Quand le Président vient dans ma fac, c’est Fort Chabrol !

Publié le 4 novembre 2016 - par - 6 commentaires - 1 132 vues
Share

 

hollandemonennemielafranceCe jeudi 3 novembre 2016 est à marquer d’une pierre blanche. François Hollande nous a fait l’honneur d’effectuer un déplacement d’une demi-heure à l’Université de Caen où j’ai la chance d’étudier l’Histoire. Le Président a en effet inauguré un laboratoire spécialisé en physique nucléaire après un déjeuner avec plusieurs scientifiques et intellectuels normands.

Ah! Je lui aurais bien dit ses quatre vérités, mais inutile de préciser qu’aucun étudiant n’a pu approcher le chef de l’État.

Campus bouclé, cours annulés pour l’après-midi. Policiers, gendarmes, CRS, GSPR, démineurs et pompiers étaient déployés sur tout le périmètre. On a même parlé de tireurs d’élite sur les toits et d’agents en civil. En tout 410 personnes assuraient la sécurité du « président normal » dont le déplacement a provoqué de nombreuses perturbations dans le trafic et l’arrêt total des tramways.

Tant de zèle peut prêter à sourire: quel imbécile irait risquer sa liberté et sa vie pour s’en prendre à un président en fin de mandat qui inspire plus de pitié que de haine? Mais il vaut mieux prévenir que guérir. Qu’on l’aime ou non, Hollande préside aux destinées de la France; il faut donc veiller à ce qu’il termine son mandat en toute quiétude et regagne son insignifiance originelle. Manquerait plus qu’il devienne un héros!

L’université s’est mise sur son trente-et-un pour réserver le meilleur accueil au président Hollande. On retiendra entre autres le travail acharné des équipes qui se sont efforcées de nettoyer les locaux universitaires ainsi que la cour où s’amoncèlent chewing-gums, mégots, canettes vides et capotes usagées. On aura également remarqué les jardiniers s’affairant à tondre le gazon et à installer des palmiers artificiels. Une tribune abritée a même été aménagée au cas où il pleuvrait comme chaque fois qu’Hollande se déplace quelque part: ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom moqueur de « Fanch ar Glav » (François la Pluie) chez nos amis bretons.

Autre remarque: toutes les affiches de syndicats étudiants contestataires (de droite comme de gauche) ont été arrachées et le tractage a été interdit dans les jours précédents. Pour les murs pleins de tags anti-système et dessins obscènes, ils ont tout simplement été repeints. Depuis le temps qu’on le demandait… Décidément, il faut une visite présidentielle pour que l’administration s’occupe de la salubrité, de l’hygiène et de la présentabilité de notre établissement…

C’est que l’université de Caen fête ses soixante ans. Le colloque auquel a assisté le Président était justement consacré aux apports de notre université dans le domaine de la science: un sujet que le chef de l’État connaît sûrement sur le bout des doigts…

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Bacquet

il pollue tout ce qu’il touche ce gros porc lubrique !

denis

Il a la pétoche le gros.Pendant ce temps là les français moyens peuvent se faire assassiner !

Jacques Barrio

S’il était venu et reparti sur son scooter avec son casque:  » des croissants pour Julie » sur la tete, personne ne l ‘aurait remarqué. Les 400 et plus CRS, gendarmes, etc mobilisés auraient pu etre utilisés à autre chose, par exemple neutraliser quelques unes de ces racailles islamistes qui pullulent en France…. Oh pardon ! j’avais oublié..! Les forces de l’ordre n’ont plus le droit de les arreter depuis longtemps!….

Conophobique

Soyons juste! Tous les présidents bénéficient de ce régime sécuritaire. Hollande n’en fait pas plus que les autres. C’est le protocole de sécurité. Que diriez-vous si le président se faisait assasiner par le moindre clampain? surtout en période de risques d’attentats. Il est le président de notre pays et nous ne devons pas espérer que l’exécutif de ce pays puisse être la cible d’un attentat ce serait porter atteinte à tout ce que représente notre pays. Concernant les tags, que diriez-vous si les tv du Monde diffusaient un penis ou fuck la France en arrière plan du Président Français? Je suis contre Hollande, mais on se doit de rester objectif. Vive Marine!

Et dire qu’il n’y a pas une université en France qui soit classée parmi le TOP 100 dans le monde !
Il faut voir la qualité des universités en Australie où les études sont un vrai pan de l’économie nationale et attire des milliers d’étudiants étrangers (qui payent cher leur scolarité).

Ils n’ont pas de problème de conscience et sont hyper pragmatique… Allez jeter un coup d’oeil sur les infrastructures, laboratoires, et surtout leur professeur qui sont super bien payés !

Au fait ça fait un peu vieille Angleterre mais au moins chaque université est fière d’arborer son uniforme lors de concours ou de rencontres sportives.

Hollande l’insignifiant, a eu au moins un effet bénéfique en se tapant l’incruste, un grand nettoyage de printemps au coeur de l’automne.