Quand le pouvoir utilise l’homosexualité à des fins électorales

Publié le 28 mai 2021 - par - 24 commentaires - 1 504 vues
Traduire la page en :

Il fut un temps, pas si lointain, où l’homosexualité était honteuse, rejetée, moquée, parfois brutalisée et probablement discriminée. Ce temps-là est révolu. On devrait pouvoir se réjouir de cette évolution vers la tolérance, l’acceptation de la différence qui facilite certainement la vie de bien des personnes. Oui mais voilà, faciliter la vie n’est probablement pas le but recherché par la gauche bobo-progressiste, surtout intéressée à se fonder un socle électoral en hystérisant les tensions partout où cela est possible. C’est vrai concernant la diversité, l’islam, et les minorités “visibles”, qu’elle cherche à protéger d’un racisme imaginaire, en culpabilisant sans fin la majorité “de souche”. Quitte à trouver du racisme jusque dans les chansons d’Annie Cordy, les jeux télé des années quatre-vingt dix, et tant d’autres choses insignifiantes : peu importe, il faut soumettre la société tout entière à une tension constante autour de ces sujets.

La même stratégie vaut pour les minorités sexuelles : c’est à présent que leur intégration est bien meilleure, que le regard porté sur elles a considérablement évolué, qu’il faut s’acharner à les montrer en victimes de la société. La campagne d’affichage de Santé Publique France, largement visible dans les rues de nos villes et les transports en commun, est typiquement de cet acabit. On y voit des personnes s’étreignant, probablement suite au coming out de l’une des deux, le tout accompagné de slogans appelant à la tolérance, à l’acceptation de la différence. Comme si ce n’était pas déjà le cas, comme si les Français étaient toujours d’affreux jojos intolérants bêtes et méchants. Des affreux qu’il faut impérativement rééduquer, c’est tout le but de cette campagne : car la gauche n’a jamais perdu son fameux tropisme “Khmer rouge”, sa prétention à dicter la conduite de populations entières, sous couvert d’une prétendue morale. Outre les situations particulièrement croustillantes évoquées (“oui, mon père est gay”), le clou de la campagne est vraiment le slogan qui chapeaute tout cela : “l’hétérosexualité n’est plus tendance”… Tout est dit : la finalité de tout cela, c’est de cibler les hétéros, qui ne sont plus “tendance”, comme des coupables, des ringards, des gens dépassés.

L’avenir est donc à l’homosexualité, non plus acceptée, mais triomphante, qui relègue les autres au rayon des antiquités. Réhabiliter les homosexuels, ce n’est donc plus favoriser leur insertion, leur “normalisation”, si tant est qu’ils en aient encore besoin, mais de faire de cette pratique la norme appelée à supplanter l’hétérosexualité. En culpabilisant et en ringardisant les autres, tous les autres, c’est-à-dire quand même une grande majorité de la population. L’homme blanc hétérosexuel, voilà l’ennemi, et le ministère de la Santé ne s’en cache même plus. Le tout, avec l’argent de Santé Publique France, donc du contribuable, qui plus est à un moment précis où d’autres questions sanitaires, ou encore économiques et sociales, semblent autrement plus urgentes.

Oui mais voilà, les élections arrivent : alors que les questions de sécurité occupent l’essentiel de l’actualité, signe avant-coureur d’une débâcle probable du camp “progressiste”, il devient urgent de remobiliser l’électorat de la gauche et de LREM, contre l’épouvantail facho, l’homme blanc hétéro, celui là précisément qui, de plus en plus, vote RN… Il faut donc manipuler les homos, en désignant des “hétéros” oppressifs à leur vindicte. Alors, quelques millions d’euros jetés en l’air, qu’est ce que cela pèse, au temps du “quoi qu’il en coûte”…

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Laura

Vu une affiche dans un abribus d’un père serrant sa fille dans ses bras.Légende: ma fille est lesbienne.

thierry

ces tarés sont en train de couler ce pauvre pays…Comment peut on mettre sur le meme plan les omos et la majorité de gens qui ne le sont pas ? Cette dictature de pédéraste gouines de sodomite et de travelo mène le pays à sa perte, sournoisement mais surement en criminalisant le rapport d alterite HF … Sans que personne ne s en rende compte toute la sté se délite. pauvre france.

