Quand l’Eglise de France se mêle de la politique du pays

cardinal23Oui, quand celle-là se mêle de ce qu’elle se doit d’ignorer, comme le veut la religion catholique, il y a péril en la demeure France.

Est-ce que les Chrétiens ont résisté à l’islam, depuis l’an 610 de notre ère, en appliquant à la lettre ces versets de Matthieu ?

« Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. » Matthieu 5:39
« Si quelqu’un veut plaider contre toi et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. » Matthieu 5:40

Fort heureusement, non. Et tous ces évêques français le savent pertinemment. Et, comme ils se disent « préoccupés par la situation de la France qu’ils aiment », ils ont écrit une lettre, d’environ soixante pages, « Aux habitants de France ».

Mais qu’est-ce donc qui inquiète, subitement, ces hommes de foi pour qu’ils décident de s’immiscer dans la politique de notre pays ?

La campagne à l’élection présidentielle. Cette campagne qui a débuté – exactement comme nous le prédisions – sur les thèmes de l’invasion islamique par l’immigration, notre identité et notre culture qui sont mises en grand danger.

Et ça, les représentants de l’Eglise, fidèles à eux-mêmes, ne peuvent le concevoir. Nous sommes tous frères, égorgeurs et égorgés, n’est-ce pas ?

L’archevêque de Paris, André Vingt-Trois, confie au Figaro :

« L’intention de ce message est de s’inscrire en faux contre la sinistrose ambiante… Il a été voulu par les dix membres du conseil permanent de la Conférence des évêques (CEF), en vue des élections de 2017. »

Ce prélat, bien à l’abri dans son évêché, est totalement déconnecté de la réalité vécue au quotidien par les Français. Comment peut-il s’inscrire en faux dans la constatation évidente d’une situation qu’il ne connait pas ?

Mais, nous allons lui expliquer que ses convictions chrétiennes « à la française», ne sont pas réalisables quand on vit avec des musulmans attachés à leur religion.
Et des musulmans, il y en a, au bas mot, 20 millions en France. Des musulmans qui deviennent de plus en plus musulmans, c’est-à-dire de plus en plus croyants.
Des croyants bien décidés à ne rien céder à la démocratie ni à la république, qui ne veulent rien savoir de la « laïcité » dès l’instant que cette laïcité les empêche de vivre leur religion comme ils l’entendent. Vivre leur religion selon le coran.

Pour lui rappeler ce que vivent les chrétiens d’Orient, dans ces pays à majorité musulmanes, nous partons en Egypte.

Depuis plusieurs mois les tensions entre musulmans et chrétiens atteignent le paroxysme de la violence dans ce pays, jadis, réputé pour l’occidentalisation de son peuple et l’accueil enthousiaste du tourisme occidental.

Le « printemps arabe » étant passé par là, l’espoir de la démocratie a laissé place à la radicalisation et au rejet de la religion chrétienne. Les Egyptiens coptes sont, aujourd’hui, traqués et attaqués par les Egyptiens musulmans. La vidéo dans l’article ci-après (1) se passe de tout commentaire.

Ils ne veulent pas des chrétiens d’Orient mais, surtout, ils ne veulent pas de construction d’églises dans le pays.

Or, le gouvernement et le président El Sissi, viennent de promulguer, le 28 septembre 2016, une loi réglementant la construction et la rénovation des églises en Egypte. Mais, déjà, les très salafistes Frères musulmans n’acceptent pas cette loi. Nous pouvons imaginer ce que sera l’avenir de ces chrétiens dans les prochains mois et années. Ils peuvent s’attendre à tout sauf au meilleur.

Le patriarche copte a remercié le président El Sissi et le premier ministre égyptiens d’avoir permis de faire adopter « une loi qui vise à corriger une erreur qui a duré 160 ans ».

CENT SOIXANTE ANS, pendant lesquels les chrétiens d’Orient, en Egypte, n’ont pas eu le droit de rénover leurs églises. Cent soixante ans que les chrétiens d’Orient n’ont pas eu le droit de bâtir une église nouvelle, en Egypte, parce qu’aucune loi ne reconnaissait la religion chrétienne !

