Quand Marine dit non pas ce soir, Éric dit va te faire voir !


Quand Sandrine entonne « Marine a dit non pas ce soir, Éric a dit va te faire voir… Quand aucun des deux n’a envie de Béziers, qui va finir sur le trottoir ? »
Ben, c’est Robert Ménard…

Car le petit Robert a le blues, il sait que Marine et Éric, en dépit des sondages, pousseront leur candidature jusqu’au bout.
Celui qui sera derrière n’acceptera pas de se retirer…

Ce n’est pourtant pas faute de s’agiter, sur tous les plateaux télé où Ménard débagoule ses élucubrations à qui veut l’entendre, mais roule en coulisse pour Macron.

La preuve, quand son épouse Emmanuelle vote le passe vaccinal à l’Assemblée nationale, son Robert affecte de regretter « les mots employés par le chef de l’État… mais sur le fond, il a raison ».
Ménard, c’est la voix de son maître Emmanuel, il emmerde les non-vaccinés…

On se demande même si chez les Ménard on a encore envie de Béziers, quand Emmanuelle dit non pas ce soir, que le petit Robert s’est fait jeter, ses pensées d’Emmanuel « vagabandent » au Palais du cul tourné…

Parce que l’envie de Macron tenaille le petit Robert…

https://www.youtube.com/watch?v=xaFF99mq_wI

Pendant que Woerth dévoile aussi son envie de Macronie, au moment où Rachida Dati ne veut pas coucher avec Stefanini, habile fossoyeur de la campagne de Valérie, Xavier Bertrand mais aussi le petit Ciotti s’astiquent en donnant la main. En vain.

Quand bien même Valérie aurait cajolé Sarkozy, qui est comme trou du cul et chemise avec le foutriquet de l’Élysée, elle ne peut espérer sortir de la mauvaise passe où il l’enlise.

Mais pendant ce temps, alors que l’éclatement de cette droite islamo-européo-macrono-compatible est annoncé, le camp souverainiste, avec Marine et Éric, qui a les troupes pour renverser la table, n’affiche aucune envie de faire cause commune pour la France…

Alain Lussay

image_pdfimage_print
28
1

15 Commentaires

  1. Nous sommes tristement mal barrés…

    Oh mais j’y pense, ces personnes aiment se voir et s’écouter, non?

    Tout est normal alors.

    Une pensée amicale (ou pas) aux colleurs, tracteurs sur les marchés, aux naïfs…
    Et au « cocus » de la politique aussi.

  2. Non, pas de « troupe pour renverser la table ».

    Vieux 68ard veut polluer vieux tranquille

    Bobo préfère sucer barbu et se branler au jouir halal pantalon baissé

    Houri verte aime en plus se faire enculer, tellement elle méprise sa civilisation et sa propre race

    Colon remercie administrateur colonisateur Sissy des Caraïbes

    Ne reste à souchien que de mourir avec honneur pour le banquet d’Odin, ne pas finir en Ehpad, martyrisé par grosse négresse islamique voilée sadique et revancharde.

      • A. L. C’est fou comme certains en tiennent une sacrée couche ou sont aveugles pour penser que E.Z va gagner. Pas moyen de leur faire comprendre que pour l’instant il n’est MIS en place que pour saborder MLP/RN, récupérer tt ce que le parti a fait depuis des années, tt comme il s’est approprié les discours de J.M.L.P et le programme de MLP. NON pas pour gagner mais pour remettre Macron au pouvoir, dans le but de constituer un nouveau parti capitaliste/mondialiste qui, le pense t il en 2027 aura toute ses chances d’arriver au pouvoir sur LES RUINES d’un second mandat de Macron. Il faut être particulièrement pourri pour faire cela au lieu d’essayer de sauver en 2022 ce qui peut l’être encore en soutenant MLP /RN au lieu de tt faire pour la détruire. E.Z est un arriviste qui pour arriver à ses fins préfère marcher sur des cadavres que de rejoindre en 2022 le RN et sauver le pays !

        • Et le plan continue à bien fonctionner, Ravier a officialisé son ralliement à jmz ce matin chez Cnews la dédiabolisation devenue dangereuse pour le système est bien cassée.
          Woerth rallie frelucron en bon umps, précédent pécresse à coup sûr si elle n’a plus d’utilité dans la lutte anti-fachos.
          Ça marche à fond les coups de navaja, les chaises musicales nous font une véritable symphonie et l’enfumeur se régale, il n’a pas même besoin d’affronter un candidat, tout roule, les chars, les brav…pour l’instant le plan fonctionne à merveille.
          Le nombre de girouettes qui ‘girouettent’ pour le bien de la France est incroyable.
          ‘Je crois que la France est sauvée’ avec un tel nombre de ‘patriotes’ dont une bonne partie sont rappelons les vrais responsables du merdier français.
          Même le machiavélique mitteux est dépassé par cette grandiose entourloupe…

      • « Andy  » , il faudra refourguer votre boule de cristal, elle est périmée,et en plus elle est un peu à l’image de macron, elle dit tout et son contraire..

  3. vous avez raison: le Zemmour, il n’est pas là pour gagner (ce qu’il ne peut absolument pas faire, même si par malheur il était au second tour), il est là pour faire perdre (puis éliminer ) le camp populiste. Il est à la solde des « mondialistes » dont le nommé Bolloré (de Davos, du Siècle et de l’Opus Dei) est la figure de proue.

  4. Les oisillons quittent un par un leur nid pour s’installer dans celui que le coucou squatte brillament.
    Même à Marseille. Faut dire que la grosse mère poule y met du sien…

    Pourvu que tout ça se décante pour le 10 avril.
    Leur guéguerre sur notre dos est limite ordurière.

    • Jean Marie. Oui et on peut dire que la droite nationaliste l’est encore plus. Dans l’histoire elle n’a jamais réussi à faire front commun. Zemmour avec son OPA sur le RN et LR a voulu changer la donne à son profit. Manque de bol, additionner des divisions ne fera jamais augmenter l’électorat suffisant au deuxième tour. Sa stratégie était vouée à l’échec, il aurait dû le voir s’il n’avait pas pris la grosse tête. Il perdra et nous fera perdre toute crédibilité pour un long moment. Il aura des députés aux législatives mais il feront de la figuration. En attendant tous les transfuges gamelleront à l’A.N avec notre pognon comme toujours.

  5. Il ne faut pas désespérer! 10 ans de macron, c’est court!
    Mme le Pen a engagé sa dernière campagne de trop. Ses promesses de campagne modérées démentent en permanence ses invectives envers le centre droit.
    E.Zemmour, en début de RECONQUÊTE, montre la « gniaque » patriotique qui manque désormais à Mme Lepen. Tous deux ont besoin d’aller « au bout », pour récupérer leurs frais de campagne: 10,5 millions empruntés pour le RN, et combien pour Reconquête?
    Ils iront encore divisés aux législatives.
    Ensuite, le mieux placé des deux fera un congrès constitutif du grand mouvement d’Union Nationale.
    On y verra plus clair après. Après cinq ans de macron, voulus par les LR. Après la mort des p’tits vieux des EHPAD, la mort des retraites par répartition… et des retraités.

    • L.BERA,
      c’est ironique? Ou êtes-vous réellement prêt à subir 5 ans de plus de macron pour des histoires de pognon de nos 2 petits coqs de combat?
      Qui se volent dans les plumes sur notre dos…

Les commentaires sont fermés.