Quand les médias feignent de découvrir le sort des Afghanes…

Dans la rubrique des dénonciations hypocrites et ridicules des bien-pensants et médias asservis, en ce moment, s’impose le thème des étudiantes en Afghanistan, interdites d’universités.

Faute d’Afghans campant sous un pont de Paris, l’on se préoccupe du sort de celles que leurs frères ont lâchement abandonnées pour se faire sponsoriser par l’UE et la France en particulier.

De 1996 à 2001 les talibans étaient au pouvoir à Kaboul, l’on connaît donc bien leur fonctionnement et pour les plus jeunes, des archives existent… L’avantage de ces musulmans intégristes c’est que, forts et fiers de leurs principes et valeurs, ils ne se cachent pas. Et nul ne pouvait ignorer le sort réservé à la cause des Afghanes. Hébergeant depuis longtemps d’innombrables réfugiées afghanes, l’on trouve pléthore de témoignages sous forme de livres ou vidéos.
Depuis le mois d’août 2022 et la fuite des Américains, la presse fait semblant de découvrir ce qu’elle appelle un recul des libertés des femmes afghanes.
Pratiquant un islam rigoriste, pour les talibans, le privilège réservé à leurs filles et femmes est celui d’être protégées, préservées des hommes… donc à leur domicile ou en cas de sortie, accompagnées par des hommes, dissimulées sous des tchadris, burqas grillagées, etc.
Feindre de découvrir le sort des Afghanes et les effets de la charia est un autre scandale médiatique qui ne mérite que mépris et ricanements.
Quant aux féministes de pacotille ne compatissant que de loin et le moins possible, tant il leur est douloureux de dénoncer une pratique musulmane, elles devraient à leur tour adopter le tchadri par solidarité et surtout, pour mieux se planquer.
Mitrophane Crapoussin
image_pdfimage_print
13
1

16 Commentaires

  1. En France et en Europe, nombre de connards aux manettes (médias, politiques, juges, avocats, associations diverses et variées) et nombre de citoyens trouvent que c’est génial de laisser la « liberté  » à des femmes de se voiler. A partir de là, je pars du principe que tous ces abrutis donnent raison aux talibans. On est mal barrés. Bonne année à toutes et tous malgré tout. Vive la Femme. LIBRE.

  2. Il y a une phrase qui résume a elle seule les « médias » :  » L’état nous pisse dessus et les médias nous disent qu’il pleut » . Tout est dit sur les merdias .

  3. Prétendre qu’il faut enfermer ou encager les femmes pour les protéger des hommes revient à reconnaître que ces derniers sont des porcs. Avec mes excuses aux véritables cochons, c’est une expression.

  4. Tous les musulmans ou musulmanes vêtus à la mode du bled en Europe soutiennent intrinsèquement les pratiques ténébreuses des talibans, ils devraient être immédiatement et systématiquement déportés en Afghanistan sans distinction de nationalité, les talibans feront le tri, le « prophète » reconnaîtra les siens.

  5. Il m’arrive de passer à la bibliothèque du centre Pompidou pour des recherches. Lorsque je vois le nombre de porteuses de tenues islamiques dans ce lieu de culture je me dis que qu’il serait temps que les Talibans prennent le pouvoir dans ce lieu. Certes les femmes non encore voilées seraient lésées mais beaucoup de ces « intellectuelles » sont complices de cette folle islamisation .

  6. En voyant ce que subissent toutes ces femmes, les crétines FANATIQUES MUSULMANES qui font tt pour s’habiller en SAC POUBELLE devraient avoir honte de leurs agissements à tt faire pour revenir à des siècles en arrières ou la femme était considérée inférieure à un chien. Elles ont la chance de vivre dans un pays libre et ne pensent qu’à se soumettre à la VOLONTE FANATIQUE de cinglés qui veulent les réduire à des poules pondeuses qu’ils peuvent engrosser tt les ans et tabasser, voir tuer sous les coups comme ça leur chante !

  7. Les médias ? MAIS qui alors qu’il est COMMANDEURS DES CROYANTS, responsable du DOMMAINE RELIGIEUX ne fait rien RIEN pour arrêter tt ces cinglés de fanatiques qui n’ont comme but que d’enfermer les femmes chez elles ??? = LE ROI DU MAROC. Si un COMMANDEUR DES CROYANTS ne se bouge PAS pour arrêter ces cinglés qui va le faire ???

  8. Relisez avant de publier !!!
    Les Amerloques ont quitté de manière absolument dégueulasse, comme d’habitude !!!, l’Afghanistan en Août 2021 !!!

  9. Ce qu’il y a de plus odieux en Afghanistan, c’est que l’enfance n’y existe pas. Ils sont vendus AVANT leur naissance pour servir d’esclaves sexuels dès qu’ils atteignent l’âge de 3 ou 4 ans, à de gros porcs (pardon les porcs), afin que le reste de la famille puisse manger !
    La pauvreté est telle que les mères ne voient jamais grandir leurs enfants. Leur chair est maudite, reniée, traitée comme jamais nous n’aurions imaginé qu’elle puisse l’être.
    Les dinosaures avaient plus de cœur que n’en ont les dirigeants de ce pays dévasté. Même l’Enfer doit sembler plus doux. Que reste-t-il d’humanité dans une société où les mères engendrent une progéniture vendue AVANT de naître ? Mais quel cauchemar ! Comme nos élevages d’animaux… Insupportable à mes yeux pour les animaux, cela doit cesser très vite pour les humains ! Que de larmes silencieuses, que de cœurs broyés, quelle vie de souffrances indicibles…

  10. Si j’en avais la possibilité, j’irai balancer toutes nos connasses de féministes en parachute au dessus de Kaboul !

  11. On est dans le cinéma total !
    Les afghanes n’avaient déjà pas accès aux écoles secondaires. Il n’y a donc aucune candidate e l’enseignement supérieur

Les commentaires sont fermés.