Quand l’Etat est défaillant, des « groupes » entrent en action

Publié le 25 juin 2018 - par - 40 commentaires - 2 028 vues
Share

Quand l’Etat est défaillant, quand les politiques n’accomplissent les tâches pour lesquelles ils sont élus, quand les juges, les magistrats, les avocats etc. ne remplissent plus les conditions de rendre une justice à la hauteur de la situation dramatique du pays, quand les citoyens ne se sentent plus protégés par une police, une gendarmerie, une armée, qui se plient aux ordres donnés par les gouvernements, on ne peut guère s’étonner que se constituent des « groupes » décidés à remettre de l’ordre là où il n’y en a plus.

Ces « groupes » ont toujours existé et existent toujours, c’est le cas en Amérique du sud, plus précisément au Brésil, où les « escadrons de la mort » éliminent les criminels, les trafiquants, les récidivistes, dès leurs sortis de prison.

Il s’agit soit de « police secrète », de « groupes paramilitaires » ou d’ « unité spéciale » organisée directement par les gouvernements.

Ce fut le cas avec le SAC, en France, à l’époque gaulliste et jusqu’à sa dissolution sous François Mitterrand, dont on ne compte plus les « assassinats ».

Ce fut le cas dans les années 1954/1964, avec « La main rouge », groupe de policiers et d’agents du SDECE, qui exécutaient les partisans du FLN et du MSA (Messalistes), après l’assassinat de quelques dizaines de leurs collègues, notamment en Ile de France.

Ce fut le cas des « Barbouzes » destinés à éliminer les partisans de l’OAS, durant la guerre d’Algérie, et qui furent presque tous exécutés.

Ce fut le cas, en Algérie, de « L’Unité 192 », dans les années 90 et les suivantes. Plus de 20.000 « disparus » !

C’était le cas hier, c’est le cas aujourd’hui et ce sera le cas demain dans tous les pays où l’autorité n’est plus à l’ordre du jour.

Quand la peine de mort est abolie, que des « monstres », tel Guy Georges, qui a agressé sexuellement, torturé, violé, assassiné, plus de sept jeunes femmes, condamné à perpétuité, sera remis en liberté en 2020, et il n’aura que 58 ans ! Quand des « récidivistes », violeurs et assassins, sont libérés, récidivent et sont de nouveau libérés. Quand des centaines de terroristes musulmans radicalisés vont sortir de prison, comment peut-on imaginer que certaines personnes ne soient pas choquées jusqu’au point de tenter de commettre l’irréparable ?

Dix personnes viennent d’être interpellées, âgées de 30 à 69 ans, soupçonnées d’avoir constitué un groupe destiné à lutter contre l’islam radical, à s’attaquer à des terroristes, à des imams qui prêchent le djihad. Ils possédaient des listes de mosquées et d’imams à cibler et ils envisageaient de passer à l’acte dès après le prochain attentat.

Les suspects interpellés résidaient dans différentes régions, en Corse, en Charente-maritime, dans la Vienne et l’Ouest de la France.

Leur chef serait un policier retraité de 65 ans, Guy S. d’origine corse, interpellé à son domicile à Tonnay-Charente.

Parmi les dix suspects arrêtés, un père qui a perdu sa fille lors de l’attentat du « Bataclan » et qui avait organisé, en 2017, un groupe, le VPN (Volontaires pour la France).

Quelques armes ont été découvertes, une vingtaine, bien moins que celles que possèdent les délinquants.

La plupart des suspects arrêtés sont des pères de famille, inconnus des services de police et aucun n’est encarté au Rassemblement National (Ex FN).

Et le sinistre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a le culot de déclarer « qu’ils préparaient un « attentat ». Quel attentat ? Moi qui croyais que les attentats étaient les actions exécutées par les ennemis de la France, contre les Français ?

Les empêcher de pénétrer sur notre territoire, comme ont tenté de le faire les « Identitaires » est un délit. Les forces de l’ordre qui tentent de freiner le passage des clandestins à la frontière de Vintimille, sont des « SS », ils outrepassent leurs droits en torturant ces malheureux « migrants » qui se bousculent, et les bousculent !

Si je comprends bien la politique gouvernementale, seuls les gauchistes, l’extrême gauche, et les ONG, ont le droit, pour ne pas dire le devoir, d’aider les « migrants » clandestins à pénétrer en France, à les aider, à les soutenir, en deux mots : à être leurs complices !

En octobre 2017, la DGSI avait déjà démantelé un groupe, fondé par un ex militant d’Action Directe, est baptisé OAS, du nom de l’organisation patriotique qui tentait de sauver l’Algérie Française contre la trahison gaulliste. Sur le document d’approche on pouvait lire : « Rebeus, blacks, dealers, migrants, racailles, djihadistes, si toi aussi tu rêves de tous les tuer, nous en avons fait le vœu. Rejoins-nous ! »

Avec une liste aussi large à éliminer, c’était toute une armée qu’il leur fallait recruter !