Soazig NEDELEC

..homosexualité = fin de la race humaine..ces gens ne se reproduisent pas entre eux..grâce à Dieu

zéphyrin

le vrai pouvoir est médiatique….tous les gouvernants ont peur d’être ostracisés. Poubelle la vie par exemple a précédé des lois…
j’en déduis que les dirigeants de médias ne craignent que la concurrence intelligente, non revancharde et non victimaire des asiatiques…vu leur invisibilité dans le bombardement publicitaire. .Le couple type c’est bien sûr le couple homo garant de notre avenir et de notre natalité, et le couple masculin black et féminin blanche garant de toute impossibilité de retour en arrière…….enfin pour les pauvres majoritairement, dans ce second cas…

Daniel

Vous employez, hélas le terme “hétérosexuel”, inventé après “homosexuel” par les pédérastes et les lesbiennes. Il ne faut jamais employer la langue de l’adversaire : il n’y a pas d’hétérosexuels, il n’y a que des femmes et des hommes !

Il faut écrire sur ces débiles affiches : “On s’en tape” signé Tapette.

Paskal

Et les cis, les trans, les non binaires, qu’est-ce que vous en faites ?

Mantalo

Ce que je demande aux Z’homos c’est de me foutre la paix, de ne pas forcer le trait, de ne rien imposer à la télé ou dans les médias en général, de vivre leur vie dans s’éxhiber.
Ils se sont ridiculisés il y a quelques années sur les chars des gay-prides, c’est dommage pour eux mais ce fut le choix de certains d’entre eux. Pas tous.
Qu’un gouvernement fasse cette campagne publicitaire est indigne.

Mantalo

Allo ? Il est 13h16 déjà !

thierry

le pays est gangrene de l interieur par une mafia omo mondialiste et quasi satanique: la franc maconnerie avec ses idees de merde. sous couvert d idees soit disant progressistes ( avortement, euthanasie, mariage omo, immigrationisme, laicite …et tant d autres stupidites dont on paie aujourd hui le prix) ils ne poursuivent q un seul but asseoir leur pouvoir et leur domination sans partage au service d une minorite qui detiennent l argent et les capitaux sans frontiere. leur kakistocratie qui ne se cache meme plus est destinee a les maintenir aux manettes…ils ont detruit la famille avec leur homoexualisme, detruit l eglise et ils sont 200 000 a ecraser le peuple. tous les politiques en sont. quand les francais auront compris ca…tout est verouille. pauvre pays

Cyprien

Autant je peux détester le prosélytisme homo que je trouve choquant et inutilement provoquant, autant je pense, que le français dit de souche ou du moins d’origine occidentale dans une large majorité a maintenant compris que les homosexuels ne posent aucun problème si ce n’est de vouloir vivre normalement sans avoir à se cacher. Mais qu’en est-il des pépites islamisées sur notre sol ? Dans les cités, il ne doit pas faire bon être homo. Il se peut que cette campagne s’adresse à eux aussi pour que la régression de l’acceptation à la différence diminue. Ce qui voudrait dire une fois de plus que la société régresse à cause d’une immigration incontrôlée et que la gauche sans le dire commence à en prendre conscience. Bonne nouvelle plutôt non?

Philibert

Ils ne posent aucun problème ? Sauf à vouloir élever des enfants comme des couples hétérosexuels . Dans la vie il faut faire des choix . Ils ont choisi un mode de vie qu’ils l’assument , le beurre l’argent du beurre plus la crémière ce n’est pas possible !!

