Quand un patriote défroqué fait de la délation…

Décidément, ils ont raison en face, nous voici de retour aux heures les plus sombres de notre histoire.
Je viens de découvrir la prose d’un ancien adhérent de Résistance républicaine, très engagé dans la lutte anti-islam pendant quelques années. Nous avions mis fin à notre collaboration d’un commun accord il y a quelques mois, en conservant des rapports amicaux, suite à l’évolution de Maximilien, qui n’était plus du tout sur la ligne de Résistance républicaine puisqu’il en était venu à faire la distinction entre islam et islamisme et défendait la ligne Dieudonné. Bref une évolution soralienne que nous avons déjà vue ailleurs, et qui était son choix et sa liberté.
Quelle déception et quelle colère quand il m’a envoyé, hier, pour info, en me priant de le faire suivre à Riposte laïque, le message suivant adressé au Ministère de l’ lntérieur :

Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Je tiens à vous faire part de mon désarroi et de mon inquiétude face à une association qui prône la haine et la violence entre les citoyens français.

Je m’explique : à l’heure où les tensions communautaires au sein de notre République sont grandissantes, le mouvement « Riposte Laïque » prêche la haine et la violence contre certains de nos compatriotes, pour leur orientation religieuse.

Ce déferlement de haine contre nos compatriotes musulmans n’est plus acceptable.

Je vais au fond du problème : je suis tombé sur un article de Riposte Laïque en date du 06 août 2014 : https://ripostelaique.com/mosquees-pulverisees-en-2017-je-vote-pour-le-califat-de-mossoul.html Celui-ci soutien ouvertement les exactions commises par les terroristes de L’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), alors que Musulmans et Chrétiens en Irak sont menacés physiquement pour leur foi.

De toute évidence, au vu de ce que nous pouvons lire sur cet article et sur ce site, « Riposte Laïque » soutient ces atrocités d’un autre temps : « Les réalisations accomplies ou en voie d’accomplissement par le califat islamique, nouvellement installé en Irak, coïncident parfaitement avec ce que les patriotes français voudraient voir se réaliser en France ».
Ils approuvent cette vidéo de propagande, montrant toutes les horreurs commises par ce groupe, qui sème la terreur en Irak mais aussi en Syrie et désormais au Liban (http://www.dailymotion.com/video/x22dvje_le-nouveau-film-de-propagande-ultraviolent-de-l-etat-islamique_news).

Les membres de cette organisation politique osent exprimer leur joie en ces termes : « Une vidéo jouissive produite par les services de communication du califat montre des sanctuaires réduits en cendres à coups de bulldozers et des mosquées avec dômes et minarets qui s’affaissent dans des nuages de poussière, suivant une technique des plus modernes ». Ils ajoutent même : « Il aura fallu l’instauration d’un califat islamique quelque part dans le monde, soit l’autorité politique et religieuse la plus rétrograde qui puisse exister sur terre, pour nous faire rêver, pour nous montrer l’exemple à suivre pour retrouver la joie de vivre ».

Au sein de notre République française, ces propos sont tout simplement intolérables et dangereux et mettent en péril le vivre ensemble et la cohésion entre les citoyens français. Nous ne pouvons pas laisser s’exprimer la haine et la violence entre les citoyens français. Nous ne pouvons pas non plus accepter l’apologie du terrorisme en France.

C’est avec le cœur et l’esprit que je vous écris pour vous signifier ma tristesse et mon amertume devant de tels propos de haine.
Je vous remercie de bien vouloir prendre en compte mon témoignage.

Maximilien Richonet

Que l’on soit d’accord ou pas avec le texte évoqué, qu’on le juge scandaleux ou pas (en négligeant délibérément de voir qu’il est dans la rubrique Humour et dérision) c’est une chose, et il est toujours possible de se démarquer, d’envoyer un article contradictoire, un commentaire assassin, de ne plus lire Riposte laïque, de se désabonner de la lettre d’information… Mais faire une lettre de dénonciation comme en font les cafards islamo-collabos ennemis de la liberté d’expression et de la liberté tout court… quand on s’appelle Maximilien Richonet, qu’on se prétend patriote et qu’on écrit, cerise sur le gâteau, à longueur d’articles des horreurs contre le gouvernement appelé ici à la rescousse, c’est inqualifiable. Nous nous retrouvons exactement dans la situation des résistants qui étaient dénoncés à la Kommandantur pendant la seconde guerre mondiale.

Comment expliquer cet acte dégueulasse, n’ayons pas peur des mots ? Dégueulasse et inutile puisqu’au demeurant RG, policiers, nervis des associations antiracistes et autres dhimmis épluchent déjà à la loupe nos sites et articles pour essayer de nous faire disparaître ?
Je ne sais. J’ai le sentiment d’une trahison, je n’ai même pas lu le texte dénoncé par Maximilien, j’ai juste vu la catégorie dans laquelle il était rangé, mais je devais prendre la plume par solidarité avec Riposte laïque : nous ne pouvons pas accepter de voir ressusciter des pratiques ignobles et que l’on puisse en toute impunité se comporter avec bassesse pour d’obscure raisons.
Que les auteurs de telles délations agissent ainsi pour se sentir exister, pour s’imaginer en redresseur de torts chargé par on ne sait qui d’imposer à tous sa loi, pour se faire connaître, pour acheter la paix sociale avec ses proches, pour prouver à de nouveaux amis politiquement corrects qu’on mérite d’être acceptés dans leur cercle, pour avoir le droit d’écrire dans un nouveau « je suis partout »… peu importe. La seule chose certaine c’est qu’au moment où la liberté d’expression, à cause de l’islam, est menacée, on ne peut se taire devant de tels torchons publiés sur facebook, destinés à faire taire toute critique de l’islam et à conforter le gouvernement dans son œuvre, remplacer notre peuple, notre civilisation, en imposant par la peur et la menace le silence à ceux qui sont menacés.

Christine Tasin
Résistance républicaine

image_pdf
0
0