Quand on va régler les comptes, il ne faudra pas oublier Robin di Angelo

Si on a plus tendance à citer Klaus Schwab ou Georges Soros ou Bill Gates comme malfaiteurs de l’humanité, il ne faudrait pas oublier la sociologue Robin Di Angelo.
Cette ancienne universitaire est l’une des responsables du racisme anti-blanc.
C’est elle qui en 2018 a lancé le concept de « Fragilité blanche ».
Et elle a remis le couvercle en 2020 avec « ce racisme que les Blancs ne voient pas ».
Ainsi nous voyons le résultat de ces travaux au cours des cinq dernières années.

Un racisme décomplexé est apparu mais une nouvelle forme de discrimination à l’encontre des Blancs.
Malheureusement ses idées ne se sont pas limitées aux États-Unis, puisqu’en France l’antiracisme n’a jamais eu autant la cote sous Macron.
Pour ceux qui connaissent la vidéo de Evergreen de Sanglier Sympa.
Les méthodes de la Gauche se retrouvent à nouveau au sein de l’Europe.
La LFI s’en accommode très bien avec des Keke, Autain et Panot.
Quiconque tente de rappeler de simples faits est forcément classé comme raciste.
Les influenceurs à la Norman n’ont aucun mal à laisser entrer des idées comme la fragilité blanche dans la tête de leur jeune public.
Il faut le dire, quand une vieille bourgeoise propage son venin dans les universités et que cette vieille peau explique tranquillement que les Blancs sont tous racistes et que les Noirs, d’éternelles victimes.
Cela participe grandement à fracturer la société. On voit les fruits de ses délires de bourgeoise frustrée.

Des journalistes « blanches » se mettent à compter le nombre de Blancs présents.
Si il y a encore deux-trois ans, c’était plutôt des Rokhaya Diallo qui faisaient cela, maintenant ce sont des Blanches qui font ce travail à leur place.
Cette folie va toujours plus loin et la repentance n’a jamais été aussi à la mode.
Il est intéressant de noter que cette Robin Di Angelo est le même genre de personnes qui promeuvent la vaccination obligatoire.

Robin Di Angelo doit aussi être sur le même banc des accusés que les Gates, Schwab et Soros.

Quentin Journeaux

image_pdfimage_print
28
1

15 Commentaires

  1. Peggy Guggenheim avait popularisé avant elle le « privilège blanc », quitte à mélanger ce qui relève de la race et de la classe. On retrouve systématiquement cette confusion entre la classe et la race chez les décoloniaux. Le racisme existe. Il n’est pas lié à une couleur de peau. Et on ne peut sanctionner que ce qui nuit aux individus de manière patente et inique, pas ce que les gens ont dans la tête. Mais au final, toutes ces idéologies qui éclatent l’humain suivant différentes dimensions « identitaires » se convertissent en pognon et génèrent de nouvelles discriminations en renversant la pyramide des anciennes. C’est déprimant.

  2. encore une qui fantasme sur les gros black luisants avec une bite d enfer ! il va falloir lui expliquer avec pedagogie que ce ne sont pas les plus grandes oreilles qui entendent le mieux et que ce sont , parfois , les petits amants qui donnent les plus gros orgasmes ! bourgeoise va ! baisse ta culotte on a a te parler !

  3. je ne connaissais meme pas son existence et ses délires sur la blanchitude, il est vrai qu’au jugement dernier, il ne faudra pas l’oublier. Vous remarquerez que ce sont toujours des intellectuels qui ne foutent rien de leurs dix doigt qui mettent le bordel dans ce monde, il faudrait comme en Chine sous Mao, faire une révolution culturelle et envoyer tous ce beau monde à la campagne travailler pour de bon, les agriculteurs manquent de mains d’oeuvres.

  4. Ben jusqu’au jours que j’espère proche ou elle se feras violé et trucider par c’est mignon petit zoulous !
    Une certaine justice immanente en quelque sorte!

  5. La condamner à tchitchi avec 50 Mamadou en rut (elkrief)

  6. Ce n’est pas tant elle qui est un danger. Il y a toujours eu des « prophètes » pour inventer tout et n’importe quoi. Ce qui est un danger, c’est les millions d’abrutis décérébrés qui gobent ces absurdités et passent ensuite à l’action pour mettre en œuvre toutes ces conneries absurdes et dangereuses.

  7. Si l’on veut pendre tous les malfaisants que la terre porte, toutes les cordes en chanvre, tous les lampadaires existants et tous les arbres pouvant supporter ces pourritures ne suffiront pas pour éliminer cette vermine!

  8. appeler « ses travaux » son torchon d’inepties racistes anti blancs c’est bien trop d’honneur fait à cette dégénérée en manque

  9. Il est intéressant de constater que, comme pour les muzz, ce sont toujours quelques idiots utiles qui jouent les va-t-en guerre pour protéger de pauvres espèces manacées.
    Et ensuite, les pauvres espèces menacées, arrivées sur le devant de la scène, n’ont plus qu’à récolter le fruit du travail de ces imbéciles qui seront de toute façon balayés, voire supprimés par ceux dont ils ont embrassé la cause.
    Regardez Taché le bien nommé, qui défend l’islam bec et ongles. Il ne se rend même pas compte que ceux qu’il défend le méprisent profondément et se servent de lui.

  10. HS : En parlant de ne pas oublier certaines personnes, D°lfraissy s’en va dimanche, il aura aussi son j°gement comme ceux de l’ancien g°uvernement et l’actuel d’ailleurs, je parle bien sûr de la pandémie de Covid-19, pareillement pour la variole du babouin….

  11. Dépêchons nous, car les Schwab et Soros risquent de mourir de leur belle mort vu leur âge sans être inquiétés. J’aimerais voir ça de mon vivant !

Les commentaires sont fermés.