Quand DSQ-Coquerel tripotait des féministo-gauchos, il faisait dans le social

EricCoquerel.jpg

DSQ le futur ex président de la commission des Finances n’a pu résister à accorder un entretien à Branques-FM, la chaîne des putes, pas étonnant que la dirlo s’appelle Pigalle !

Hier il a fait la tranche de jambon entre Tatania et Sophie, il a dû apprécier ! Le bon vieux casse-croute tradi français y a que ça de vrai, c’est autre chose qu’un kebab sauce blanche, y compris pour un islamo-gauchiste.

Bref il a voulu se refaire en allant aux putes, une opération main blanche en quelque sorte ! A mon avis il a fait une Haziza, Freddy les doigts d’or. Si on écoute sa version, il a juste un peu dragué quelques gourdasses en manque d’affection. En fait c’est juste une incompréhension et de toute façon l’important est que la parole des femmes se libère. L’emmerdant est que son argumentation majeure, la présence de Damien Dr Lovelace au gouvernement est depuis tombée à la flotte…

Va expliquer pourquoi moi et pas lui désormais…

En prime il a bien précisé que jamais il ne serrerait la main d’un élu RN, c’est vrai les siennes sont occupées à d’autres taches…

De prime abord je pense que l’intervention il aurait mieux fait de s’en passer, là il nous fait l’opération bourbier avec enfoncement garanti. J’ai beau prévenir, à chaque fois c’est le même scénario,

https://twitter.com/BFMTV/status/1543540614796660737

Rachid tente bien de le sortir de la mélasse où il s’est foutu, mais ça risque d’être contre-productif.

Dalida elle peut pas être partout ! Déjà elle est responsable de sa connerie, si en plus elle doit endosser celle des autres !

https://twitter.com/JLMelenchon/status/1543630392502231041

Surtout que la Sophie persiste et signe, bon entre nous, ça reste entre nous, faut être un mort de faim pour vouloir se la taper, ou alors elle a des vibrations spéciales…

https://youtu.be/WP6Y9tmMk8A

Et comme je le pressentais, Sandy est en train de foutre le bordel, elle intrigue pour la place c’est évident…

https://twitter.com/sandrousseau/status/1543667357339500544

Bref, mauvaise passe !

DSQ, avait réussi son plan, président de la commission des Finances il allait avoir accès aux dossiers des effroyables exploiteurs et fraudeurs, avec ces conneries il risque de tout perdre !

T’imagines, le gars a été obligé pendant des années de se palucher devant des mochetés fémino-gauchistes aux cheveux gras, si tu trouves une bombasse chez eux c’est une touriste égarée, pour en plus même pas avoir une petite récompense buccale ! C’est à vous dégouter d’être un défenseur des opprimés !

A sa place je deviens faf,  hypothèse pure, je le suis déjà.

Bon DSQ rien n’est perdu, pour les cas désespérés je suis là, avec moi il n’y a pas de problème sans solution, ni de solution sans problème.

J’ai trouvé l’explication rationnelle qui va convaincre tout le monde.

En fait DSQ quand il tripotait les militantes gauchistes, c’était l’équivalent d’un stage commando en Guyane, DSQ c’est l’instructeur, qui les entraînait de façon réaliste  à  répondre à l’agression d’un faf en chaleur, ou d’un réac catho intégriste pervers et pour certaines, il faut bien le dire, c’était du social, il leur apportait de la chaleur humaine.

Voilà, il les a formées à réagir en milieu hostile et ça trop bien marché. Elles devraient le remercier  ces ingrates ! Les femmes toutes pareilles,y compris les gauchistes !

Certes il paraît que dans le lot, il a tapé dans la mineure, d’abord elle faisait pas son âge, ensuite c’était pour stimuler la réaction parentale, comme un vaccin en fait.

DSQ c’est le Pfizer du pervers, on devrait rembourser ses interventions.

Avec un peu de conviction ça peut passer. Maintenant si on apprend qu’il s’est tapé des clandos dans la Basilique de St-Denis, je ne réponds plus de rien !

