Quand la gauche prend les musulmans pour des racailles

Publié le 9 août 2013 - par - 2 836 vues
Share

Le journal en ligne Le Point a révélé dans un article sur les tensions entre « jeunes » et policiers à Toulouse que des consignes avaient été données :

Selon un porte-parole, « une parade d’une trentaine de scooters, motos cross, quads montés par des jeunes non casqués effectue depuis plusieurs soirs un rodéo devant le commissariat pour narguer les policiers ».

« Les effectifs sur le terrain ont reçu des consignes de l’administration, qui a peur de mettre le feu aux poudres en plein ramadan.

HOLLANDE EN BANLIEUELa police, sous les ordres de Valls, fait donc un lien direct entre racailles et islam via le ramadan. Pour elle, vouloir rétablir l’ordre républicain serait une provocation envers les musulmans prêts à exploser si on s’en prenait aux cascadeurs amateurs. L’aveu est terrible d’envoyer comme signe au reste de la population française que les musulmans seraient de mèche avec des casseurs de pompiers.

Valls est en train de dire ouvertement que les musulmans sont incapables de se tenir et de respecter les lois en plein mois sacré, censé représenter le partage, la réflexion et l’ouverture aux autres. Mais que font SOS RACISME et la LICRA ? Pourquoi ne portent ils pas plainte contre ce représentant de l’état qui donne des consignes stigmatisant les musulmans, les rendant responsables des rodéos sauvages et ne respectant même pas l’esprit du ramadan.

Valls serait-il devenu islamophobe ?

Sébastien Langlois

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.