Que devient le chien Dobrynya?

Publié le 16 novembre 2017 - par - 48 commentaires
Share

Le 18 novembre 2015, le RAID lançait l’assaut contre le groupe d’Abdelhamid Abaaoud, l’un des commanditaires des attentats du 13 novembre. Cet assaut n’a heureusement fait que des blessés légers du côté des policiers (certaines sources affirment qu’ils se seraient blessés eux-mêmes…). Un seul mort fut à déplorer : la chienne Diesel, vite devenue une martyre aux yeux d’un Occident attendri.

Les réseaux sociaux s’étaient alors enflammés et d’aucuns avaient réclamé rien de plus que la Légion d’Honneur pour la défunte. Un article moqueur m’avait alors valu une volée de bois vert. Sans rancune. Le comble du chauvinisme fut cependant atteint lorsque des élus et des internautes ont parlé d’une chienne « patriote »… Eh oui, Diesel était sans doute toujours volontaire pour aller au casse-pipe et faire son devoir civique, l’amour de la France éternelle chevillé à la patte. Sa maman peut en être fière. Un détail fut cependant vite éludé : c’est une balle Brenneke qui a ôté la vie à cette éminente patriote. Ces balles, employées par les troupes d’assaut de divers pays dont la France, ne correspondaient pas aux armes retrouvées près des corps des terroristes…

Quoi qu’il en soit, le ministre russe de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, avait officiellement présenté ses condoléances à la France et promis de leur envoyer un chien pour « remplacer » la regrettée Diesel. Ce fut vite fait : un petit chiot nommé Dobrynya débarqua quelques semaines plus tard sur notre territoire pour servir la République. Il intégrait dès janvier 2016 le Centre de Formation des Unités Cynophiles. Précisons que c’est un mâle. Dans le folklore russe, Dobrynya est un bogatyr (chevalier) tueur de dragons et défenseur de l’opprimé. Ce nom fut également porté par au Xe siècle par un personnage historique : Dobrynya le Brave, meilleur général et ami du prince Sviatoslav de Kiev. C’est donc un prénom hautement symbolique de la grandeur et la bravoure russes.

La déception fut cependant au rendez-vous. En décembre 2016, les médias claironnaient l’inaptitude du jeune berger allemand à intégrer le RAID. Il allait être réformé. Dobrynya souffrirait d’une malformation héréditaire de l’arrière-train qui l’empêcherait de se mouvoir rapidement. Impossible donc d’en faire un chien d’assaut ou un chien détecteur de drogues, puisqu’il est incapable – du fait de sa massivité – de se faufiler partout, expliquait un officier cynophile.

Ce désaveu public du quadrupède fut accueilli assez froidement par le peuple russe, qui porte une grande affection aux chats et aux chiens. Le hashtag #RendezNousDobrynya a ainsi été partagé plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux. Une demande qui ne fut pas entendue par la France. En août 2017, on décida que le chien était définitivement inapte au service et, à seulement deux ans, il se vit mis à la retraite. C’est dans la contrée de Cannes-Écluse que le jeune Russe passera – on l’espère – d’heureuses années en compagnie d’un propriétaire attentionné.

On ne peut bien sûr reprocher à la police française de rechercher l’efficacité et d’avoir réformé ce chien qui ne correspondait pas aux attentes et aux critères auxquels doit répondre tout chien policier. Le désaveu public de Dobrynya ainsi que la description détaillée et médiatisée de ses infirmités a cependant pu passer aux yeux de la Russie et de nombreuses personnes d’origine russe – dont l’auteur de cet article – pour de la discourtoisie envers ce peuple au grand cœur qui avait offert à sa petite sœur France un cadeau à quatre pattes pour atténuer son malheur. Dans la culture russe, refuser un cadeau ou le dénigrer est un comble de muflerie et peut jeter un froid sur une amitié. Bien sûr, la Russie ne gardera aucune rancune de ce traitement médiatique infligé au jeune Dobrynya. Mais il était inutile d’afficher ce pauvre quadrupède à la une des médias et d’en faire un invalide parasite. La courtoisie diplomatique aurait exigé de ne pas en piper mot et de lui trouver une tâche à sa mesure ou tout simplement d’en faire une mascotte de la police.

