Que diable, pas Biden !

La campagne des présidentielles américaines battant son plein, le candidat démocrate Joe Biden était récemment interrogé sur ce qu’il pensait de la politique étrangère américaine sous l’administration Trump. Je le cite : « Vous voyez bien ce qui se passe, a-t-il déploré, partout, de la Biélorussie à la Pologne en passant par la Hongrie, et la montée des régimes totalitaires dans le monde, et j’en passe, Trump s’accoquine avec tous les voyous de la planète.»

La Pologne et la Hongrie, des régimes totalitaires ? La Pologne et la Hongrie, des États voyous ? Les voyous de la planète ?
Une déclaration pareille aurait mérité un torrent de protestations, que l’on attend toujours. Car il faut être profondément stupide et pervers pour traiter de la sorte deux États souverains, répondant aux aspirations de leurs populations, et menant très intelligemment leur barque dans un contexte mondial délétère.

L’Union européenne s’est-elle manifestée ? C’eût été trop beau. La très dangereuse présidente de la Commission européenne s’est murée dans un silence absolu. Pourtant, la Pologne et la Hongrie sont des États-membres de l’Union : les attaquer de la sorte revient à attaquer l’Union, qui aurait dû tempêter. La tempête ne s’est pas levée.

Cette déclaration de papy Biden est intéressante à plus d’un titre. Pour celui-ci, un régime est totalitaire s’il agit en contradiction de la puissante pensée bidénique, qui se résume ainsi : déconstruire de fond en comble le monde chrétien occidental. La Hongrie et la Pologne, depuis de longues années, travaillent à maintenir la culture chrétienne qui a façonné leurs pays. Cela est un crime impardonnable pour la puissante pensée bidénique, qui classe donc ces deux pays du côté de l’URSS stalinienne ou de l’Allemagne nazie. Il fallait oser le faire, et Biden l’a fait. Le silence assourdissant de la Commission européenne sur cette affaire montre à quel point la puissante pensée bidénique imprègne l’esprit, s’ils en ont encore, des commissaires.

Sur un autre registre, Papy-gâteux oublie que ces deux pays de l’Est sont des alliés des Américains. Ils sont membres de l’Otan, ont envoyé des troupes en Afghanistan et en Irak, et se livrent régulièrement à de coûteux investissements pour permettre la présence militaire américaine sur leur sol, en Pologne notamment. Ce qui pourrait justifier que ces deux pays soient traités avec un minimum d’égards. L’on est papy-goujat ou l’on ne l’est pas !

En réalité, Biden et les démocrates ne rêvent que de tourner la page de l’épisode Donald, pour réactiver gaillardement le chantier de déconstruction retardé par ce dernier, en s’appuyant sur toutes les composantes écolo- gauchistes maniées de main de maître par la toute puissante LGBT, dont l’influence mondiale dictatoriale s’accroît de mois en mois. Pour ce faire, ils agitent frénétiquement des mots vides de sens : démocratie, pluralisme, altérité, la liste est sans fin, mais s’étouffent de fureur lorsque Trump nomme à la Cour suprême la talentueuse Amy Barrett, qui est à leur idéologie ce que Staline fut au bonheur des Russes…

Pour Biden et ses affidés, qui recouvrent toute la bien-pensance mondialiste incarnée notamment par les dirigeants de Facebook et de Twitter, le camp du Mal est désormais symbolisé par les pays chrétiens, comme la Pologne ou la Hongrie par exemple. Biden pourrait-il devenir président des États-Unis ? Mon Dieu, quelle catastrophe ! Puisse Trump, l’anti-Biden, être réélu la semaine prochaine !

François Billot de Lochner

http://www.libertepolitique.com/

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Eh bien, Pépère ? On n’aime pas Biden ?
    Pourvu qu’il soit élu, alors, Pépère nous prendra sa tisane et ira au dodo.

  2. Ursula von der Leyen ( présidente de l’U.E) est une ordure,n’attendons rien d’intelligent ou de salvateur de la part de cette eurocrate confite.Pourvu que Trump écrase le vieux clown Biden,et que le clou soit enfonce plus profond dans cette planche pourrie qui nous sert de cercueil,je veux dire l’Union Européenne.

