Puisqu’on n’a plus le droit de vendre des têtes-de-nègres…

LETTRE OUVERTE À EMMANUEL MACRON

Monsieur le Président,

C’est avec un grand soulagement et une satisfaction non dissimulée que nous avons appris, via la bouche de nos amis de la Ligue de défense noire africaine, l’interdiction faite à un abject pâtissier de continuer à commercialiser ses friandises sous l’appellation « têtes-de-nègres ».

Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire pour extirper totalement et définitivement de la terminologie française commune l’ensemble des mots et expressions renvoyant l’Autre à un statut d’être inférieur, surtout dans le climat délétère actuel, où différence vaut humiliation.

En conséquence, nous, militants du Croissant djihadiste de Barbès (CDB), mouvement républicain et agnostique, avons repéré une liste de termes d’un racisme échevelé et rappelant les heures les plus sombres de votre Histoire.
Quelques exemples :

– Chapeau melon : cet accessoire vestimentaire d’origine londonienne, suranné mais sympathique, en réfère directement à un des sobriquets les plus péjoratifs pour désigner le groupe ethnique appelé à être majoritaire dans un avenir proche. À cet effet, nous demandons que la série-culte des années 60 « chapeau melon et bottes de cuir » soit sobrement rebaptisée « chéchia et babouches ».

– Aérobic : outre le fait de très mal cacher, dans sa dernière syllabe, une haine congénitale de l’Arabe, la dénomination de cette activité physique porte à confusion. De très nombreuses personnes nous ont fait savoir qu’elles y voyaient une liaison aérienne entre Alger et Marseille.

– Raton-laveur : le nom vernaculaire de ce gentil petit animal est une offense pour tous nos amis maghrébins techniciens de surface.

– Negro Spiritual : nous proposons que cette forme d’expression musicale, à laquelle nous n’accordons aucune valeur, soit renommée « afro-descendant rigolo ».

– La ville de Nègrepelisse, dans le Tarn-et-Garonne, devra être rebaptisée simplement « Boubou ».
De même, un habitant d’Aigremont ne devra plus être un Aigremontois, trouvez ce que vous voulez.

– Bien qu’ayant également appartenu à une minorité opprimée, l’activiste sud-africain noir Steve Biko ne doit plus être référencé, pour les mêmes raisons. La provocation est manifeste.

– Le terme « un aigrefin » sera remplacé par « un africain mince ».

Bien sûr, cette liste n’a rien d’exhaustif et n’est qu’une ébauche. Nous espérons cependant, Monsieur le Président, que vous saurez en tenir compte.
Dans votre intérêt, bien sûr.

Slimane ben Moktar, président du Croissant djihadiste de Barbès (CDB), fils de Leïla Adjaoud, présidente du directoire du Collectif  des associations de femmes françaises en niqab (Caffen).

Jacques Vinent

image_pdf
0
0

80 Commentaires

  1. J’ai remarque dernièrement que deux antagonistes voulant s’insulter, se sont traités de « macron » c’est la nouvelle insulte maintenant !!!

  2. alors à la patisserie des trogneux on ne pourra plus vendre des « tête de nègre » un si bon gâteau, ils vont perdre de la clientèles les trogneugneux…..

  3. l’a qu’a fabriquer des têtes de cons, comme ça une multitude s’y reconnaîtra

  4. Il faut également éliminer le Paris-Brest (racisme anti-breton), le Saint-Honoré (prosélytisme religieux), le baba au rhum (racisme anti-créole), la religieuse (ça va de soi), le congolais (je ne vous fais pas de dessin), le Bavarois (régionaliste), le financier (quelle horreur !), les profiteroles (à bas les profiteurs), le sacristain, le spéculos, et j’en oublie. Au fait, si on éliminait plutôt les cons ? Ah, oui mais, comme disait de Gaulle… vaste programme !

  5. Mes chers amis de RL(et dieu sait que j’appartiens à votre famille de tout mon coeur),préparez vos pouces en bas,morituri vous salutant. Article dégueulasse et commentaires abjects.C’est ça les membres de RL??Ben merde alors, je me suis bien trompée !!OK,marre du politiquement correct mais un minimum de politesse,de gentillesse,d’humanité envers ceux dont la peau s’est chargée de mélanine par adaptation,
    pour protéger ,comme des milliers de petits parapluies, le précieux ADN du noyau cellulaire des bombardements du soleil.OK,l’Afrique n’a pas connu un développement civilisationnel comme l’Europe et l’Asie,mais vous êtes encore chrétiens ou quoi?Je ne veux pas l’islamisation ni l’africanisation de l’Europe,mais de grâce,restez humains ou alors vous êtes moins que des hyènes.A vos pouces!