DSQ, comme il paraît que t’as apprécié, encore une petite pour toi, attention t’excites pas trop depuis elle a pris 40Kg…

https://youtu.be/v_WxT0Nv8Tg

Paul Le Poulpe

image_pdfimage_print
20

21 Commentaires

  1. Il y a quelques mois sur un plateau TV il dévorait des yeux françoise degois qui n’avait pas l’air insensible au charme qui émane de sa personnalité …..je me demande si ce jour là une attirance ne s’est pas faite resentir !!! Mais bon ;ce n’etait peut etre que passager

  2. En fait DSQ quand il tripotait les militantes gauchistes.
    Finalement DSQ est un manuel!

    • Quand les électeurs français couchent avec des macro-nupes, ils accouchent des boyard, des traoré, des kéké, des rokaya, des coffin et autres … et de leur disparition

  3. ils ou elles ont bien tentées de faire le coup à Zemmour qui les a traitées par le mépris

  4. La Sandy Rousseau, elle devient pire que les bigotes pudibondes d’autrefois ! Et faut pas zyeuter , et faut pas palucher, c’est très vilain, tu iras en enfer…

    Une vraie Savonarole ma parole !

    • Faites excuse mais Savonarole n’était pas le personnage caricatural inventé par le pape Borgia qui le haïssait. C’est plus complexe que ça. Et lui au moins écrivait très bien, pas mémère Rousseau !

      • Vous avez raison… je n’ai vu que le côté psycho-rigide du célèbre moine !

      • Le bûcher des vanités organisé par Savonarole a bien eu lieu ?, rassurez moi…

        • Oui, c’est indéniable, avec des œuvres de Botticelli jetées par lui-même. Mais je ne peux développer ici en trois phrases mon propos. Je vous renvoie à Chastel ou d’autres qui ont travaillé sur Savonarole. Vous verrez qu’il n’était pas que le fanatique caricaturé par ses ennemis.

    • C’est vrai, elle a l’air psycho-rigide, son look est à l’avenant.
      Mais il faut reconnaître que si une majorité d’hommes ne se laissait pas mener par le bout du nez par les media, les féministes castratrices (comme on disait il y a peu) auraient moins de pouvoir.
      Mais voilà, le terrorisme intellectuel frappe et les esprits se sont liquéfiés.
      Non que je nie qu’il y a eu de réels abus. Mais au temps de la libération des moeurs et de la jouissance sans entraves promue partout, c’était un impératif catégorique pour ne pas « mourir idiot » et beaucoup de femmes, se sont laissés entraîner pour ne pas paraître frigides et céder à des « vertus » d’un autre temps au lieu d’être attentives à ce qu’elles désiraient vraiment.
      Résultat : aujourd’hui, c’est le retour du refoulé et les féministes qui portent la culotte !

  5. le plan de faire se liguer les femmes contre les mecs et inversement en même temps que les milliers d’autres secteurs, médical, économique et patati où le stade non encore atteint mais qu’on accélère vers on doit maintenant tuer pour ne pas se faire tuer fait partie du seul et mme plan SAUF que leurs mercenaires n’ont peut-être pas prévu qu’ils allaient aussi passer à la casserole par les idiotes utiles chez qui l’idée de s’emparer du pouvoir ne serait pas neutre.

  6. L’algorithme du gauchiasse finit toujours par la ligne

    « le gauchiasse a toujours raison »

    Connaître ça, c’est déjà partir sur de bonnes bases ! Partant de ce principe, inutile de discuter avec, ni de tergiverser, il est juste nécessaire et suffisant de le supprimer.

  7. C’est coquerel qui se rend un soir au domicile de Sardine Ruisseau. Toc toc toc, pas de réponse, re toc, toc, toc suivi de : 《Eh Sandrine, si tu savais avec quoi je cogne à ta porte, tu ouvrivrais bien plus vite.》😉

  8. définition du 2 poids 2 mesures par la france islamophile : si c’est nous, c’est bien si c’est pas nous c’est très mal

  9. Non, Coquerel ne faisait pas du social en tripotant les fémino -gauchistes ! Il faisait de l’humanitaire.

  10. Je ne prends pas au sérieux ces accusations même si elles sont probablement « fondées ». Qui ne se souvient pas de la liberté de moeurs de la dolce vita post-soixante-huitarde, notamment au sein de la gauche ? Qui ne souvient pas des « couvs » de Charlie hebdo, et autres ? Tout cela était plutôt bon enfant, et les femmes devaient se montrer à la hauteur de l’enjeu de la libération et de la jouissance sans entraves. Et voilà que les gaies luronnes avouent qu’elles se sont un peu forcées et que cela leur a laissé des blessures, qu’elles se sont fait baiser sans joie véritable.
    Ma foi, que DSQ paie de sa personne à présent, est une petite gâterie supplémentaire qui ne se refuse pas, de quoi calmer son triomphalisme de chef de la commission convoitée des finances !

Les commentaires sont fermés.