Quand l’Iran met les USA et l’UE le dos au mur

Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne au premier tour avec plus de 62 % des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi

De négociation en négociation, de bluff en bluff, une partie de poker menée diligemment par les Occidentaux et l’Iran, en passant de mensonge en mensonge, de jeu de cache-cache, de menaces récurrentes des puissances, l’Iran a, en fin de compte, gagné le temps nécessaire pour préparer sa bombe atomique. Pourtant tous les éléments de ses infractions aux accords anciens et présents étaient visibles et connus des chefs d’États occidentaux qui, pour leurs raisons justifiées ou pas, ont préféré jouer à l’autruche.

Mais le temps passe, (ce qui est son rôle) et les puissances se révèlent dans toutes leurs faiblesses puisqu’elles avouent être prêtes à jouer le tout pour le tout, comme les perdants qu’ils sont indéniablement. Ces pourparlers menées à Vienne nous révèlent : Les négociations sur le nucléaire iranien restent au point mort nous annoncent les journaux d’hier…  « L’Iran a fait des propositions qui sont «  incompatibles » avec l’accord de Vienne, ont déclaré les trois pays européens, dont la France, impliqués dans les discussions entamées en Autriche depuis le 29 novembre. « Nous perdons un temps précieux dans la discussion [sur] de nouvelles positions iraniennes incompatibles avec le JCPoA ou allant au-delà de ce qu’il prévoit ». 

« Cette situation est frustrante car les contours d’un accord équitable et global, permettant la levée de l’ensemble des sanctions liées au JCPoA et répondant à nos préoccupations de non-prolifération sont clairement connus, et ce depuis l’été dernier », ont précisé les diplomates européens. « Mais le temps est compté. À défaut de progrès rapides, au vu de l’avance rapide du programme nucléaire iranien, le JCPoA deviendra très prochainement une coquille vide ». 

Elle l’est, il ne fait plus de doute !!!

Que prévoyait réellement l’Iran ? De s’affaler devant les USA et l’Union européenne et renoncer à un projet concocté depuis des décennies et qui engage non seulement des fortunes mais aussi une stratégie des plus intelligentes ? NON. L’Iran cherche à gagner du temps ; et il est maître dans le jeu d’échecs.

Nous allons énumérer les points forts de l’Iran : enjeux géostratégiques

1 – Création du Hezbollah au Liban – affaiblissement du gouvernement libanais et de son armée

2 – Prolifération et expansion en Syrie – Assad n’est qu’un épouvantail. Les véritables dirigeants sont les Iraniens et les Russes

3– Infiltration et expansion en Iraq – Même procédé. Création du Hezbollah iraquien

4– Infiltration et expansion au Yémen – Les Yéménites bénéficient d’une aide technique et matérielle d’experts iraniens, qui leur a permis de tirer des missiles contre l’Arabie saoudite

5– À l’ouest de l’Afghanistan la présence iranienne devient menaçante

6– Soutien militaire et financier au Hamas de la bande de Gaza

En principe, l’Iran s’active à resserrer l’étau autour d’Israël qui est, selon les prétendus connaisseurs, dotée de l’arme atomique. Pour l’Iran, Israël représente l’unique menace qu’il faut de prime abord, anéantir avant de poursuivre sa course vers les pays occidentaux et les USA en particulier.

Si l’unique bastion devant une escalade dangereuse et imminente est Israël, les pays d’Occident ont intérêt à l’épauler. Or ce n’est pas le cas. Les USA lui refusent des armes de pointe, dont les avions de ravitaillement en fuel au vol, pour l’aider à mener une attaque d’envergure contre l’Iran. Les Occidentaux et les USA sont conscients du danger mais craignent de se lancer dans une aventure hasardeuse en se confrontant militairement avec l’Iran. Ils se souviennent encore de la guerre d’Iraq et du déséquilibre régional qu’elle engendra à sa suite. Pour se débarrasser d’un tyran, il faut d’abord lui préparer un remplaçant… Qu’adviendra-t-il après le départ des mollahs ? Le vacuum créé ne manquera surement pas de titiller l’appétit d’autres tyrans régionaux qui n’attendent qu’une opportunité pareille pour se déverser dans le vide engendré.

En outre, la pierre d’achoppement que les pays d’Occident appréhendent, trouve ses sources dans l’énorme quota de musulmans/islamistes fraîchement devenus citoyens grâce au multiculturalisme, vivant en leur sein. Ces derniers pourront se révolter contre toute atteinte à leurs frères musulmans d’Iran.

Ce problème est aussi sérieusement pris en considération en Israël dont au moins 20 % de sa population est arabo-palestinienne-islamiste.

Que faire ? Et c’est bien la question que les Occidentaux se posent. Battre en retraite les contraindrait à accepter les conditions draconiennes de l’Iran et cerise sur le gâteau, lui permettre d’accéder à la bombe atomique et de fait, devenir la prochaine cible des iraniens après mise à l’exécution de leur projet d’anéantir Israël.

À moins qu’Israël ne s’immole en jouant « le tout pour le tout » et se lance à l’aventure d’une guerre qui peut lui coûter la vie et effacer ses huit millions d’habitants ?

Les Occidentaux à l’heure actuelle ont le dos au mur face à l’Iran, comme ils l’ont été il y a quelques soixante-dix ans face à Hitler et aux Allemands.

Thérèse Zrihen-Dvir

 

 

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Excellente analyse. Ça nous change des articles Guillemesques à la gloire du Messie trousseur de gamine. Ceci-dit, pourquoi justement Zemmour affirme que les Iraniens ont le droit de se doter de l’arme nucléaire si cette menace est fondée ? Serait-il un âne ? ( Ce que je pense) ou un va-t-en guerre? Ou un illustre mégalo qui ne veut que le pouvoir ? Est-ce bien le moment de sortir de l’OTAN ? J’ai cru longtemps qu’il fallait sortir de l’OTAN qui n’est que le bras armé des USA, des Britanniques et des Allemands. Peut-être serait-il temps de revoir notre copie.

    • Jamais l’OTAN qui s’équipe en armement israélien s’entreposera pour défendre la France, l’OTAN c’est l’armée allemande post 2ème guerre mondiale, au contraire, l’Allemagne va pousser les iraniens pour tirer leur quincaillerie à resorts sur le royaume et la fille aînée !!

      • Michaël
        Vous croyez ? Pourtant c’est dans les statuts des membres de l’OTAN, dès qu’un pays membre est attaqué, les autres pays membres ont une obligation de le défendre. Après, effectivement, les obligations internationales sont ce qu’elles sont et pas toujours très fiables en cas de conflit.

        • Et quand 2 pays membres de l’OTAN se tirent sur le beignet comme c’était programmé sur la flotte turc et que le bâtiment français à pris une chiasse visible à 3’000 miles à la ronde, vous faites quoi capitaine Zozo ?

          Vous avez vu ce qu’il se passe en Libye et au Mali, à vouloir hisser des drapeaux devant tous les tripos pédophiles, vous allez vite voir « la magie » de l’OTAN en comptant les cadavres de jeunes soldats français venir animer les discours de la macronette, à se demander si il ne va en envoyer quelques dizaines avant les élections pour augmenter son temps de parole !

        • Une vedette de la marine française a faillit fissa de se faire exploser par 3 frégates turcs. Ca vois rappel quelque chose !

  2. @Therese : LES PERSES ne sont pas les ennemis naturels des peuples aryens européens .. PAR CONTRE , les ennemis naturels et dangereux des peuples aryens européens sont les sémites .. Et la situation de la France en est le meilleur exemple . je ne connais aucun immigré Perse qui menace les gaulois dans les banlieues , ni un lobby perse qui lui impose son régime tribal judaique criminel et cosmopolite .. l’Iran a un contentieux avec israél et et son alliée l’Arabie Saoudite c’est à dire avec votre vraie patrie juive et celle de vos cousins semites arabes qui menacent les perses dans leur existence par l’Armee US … L’IRAN n’est pas l’ennemie de la France Gauloise libre ….d’ailleurs l’Iran est à 4000000000 KMS de la FRANCE et n’a aucune immigration chez nous …

    • Les Perses ont été les alliés des juifs par le passé: en 614, les juifs de Perse ont accompagné l’armée persane (alors zoroastrienne) pour commette un terrible massacre à Jérusalem, ville majoritairement chrétienne à cette époque.
      Les juifs de Perse, rejoints par les juifs de Jérusalem, et aidés par l’armée persane, massacrèrent les chrétiens de Jérusalem, pillèrent leurs demeures, et brûlèrent leurs églises.
      Ils détruisirent le tombeau de Jésus, et voulurent détruire également l’Eglise de la Nativité, mais furent arrêtés par les soldats persans, à cause des mosaïques qui représentaient les Rois Mages, qui rappelèrent aux Persans les tenues de leurs rois.
      Il semble que les compagnons de crime d’hier sont devenus les ennemis d’aujourd’hui.

    • Vous plaisantez ?
      Les Iraniens sont musulmans, et comme tous les musulmans, ils ne peuvent pas être vus comme des amis des non-musulmans, car le coran, (qui est à leur yeux la parole de Dieu), leur commande d’exterminer ceux qui refusent de se convertir à l’islam.

      • MA CHERE VERA : il faut bien lire avant d’avancer ce que je n’ai pas dit .. Oui je nai pas dit que les perses iraniens sont nos amis et doivent être nos amis . QUE NENNI ! Ce que je dis et qu’il faut comprendre sans avoir peur de comprendre , c’est que les gaulois n’o nt pas vocation de sanctionner ou d’aller tuer et se faire tuer par les Perses pour les beaux yeux des sémites juifs et arabes ( israel et l’Arabie saoudite ) . JE DIS AUSSI que les perses ne sont pas nos ennemis et qu’ils sont à 4000000000000000 kms de chez nous et qu’ils n’ont pas d’immigrés nuisibles chez nous . Pourquoi alors en faire des ennemis même s’ils sont des musulmans chiistes … ET DE PLUS JE VOUS AVOUE que j’ai plus de respect pour les Perses Goys et Aryens d’Asie , que pour les Sémites du 16 eme et de la Seine Saint-Denis qui se prennent pour des races et des religions supérieures ELUES DE LEUR ALLH-ELOHIM Merguez !

  3. Pas à s’en faire, les nazis européens de l’UE s’imaginent que l’Iran est une menace pour Israel !

    L’Iran ne s’en prendra pas à Israel, ils ne sont pas suicidaires ou alors si ils le font, c’est que le peuple iranien aura commencer son devoir de salubrité en coupant les têtes des mollahs et pour punir ces « contre-révolutionnaires » ; Une riposte de Tsahal pour combler ou achever leur mission allahcadabranqueste. Ou, l’Iran va tirer directe sur une capitale européenne, ces dernières ne possèdent pas le centième de la protection antimissile israélienne, quoi qu’il arrive, ce ne sera pas avant Noël prochain, une fois que Zemmour sera président !

    • Détrompez-vous, les Iraniens sont chiites, avec des tendances apocalyptiques.
      Leurs dirigeants sont parfaitement capables de créer une catastrophe en Iran en visant Israël, tout en sachant que la réponse d’Israël ne se fera pas attendre.
      Un martyre collectif, ça existe en islam.

  4. Normal : les usa ne veulent pas perdre le moindre client et l’UE ne tourne que pour favoriser les suppôts de la secte barbare criminelle ! Alors que tout est simple : étranglez l’économie de ce pays qui est une tâche sur la face du monde et leur immonde régime tombera sans délai !!!

  5. Pourquoi l’Iran n’aurait pas le droit à la bombe atomique quand Israël la possède (secret de polichinelle). Israël a-t-il toujours été convenable avec ce pauvre Liban et une grande partie de ses voisins? On ne peut pas passer son temps à donner des coups, en se croyant le plus fort, et s’étonner en suite de provoquer des réactions de la part des victimes. Aucun avenir pour Israël dans une politique d’affrontements systématiques. Si ce pays veut vivre, il doit délaisser la trique et opter pour le dialogue.

    • Je ne sais pas si on peut dialoguer avec les pays musulmans.
      La main tendue est interprétée comme un signe de faiblesse par les musulmans croyants, car le coran leur ordonne de signer la paix uniquement quand ils sont en situation de faiblesse, et de trahir tout accord une fois qu’ils redeviennent en situation de force.
      Et les Israéliens, qui passent pourtant pour des gens futés, ont désespéré et poussé à l’exil tout ce qu’il y a de chrétien dans leur entourage (chrétiens palestiniens, chrétiens libanais…)
      A présent qu’ils se retrouvent en tête à tête avec l’islam, ils perdent de leur arrogance, on dirait.

  6. Les ultracentrifugeuses iraniennes fournies par le Pakistan et la Corée tournent à plein pour produire l’U235. Et la commission of ze iourope regarde.
    Les dictateurs islamistes iraniens préparent des jours sombres à leur peuple soumis. On suppose que les iraniens n’auront pas les outils pour simuler une explosion de leurs 25 ou 30 kg d’uranium enrichi et qu’ils devront faire réellement exploser leur 1ère bombe. Où? Les dictatures islamiques disposant d’un désert sont toutes sunites. Problème!
    S’ils avaient l’idée machiavélique de la faire exploser au dessus d’Israël, l’iran serait rayé de la carte du monde pour mille ans.
    Mais l’islam étant une maladie mentale, tout reste possible aux fous d’allah… « qui reconnaitra les siens » au milieu des cendres.

    La crédopathie se soigne par la culture et l’éducation… pas en ânonnant un coran ou une bible!

  7. Il reste à Israël de se tourner vers Vladimir Poutine qui pourrait fournir le ravitaillement en vol au-dessus de la Syrie pour liquider l’armement atomique iranien…Mais finalement le mieux est d’éliminer avec des drones tueurs ces fous de mollahs car Israël recevrait l’appui de la population iranienne qui n’en peut plus de vivre sous le joux de cet islam infernal. Les Iraniens sont des aryens et il vaudrait mieux s’en faire des alliés en éradiquant les tenants de l’islam, mollahs et autres suppôts. L’ancien royaume de Nabuchodonosor pourrait se redresser dans la paix comme Israël, peuple de Dieu.

    • Certainement, beaucoup d’Iraniens ne se plaindraient pas d’un changement de régime mais « en même temps », ils sont nationalistes.
      Nabuchodonosor était un Sémite chaldéen qui dominait la Mésopotamie et la Grande Syrie, et non un Perse.

  8. Les Français ont suffisamment de problèmes comme ça, alors la majorité d’entre eux se fichent éperdument de ce qui se passe en Israël, vu que personne n’a obligé les Israéliens à aller se fourrer dans la gueule du loup, en s’imposant au beau milieu d’un océan d’islam.
    Et en ces temps d’inquiétude, due à la coronafolie, l’exemple d’israël est le dernier que les Français non-vaccinés ont envie de suivre.

Les commentaires sont fermés.