Putassier envers Raoult, le « Parisien » d’Arnault chargé des basses œuvres de Macron

Ils avaient réussi à se débarrasser de l’homme par qui le scandale est arrivé en Macronie. L’homme qui, fort de son savoir, de sa réputation, de son expérience et de celle des Chinois, avait rassuré tout le monde dès le début de 2020 : on soigne le Covid sans problème, il n’y a pas de formes graves si l’on prend DÈS LES PREMIERS SYMPTÔMES hydroxychloroquine, azithromycine et zinc.

Horresco referens : c’était un crime de lèse-Macron, de lèse-mondialiste, de lèse-Pfizer, de lèse-OMS, de lèse-UE… ça a failli faire échouer la Grande Manipulation covid, destinée et à faire crever nos vieux, et à nous imposer une thérapie génique qui n’en finira pas de créer de lourds effets secondaires et, surtout, de nous imposer limitation de nos libertés et le fameux passe qu’ils vont transformer en passe écologique, on peut leur faire confiance.

N’oubliez jamais, JAMAIS que dès le 13 janvier 2020, alors qu’en février de la même année Macron nous encourageait encore à aller au théâtre, à vivre normalement, Buzyn interdisait la vente sans ordonnance d’hydroxychloroquine et que Véran les 23 et 26 mars interdisait même aux pharmaciens de la délivrer, même avec ordonnance, sauf celle d’un spécialiste du lupus entre autres.

Alors, Raoult leur a donné des sueurs froides pendant des mois, jusqu’à ce qu’un faux article du Lancet serve de prétexte à Véran, en mai, pour carrément ARRÊTER les officielles expérimentations sur l’hydroxychloroquine, bien qu’elles soient plus que biaisées puisque l’on soignait avec la molécule une fois les formes graves commencées…

Une semaine après on avait la preuve que l’article était faux, bidonné… mais Véran n’est jamais revenu en arrière.

Mais Macron et ses 36 salopards n’a jamais pardonné à Raoult. Il faut reconnaître que c’est lui, dès le début, qui a été LE lanceur d’alerte, c’est lui qui m’a ouvert les yeux très vite, relayé ensuite par Perronne et tous les autres. Sans Raoult je pense que j’aurais mis un peu plus de temps à comprendre et à voir clair dans les mensonges, les manipulations, les mises en scène du fossoyeur Salomon venu chaque soir à 20 h dans les salons annoncer le nombre de morts. Et nous avons été des milliers, des millions à crier, comme les chauffeurs de taxi marseillais Raoult, Raoult, Raoult… pendant que des centaines de gens atteints du Covid faisaient la queue devant l’IHU pour se faire soigner, faisant ainsi la nique à Véran-Macron.

Impardonnable pour la clique des assassins.

Ils lui ont cherché toutes les noises possibles. Ils l’ont fait convoquer, condamner… par des Conseils de l’Ordre aux ordres, ils ont fait des perquisitions, ils ont travaillé main dans la main avec Mediapart pour inventer des horreurs sur de prétendues expérimentations sur la tuberculose, ils ont essayé de le faire mettre à la porte de l’IHU, en vain, protégé qu’il est/était par la présidente de l’IHU, Yolande Obadia. Et ils ont quand même obtenu que ce génie de la médecine, de la science, parte en retraite à à peine 70 ans, alors qu’il aurait pu rendre encore tant de services !

Mais cela ne suffisait pas. Il faut à présent dégommer son souvenir, afin de dégommer ses actions, comme ils essaient de dégommer Perronne lui aussi persécuté.

Macron n’est pas un emmerdeur, c’est un tueur. Il ne pardonne jamais d’avoir été ridiculisé. Et il n’a pas de scrupules, il est prêt à tout pour achever celui qui se lève face à lui.

Macron, certes… cela n’étonnera personne. Mais voir la presse subventionnée, la presse aux ordres en faire de même et, en tête, le Parisien du grand ami de Macron, l’homme le plus riche de France, le 3e le plus riche du monde, Bernard Arnault lyncher Raoult alors que ce dernier a quitté l’IUT, ça me fait penser aux persécutions des juifs organisées par les nazis en Allemagne après 1933… Non, je n’exagère pas. On assiste à une montée en puissance d’un système que l’on peut appeler nazi.

Le dernier article paru sur le torchon d’Arnault en est la preuve  :  florilège

Perfidies, mensonges, tout y est.

La justice va enquêter sur les dysfonctionnements à l’IHU de Marseille, dirigé pendant dix ans d’une main de fer par le professeur. « Dysfonctionnements »  ? Vraiment ? Parce qu’il a refusé de sacrifier des patients en danger de mort en utilisant le placebo de rigueur dans les tests en double aveugle, condamnant ainsi à mort les malades ayant pioché par hasard le faux médoc à l’eau distillée alors que depuis 50 ans l’hydroxy soigne, est vendue sans ordonnance, sans effets secondaires ???