Certains sont nuls pour offrir des cadeaux, d’autres sont nuls pour les recevoir.

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share

48 réponses à “Que devient le chien Dobrynya?”

  1. Sofiane dit :

    Je soutiens totalement Nicolas. Renvoyons les puces du chien Dobrynya en Russie !

    • La_Soupape dit :

      Pour le soutenir, faudrait déjà commencer par comprendre ce qu’il a écrit et visiblement c’est pas gagné !

      • Sofiane dit :

        Vous portez bien votre nom, puisque vous avez l’intelligence de l’objet en question (on dit aussi, « *** comme une butée de porte »). La notion d’ironie semble vous échapper totalement.

  2. Ramon dit :

    Le débat à propos de la fin du chien sacrifié DIESEL fut que si nous étions
    vraiment « en guerre » il n’y aurait pas eu une reconnaissance dans une cache
    de combattants « au chien »mais à la grenade où méme au lance flamme
    revoyez les films d’attaque de réduits par ex de la bataille de Normandie

  3. opus dit :

    Vous avez raison. la France devrait le renvoyer à Poutine. Et peut-être même lui servir en rôti arrosé de Coca-Cola dont le cher Vladimir est friand.

  4. Hagdik dit :

    La sélection des chiens « spéciaux » est effectivement draconienne et peut conduire au rejet pur et simple d’un candidat.
    Çà peut arriver aussi à un chien qui a de l’expérience mais qui est traumatisé à la suite d’un évènement.
    Dans ces cas, il est plutôt rare que l’animal ne trouve pas à être adopté car ils ont des qualités assez exceptionnelles que savent reconnaitre les amis des animaux.
    Expérience vécue.

    • Richard Anspach dit :

      Quand on voit le triste comportement du RAID, qui s’est couvert de ridicule, en brulant 5000 cartouches de différents calibre, dont la balle Brenneke qui a tué Diésel, sur trois personne qui étaient armé d’un seul pistolet, avec semble-t-il un seul chargeur…
      Et les 2H34 minute pour intervenir au Bataclan….avec le bilan qu’on sait! C’est surtout les hommes qu’il faudrait sélectionner avec rigueur….

  5. Eschyle 49 dit :

    Vous écrivez :  » Dans le folklore russe, Dobrynya est un bogatyr (chevalier) tueur de dragons et défenseur de l’opprimé  » ; cependant , savez-vous que la mythologie médiévale française connait aussi les  » terrasseurs de dragons  » ? Ce sont les fameux  » saints saurochtones  » , immortalisés par la fameuse tarasque : Saint Georges , Michel , Lazare , Serge , Sainte Marthe , Marie Madeleine , Béatrice , Elizabeth , etc , etc :
    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Rougier/tarasque.html
    Alors , rétablissons la coutume d’Anjou et de Provence , grâce au bon roi René : au prochain carême , pas de dragon chinois , mais la procession de la tarasque , avec le bannières de tous les saints saurochtones ! Pour ceux qui protestent , du saindoux et des plumes …

    • Nicolas KIRKITADZE dit :

      Bonjour

      Vous avez parfaitement raison, la tradition des chevaliers/saints saurochtones est très répandue dans le folklore chrétien et européen. Voilà un autre point commun entre la Russie et la France.
      Je partage aussi la seconde partie de votre commentaire : un peuple doit préserver ses traditions et ses coutumes s’il veut survivre. Quand un peuple y renonce et commence à obéir aux oukases de quelques minorités, c’est qu’il est – peut-être – déjà trop tard.
      Merci en tout cas pour votre intéressant commentaire.

      Amitiés

      Nicolas

  6. Falaise dit :

    Vous n’avez décidement plus aucune inspiration. On s’en fout pas mal du clébard Dobrynia. Ca devient n’importe quoi ici!

    • Francechaos dit :

      Jetez vous d’une Falaise ça vous calmera.

    • Nicolas KIRKITADZE dit :

      Bonsoir

      Je ne comprends pas votre colère. Au-delà du simple chien, c’est le cadeau diplomatique qu’il faut voir, et la discourtoisie dont l’État a hélas fait preuve envers les Russes en médiatisant l’infirmité de ce chien que la Russie avait gentiment offert à la France.

