1

Qu’attend la France pour interdire l’islam et détruire toutes les mosquées ?

En ce moment, se tient le procès concernant les événements qui ont eu lieu en 2015 à Charlie-Hebdo et à l’hyper-casher de Vincennes. Les survivants de ces massacres sont marqués à vie et la majorité d’entre eux se sentent même coupables de s’en être sortis. Certains encore aujourd’hui sont menacés et sont protégés constamment par des policiers et même obligés de changer de résidence.

L’origine de cette misère est l’islam qui se prétend être une religion ! Révélée par un prophète qui a tué, qui a volé, qui a violé des femmes, et même des petites filles ! S’est-on un jour posé cette question toute simple : a t-il un jour existé en ce monde un autre prophète du même acabit ? Tous les autres prophètes ont appelé à la paix et à l’amour entre les hommes. L’islam, cette doctrine derrière laquelle plus d’un milliard de personnes s’alignent comme des soldats sans cervelle prête à obéir au premier claquement de doigt d’un imam, porte en elle, non seulement la mort mais l’extermination de tous ceux qui refusent de se ranger dans cette armée intentionnelement dégénérée parce que conditionnée à l’excès. En effet, des sourates et des hadiths, par dizaines et encore par dizaines, appellent, en des termes crus, à l’élimination de tous ceux -qualifiés de mécréants- qui refusent de joindre en elle la oumma c’est à dire le peuple des fidèles.

Comment voulez-vous alors que de cette épidémie cérébrale collective, ne sorte pas à intervalles irréguliers dans l’histoire, des bandes d’individus dont le seul but est d’exterminer le maximum de personnes ? Quand les Mélenchon, les Plenel et tant d’autres millions de Français aveugles, vont-ils se mettre une bonne fois pour toutes dans la tête, que l’islam porte en lui le crime. Rappelons-nous la secte des assassins ou haschishins qui a sévi du XIème au XIIIème siècle. Les meurtriers de Charlie-Hebdo et de l’hyper-casher en sont les héritiers. Et inéluctablement, il y en aura d’autres encore !

Et des imbéciles ou plutôt des criminels invoquent la liberté d’expression et la liberté de pratiquer sa religion ! Mais je viens de le dire, l’islam n’est pas une religion. Il n’est qu’un appel au meurtre sous-couvert de religion. Et tous ces prosélytes d’une liberté sans limites sont les premiers des criminels car ce sont eux qui permettent au crime islamiste de se perpétrer et de se perpétuer comme les ortils, les chardons et les mauvaises herbes qui prolifèrent dans les champs laissés en friche. La voilà la France d’aujourd’hui : un champ laissé en friche. Rappelons à ces nigauds que la liberté d’expression a été proclamée dans le seul but de provoquer les débats permettant d’améliorer toujours plus le statut des femmes et des hommes en société, pas de laisser libre cours aux instincts de meurtre d’une fausse religion. Elle se veut fondamentalement positive, toujours et toujours plus positive.

Alors, selon la philosophie des Lumières qui anime notre République, l’islam devrait être interdit immédiatement, toutes les mosquées détruites immédiatement et les musulmans renvoyés immédiatement dans les pays où est pratiquée cette infamie. Qu’Erdogan les accueille puisqu’il aspire à recréer son empire ottoman ! Et qu’il ne vienne pas ensuite nous chatouiller !. Nous avons légitimé une nouvelle forme de mafia et nous en payons le prix aujourd’hui et le paierons encore demain. Le jour où les Français deviendront lucides c’est à dire le jour où enfin !!!!!! ils deviendront moins cons, on pourra sortir dans la rue, aller prendre un verre, assurés de ne pas se prendre un coup de couteau ou une balle de kalash. Mais comme le disait Brassens « quand on est con, on est con ». Autant vous dire que ce jour- là n’est pas près d’arriver.

Philippe Arnon