Pour tous ceux qui, comme nous, trouvent qu’il y a bien trop de mosquées en France, ce chiffre laisse rêveur. Les chrétiens d’Egypte ont attendu plus d’un siècle et demi, pour que leur religion soit enfin « reconnue » par l’Etat égyptien.

Quand on réfléchit à la pugnacité des musulmans, en France, qui ont exigé, en seulement deux dizaines d’années, de multiplier par trois (voire plus) le nombre de mosquées et autres lieux de culte musulmans, on se dit que les chrétiens sont bien trop patients.

On se dit, surtout, que si nous suivions les conseils de nos « chers » évêques catholiques, qui prônent de donner nos manteaux à ceux qui nous déshabillent, nous mènerait directement à l’éradication totale de la première religion de France.
A l’éradication de notre culture. A l’éradication de la France.

Restez donc dans vos ministères, Messieurs les évêques. Ne vous mêlez surtout pas de la politique de la France.

Si vous voulez prêcher « le vivre ensemble », « l’identité heureuse », allez par exemple, en Algérie, où vous ne trouverez plus une église du temps de la France chrétienne, debout. L’Algérie où, le simple fait de posséder une bible, est un crime puni d’emprisonnement par la loi.
Allez partout, dans ces pays musulmans où l’on chasse le chrétien comme d’autres chassent le cerf.

Votre religion existe depuis plus de 2000 ans, vous savez que, même si vous n’avez pas su fidéliser ses adeptes, elle perdurera encore 2000 ans.

Il n’en va pas de même pour notre France. Laissez-nous la défendre comme nous l’entendons. Laissez-nous nous défaire de l’envahisseur islamique.
Les patriotes n’ont jamais eu besoin de l’Eglise, ils sont là pour défendre le pays et ils le font très bien.

Danièle Lopez

(1)
http://www.memri.fr/2016/07/25/une-troupe-de-musulmans-sattaque-a-des-coptes-dans-le-village-egyptien-de-beni-suef-suite-a-des-rumeurs-sur-louverture-de-nouvelles-eglises/

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. Merci Danièle, un bon rappel… Tout bon Français est attaché aux racines chrétiennes de la France et ressent de l’émotion en passant devant une église, une cathédrale etc. mais dans la sphère publique, ça s’arrête là, croyants comme responsables religieux n’ont pas à dire ce que doit être le débat public et à quelle solution il doit mener.

  2. Aux athées militants et laïcises hystériques :

    -1/ L’Eglise est éclipsée selon la bonne formule de la Sainte Vierge à la Salaette et ce depuis l’encyclique Nostra aetate (Vatican II) : l’Eglise que vous voyez est la fausse nouvelle église qui s’est revêtue des habits de la catholique « éclipsée » : Jean Ving trois est un agent du mondialisme..

    ‘2 On se méprend sur les textes de St Matthieu :
    « …. résister au méchant. … » Matthieu 5:39
    « ….plaider contre toi …. » Matthieu 5:40

    Cela veut dire: ne vous battez pas entre vous, ni physiquement ni judiciairement, même à bon droit (maintenez votre unité).

    Mais contre les autres : si !

    Donc Poitiers….

  3. L’oligarchie du clergé n’a jamais défendu le tiers état; que cela soit avant ou après Robespierre

  4. Je me mets à la place des Chrétiens d’Orient qui apprennent que le clergé français est prêt à collaborer avec l’ennemi qui les massacre.
    Et cela malgré les avertissement et les appels des Évêques d’Orient.
    Quel recours, quel espoir peuvent-ils avoir en se sentant abandonnés par ceux là mêmes qui devraient les protéger et les accueillir ?
    Mais je me pose une autre question : Qu’est ce que le Patriotisme pour le clergé français ?
    Un peuple est-il en droit de se défendre d’un envahisseur ? … ou l’accueillir comme un frère pour se laisser assassiner ?
    Ce grand principe de la joue tendue est-il un principe collectif ou individuel ?

