Qu’attend la LDH pour trainer Engels devant les tribunaux ?

Publié le 13 février 2011 - par

Nous avons trouvé la trace d’un dangereux raciste, dont le discours rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire, et stigmatise la haine raciale contre les musulmans. Nous espérons que les organisations politiques qui osent se réclamer d’Engels seront poursuivies devant les tribunaux pour leur complaisance devant ces propos colonialistes inqualifiables.

Lucette Jeanpierre

En gros notre opinion est qu’il est très heureux que le chef arabe (Abd el Kader) ait été pris. La lutte des Bédouins était sans espoir, mais bien que la façon dont la guerre a été menée par des soldats brutaux comme Bugeaud soit très condamnable, la conquête de l’algérie est un fait important et propice au progrès de la civilisation. Les pirateries des Etats barbaresques que le gouvernement anglais n’a pas contrariées aussi longtemps qu’elles ne gênaient pas ses bateaux ne pouvaient s’arrêter que par la conquête d’un de ces Etats. Et la conquête de l’Algérie a forcé les beys de Tunis et Tripoli, ainsi que l’Empereur du Maroc à s’engager sur le chemin de la civilisation. Ils ont été obligés de trouver d’autres occupations pour leurs peuples que la piraterie, et d’autres moyens de remplir leur caisse que les tributs payés par des plus petits Etats d’Europe. Et si l’on peut regretter que la liberté ait été détruite, nous ne devons pas oublier que ces mêmes Bédouins sont un peuple de voleurs dont les principaux moyens d’existence consistaient à faire des incursions chez les uns et chez les autres, ou chez les villageois sédentaires, prenant ce qu’ils trouvaient, massacrant tous ceux qui résistaient, et vendant le reste des prisonniers comme esclaves. Tous ces peuples de Barbares en liberté semblent très fiers, nobles et glorieux, vus de loin, mais vous n’avez qu’à les approcher pour découvrir que tout comme les nations les plus civilisées, ils sont mus par la convoitise du gain; simplement, ils emploient des moyens plus grossiers et plus cruels. Après tout, le bourgeois moderne, avec la civilisation, l’industrie, l’ordre et les « lumières » qu’il apporte tout de même avec lui, est préf érable au seigneur féodal ou au pillard de grand chemin, et à l’état barbare de la société à laquelle ils appartiennent.

F. ENGELS, The Northern Star, 22 Janvier 1848, in Marxisme et Algérie,Textes de Marx et Engels présentés et traduits par Robert Gallissot et Gilbert Badie, UGE, 1976, pages 25-26.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi