Quand le ridicule « En même temps » va tuer des Français


Ce gouvernement est vraiment un ramassis d’incapables. Nous allons malheureusement le constater à nos dépens, et dans des circonstances qui seront particulièrement tragiques dans les jours à venir. Comment peut-on maintenir les municipales, et en même temps demander aux gens de rester chez eux ? Le « en même temps », ça ne marche pas depuis trois ans, c’est bien la dernière des méthodes à appliquer en situation de crise extrême. Hier soir, on n’a pas parlé des résultats électoraux, mais de la situation sanitaire. Et pour tous les médecins présents sur les plateaux, il est clair que nous entrons dans une phase extrêmement périlleuse. Alors, le second tour sera annulé, et le gouvernement le savait bien en maintenant malgré tout le premier tour. On a donc fait prendre à la population un risque énorme, pour rien.

Comment faire confiance à ce gouvernement, dans les jours terribles que nous allons vivre ? Des médecins ont témoigné attendre depuis une semaine les masques que Véran promet depuis lundi dernier, et qu’il a encore promis hier soir. Le corps médical présent sur les plateaux s’est montré très alarmiste, et a répondu aux promesses et incantations du ministre en gardant une politesse de circonstance vu la gravité de la situation. Mais où allons nous ? Où nous mène cette équipe d’amateurs ? Véran a été propulsé là du jour au lendemain, pour permettre à Agnès Buzyn d’aller se ramasser une gamelle électorale à Paris : entre sa carrière et le sort des malades, elle n’a pas hésité une seule seconde. Son successeur n’est pas à la hauteur, il est hésitant, ne connaît pas bien les dossiers et ça se voit : il a au moins l’excuse de débuter. Malheureusement, vu les circonstances, cela pourra nous coûter cher.

Le gouvernement a-t-il bien tout prévu, dans tous les domaines, y compris sécuritaire ? Car par rapport à l’Italie, nous avons en France un handicap supplémentaire : une racaille nombreuse, déchaînée et sans limite, qui ne manquera pas de faire des siennes dans les hôpitaux quand il lui faudra attendre son tour, ou encore piller des commerces. Notre police a-t-elle les moyens de faire face ? Est-elle préparée à un nouveau coup de semonce ?

La France risque fort, aujourd’hui, de payer cher le prix de son choix de 2017 : on ne sauve pas le navire en pleine tempête avec des amateurs à la barre…

Olivier Piacentini

image_pdf
0
0

25 Commentaires

  1. ça fait plaisir de voir un nouveau candidat à la présidence…
    Quelqu’un qui sait tout n’a aucune chance en idiocratie.

  2. Ma question est la suivante :
    « Qu’aurait de Gaulle avec les moyens de l’époque » ?
    Ceux qui ne l’ont pas connu ont sûrement des idées….

  3. C’est juste la conséquence d’avoir élu un pestilent « hors sol ».. comme les tomates qu’on nous vend dans les supermarchés (sauf qu’au moins ces tomates inodores et sans saveur, sont quand même nettement moins toxiques)

  4. Explication correcte !
    Où allons-nous ? Une fois mort, nos survivants devront imposer au gvt de payer l’addition des funérailles !
    Cette bande de Connards et d’Homos qui se plaisent à se coller contre des Antillais drogués à moitié nus devront expliquer le pourquoi du comment nous en sommes là.

  5. Il etait prévue que le second tour serait repoussé et le premier peut etre déclaré inconstitutionnel si trop éloigné du second ,et c’est parti pour
    <> les beats apporteront plus de voix au lrem qui a sue si bien gerer la guerre ,ils n’oublieront pas en 2022,vue les scores tres limite du Rn dzns les villes
    Donc belle manœuvre du bpn president
    Surtout n’oubliez pas vo aussweis si vous sortez

  6. Alors, le « en même temps » va fonctionner aux prochaines présidentielles : vous allez voir que les FDS qui se plaignent et ne comprennent pas qu’ils peuvent aller voter, vont le réélire, lui, qu’ils, « en même temps », détestent…
    Ils le détestent, le haïssent et « en même temps », ils vont le réélire.
    Vous pariez combien ???
    Il n’y a qu’à voir ce qu’il s’est passé à Paris, Lyon, Le Havre et d’autres.
    Ils ont fait du « en même temps »…

    • Non là vous vous trompez ce sera tout sauf macron devenu le connaravirus va se vautrer et là LREM avec

  7. et comme les français ont la mémoire courte, ils revotent pour leurs bourreaux

  8. Bonne réflexion et analyse d’une situation fin du monde…. pour qui?

  9. le ridicule ne tue plus on a la preuve vivante pardon les preuves.

    • Si c’était le cas que le ridicule tue moncon aurait dégagé depuis longtemps.

  10. Ph
    Pas d’annulation des résultats du premier tour mais report du second.

    Je trouve ça assez gonflé dans la mesure où il a fait la leçon à ceux qui n’avaient pas limité leurs déplacements et contacts alors même qu’il a maintenu les élections.

    En clair, le maintien des résultats du premier tour est une sanction envers ceux qui ont sacrifié leur vote afin de protéger eux-mêmes ainsi que les autres ; et une récompense envers ceux qu’il accuse d’indiscipline.

  11. Les français vont payer cher l’élection truquée d’un incapable, psychopathe, mégalomane entouré comme Hitler d’une bande incroyable de dégénérés

    • Il ne faut plus parler au futur, c’est le présent que l’on vit au jour le jour grâce aux c… qui votent TOUJOURS pour les mêmes CREVURES….

  12. C’est dans la tempête que l’on reconnaît les grands capitaines.

    • La FRANCE est un bateau ivre commandé par un capitaine d’une incompétence crasse bien accompagné par tous les guignols qui le secondent.

      • … et le capitaine du navire saura se sauver, il regardera « d’ailleurs » le « Titanic France » couler en nous insultant et humiliant copieusement et publiquement comme il en a l’habitude.

Les commentaires sont fermés.