Les membres de ce nouveau « groupe », baptisé AFO (Action Forces Opérationnelles), ont été interpellés, mais que l’on ne se méprenne pas, d’autres groupes sont certainement déjà opérationnels et de nouveaux s’organiseront dans un proche futur.

« Mediapart » affirme que la DGSI prétend qu’une cinquantaine de policiers, gendarmes et militaires, sont actuellement sous surveillance pour leurs liens avec l’extrême droite violente !

Je l’ai écrit : « Quand l’Etat est défaillant… »

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share

40 réponses à “Quand l’Etat est défaillant, des « groupes » entrent en action”

  1. domi Labasque dit :

    Tous ceux qui oeuvrent pour sauvegarder nos belles valeurs françaises contre l’invasion islamique sont surveillés par nos instances gouvernementales….mais ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que nous sommes des millions à résister contre cette dictature de la pensée…

  2. Undreiner dit :

    Bonjour à tous.
    C’est bien vrai l’état n’assume aucune responsabilité.
    La France est devenue une grande décharge… délinquance etc.
    Cordialement.
    Ancien FFA police militaire stage commando

  3. lucide dit :

    Comment ne pas en arriver à cette extrêmité là quand l’état abandonne les citoyens, de surcroit avec une REEL MEPRIS. On peut comprendre ces gens, sans forcément s’inspirer de leurs actes.

  4. DUFAITREZ dit :

    La Légitime défense est interdite au plan individuel…
    Elle le devient au plan collectif !
    La Légitime Soumission est légitimée !

  5. Monrose dit :

    lisez ce que dit De Gaulle à Roger Belin son secrétaire du gouvernement , rapporté dans « Lorsqu’une République chasse l’autre, 1958-1962 » .En gros, « La Résistance, l’Armée d’Afrique etc n’ont pas fait gagner un jour à la reddition allemande. Cette victoire n’est pas la nôtre ». En un mot, ces sacrifices n’ont servi à rien sur le terrain. Ils ont simplement servi à permettre à la France d’être dans le camp des vainqueurs.
    Espérer vaincre le Pouvoir légal est illusoire.

    • JILL dit :

      La participation de la France à la victoire fût certes courageuse mais évidemment symbolique,eu égard aux forces engagées à l’ouest et à l’est .
      Mais être assis à la table des vainqueurs fût primordial pour l’avenir de la
      France .

      • Monrose dit :

        J’ai voulu dire que prendre le maquis ou susciter des attentats ne servent à rien face à un pouvoir légal fort. Seules une bascule massive de l’opinion ou une intervention extérieure peuvent modifier la donne. Actuellement, Erdogan, Bouteflika, Maduro, Castro sont indélogeables. Avant eux, Hitler, Staline, Franco, Pinochet ont tenu jusqu’au bout. Les attentats servent même le pouvoir qui les suscitent parfois ( Cf l’attentat du Quai d »Orsay 22 janvier 1962 qui fit un mort et 12 blessés )

  6. Garde Suisse dit :

    Vous rappelez l’interpellation en octobre 2017 d’un groupe dirigé par un ancien d’Action Directe, il s’agit manifestement d’une coquille. AD étant d’extrême gauche.

  7. cadichon dit :

    Apparemment, quand il s’agit de militants nationaux, on peut séparer les parents des enfants.

  8. Respectvaleurs dit :

    « Un père qui a perdu sa fille au Bataclan » : s’agirait-il de Patrick Jardin qu’on sait désespéré et exaspéré (il y a de quoi!!!)?

  9. lafronde dit :

    Vraiment ces sites survivalistes nous sont très utiles pour parer les risques majeurs : 1 ceux certains, venant d’un Gouvernement de plus en plus répressif envers ses propres nationaux dissidents. 2 ceux probables, venant d’une insurrection islamique à proximité. Pour le 1 comment déjouer Big Brother gouvernemental sur internet. Pour le 2 la logistique de survie, et l’instruction militaire (d’auto-défense). Visitez guerredefrance et les sites liés hébergés en Russie, Спаси́бо Россия !

  10. Paskal dit :

    Il y a aussi des milices citoyennes aux Philippines contre les trafiquants de drogue. Mais il se peut qu’il y ait des dérapages !

  11. Parlervrai dit :

    Vous confondez les polices secrètes des gouvernements avec les groupes de résistants.
    Quel amalgame !

  12. JILL dit :

    Otez moi d’un doute,les 10 personnes interpellées étaient elles fichées …si oui,les musulmans ne risquaient rien ;comme nous ne risquons rien des milliers de mahométans fichés ;demandez à Collomb,il vous le dira .

  13. Christine L dit :

    Beaucoup plus prompts à déjouer des « attentats » de patriotes, qui n’en peuvent plus des VRAIS attentats uniquement ISLAMIQUES, qu’à éradiquer cette saloperie d’islam et SES ATTENTATS sur notre sol !

  14. Paskal dit :

    Le SAC, c’étaient essentiellement des bandits, surtout après sa prise de contrôle par un mafieux corse.