      Cordialement

      Nicolas Kirkitadze

  7. Olivia dit :

    (suite) msg à Nicolas : pour aller tuer en Afrique des animaux en voie de disparition ! Quand on a du fric pour voyager en Afrique et faire des safaris on a d’autres choix que de TUER ! Et j’ose dire que ceux qui mettent fin à leurs jours après de tels actes débarrassent la société d’une présence nuisible !
    Pour répondre plus directement à vos objections : jamais ceux qui aiment vraiment les animaux n’ont été indifférents à la souffrance humaine – mais il faut bien avouer que les humains sont « responsables » de leurs maux, la plupart du temps.
    Ceci dit : VIVE la RUSSIE – Vive la FRANCE !
    PS : j’espère que le jeune Dobrynya sera bien traité. Il serait intéressant de savoir qui sont ses adoptants et d’avoir de ses nouvelles de tant à autre.

  8. Patrick Z dit :

    Vous trouviez ridicule la demande de la légion d’Honneur pour Diesel, sous prétexte qu’elle n’était pas volontaire. Je vous rappelle que lorsqu’elle est donnée à des soldats « morts pour la France » bien peu étaient volontaires, mais ils n’avaient pas le choix car c’était la conscription, sans nul doute l’immense majorité d’entre eux aurait aimé être ailleurs.
    Ceci dit ce que je trouve scandaleux n’est pas du tout la non-attribution de la Légion d’Honneur à Diesel mais qu’on l’ait volontairement sacrifiée, elle a été envoyée délibérément au casse-pipe pour une cause qui n’est pas la sienne
    C’est cela qu’il faut condamner, les animaux traités en objets par les hommes, mais visiblement cela vous passe au dessus de la tête. Vous n’êtes pas antispéciste ?
    Les musulmans non plus !

  9. pierre estrelka dit :

    J’ai en mémoire un reportage dans les bois de Tchernobyl à nouveau peuplés, où une babouchka vivant de ses cueillettes a proposé à ses hôtes d’un jour une omelette aux champignons. Toute l’équipe a fait honneur au repas de la dame, à l’exception du journaliste Français. Qui a eu le culot de nous montrer la scène, et sa belle éducation.

    • opus dit :

      Y’avait au moins un type moins con que les autres dans le lot, donc !

      Si vous aimez les champignons au césium, libre à vous d’en manger avec toutes les babouchkas du monde, mais n’obligez pas les autres à partager vos fantasmes de suicide

  10. dufaitrez dit :

    Nom d’un Chien ! Voilà une affaire d’Etat !
    Ah ! Ces… Papys Russes, je leur garde un chien de ma chienne !

  11. Josiane Filio dit :

    Bravo pour cette mise au point Nicolas … mais comment s’étonner du comportement français quand on connait le degré de muflerie de nos dirigeants et leurs affidés, qui pourrissent tout ce qu’ils touchent.
    Un cadeau des Emirats Arabes ou du Qatar aurait sans aucun doute connu meilleur accueil des goujats qui exècrent Poutine et ont vu là un moyen de lui nuire en rabaissant la valeur du cadeau.
    Conclusion absolument légitime donc ; encore bravo et félicitations.

  12. ludo22 dit :

    A quelles autres mufleries ne peut-on s’ attendre d’ un pays qui a eu à sa tête un poussah ridicule qui s’ assoit à table avant la reine d’ Angleterre, son invitée, ou qui lui parle pendant le God save the Queen ?
    Il n’ a pas entièrement tort micron quand il affirme ne pas avoir trouvé de culture française, elle disparait comme ont disparu son panache et son élégance…

  13. Pivoine dit :

    Pour une fois que Nicolas Kirkitadze fait un article en faveur des animaux, c’est à marquer d’une pierre blanche !

    • Nicolas KIRKITADZE dit :

      Parce qu’être pour la chasse et pour la corrida fait de moi un ennemi des quadrupèdes? Je vais sans doute vous étonner, mais j’ai toujours aimé les animaux, en particulier les chats : j’en ai d’ailleurs un juste à côté de moi en ce moment même. Ce que je réprouve, c’est l’antispécisme des Occidentaux qui sont capables de s’attendrir face à un chaton mais qui peuvent insensiblement regarder la misère de leurs frères humains. Cet article n’est ni en « faveur » ni en « défaveur » de qui que ce soit. Je suis d’origine russe et je considère que l’Etat français n’aurait pas du se comporter ainsi avec sa grande soeur la Russie qui ne voulait que lui apporter un peu de réconfort en lui offrant ce petit chien.