L’IHU doit retrouver son rang». Ben voyons ! C’est Raoult qui a fait de l’IHU ce qu’il est, qui lui a donné sa réputation, ses lettres de noblesse. L’IHU n’a jamais été sali que par des médiocres, des arrivistes, des Lacombe, des Véran…

Un nouveau chapitre s’ouvre pour l’infectiologue le plus célèbre de France. Devant la justice cette fois. Fait rarissime, deux ministres François Braun et Sylvie Retailleau — respectivement en charge de la Santé et de la Recherche — ont saisi lundi la procureure de la République de Marseille pour « de graves dysfonctionnements » au sein de l’institut créé en 2011. Braun et Retailleau aux ordres comme l’était Mengele aux ordres de Hitler. Et alors ? Faut-il rappeler que, à Nuremberg, les bourreaux ont osé prétendre faire des expérimentations dans les camps sur les prisonniers… pour ne pas les faire sur les animaux, pour épargner les animaux… En voilà un autre parallèle intéressant, n’est-il pas ? Chez nous aussi les écolos dingos refusent qu’on tue les moustiques mais trouvent normal d’achever les vieux au rivotril…

un rapport accablant de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a atterri sur leur bureau, pointant une série de dérives médicales, scientifiques, ainsi que managériales. « Ces méthodes peuvent questionner la sécurité des patients », nous résume-t-on au ministère de la Santé. Une information judiciaire a été ouverte dans la foulée pour établir d’éventuelles responsabilités pénales. La Sécurité des patients en danger à l’IHU qui a reçu et soigné sans aucune dérive, avec infiniment moins de morts qu’ailleurs les malades du Covid ? Faut s’appeler Arnault et avoir des couilles comme des melons pour oser laisser écrire ça dans son torchon.

Même s’il n’a plus son bureau au dernier étage de l’IHU, difficile de déloger le mentor. Certes, l’homme n’y est plus, mais le système Raoult perdure. Et pour cause, il a lui même choisi une bonne partie du conseil d’administration, comme Renaud Muselier, président de la région Paca, ou l’ancien ministre Philippe Douste-Blazy. Tous des proches. Le nouveau directeur Pierre-Édouard Fournier, un ancien élève de Raoult mais désigné par un comité scientifique indépendant, saura-t-il incarner l’après-Raoult ? Un vrai médecin, un vrai chercheur, un vrai administrateur. Un homme qui a fait avec talent et efficacité son boulot pendant plus de 10 ans ? Macron est jaloux, et vert de rage. Cachez ce Raoult qui me fait honte.

« Il faut un changement de gouvernance », tranche François Crémieux, lui-même au conseil d’administration en tant que patron des Hôpitaux de Marseille. Dans son viseur : la présidente de l’IHU, Yolande Obadia, médecin de 68 ans, une des meilleures amies de « Didier ». Il faut tuer jusqu’au frère de la nièce du voisin de la concierge pour éteindre le souvenir de Raoult.

L’entêtement de son ancien directeur à vouloir défendre sans preuve l’efficacité de l’hydroxychloroquine, son blâme infligé par l’Ordre des médecins et désormais de graves soupçons sur des essais contre la tuberculose ont terni son image, en France et à l’international. « Sans preuve ? » Ordure d’Arnault… Partout en Inde et en Afrique on soigne avec bonheur avec le protocole Raoult… et les chiffres font trop honte à Macron. Biffons-les, biffons-les

« La légitimité de l’IHU est atteinte. Il a perdu en crédibilité scientifique. Il faut désormais la reconquérir. 800 professionnels de grande compétence y travaillent chaque jour », poursuit François Crémieux. « L’IHU doit retrouver son rang », insiste-t-on au ministère. Traduisez : l’IHU est foutu, il va devenir comme tous les autres, soumis aux labos, aux protocoles, au politique. Adieu Raoult, merci pour ce moment.

En attendant, c’est sur les bancs d’un autre tribunal que l’on va retrouver le professeur dès vendredi, 8h30, en tant que plaignant. Le scientifique attaque en diffamation une autre figure médiatique du Covid, l’infectiologue parisienne Karine Lacombe.  Jubilatoire pour nous. Raoult doit, si les juges ne sont pas des pourris (mais qui Dupond-Moretti aura–t-il fait nommer ? ) avoir la peau de la médaillée de la légion d’honneur qui a si bien vendu le Remdesivir inutile contre le Covid mais nuisible à l’être humain.

