Qu’attend le PS pour virer l’islamo-collabo Feltesse, qui file 50.000 euros de nos impôts à Oubrou

Publié le 12 avril 2013 - par - 1 811 vues
Share

Les islamo-collabos qui sévissent au PS ne se sentent plus. Hier, c’était Christophe Caresche qui insultait les Français, coupables de ne pas accepter le voile, dans notre pays.

http://ripostelaique.com/lislamo-collabo-christophe-caresche-insulte-les-francais-et-defend-le-voile-musulman.html

Aujourd’hui, on touche le fond. Le député socialiste Vincent Feltesse offre généreusement une partie de sa cagnotte parlementaire, 50.000 euros, (donc nos sous) au recteur UOIF de la mairie de Bordeaux, Tarecq Oubrou.

Il ne fait que compléter l’oeuvre d’Alain Juppé, qui, fasciné par le recteur UOIF de Bordeaux Tarecq Oubrou, lui a cédé un terrain de 7000 mètres carrés, avec le coup du bail emphytéotique, à un prix dérisoire, pour qu’il puisse continuer à enraciner la graine de l’islam en France, pour reprendre l’expression d’Amar Lasfar.

Nous rappelons que l’imposteur qui dirige la France avait, en tant que candidat socialiste, expliqué qu’il allait remettre la laïcité au coeur du projet socialiste.

Nous encourageons nos lecteurs qui auraient envie de dire son fait à ce traitre à la laïcité à cliquer sur le lien ci-dessous.

http://francaisdefrance.wordpress.com/2013/04/11/un-socialo-traitre-bien-de-chez-nous-et-il-ose-se-pretendre-laic/

Par ailleurs, la réserve parlementaire de chaque député est de 130.000 euros par an, qui sert à arroser les associations locales pour assurer la réélection du candidat. De telles pratiques ont-elles leur place dans la République exemplaire prôné par le squatteur de l’Elysée, dans une période où les Français sont invités à se serrer la ceinture ?

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.