrouvé le nom de ce parlementaire néerlandais, Boris Dittrich, qui a oeuvré au « mariage pour tous ». Il dit dans un entretien que cela ne s’arrêtera pas là, la suite c’est le mariage à 3, 4… Alors on rigole en parlant de parent 3 et 4, mais c’est déjà dans les cartons.

Trannod

et après PARTOUZE 1 et suivantes

LOL

Jean-Marie LEIZE

macron on sait même pas où il est. Il fait tellement viril qu’on ne sait pas si c’est un mec ou une femme. !!!!!!

BERNARD

Bahh, tout le monde sait que 1=2 depuis avant Einstein en voici la démonstration : a et b sont deux quantités égales différentes de zéro , donc a=b en multipliant par a des deux cotés par a : a²=ab j’enlève b² des deux cotés : a²-b²= ab-b² il s’en suit : puisque a²-b²=(a+b)(a-b) (a+b)(a-b)= ab-b² (a+b)(a-b)= b(a-b) simplification par (a-b) il vient a+b=b comme a=b alors 2b=b, et donc 2=1 en simplifiant par b non nul, CQFD C’est ce que fait micron tous les jours… fille = garçon ; noir=blanc ; muzz= chrétien, riche=pauvre.. On n’est vraiment pas à sa… lire la suite

Sophie Durand

@Bernard
Je connaissais l’existence de cette démonstration mais serais incapable de la refaire…

BERNARD

@Sophie
Demandez à micron, il démontre ça tous les jours !.. et pour presque tous les sujets : gommer les différences ne fera jamais l’égalité pour tous, et ça il ne le comprend pas encore !.. Mais bon il est encore jeune, tout espoir n’est peut-être pas perdu !

marco1949

L’ erreur vient du fait qu’ on me peut pas diviser par 0. Or dans votre démonstration vous simplifiez par a-b qui est égal à 0.

Mousquetaire

Bravo, déracinement sordide parfaitement décrit. La boîte de Pandore est toujours ouverte, on peut s’attendre au pire. La polygamie peut-être ? Pourquoi s’arrêter au mariage à deux si la complémentarité homme /femme est désormais niée ? La dictature des minorités est en marche. Offrons de belles ratures à leurs sinistres formulaires !

jesuischezmoijyreste

on est vraiment allé trop loin dans la décadence, il faut nettoyer toute cette merde au lance-flamme

JUNG-LEDOUX Pascal.

Vraiment, votre connerie est sans limites…

Trannod

FAUT PRENDRE la réaction de Jesuichezmoi—-
au 2 EME degré et +
un peu de rigolade dans ce monde hostile
bonne journée
il fait un beau soleil—-gardons le moral

Poupou

C’est vrai qu’un appel à la violence c’est vraiment la grosse marrade

Eric des Monteils

Cela suffira-t-il ?

Marcorix

Vous évoquez très bien toutes les incohérences de cette horreur. Quelle bande de filous (…sses…).