« Il sera présent », jure son avocat. Pour lui, l’occasion rêvée d’une nouvelle tribune alors que ses vidéos ne font plus recette. De 1,5 million de vues au début de la crise Covid, la dernière publiée le 4 septembre a rassemblé… 4700 spectateurs. Perfidie finale. Qui a besoin, à présent, alors qu’on ne parle plus du Covid, qu’il n’y a plus de vaxxin et compagnie, des éclaircissements de Raoult qui nous a tout appris sur le sujet et peut passer à autre chose, plus technique, plus scientifique ?

Voir l’article ici :

https://www.leparisien.fr/societe/sante/lihu-doit-retrouver-son-rang-a-marseille-le-systeme-raoult-va-t-il-tenir-sous-la-pression-06-09-2022-ISAFSS6XNNCFVBXWL3PJXACQNE.php

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/07/putassier-envers-raoult-le-parisien-darnault-charge-des-basses-oeuvres-de-macron/

image_pdfimage_print
26

12 Commentaires

  1. Il faut que les soutiens de D RAOULT , tout ceux qui sont concernés par une médecine libre , la liberté de penser et de connaitre contre la tyrannie , manifestent leur soutien . Ceux qui le peuvent doivent se retrouver pour assister aux audiences pour ne pas laisser se faire une « justice » discrétionnaire et parodique

  2. L’hydroxycloroquine?? Oh la désinformation des ennemis de Raoult. Il a toujours dit d’associer Hydroxycloroquine à l’axytromycyne, en pleine crise de Covid l’IHU avait des résultats de 5% de létalité grace à l’hydroxycloroquine à l’axytromycyne,celui qui le dépassait était l’hôpital du Professeur Perronne avec 4% car il ajoutait du Zinc… Les autres hôpitaux avaient plus de 25% de létalité-en moyenne-???????, leur incapcité, incompétence, non-travail (rivotril, pour ne pas soigner les vieux, les handicapés mentaux, qui d’autres ???!!!– Horribles individus censés nous soigner…

  3. raoult seul à dire la vérité et être reconnu dns le monde entier comme chercheur …et trouveur !

  4. Je reste stupéfaite devant le délabrement intellectuel des français qui ont remis ce trouduc sur le trône.

  5. je soutiens le Pr Raoult ainsi que le Pr Peronne sans oublier les
    vrais medecins et tout le personnel soignant qui a refuse de se faire
    piquouser – j ai aussi une pensee pour le Pr montagnier qui nous a
    quitte

  6. Excellent Mme Tasin ! Un peu partout dans le monde, ivermectine, hydroxychloroquine et autres: résultats éblouissants … Chez nous : INTERDITS ! Qui ne suit pas ? Les produits mis en cause tels que l’hydroxychloroquine, l’ivermectine ou encore l’azithromycine ont perdu leur AMM (Autorisation de mise sur le marché) au cours de « la crise » du Covid-19. Il faut savoir que cela ne représente pas une interdiction formelle. En effet, même hors AMM, un médecin peut prendre la responsabilité de prescrire un médicament si celui-ci estime qu’il peut apporter un bénéfice au patient. Les prescriptions hors AMM sont une pratique bien connue. L’Ordre national des médecins dans sa fiche pratique relative sur le sujet précise que 20% de « l’ensemble des prescriptions » sont faites hors AMM (une prescription sur cinq). – Opinion publique : https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/10653011.jpg

  7. On aurait aimé voir Estrosi monter au créneau pour défendre Raoult, en témoignant de sa guérison du covid par le traitement à l’hydroxychloroquine, ainsi que celle de sa femme !!

    • Répondre à Dany: LOL : les narcisse-pourris ne sont les amis que d’une seule personne: EUX-MÊMES ! L’IHU n’a jamais été sali que par des médiocres, des arrivistes, des tordus, des Lacombe, des Véran… Des vendus.

  8. Il leur a fait peur depuis le début. Il les a même terrorisés ces baltringues du gouvernement et tous ces médecins de plateau télé, ces nullards qui se préoccupent davantage de leur compte en banque arrosé par les labos que de la santé des patients.
    Il est serein, il a raison. Je le soutiens depuis tjrs et je continuerai.

  9. J’ai eu la faiblesse d’acheter ce torchon hier pour voir comment il traitait Raoult !
    De la diffamation, de la calomnie, aucun élément concret à charge ! Plus jamais je n’achèterai ton canard pourri, Arnault ! Et n’oublions pas comment va être traité le Professeur Perronne mardi prochain, convoqué par la chambre disciplinaire de l’ordre des médecins…Deux grands médecins trainés dans la boue, j’ai honte de ce pays !!!

  10. Excellent rappel des faits et mise en lumière des véritables assassins;
    Honneur au grand professeur RAOULT et autres médecins qui ont dévoilé cette supercherie!
    du jamais vu dans l’histoire de la médecine!
    application pratique:boycotte du journal « LE PARISIEN »
    BOYCOTTE de tous les produits de Bernard ARNAULT:à savoir articles Louis VUITTON et compagnie!

Les commentaires sont fermés.