    • A Lyon, cette année, Barbarin a invité les musulmans à prier avec les chrétiens pendant la messe de Pâques; Un imam a prêché en arabe. Des chrétiens d’Orient étaient présent et ont compris ce qu’il baragouinait. Il appelait les musulmans à prendre possession de la France et de les soumettre. Ils ont interpellé Barbarin et manifesté leur effroi devant une telle soumission. Après tant de souffrance endurée à cause des muzzs qui les ont massacré et chassé de leurs terres, ils ont été scandalisé de voir l’église de France les accueillir dans les lieux de prière . Ils ont quitté l’église sur le champ.

  5. PROUVER ( puisque vous affirmez ! ) qu’il y a 20 millions de muzz en France ! Ils sont tous de nationalité française ? Dans ce cas, ils doit bien avoir 7- 8 millions d’electeurs(trices )
    C’est donc le premier ou deuxième  » parti  » de France ?

    • Entre 15 et 20 millions de musulmans en France (cf. Azouz Begag, Chercheur, CNRS et Université Paris IV, 2016).

      • cet Azouz est bidon pour moi. Par ailleurs c’est une fourchette qu’il propose, pas 20M de muzz

  6. La cathédrale d’Annaba ( Algérie ) est entretenue aux frais de l’état algérien . Elle est très respectée par rapport à Saint Augustin .

  7. Le Christ a dit repandez la bonne nouvelle ! Qu’ ils aillent donc les évêques prêcher dans les banlieues et ils rejoindront les premiers apôtres au sein des martyrs .

  8. C’est un programme d’ une certaine mièvrerie plutôt mondialiste , même si l’on y trouve : « Le besoin profond des être humains et sociétés de reconstruire leur différence chaque fois que leur identité est secouée , malmenée… » ou « Un projet européen repensé peut et doit précisément permettre le respect et l’expression des identités nationales et régionales . Dire cela va à l’encontre de beaucoup de discours ambiants… »

  9. La Conférence des évêques de France n’est qu’un ramassis de prélats lèche-babouches et traîtres à leur pays…

  10. Chacun à sa place et les vaches seront bien gardées. La religion n’a rien à faire dans les affaires politiques, sinon, elle se condamne plus fort qu’avant. Pas question de tendre l’autre joue. Et puis, on le sait, le vatican produit plus de négatif que de positif et en plus, c’est une plaque tournante du blanchiment d’argent. Alors le clergé dans son ensemble, n’a certes pas de droit de s’occuper de politique. Ils ont des tas de propriétés partout dans le monde. Ils ont donc de quoi accueillir des tas de clandestins. Eh bien qu’ils se dévouent, (ce qu’ils ne font pas) bande de paltoquets vénéneux !

  11. C’est tout le probléme des démocrates dits « chrétiens » (prêlats ou laïques) qui en adhérant aux idées de la révolution anti-cléricale de 1789 ont patiemment transformé ce qui fut durant plus de Milles ans un Christianisme de COMBAT, c’est à dire un Christianisme ancrée dans cette vallée de larmes et animé d’un Idéal de protection de l’innocence contre toute forme de barbarie, en une vulgaire utopie gauchiste totalement déconnecté du réel et plus encore du Christ dont le Royaume n’est pas ce monde.

  12. Les évêques de France se réclament maintenant de Jean-Jacques Rousseau:
    http://www.la-croix.com/France/Politique/Le-contrat-social-heritage-Lumieres-2016-10-12-1200795871
    « Renouer avec l’esprit des Lumières en cette année électorale déjà alourdie par les polémiques identitaires suffit à apporter un peu de hauteur au débat politique. Mais c’est en relisant l’ouvrage de Jean-Jacques Rousseau que l’on peut prendre la mesure de cet appel. »
    Ils se placent sur la même ligne que les juges rouges qui ont dévoyé notre justice: L’Homme est bon par essence, c’est la société qui le pervertit. Plus de responsabilité individuelle des assassins islamistes. On rejoint la « miséricorde » du Pape.