Mantalo

Exact

Heraklite

Modes de vie ? Il y en a effectivement de différents. Se marier, faire des enfants, avoir des maîtresses et ou des amants par exemple. On ne voit donc pas le rapport avec le « mode de vie » (comprendre j’imagine les pratiques sexuelles) et l’éducation des enfants. Les homos font des gosses s’ils le veulent et n’ont besoin ni de PMA ni de GPA pour le faire et ce, depuis toujours. Ils peuvent donc avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière s’ils le veulent. Ne pas oublier que ce sont les hétéros qui ont popularisé la PMA et qu’ils bénéficieront de la GPA quand madame ne voudra plus déformer sa silhouette et subir les inconvénients d’une grossesse. La PMA et la GPA devraient être interdites pour tous. Stop à la tartufferie !

Résistante.ch

Zoom – Cyril Bennasar : Démonstration de l’arnaque antiraciste
Émission du 27/05/2021 (vidéo TVL)
https://www.tvlibertes.com/zoom-cyril-bennasar-demonstration-de-larnaque-antiraciste

patphil

les bobos toujours prêts à donner des leçons à la terre entière ne disent rien sur les lois anti homos dans les pays arabo-musulmans

Anne-Marie

L’objectif mondialiste est la disparition de l’identité sexuelle ! Ils se servent des pubs montrant des homos ,des bi , des trans , en train de se rouler des patins aux heures de grande écoute , pour habituer les enfants à ce genre de relation dès leur plus jeune âge ! Les dessins animés s’y sont également mis !
Ils ont déjà légiféré sur le droit , pour l’enfant , de contester son sexe des l’âge de 6 ans !

Lohengrin

Depuis longtemps l’homosexialité est une valeur marchande, électorale……….. et un bon moyen de fustiger “les autres”. Il est où le temps des Pasolini, Genet et compagnie pour qui l’homosexualité était un ferment de questionnement et non d’assimilation dans la tiédeur bourgeoise de la société marchande !

Patrick Verro

Islamisme tolérant et discret : oui (si non constituer en communauté fermée), homosexualité tolérante et discrète : oui (si non constitué en réseaux provocateurs) ; dans les deux cas de figures : pas de prosélytisme racoleur admissible…

Heraklite

Bonjour le fake ! Il n’a jamais été écrit « l’hétérosexualité n’est plus tendance » sur ces affiches. Le slogan « Face à l’intolérance, à nous de faire la différence ». RL devient de moins en moins crédible avec ce genre d’articles bidon.

Nico

Pas si sur….. prenons = Macron, Attal, Salomon, Caumes, etc etc…..

mac gyver

Et alors ? Choking ma poule ? Ce mâle blanc, hétéro en sus, qu’il faut démolir, éradiquer, cacher ,ce n’est pas une idée débile de RL ,mais bien celle, des fêlés ,gauchisés, dont la France regorge ! Et comme ce mâle blanc ,fait partie du fameux Patriarcat ,,ennemi juré des féministes, la boucle est bouclée ! Mais une question me turlupine : pourquoi le mâle blanc hétéro, ne se fait pas entendre, ne se défend pas ? Il va falloir que cela change ! Voter dans un premier temps, pour le RN ,ne suffira pas, mais pour un Zemmour ,oui, certainement ! Et si la votation, ne suffit pas,il faudra la faire cette révolution ! Il faut casser ce processus ,de destruction de la “société” française, ou ce qu’il en reste !

Heraklite

Choqué de quoi ? La vérité est la vérité, même si vous êtes un adepte d’Orwell à l’évidence.

thierry

la credibilite, ca va de pair avec la sodomie? curieuse vision…probablement celle d un omo ( ou d un “bi” ca fait mieux maintenant meme si c pareil😂). Allez donc nous vendre vos idees de merde en Russie…pour la proprete ou la credibilite, qu on rigole 1 peu🤣

Heraklite

Je ne réponds pas aux bas du front désolé.

Lire Aussi