    • « moins que des hyènes », des braves bêtes à mon goût ;-ceci dit, appartenir depuis 50ans à un rang supérieur n’a pas pas arrangé nos affaires, loin s’en faut.

    • « l’Afrique n’a pas connu un développement civilisationnel comme l’Europe et l’Asie ». C’est archi faux madame. L’Afrique a connu ce « développement civilisationnel » bien avant l’Europe. Lorsque l’Egypte antique amorçait sa civilisation, il n’y avait rien en Europe. Je ne parle même pas de la Nubie, de l’Ethiopie, etc qui ont connu l’écriture et une civiisation élaborée bien l’occident. L’histoire de l’Afrique a été confisquée par ceux qui ont voulu justifier l’esclavage et la colonisation en présentant les africains comme des êtres sans civilisation. Voilà la réalité.

      • Vous avez raison, l’Egypte nous dépasse de loin, mais disons que je ne parlais pas de l’Antiquité.Et je ne range pas l’Egypte en Afrique noire.Le degré de civilisation n’autorise pas l’exploitation des autres,ni la faiblesse des uns par rapport aux autres.Je pense particulièrement aux femmes et c’est d’abord ce « peuple » des femmes que je défends car je suis plus proche d’une femme noire que d’un macho blanc.J’espère qu’un jour le degré de civilisation de l’espèce humaine permettra une bienveillance naturelle.Il n’y a aucune justification valable à l’esclavage.Mais les musulmans l’autorisent , et de la permission de leur dieu Allah (surtout s’il est sexuel bien sûr,ne perdons pas le nord).

        • « je ne range pas l’Egypte dans l’Afrique noire ». Notez que j’avais simplement parlé d’Afrique comme vous même dans votre premier commentaire, sans distinction. En tout état de cause, l’Egypte, malgré l’Egyptologie, malgré la géographie idéologique (qui la range parfois pudiquement au moyen orient…) est bien en Afrique et, dans l’antiquité était occupée par des noirs comme d’ailleurs le propre nom que ses habitants lui ont donné « Kemet » ou terre noire et comme tous les anciens grecs, témoins oculaires ont décrit les anciens egyptiens. Pour le reste, je suis parfaitement d’accord avec vous.

  6. «La discrimination sur un ou plusieurs des motifs énumérés est injuste, à moins qu’il soit établi que la discrimination est équitable». Dit autrement, manger une tête de nègre est une discrimination équitable puisqu’on mange des petits suisses, du blanc battu, de la tête de moine. Par conséquent manger une tête de nègre ou la pâtisserie nègre en chemise n’est pas un acte discriminatoire. En vacances en Espagne, continuons à manger le pincho moruno soit une sorte de brochette marinée dans un mélange d’épice, l’adjectif moruno signifiant littéralement maure!
    Macron une fois de plus tu nous mens!

  7. Cela soulage de rire de temps en temps de nos misères, merci pour cet entracte. Mais, on ne peut oublier la menace car cette Ligue noire prend de plus en plus d’audience. Le « chef » en est très arrogant et il laisse des msg sur les réseaux sociaux pour inciter les Africains en France à procréer un maximum, + de 5 enfants, afin de nous submerger… Ce sont à un mot près ses propres paroles, en tous cas ses intentions, non cachées. Ils veulent que la France devienne noire !

  8. comme dit avant « tête de con » c’est comme si on était rené une deuxième fois, et en plus ça parle à tout le monde…..tout en gardant le chocolat ; il devient urgent de se brancher ; con c’est brillant, le bien c’est le mal, un père c’est une mère etc….

  9. Combien d’attaques sur la Langue, ces temps-ci !
    Forme inclusive, fond raciste, grammaire obscurantiste, ortho débile, langage SMS !
    La Langue est la Richesse du passé.
    Une Loi Gayssot pour les négationnistes ?

