Quand le Coran encourage à émigrer pour la cause d’Allah

Publié le 18 juin 2012 - par - 3 920 vues
Traduire la page en :

Le calendrier islamique débute à l’Hégire, date à laquelle le Prophète Mohammed, chassé de La Mecque, a émigré à Médine, d’où il pourra enfin y propager sa doctrine de manière fulgurante. L’émigration (c’est le sens du mot « hégire »)  est une composante essentielle de l’islam.

Sourate 4, verset 100 :

Traduction sur le site islamique Yabiladi : « Quiconque s’expatrie pour servir la Cause de Dieu trouvera sur la Terre de nombreux lieux où s’installer et vivre à l’aise. Quiconque s’expatrie pour servir la Cause de Dieu et de Son Prophète, et que la mort vient surprendre, la récompense de Dieu lui est acquise, car Dieu est Clément et Miséricordieux. »

Traduction Hamidullah : « Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint … ».

Remarques :

. « dans le sentier d’Allah », selon Hamidullah : en fait l’expression arabe « fi sabîl Allah » utilisée dans ce verset et les autres cités ci-dessous, signifie «pour la cause d’Allah ».

. « qui sort de sa maison » dans la traduction d’Hamidullah figure effectivement dans le texte arabe, omis par contre dans la version « yabiladi » ; ce n’est qu’un détail.

. « émigrant vers Allah » (Hamidullah) veut dire « émigrant pour la cause d’Allah », comme indiqué dans d’autres traductions.

Sourate 2, verset 218 : Certes, ceux qui ont cru (les croyants, c’est-à-dire les musulmans), émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d’Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Remarque : « ont lutté », autre traduction : « ont combattu »: le verbe utilisé est de la même racine que « djihad », comme dans les versets ci-dessous.

Sourate 8, Le Butin, versets 72 à 75 :

72. Ceux qui ont cru (les croyants, les musulmans), émigré et lutté de leurs biens et de leurs personnes dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et secours, ceux-là sont alliés les uns des autres. Quant à ceux qui ont cru et n’ont pas émigré, vous ne serez pas liés à eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent. Et s’ils vous demandent secours au nom de la religion, à vous alors de leur porter secours, mais pas contre un peuple auquel vous êtes liés par un pacte. Et Allah observe bien ce que vous oeuvrez .

73. Et ceux qui n’ont pas cru (les mécréants, les non-musulmans) sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre.

74. Et ceux qui ont cru, émigré et lutté dans le sentier d’Allah, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont les vrais croyants : à eux, le pardon et une récompense généreuse.

75. Et ceux qui ont cru après cela (par la suite) et émigré et lutté en votre compagnie, ceux-là sont des vôtres…

Sourate 9, verset 20 : Ceux qui ont cru (les croyants, les musulmans), qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah… et ce sont eux les victorieux.

Remarque : cette sourate est, chronologiquement, l’avant-dernière du Coran ; selon la théologie islamique, elle précise/renforce/corrige ce qui a pu être dit sur le même sujet dans des sourates antérieures.

Sourate 22, verset 58 : Ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah et qui sont tués ou meurent, Allah leur accordera certes une belle récompense, car Allah est le meilleur des donateurs.

Sourate 24, verset 22 : Et que les détenteurs de richesse et d’aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d’Allah…

Traduction « Yabiladi » : Que les gens honorables et fortunés d’entre vous ne jurent point qu’ils ne viendront plus en aide à leurs parents, aux pauvres et à ceux qui se sont expatriés pour la Cause de Dieu ! Qu’ils se montrent, au contraire, indulgents et cléments ! Vous-mêmes, n’aimeriez-vous pas que Dieu vous absolve? Dieu est infiniment Clément et Miséricordieux.

Apparemment, l’Emir du Qatar se sent actuellement un peu concerné par ce verset notamment en France.

Philippe Jallade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi