1

Quand Marianne se voile, de Jean-Pierre Bedou : l’incompatibilité…

   

Voici un livre qui montre que la France a vu son modèle d’intégration mis à mal en raison d’un affaiblissement général du sentiment d’appartenance à la nation dû au communautarisme grandissant d’un islam radical.

L’auteur  présente l’islam d’une manière très claire et soutenue par de nombreuses citations de sourates. Après s’être longuement attardé sur l’étude du Coran, puis sur les dispositions et les pratiques religieuses découlant de la « charia », il montre que l’arrivée de cette religion depuis plus d’une quarantaine d’années dans notre société est vécue comme une régression dans la mesure où elle fait resurgir parmi nous des normes qui sont celles d’une histoire première, totalement inadaptées à notre monde contemporain.

Un toilettage de son contenu s’avère pour l’heure hors de portée, car notre modernité sur le concept religieux s’appuyant sur la loi de 1905, relative à la laïcité, rend dérisoire l’attachement des musulmans à ce qui relève d’un passéisme obtus. Il est effectivement impossible de concilier les principes de la « charia » et les règles laïques de notre République, ce qui est montré dans la deuxième partie de l’ouvrage.

Au fil des pages, de nombreuses dispositions sont décrites comme étant incompatibles avec les valeurs de la République puisque de par son essence même, la religion islamique ne paraît pas, à l’auteur de ce livre, adaptée aux lois françaises, tant les prescriptions du Coran et de la Sunna sont impérieuses. En exemple : la tenue vestimentaire des femmes qui ne doivent pas être attirantes, une certaine opposition à l’enseignement dispensé dans nos écoles, une idéologie primaire sur les croisades et la colonisation, un refus des homosexuels, une vision étroite sur la différenciation des sexes et une incompréhension sur la mixité, etc.

Ce livre écrit pour les Français, mais aussi pour les musulmans, stipule que pour se mettre en adéquation avec nos principes républicains, l’islam doit : dépolitiser sa doctrine, éviter à ses coreligionnaires une imposition de signes extérieurs provocants et incompatibles avec notre contexte culturel, admettre que l’espace public n’est pas un lieu où la religion doit être prééminente. Il doit centraliser son organisation et ses moyens comme les autres religions monothéistes, mais aussi avoir une seule ligne théologique indépendante des lignes étrangères avec, au niveau national, un représentant unique désigné ou élu par les musulmans eux mêmes.

Nous pensons comme l’auteur que : « nos idéaux fondamentaux ne doivent  pas être niés pour favoriser des pratiques rituelles rigoristes pouvant amener au fondamentalisme et djihadisme, car ces idéaux sont essentiels à notre démocratie républicaine, ils ne peuvent être dévoyés ».

Martine Chapouton

Quand Marianne se voile de Jean Pierre Bedou (éditions Pierre Téqui). prix: 16,90 euros

Achat sur Amazon, Cultura, Fnac, ou directement chez l’éditeur