  15. patphil dit :

    dix personnes réparties dans toute la france!
    on est donc bien protégés des milices islamistes.

    • Allonzenfan dit :

      Vu la dispersion géographique, ils ne devaient pas se réunir tous les soirs les « comploteurs »… En matière d’organisation, on a déjà vu mieux ! :-)

  16. Economie de guerre dit :

    Avec ce genre de gouvernement Winston Churchill ou un Charles de Gaulle seraient qualifiés d’extrême droite.
    L’Extrême droite ne réussit aucun attentat depuis les dernier attentats de l’OAS, il s’agit d’un simple coup de filet sur une milice d’autodéfense amateur, même si un ancien flic en est la tête. S’il y avait un Breivik français ce serait une aubaine qu’il ne faut surtout pas leur laisser, seules la démocratie et les urnes doivent réconcilier les peuples avec leurs patries.

  17. Francois Desvignes dit :

    Quand l’Etat est défaillant,
    Le safari renaissant
    Occupe nos dimanches
    C’est grandeur nature,
    La revanche de dame nature
    La vengeance des Comanches

  18. Economie de guerre dit :

    Attention ce jour genre de coup de filet et monter en épingle par le gouvernement, mais il faut sans doute savoir que c’est ce que souhaite ce gouvernement pour pouvoir faire taire toute la mouvance hostile à l’islamisation à l’immigration et à la violence qui va avec.
    Les forces de police et de gendarmerie ne font qu’obéir pour l’instant gouvernement mais la meilleure réponse sera un raz-de-marée électoral qui amènera un gouvernement patriotique au pouvoir comme en Italie ou en Hongrie.

  19. Joël dit :

    Je ne crois pas un instant à la thèse de l’attentat. Je crois plutôt à la création de groupes d’autodéfense qui se préparaient à des événements (chut ! prononcer « guerre civile » est interdit) que l’état est incapable d’anticiper et d’assumer.
    Quelle aubaine qui tombe à point nommé pour détourner l’attention au moment où macron s’apprête à accueillir toute la flotte de passeurs de la Méditerranée.

  20. Sophie dit :

    On n’a pas besoin d’être d’extreme droite pour sauver la France ….les bien-pensants islamo-compatibles , complices des attentats et des assassinats de nos enfants du Bataclan et d’ailleurs , les bisounours et les collabos n’empêcheront pas les Français de France de se réveiller et d’agir .

  21. Sandrine dit :

    Ces personnes arrêtées sont la partie visible de l’iceberg. Les Français n’adhèrent pas à cette politique migratoire et défendent leurs valeurs face à l’islamisation rampante. Il arrive naturellement qu »un beau jour ces opposants passent à l’action. Cela fait partie de la nature humaine. Il en serait de même avec une autre politique. On ne peut pas faire l’unanimité. Il y aura toujours 3 clans : les « pour », les « contre », les « ni ni ».

  22. Yves ESSYLU dit :

    excellent article
    La manipulation paraît évidente et orchestrée par les diversifiés de la DGSI pour transformer un groupe de survivalistes qui se prépare à la légitime défense ,en commando d’attaque
    Pendant ce temps ces mêmes diversifiés n’entendent pas les provocations des soldats d’Allah importés par les merdes marxistes

  23. Ducon macrondelle dit :

    DGSI = dhimmis gauchistes soutenant l’ islam

  24. Celtillos dit :

    en 40/42 je pense qu’on a du dire la même chose des premiers résistants, et pourtant ils ont contribués a foutre les envahisseurs dehors, ces 10 pauvres gars sont juste des précurseurs, du moins je l’espere fortement….

  25. Allonzenfan dit :

    Les vrais pros ne se font pas pécho en pleine préparation ! D’ici à ce que ce soit une barbouzerie montée par les services de ce pauvre vieux Gégé, y’a pas loin…

    • Yves ESSYLU dit :

      « vrais pros » , comme pour le Raimbow Warrior ?
      Les résistants à un Etat de merdes marxistes sont toujours des amateurs

  26. Dupond dit :

    Ce n’est que le début et ce n’est qu’une goutte d’eau ces dix patriotes arretés !!! toutes les structures de l’état sont infiltrées par la vérolerie « juges flics enseignants transports prefecture  » il ne restera plus que l’ordre parallelle . Le « flouzz » va manquer et ici a marseille on sent l’inquiétude gagner du terrain dans la population assistée (ça va bouger) armons nous !!!

  27. casimir dit :

    BRAVO!!

  28. al fareed dit :

    …de même que les mosquées sont mieux protégées que les églises.

  29. kabout dit :

    Tiens c’est bizarre quand c’est de « déséquilibrés » d’allah qui attaque aux couteaux les francais « ca laisse faire » et quand c’est des identitaires qui ont juste un projet la police a des ordres pour intervenir « bien avant »….les muzz seraient-ils mieux protéges que les francais ?

    • Béret vert dit :

      Honneur et respect, serait-ce le début du réveil et bientôt pour nos pas invités la valise ou le cercueil
      Ainsi soit-il