      Amitiés

      NK

      • Pélagie La Charrette dit :

        Pas l’ombre d’un doute , être pour la chasse et pour la corridas ne fait de vous un ami des animaux et le fait d’aimer les chats ne change rien !
        Je suis de celles et ceux qui s’attendrissent devant un chaton et sont révoltés par la chasse à courre où l’on peut tuer un cerf réfugié dans un jardin ,révoltée par les supplice qu’ont fait subir au taureau avant de rentrer dans l’arène ,révoltée par le sort réservé au chiens en Espagne et j’en ai entre autre 3 qui viennent de ce pays et qui ont vécu l’enfer ,je vous invite à venir constater et révoltée par le sort des animaux en général ,et assez insensible au sort des humains ,enfin ce n’est pas tout à fait vrai ,j’aide dans la mesure de mes moyens ,mais près de chez moi ,je ne donne rien aux association caritatives ,ce parallèle ,

      • Pélagie La Charrette dit :

        entre les humains et les hommes n’est pas à votre honneur ,c’est une rengaine mille fois entendue , mais il y a un point sur lequel je suis d’accord avec vous ,c’est que cette petite chienne offerte en toute amitié par la russie aurait due être intégrée au sein du RAID pour en être la mascotte ,ce serait un geste d’amitié envers la Russie qui a eu un très beau geste en offrant Dobrynia !
        Donner la légion d’honneur à Diesel n’est pas plus débile que la donner à des chanteurs ,acteurs,sportifs et autres non méritants !
        Vous trouverez toujours en moi un défenseur acharné des animaux trop souvent victimes de la race dite humaine !!

      • Alexandrine dit :

        A quels « frères » humains faites-vous reference?

      • Olivia dit :

        Bonjour Nicolas, j’adore le pays de vos origines pour sa culture, la beauté et l’originalité de son architecture, sa foi religieuse en dépit de tout, pour tout dire l’âme slave. Mais, je ne vous écris pas uniquement pour être louangeuse. En effet, j’allais abonder dans le sens de Pivoine avant de lire votre message. Car j’ai le souvenir de l’une de vos proses sur Bd Voltaire où vous faisiez le procès des amis des animaux dont les critiques auraient poussé une certaines chasseresse de la faune sauvage au suicide… Les commentaires n’étant plus possibles sur Bd. Voltaire ne n’avait pu protester. Je pense que si cette jeune femme s’est suicidée c’est qu’elle était mal dans sa peau et dans sa tête surtout. Effectivement, il faut être non seulement cruel mais cinglée pour aller tuer en Afrique

      • Simone GUTIERREZ dit :

        Cher Nicolas ,
        Au moins , les Occidentaux sont capables de s’ attendrir sur le sort d’ un chaton .
        Les autres ( c’ est à dire les non occidentaux ) se foutent ET du chaton ET de leurs  » frères humains  » ….

  14. gillic dit :

    Pour moi, c’ est peut être une inaptitude diplomatique !!!! Cela prouve aussi le niveau au ras des pâquerettes de la diplomatie française !!! Спасибо господин Путин, Россия большая страна !!

  15. La_Soupape dit :

    Pourquoi mon commentaire est-il passé à la trappe ? Je ne peux y voir là qu’un oubli et comme c’était un commentaire même pas sujet à polémique, même pas méchant, rien du tout, ben je l’ai pas copié. C’t’agaçant…

  16. Simone GUTIERREZ dit :

    C ‘ est d’ autant plus scandaleux d’ avoir écarté Dobrynya pour  » inaptitude  » que nous sommes dirigés depuis 40 ans par des présidents branquignols autrement plus  » inaptes  » ( voire tarés ) que ce pauvre toutou .
    N’ est-ce pas Mitterrand , Giscard , Chirac , Sarkozy , Hollande et , cerise sur le Frolic : Macron ?!?!