  10. OK! …. OK! Et bien il suffira de les appeler des « têtes de cons » et tout le monde sera d’accord. Sauf les associations de défense des cons de France, qui comportent des dizaines de milliers d’adhérents, tout de même….

  11. pourtant — Ya bon –Banania

    si plus de tête de nègre
    on prendra des têtes de nœuds

    il suffit de se mettre d’accord sur la définition — lol

  12. un peu d’humour ne nuit jamais à la santé!
    cf la vidéo de pierre en début de la une

  13. On a déjà eu la suppression de Y’A BON BANANIA, et à Mulhouse une institution plus que centenaire de vente de cafés en grains (AU BON NEGRE) qui a été obligée de changer de nom pour prendre celle de son année de création!
    A quand aussi interdire LES PETS DE NONNES, L’AFRICAIN (gros petit pain rempli de crème pâtissière), LE CHINOIS, LE CONGOLAIS (rocher coco), LE CROISSANT (aux relents musulmans), LE GLAND (choux à la crème mais à connotation sexuelle), idem pour LA QUEUE DE CASTOR (pâte frite), LA RELIGIEUSE (pâte à choux), sinon on sera tous MARRONS!

  14. Lire le livre IMMIGRATION LA CATASTROPHE de Jean-Yves LE GALLOU. Très explicite. Et pour résumer : LA FRANCE, L’EUROPE sont en train de subir le même sort que l’Empire ROMAIN a subi ( lire LES DERNIERS JOURS – LA FIN DE L’EMPIRE ROMAIN D’OCCIDENT de Michel De JAEGHERE). Très détaillé et explicite. Nous y allons tout droit.

  15. Si l’image qu’on doit avoir des africains est celle renvoyée par ces abrutis de rappeurs,non merci .
    Il nous ferait broyer du noir ces cons là .

  16. Une histoire “soi disant raciste”. (2ème)
    Elle ne vous plait pas, cette histoire vraie, ami Vinent?
    Il était une fois en 14-18 deux jeunes poilus qui avaient imaginé de créer leurs boites s’ils sortaient vivants de l’enfer. Épargnés par les obus, ils créeront leurs entreprise Française. Le premier créa BANANIA, le second les chocolats MONBANA, deux entreprise de produits populaires et de qualité.
    Mais les Pleven Gayssot et taubira veillaient. Banania et son nègre coiffé de la chéchia furent interdits par les fous de racisme. Place au nutella européen!
    Monbana, installé en Mayenne et en Bretagne, a été épargné par la bien-pensance bobo et fabrique toujours d’excellents chocolats.
    Fin de l’histoire? Non! Qui fera condamner les assos antiras pour ce qu’elles font?

    • Intéressant, surtout lorsqu’on sait que Nutella est pour l’essentiel constitué de sucre et d’huile de palme… Merci.

  17. Il faut aussi que les Espagnols change leur vocabulaires en ce qui concerne le mot « Noir ».
    Comment dit-on « noir » en Espagnol ??
    Tous le monde parle de « Black » pour désigner un africain, mais moi qui ai du sang Espagnol, je préfère dire « Noir » en Espagnol. Suis-je punissable par notre grand président démocrate et avide de liberté qu »est cet étron de macron ?????

  18. Ces débilités ne m’enpécherons pas de manger une tête de nègre en broyant du noir !!! Lol !

  19. La communauté noire, subsaharienne et métisse est majoritairement chrétienne en France nous sommes donc tous frère en religion.

    Je ne comprends pas cette haine alors que nous sommes tous de culture judeo-chrétienne.

    Pourquoi certains véhiculent la haine entre chrétiens ?

      • Il y a des communautés ;il y a aussi une nation à laquelle précisément n’adhèrent pas toutes les communautés.

    • Vous avancez que vous êtes majoritairement chrétiens ?
      Permettez-moi d’en douter, tout ceux que je rencontre ou que j’entends s’exprimer sont très majoritairement musulmans. Ou alors, vous êtes majoritairement muets.
      Une précision : je ne suis pas « frère en religion » avec les muz, car ils sont nos ennemis. si vous en doutez, je vous invite à consulter un ophtalmo et un ORL…

    • faux les africains qui arrivent en france sont a 95% musulmans,eux les chretiens restent dans leur pays pour le developper

      • tout à fait et c’est tout à leur honneur contrairement aux musulmans…. qui viennent tout bafouer chez nous avec irrespect.