    • La Croix…le journal des cathos juda-collabos . Ils se prosternent devant le PS pour un social héritage en fermant les yeux sur le mariage pour tous, la GPA, le gender, l’avortement de masse etc…programme de prédilection du PS.sans parler de son passé au relent antisémite et christianophobe.

  13. Dans un but d’apaisement et de dialogue entre les religions on peut déjà prévoir que la conférence des évêques de France va prochainement proposer l’application de la charia qui va beaucoup plus « dans le sens de l’histoire  » que les valeurs catholiques devenues caduques et même voire un peu rances depuis le dernier Concile
    les bonnes soeurs vont donc devoir adopter la burqua à la place de leur tenue traditionnelle et les curés la djellaba blanche à la place de la soutane noire !ça change juste la couleur alors pourquoi râler ? la « soumission » c’est beaucoup plus convivial !

  14. Apparemment Danièle Lopez ignore la religion catholique (que défigurent aussi certains de nos prélats) où Jésus a dit ‘Mon royaume n’est pas de ce monde’ et ‘Rendez à César..’ ce qui n’est pas un régime politique (Jésus s’est refusé à dire le droit comme à être intronisé) mais une voie pour chaque individu en vue du salut personnel. Il n’a donné aucune directive politique. L’Eglise est là pour dire Ses paroles et Les garder
    pures, tout le reste est du ‘bergogliolisme’…

    • Je ne dis pas que Jésus est responsable.

      Je dis que ceux qui parlent en son nom, qui le représentent, n’ont pas à s’immiscer dans une période électorale pour essayer de peser sur la situation politique de notre pays.

      Mon souvenir d’un Mohamed Duval, en Algérie Française, qui avait épousé la cause des terroristes islamiques est encore trop présent pour que j’accepte se répéter la même situation. Le clergé, ne doit pas se mêler de notre avenir républicain, Français. Qu’il s’occupe de notre foi… quand les élections seront passées.

      • Question aux évêques,
        Lorsque la maison du Père était devenue un repaire de brigands, le Christ a renversé les étalages, il a envoyé tout balader. Que devrions-nous faire lorsque la maison « France  » de nos pères est attaquées ?

  15. Il faudraitmettre dehors tous ces évêques apostats et incompétents.
    Ils sont un des éléments de notre décadence.
    Ce sont des traîtres á leur pays.

  16. Les patriotes en armes seront seuls crédibles pour défendre la France. Quant à l’Eglise, il suffit d’écouter RCF et Radio Espérance (avec son décrochage pour l’actualité du Saint-Père, à 19 h) pour comprendre qu’elle est vérolée à 80%. Ses antennes radios font aussi partie de ma revue de média. Le pape est un sinistre guignol islamo-collabo et pro-migrants : http://ripostelaique.com/pape-francois-larcheveque-lebrun-coupables-de-mort-de-cure.html

    • En effet, réclamer aux Catholiques de SACRIFIER LES NOTRES pour acceuillir de soit disant « migrants » majoritairement composés de mahométans de sexe masculin, en âge de se battre, et ayant laissé dérrière eux les femmes, les enfants et les vieillards, c’est à dire les plus fragiles… ce n’est pas seulement de l’hypocrisie de ma part de mr bergoglio, cela relève d’un véritable SACRIFICE digne des adeptes de Baal !

  17. La gauche refusa longtemps que les femmes puissent voter au prétexte que, soumises à l’influence de leurs curé, leurs votes favoriseraient la droite. Maintenant que les curés sont passés à gauche, faudrait-il interdire le vote aux cathos…

  18. du Cardinal Robert Sarah

     » l’islam rencontre un Occident décadent, sécularisé, areligieux et immoral sans résistance spirituelle.
    L’église doit traverser une épreuve grave pour se redresser.
    Elle doit subir un martyr comme jamais au cours de son histoire « 

  19. Il y a heureusement quelques évêques qui ne signeront jamais ce texte imbécile et dangereux pour la France de nos enfants! Hélas le « président » de nos évêques est foncièrement de gauche, et il le fait savoir..

Les commentaires sont fermés.