  17. jan le Connaissant dit :

    Et bien si les russes aiment les chiens et le chats, ainsi que les patriotes, ils les aideront juste par quelques clics – au minimum – ici ! :
    https://www.animalwebaction.com/
    :-)

    • Pélagie La Charrette dit :

      Bient dit ,Jan ,ça prend très peu de temps et c’est un geste qui fait beaucoup ,ma première chienne venant d’Espagne ,nous l’avons adoptée par un site qui lui aussi utilise les cilcs pour venir en aide aux animaux !!

  18. reuri dit :

    Le gouvernement socialo-communiste momo-friendly aurait surement préféré un lévrier afghan

  19. Spipou dit :

    C’est vrai qu’on se demande comment l’inaptitude de ce chien a pu être transmise aux media…

    Un peu de discrétion en l’occurrence aurait été courtoise pour la Russie.

    • La_Soupape dit :

      Quand un président de merde se permet de faire l’affront à la Grande Russie de ne pas lui livrer des frégates qu’elle nous a fait l’honneur de nous acheter alors qu’elle aurait très bien pu aller ailleurs, ben faut pas s’étonner que des petits cons balancent des trucs pareils.

      Bien sûr que les Russes ne liront pas mon commentaire, mais je le dis quand-même : je ne veux pas être mêlé de près ou de loin à ces traitrises indignes et les petits flicaillons ou les petits présidents ne sont pas la France mais seulement des erreurs de contraception.

      Amis Russes, ne nous mettez pas dans le même sac svp…

  20. malou30 dit :

    Tout à fait d’accord avec vous Nicolas ..ce chien aurait dû être la mascotte et non réformé . Pour la mémoire de Diesel puisque ce chien était  » le remplaçant  » .

  21. Pivert dit :

    Diplomatie …
    Wouaf !

  22. La_Soupape dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec la seconde partie de votre article, un peu moins sur l’ironie de la première, vous n’aimez pas les chiens, Nicolas, et ça se voit. Dommage, ils sont tellement plus attachants et bien souvent plus intelligents que ces saloperies à deux pattes qu’on appelle les hommes que vous en seriez scotché. Et puis un chien ne vous trahira JAMAIS, je n’ai pas constaté ça chez les bipèdes…

    • Nicolas KIRKITADZE dit :

      Bonjour La_Soupape, c’est toujours un plaisir de lire vos commentaires.
      Je vous reprendrais cependant sur l’affirmation « vous n’aimez pas les chiens »… Rien n’est plus faux. J’ai grandi en contact permanent avec les animaux. Ce que je « n’aime pas », c’est le fétichisme gâteux de certains Occidentaux qui accordent plus de valeur à un chat ou à un chien qu’à leurs semblables.

      L’ironie est quant à elle une réponse à ceux qui parlaient d’une chienne « patriote »… Comme si Diesel avait été consciente de servir la France et s’était volontairement sacrifiée. Le patriotisme ne doit pas nous faire tomber dans le chauvinisme, à mon avis.
      Je suis globalement d’accord avec ce que vous dites : certains hommes nous feraient presque perdre foi en l’humanité.

      Amitiés

      Nicolas

      • Alexandrine dit :

        Un chien ou un chat mord rarement la main de celui qui les nourrit.
        On ne peut pas en dire autant de beaucoup de « nos semblables » qui s’imposent chez nous depuis une quarantaine d’année !

      • La_Soupape dit :

        Je suis très étonné, cher Nicolas, vu le niveau d’intelligence et d’érudition qui est le vôtre, que vous affirmiez aimer la corrida et la chasse alors que vous savez pertinemment que ca va chauffer derrière, ce qui est bien logique puisque vous dénoncez avec brio l’islam et sa cruauté sans borne envers tout ce qui vit et parallèlement à ça vous aimez une torture publique d’un animal qui est d’une barbarie sans bornes et d’un intérêt inexistant. C’est  ni logique ni bon pour vous car votre but n’est pas de perdre des lecteurs en les provoquant stupidement mais bel et bien de les fédérer autour de vos idées et de vos pensées, n’est-ce pas ? Alors mettez en avant votre intelligence, méditez sur l’intérêt de la corrida et continuez à nous régaler de vos excellents écrits parbleu !

  23. Vladimir Trump dit :

    Si seulement c’était la seule connerie qu’on pouvait reprocher à la France….