      • @ ven95 pourquoi vous niez un fait, a communauté noir, africaine subsahara et métisse en France, est majoritairement chretienne

        Si vous êtes un réel chrétiens nous sommes frères en religion

        @Hagdick, il suffit de voir la réalité religieuse de la communauté noire Afrique subsharienne et metisse en France

        @Emile vous ne connaissez pas la définition de judeo-chrétien, tout chrétien fait partie de la culture judeo-chrétienne

        • Je vous réponds en tant que chrétienne. En toute honnêteté je n’ai pas le sentiment que les Africains en France soient des chrétiens ou alors il s’agit d’une minorité. Permettez-moi en outre d’ajouter qu’il y a de moins en moins de chrétiens africains parce qu’ils ont, peu ou prou, étaient victimes des massacres de Boko Haram ou des Peuls musulmans… Je crains d’ailleurs que nombre de clandestins africains qui se déversent chez nous aient le sang de leurs concitoyens chrétiens sur les mains. Et nous avons tout à redouter de leur part !

          • @ Olivia je ne sais pas où vous habitez mais en France la majorité de la communauté noire, Afrique subshara et métisse est chrétienne

            Je ne comprends pas pourquoi vous niez cette réalité

            Olivia si vous êtes chrétienne nous sommes de même culture judeo-chrétienne

        • le christianisme recule en Europe. Ceux qui commentent ici ne sont nullement chrétiens. S’ils font semblant de s’attacher au christianisme, c’est juste pour des raisons identitaires. Et je vous conseillerai vous aussi de sortir de ce christianisme qui a légalisé l’esclavage raciste des noirs pendant des siècles sous prétexte de malédiction de cham. Il faut quitter ces religions étrangères à l’Afrique et qui ont toujours, d’une manière ou d’une autre, contribué à renforcer le racisme envers l’homme noir.

      • c’est la meme chose le corps effectue ce que l’ame decide … le corps obei a l’ame

    • Mais quel peut bien être le rapport avec l’obligation de changer de vocabulaire, svp?
      C’est parce que, bientôt, il faudra, en plus d’être obligés de changer de coutumes, changer aussi de langue?

  20. Une histoire « soi disant « raciste ».
    (NB: L’usage du mot race est réservé aux assos antiras par décret macronien).

    Il était une fois en 14-18 deux jeunes poilus qui avaient imaginé de créer leurs boites s’ils sortaient vivants de l’enfer. Épargnés par les obus, ils créeront leurs entreprise Française. Le premier créa BANANIA, le second les chocolats MONBANA, deux entreprise de produits populaires et de qualité.
    Mais les Pleven Gayssot et taubira veillaient. Banania et son nègre coiffé de la chéchia furent interdits par les fous de racisme. Place au nutella européen!
    Monbana, installé en Mayenne et en Bretagne, a été épargné par la bien-pensance bobo et fabrique toujours d’excellents chocolats.
    Fin de l’histoire? Non! Qui fera condamner les assos antiras pour ce qu’elles font?

  21. Que dire du Négus, cette superbe pâtisserie composée de son biscuit sablé accompagné de sa ganache chocolat noir?Que dire de Perpezac-le-Noir?Les enfants, on ne dit pas un aigle mais un rapace de couleur. Ce politiquement correct me fatigue.

  22. Pauvres Espagnols, obligés de prononcer « negro » pour définir une couleur !
    Par ailleurs, le mot nègre vient de là. Pour ma part je continuerai de l’employer, et même plus qu’autrefois. Il n’est aucunement question que l' »on » décide pour moi des mots de « ma » langue maternelle.

  23. Vous oubliez le symbole même du racisme français : le sempiternel croissant.
    Celui-ci symbolise le croissant de l’islam (véridique) lorsque les ottomans ont été forcés de lever le siège de Vienne (en Autriche en plus, encore un pays ou règne sans vergogne l’ultra-droite et qui nous a offert un célèbre petit moustachu) en 1683.

  24. Dans le même ordre d’idée que celles des anti raciste extrémistes, l’Eglise pourrait demander l’interdiction, dans le domaine de la pâtisserie, des noms suivants :

    – pet de nonne, religieuse, Saint Honoré.

