Quand la Fondation Jean Jaurès sert la soupe à Marine Le Pen

J’ai été intéressée par un article du journal La Croix : « Dans une étude publiée par la Fondation Jean-Jaurès, le sociologue Alain Mergier et Jérôme Fourquet, de l’Ifop, décryptent les ressorts du vote d’extrême droite en milieux populaires. Selon eux, les catégories populaires ne sont pas d’extrême droite, mais seul le FN répond à leur demande de protection. »
J’avais déjà entendu cet Alain Mergier défendre cette idée que la gauche devait répondre aux catégories populaires par un nouveau « gramscisme » au lieu de taper bêtement sur le FN. Aurions-nous là l’antithèse de la fondation Terra Nova qui incite la gauche à laisser tomber les ouvriers pour se concentrer sur les bobos et la « diversité » ?
Alors je me suis payé la lecture des 46 pages (85 en format A5) de l’étude de la Fondation Jean Jaurès téléchargeable ici : http://www.jean-jaures.org/Publications/Les-essais/Le-point-de-rupture

Les constats sont excellents et accablants pour l’UMPS… Mais surtout, contrairement à ce que j’avais compris dans la synthèse et l’article de La Croix, les auteurs ne donnent aucune solution à la gauche pour reconquérir l’électorat populaire. Après avoir lu ça, on comprend les tas de raisons pour lesquels les ouvriers votent majoritairement Front national, mais surtout on se demande pourquoi ils auraient tort de le faire !
Il faut dire à la décharge des auteurs que cette étude n’est que le constat (extrêmement étayé qualitativement et quantitativement) d’un « point de rupture » fait par des observateurs, et n’avait pas vocation à contenir des préconisations précises à destination de la gauche.
A la limite, le FN peut même s’en servir comme argumentaire dans le genre : « Vous avez besoin de protection (sociale, physique, nationale, économique, etc.) et d’actes forts contre la mondialisation, l’immigration, tout ça, et même la Fondation Jean Jaurès reconnaît qu’il n’y a que nous qui sommes dans cette démarche contrairement à l’UMPS dont l’étude montre la totale impuissance et la déception-trahison que vous ressentez ! »
En résumant un peu le texte, en utilisant un langage moins pédant, les conseillers de Marine Le Pen pourraient reprendre tous les points de ce rapport pour en faire une plaquette de propagande pro domo !
Djamila GERARD

image_pdf
0
0