  3. Évitez les anglicisme idiot papy = grand-père ou pépé. Il y a des mots français pour tout ! Cela dit Biden est en plus un escroc patenté en attendant qu’on découvre, s’il n’est pas élu, qu’il est un criminel !

  4. Biden, c’est Carter en vieux ;c’est dire ce qui nous attend si le gâteux est élu.

  5. Biden doit faire un bide, ce islamo gauchiste finira dans les entrailles de l’Enfer, comme tous ces pervers !

  6. la responsabilité des médias dans le formatage en faveur de l’idéologie progressiste issue du marxisme est immense

    • Oui un cerveau ça sert aussi à réfléchir et non pas à gober toute la merde qui passe dans les médias

  7. Francois Billot de Lochner qui avec son institut Liberte Politique fait beaucoup pour proteger la force morale, culturelle et sociale de l’Europe fait bien a defendre la reputation de la Pologne et la Hongrie. Pendant déjà pas mal d’annees j’ai vu dans les peuples et les pays dits « de Visegrad » une fraicheur saine et la sagesse d’autodefense naturelle dont nous aurons besoin aussi dans l’Ouest de l’Europe.
    Si les tracasseries de l’Union envers eux devraient continuent il serait temps de marquer notre estime profond devant les ambassades, les instituts culturels de ces pays membres de Visegrad et renforcer le contact avec leurs populations, amicalement mais aussi politiquement, par exemple nos partis politiques qui ont besoin d’air frais.
    Anton Smitsendonk, ancien ambassadeur.

    • Anton,le Frexit est un préalable,ou,pour le moins,la menace du Frexit,qui tendrait à rendre à la France son aura de pays fondateur.Que serait elle,sans la Françe,cette U.E ?Rien!!! Mais nos « aplaventristes » soumis ( ou prébendes) n’en ont cure.

  8. Zoom – Georges Clément : Trump face à son plus grand défi
    Émission du27/10/2020 (VIDEO TVL)

    A quelques jours de l’élection présidentielle américaine, le président du comité Trump France, Georges Clément, est venu sur notre plateau pour nous livrer son analyse sur la campagne du président sortant mais également sur celle de son adversaire, Joe Biden. Alors que l’issue est incertaine, Georges Clément se montre très critique vis-à-vis du candidat démocrate et craint que cette élection ne marque un tournant pour les États-Unis.

    https://www.tvlibertes.com/zoom-georges-clement-trump-face-a-son-plus-grand-defi

    • Les ventes d’armes explosent aux U.S.A,en prévision de graves ´troubles d’apres élection Ca promet…

  9. Biden Hunter et son ordinateur: sexe, drogue, pot de vin avec la Chine, l’Ukraine. Tout ceci est sur internet. Pour information, les emails de Killary commencent à être déclassifiés et lisibles sur Internet. ET BIBEN JOE embrasse sa petite fille sur la bouche la semaine passée. Mme TRUMP est une grande dame.

  10. Biden et Harris gauche mondialiste sont proches de groupes extrémistes anarchistes. Leurs élections aboutira a la profonde décadence morale et économique des USA.

  11. c’est clair que Biden est bien bien fade. Si Trump perd malgre tout, ca montrera son niveau de popularité. Mais je fais confiance aux Russes pour lui filer un coup de main de dernière minute. Trump aime beaucoup Erdogan également.

    • L’ingerence Russe dans l’election de Trump est une fiction.Aucune preuve ne l’atteste .

  12. Je pense que vous accordez beaucoup trop d importance aux déclarations de papy robinette
    Ce type est complètement sénile et dit absolument n importe quoi
    Je ne pense pas qu aucun électeur à peu près sensé puisse voter pour cette épave

  13. Oui ! Fasse que Trump soit réélu! Sinon c’est la catastrophe pour le monde occidental ! De plus la Hongrie et la Pologne sont les bêtes noires de l’Europe des vendus dont , comme vous la qualifiez si justement, la dangereuse présidente !
    ,

Les commentaires sont fermés.