  25. Il faut interdire à la vente le rhum « Négrita », c’est raciste et en plus c’est de l’alcool.
    Sinon, le boulanger peut toujours faire des « Têtes de con ». On peut y mettre toutes les couleurs qu’on veut.
    J’imagine qu’une tête avec du chocolat blanc serait approuvée à 100%.

    • Negra, négrita, minegra, sont des mots doux employés par les indiens sud-américains envers une femme. Ce qui démontre l’absurdité de ceux qui se pincent le nez à propos de tout et de rien.

    • ils ont deja retirer  » ya bon banania sur mon chocolat en poudre,ses africains que les francais n’ont pas inviter,a majorite sans papiers,devenus francais sans le consentement des francais,ne feront pas la loi en france avec le CRAN, association anti blanche

  26. Tant qu’on y est, commander un petit noir avec un croissant dans un bar, ça doit être interdit aussi?

  27. L’aérobic m’a de suite fait penser à un terroriste de la religion de paix et d’amour détournant un Airbus A300 faisant la liaison de Alger vers Paris en 1994. La séance se concluant par des exercices au sol…

  28. A quand l’interdiction des croissants, symboles de la victoire contre les Ottomans ( à Vienne)?

  29. de toute façon, le sujet n’est plus de vendre des têtes de nègres mais de donner à qui en voudra plusieurs millions de nègres qui commencent à nous les briser

  30. aimeriez-vous qu’on vous appelle aujourd’hui gabacho (montagnards pauvres d’esprit, fruste) comme disaient les espagnols des français? Apprenez à évoluer avec le temps, cher monsieur et à devenir humain. Certains mots et expressions ne sont que vestiges d’un obscurantisme passé dont vous semblez avoir la nostalgie, comme les salafistes l’ont de l’arabie du 7ème siècle…
    La liberté dont vous jouissez aujourd’hui est le fruit de cette évolution de l’humanité. Sans quoi, vous seriez peut-être aujourd’hui un pauvre serf travaillant pour quelque seigneur.

    • Le terme « têtes-de-nègres » n’a aucune connotation raciste, de même que le « y-a-bon » de Banania n’avait rien de péjoratif, il faut en finir une fois pour toutes avec ce politiquement correct qui nous tue à petit feu. Si je vais à la Réunion, on dit que je suis un « gramoune », cela ne m’a jamais dérangé et c’est une expression unanimement adoptée par les Réunionnais, alors qu’on arrête avec ces conneries et qu’on nous laisse déguster des tetes-de-nègres en paix, merde alors !

      • Il ny a rien de bien pensant la dedans, un negre était un noir à l’époque où ils ne valaient rien et étaient traité comme des animaux, déporté de leur pays et mis en esclavage, c’est rabaissant parce que ce terme à pris cette connotation esclavagiste, alors oui veuillez nous excuser si ont apprécierais que vous appelez ça autrement, je pense que parmis toute les communauté, ils ya des termes que nous devons exclure, parce qu’ils renvoient à un passé auquel nous ne voulons pas revenir, ni même repenser, mais vous, voulez pouvoir nous appelé les negres à tout va et nous rappeler tous les jours que nous sommes descendant d’esclave.
        Vous aimez l’Afrique pour les richesses de son sol et sa main d’oeuvres a bas cout mais derrière vous ne consentez même pas à traitez ceux sur place avec respect.

        • arrêtez un peu avec votre passé…
          c’est vous qui ne cessez d’en parler
          et de vous poser en victime actuelle pour des choses passées
          c’est bon ……

    • Gabacho signifie « mal habillé. C’était une réplique à une insulte: « escargot ». Pour fertiliser les terres caillouteuses d’Algérie, les colons Français employaient des journaliers espagnols. Ils se déplaçaient de ferme en ferme, un baluchon sur le dos accroché à leur pioche. Les Français se moquaient d’eux en les surnommant « escargots »…. GABACHO était la réponse. Lire JJ. JORDI « les Espagnols en Algérie » Il y a toujours des gabacho ou (gavacho) en France, malgré son évolution… H.C.

