Quand Mélenchon virait un militant pour avoir bu un coup avec Guena

melenchongrimaceYves Guéna, vieux gaulliste, ancien président du Conseil constitutionnel, est mort à l’âge de 93 ans. Ancien maire de Périgueux, il était estimé et respecté par nombre de compatriotes, y compris des gens de gauche.

Cela a d’ailleurs coûté cher à un militant de Parti de gauche, Maurice Melliet, qui, en 2014, s’est vu retiré l’investiture du parti, pour avoir partagé un verre de whisky avec le vieux Gaulliste de Périgueux.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/02/05/desavoue-du-parti-de-gauche-pour-avoir-trinque-avec-ses-amis-de-droite_4360502_823448.html

L’argument donné par Mélenchon et ses commissaires politiques est grotesque, mais montre le sectarisme congénital de ses anciens trotskistes :

« Quand on postule pour être candidat, on ne prend pas un pot dans la permanence du candidat de droite, s’agace-t-il. Il est hors de question qu’il y ait un soutien clair – ou moins clair – à des listes de droite. »

Le moins qu’on puisse dire est que, quand il est au Parlement européen, Mélenchon ne s’applique pas trop les principes qu’il impose à ses troupes, car on le voit, sur cette vidéo, discuter paisiblement avec Marine Le Pen, rien de moins, et presque rouler un patin à Rachida Dati, qu’il tutoie allègrement…
Comme disait Jean de La Fontaine, selon que vous soyez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Joël Locin

 

image_pdf
0
0