Quand la CGT acceptait le FN et imprimait Minute

Dans Boulevard Voltaire, à l’occasion du 1er mai, notre fondateur, s’appuyant sur son expérience professionnelle et syndicale, effectue quelques rappels historiques qui devraient faire grincer des dents les bureaucrates de la CGT, qui se permettent, en violation des statuts, d’exclure de la centrale syndicale quiconque ose se réclamer du Front national… tout en tolérant toutes les autres familles politiques, et notamment l’extrême gauche. Les anecdotes sont à savourer…

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/cgt-acceptait-fn-imprimait-minute,58365

image_pdf
0
0