    • A propos du ‘ pôvre cerf travaillant pour le seigneur ‘ …..au fait …..que seraient tous ces  » africains ‘ qui vivent dans les départements d’outre-mer ( Français ; Anglais….etc…) si leurs ancêtres étaient restés en Afrique ….? y vivraient ils ( en Afrique ) comme dans ces îles paradisiaques . Mes propos ici n’excluent pas la condamnation de l’esclavage et de la maltraitance de l’être humain ; de plus il n’y avait pas que de la maltraitance ; certains avaient de ‘ bons patrons ‘ qui les respectaient….Quand à ‘ l’Arabie du 7ème siècle ‘ que vous évoquez je peux vous transmettre une carte de l’époque….cela s’appelait …..LA BARBARIE peuplée par les BARBARES et leur religion de paix et d’amour…..Méditez .

      • Que seraient la France pendant la guerre si le général n’était pas allé en Afrique recruté des Noirs pour servir de chair à cannon, combien de sénégalais sont mort pour servir votre pays libre, comment aurait fait la France pour se reconstruire après sans toute cette main d’oeuvre bon marché entassé dans des HLM, que serait la France sans toutes les richesses africaines pillé à coup de coup d’État pou mettre au pouvoir des dirigeant qui fermé les yeux ?
        Ne vous inquiétez pas pour les Antilles, il ya un courant identitaire qui va faire une demande d’indépendance, et la nous verrons, si la France nous donne tellement, il ny aura aucun mal à nous laissez partir nest ce pas, nous tomberons dans la misère peut être mais au moins, on arrêtera d’entendre ce genre de discour.

        • Les chiffres sont facilement trouvables : 24000 tués ou prisonniers sénégalais. Sans eux, le destin de la France serait le même. Personne ne change le cours de l’histoire à lui tout seul. Les Sénégalais ont meur mérite comme les autres et à proporion de la population engagée, ni plus ni moins.

          • Ne minimisez pas, surtout qu’il n’y a pas 50 francais morts pour l’Afrique. 30.000 morts pour la première guerre et 70.000 pour la seconde..je ne parle pas de l’Indochine, d’Algérie etc.
            Entre 1940 et 1944, l’armée française était à 90% africaine. Ces régiments qui ont libéré Marseille, Lyon etc.ont été ensuite  » blanchis  » aux portes de Paris. Les vidéos montrant de jeunes parisiens se noyant dans des tenues de tirailleurs trop grandes pour eux sont encore là pour témoigner de cet énième blanchiment de l’histoire.

            • le racisme existe aussi chez les dom tom, mais il y en a surement aussi des bons je pense

            • Vous avez une idée approximative de l’histoire;
              les  » indigènes » étaient très minoritaires dans l’armée de 1940. Et ceux qui participèrent à la
              Libération de Marseille et du couloir n’ont pas mis les pieds à Paris.
              Ils débarquérent le 15 août 1944 avec la 1
              Armée du Général de L’attentat.

              • Je parle de l’armée d’après 1940 après la capitulation de la France (il est évident que les africains ne peuvent quand même pas être majoritaires dans une armée française…non?). Mais après 40, la France n’a plus eu d’armée et les seuls soldats qui lui restaient étaient à 90% africains. Le seul gouverneur qui a rallié la France libre fut noir (Félix EBOUE). Oui, ceux qui avaient libéré Marseille, Lyon n’ont pas mis les pieds à Paris, pour le symbole. On a blanchis leur régiment, donné leurs uniformes à de jeunes parisiens qui ne savaient même pas tirer un fusil, juste pour le saupoudrage.

  31. La ligue machin bidule pipi caca est une association (associalope) d’un racisme évident et cela vise toujours les même.

  32. Un excentrique = un africain virilement défavorisé
    J’en ai gros sur la patate = mamadou, africain assis sur la pomme de terre

    • Comment vais je faire maintenant ?? moi le cueilleur de champignons avec BOLETUS AEREUS ??? le tête de nègre .Ce n’est pas le bolet granuleux ; ni des bouviers ; ni moucheté ; ni parasite ( encore que ) ; ni subtomenteux ; ni à chair jaune ( attention à nos amis asiatiques ) ; ni bai ; ni poivré ; ni à pieds rouge ; ni de quélet ; ni satan ( encore que ) ; ni pulvérulant ; ni a beau pied ; ni royal ( nous sommes en république ) ; ni appendiculé ; ni des pins ; ni réticulé ; ni comestible ( bolétus édulis ) ; ni de fiel ( encore que ) ; ni orangé ; ni des charmes ; ni du bouleau ( encore que ) ……OU VAIS-JE LE CLASSER…??????je suis dans la M…..

Les commentaires sont fermés.