Quand il ne sera plus président, Macron aura une vie en or…

La soif de l’or : Hillary Clinton a été la complice de La Banque, avec Goldman Sachs, et de l’industrie des armes. « Hillary Clinton a gagné avec 12 discours aux grandes banques plus que la plupart d’entre nous gagnent dans leur vie. » Lu sur le site www.les-crises.fr. 11/02/2016. Source : The Intercept, le 8 janvier 2016.

« Le candidat démocrate malheureux, Bernie Sanders, a attaqué Hillary Clinton pour avoir perçu des cachets importants du secteur financier depuis son départ du département d’État. En donnant seulement 12 discours à des banques de Wall Street, des sociétés de capital-investissement et des sociétés financières, Clinton a gagné 2 935 000 $ entre 2013 et 2015. L’année la plus lucrative pour Hillary Clinton fut 2013, juste après sa démission du poste de secrétaire d’État. Cette année-là, elle a gagné 2,3 millions de dollars pour trois discours à Goldman Sachs et des discours à la Deutsche Bank, Morgan Stanley, Fidelity Investments, Apollo Management Holdings, UBS, Bank of America, et à des gestionnaires d’actifs de chez Golden Tree.

L’année suivante, elle a ramassé 485 000 dollars pour un discours à la Deutsche Bank et un autre à Ameriprise. L’année dernière, elle a gagné 150 000 dollars pour une conférence devant la Banque Impériale Canadienne de Commerce. Pour mettre ces chiffres en perspective, comparons-les aux revenus du travailleur américain moyen, soit environ 2,4 millions de dollars, au cours d’une vie de travail. Pew Research a estimé qu’un ou une « bachelier/e typique » peut s’attendre à gagner seulement 770 000 dollars au cours de sa vie.

La Banque, c’est le pouvoir avec la collusion des puissants : Cela signifie qu’en 2013, Hillary Clinton a gagné autant en 10 conférences à des entreprises de la finance ce qu’un américain titulaire d’une licence gagne de toute sa vie et 4 fois ce que quelqu’un qui détient un diplôme d’études universitaires supérieures pourrait espérer gagner. Le coup que Hillary Clinton a réalisé avec ses discours à Wall Street est faible en comparaison de celui de son mari, qui a été rendu public. « Je n’ai pas gagné d’argent jusqu’à mon départ de la Maison Blanche », a déclaré Bill Clinton lors d’un discours en 2009 à un groupe d’étudiants. « J’avais la valeur nette la plus basse, corrigée de l’inflation, de tout président élu au cours des 100 dernières années, y compris le président Obama. J’étais un pauvre vaurien quand j’ai pris mes fonctions. Mais après mon mandat, j’ai gagné beaucoup d’argent. » Macron a de quoi s’inspirer pour se faire de l’or après avoir ruiné les Français !

Associated Press note que pendant le mandat de Hillary Clinton comme secrétaire d’État, Bill Clinton a reçu 17 millions de dollars pour des conférences pour des banques, des compagnies d’assurances, des fonds alternatifs, des entreprises immobilières, et des sociétés financières. Au total, on estime que le couple a gagné plus de 139 millions de dollars en discours rémunérés. Source : The Intercept, le 8 janvier 2016.

La prospérité de l’après-vie en or de Macron juvénile à l’Élysée, la vraie richesse, ne peut bel et bien venir que des pseudo-conférences attendues de La Banque, prospérité que les autres créent à partir de leur travail et que d’autres achètent chèrement. En clair, tout le côté humain corrompu de la soif de l’or, dont la pensée de gauche ne se réclame jamais, espère pourtant qu’on n’en parlera jamais. De nos jours, l’argent que l’on a gagné chèrement n’est plus garanti par La Banque, comme cela a été le cas pendant des siècles.

L’évangile LREM socialiste est fondé sur la spoliation. Après les socialistes des années 80, les LREM se sont comportés comme Christophe Colomb. Quand ils sont partis pour la conquête d’un nouveau monde, comme l’avait fait Christophe Colomb avant eux, ils ne savaient pas où ils allaient. Quand ils sont arrivés dans le « monde réel » du pouvoir, ils ne savaient pas où ils étaient. Quand ils ont voulu évangéliser les nations selon les idées LREM socialistes pour corrompre les institutions, ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient.

Et tout cela, avec l’argent des autres, en prélevant l’argent des contribuables. Dans le domaine de la dépense publique, les LREM socialistes sont bien supérieurs à tous les autres mouvements politiques.

Macron et les LREM socialistes sont fascinés par l’argent des autres ! Pierre Tarissi : « L’éducation, le savoir, le mérite, l’effort, le travail bien fait, ont totalement disparu du discours de gauche au profit de l’argent. »

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Cette corrompue a touché bien plus en participant à la vente d’uranium à la Russie!
    De plus son contrat de Secrétaire d’état lui interdisait de recevoir de l’argent de l’étranger mais avec Obama on s’arrange entre gens de gauche.
    Pire pour les Suisses notre ex conseillère fédérale gaucho Calmy Rey lui a donné un pot de vin de 500 000 dollars, prélevé sur l’aide publique fédérale au développement!

  2. Il faudra les déposséder de ce qu’ils ont volé aux contribuables pour rendre l’argent aux FRANCAIS. Macron, les députés, sénateurs, et tout la clique LAREM : il faudra leur vider leurs comptes. Ce ne sont que des racketteurs et des sangsues.

    • Pour faire passer les dessous de table qu’ils ont obtenu, il faut une table de 15 m de haut

  3. Tous les dirigeants responsables de la faillite de notre pays roule sur l’or !!! Je résume : plus ils sont incompétants et plus ils sont récompensés ( chefs d’entreprise ils auraient tenu 2 mois) Aucun n’a créé de richesse et ne sont responsables d’aucunes façons de leurs décisions néfastes pour le pays !!!
    https://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150128trib86bcce70f/valery-giscard-d-estaing-le-plus-couteux-des-anciens-presidents.html

    • Si ils en sont responsables. Cela leur sera rappelé, de manière pas trop agréable pour eux, le moment venu

Les commentaires sont fermés.