Que les bouffeurs de curés ne se trompent pas d'ennemi !

Relisez l’Iliade où les héros se massacrent tout en faisant d’interminables discours sur leurs parents, leurs patries, leurs origines, leurs qualités. Avant de tuer ou de se faire tuer ils racontent leur vie et meurent en faisant de la poésie. C’est la Grèce qui a structuré la mentalité occidentale et forgé notre imaginaire. Les dieux y occupent une bonne place puisque le moindre troyen ou achéen descend d’un dieu de l’olympe. Ils sont tous fils d’un dieu, fils de Dieu. Le parallèle avec le principal paradigme de la religion chrétienne est évident, le Christ fils de Dieu devenu homme.
Le christianisme suit logiquement l’antiquité gréco-romaine en y ajoutant son humanisme. Le christianisme amène l’abolition de l’esclavage. En occident les hommes sont libres, ils ont le droit de se défendre, ils ont le droit à la parole. Le droit à la parole c’est la démocratie. Leur structure mentale leur permet de faire un choix, bon ou mauvais. Je remarque simplement que toutes les fois où ils ont fait le choix du totalitarisme la religion était reniée.
Athées ou croyants, les occidentaux pensent de la même façon, seul leur choix est différent. Il y a moins de différence de pensée entre un curé et un athée de notre chère vieille Europe qu’entre un athée et un musulman parce que les musulmans ne possèdent pas les mêmes références que les occidentaux. Un musulman est soumis à son dieu, il n’a pas la liberté de choisir, il est obligé de croire, en fait il n’a même pas le droit de penser. En islam, la foi c’est la loi. Le dogme chrétien est fondamentalement différent, nous avons le droit mais pas l’obligation de croire.
Alors, j’incite tous les bouffeurs de curés à ne pas se tromper d’ennemi. Certains ici confondent laïcité et laïcisme. La religion du laïcisme, est bien plus intolérante que le catholicisme et vous remarquerez que la plupart de ceux qui attaquent l’église au nom de la laïcité défendent l’islam dans ce qu’il a de pire. Ceux là haïssent leur civilisation et ont choisi leur camp parce qu’ils sont d’essence totalitaire. Les autres, soucieux de la préservation de leur liberté comme de leur civilisation, ne doivent pas tomber dans le piège qui consiste à traiter de la même façon deux religions aussi dissemblables au nom de la sacro sainte égalité de traitement voulu par le politiquement correct, laquelle d’ailleurs s’applique la plupart du temps à sens unique.
Ils ne doivent pas non plus après avoir accusé l’islam d’intolérance être eux-mêmes intolérants vis à vis d’une religion qui ne les forcera jamais à entrer dans une église. Même si c’est aussi parce que les églises sont vides que l’islam progresse. La religion catholique, bien plus que la laïcité, est sans aucun doute l’un des derniers remparts contre l’islamisation de notre société comme le fut la reconquista des rois catholiques au 14 eme siècle.
Lionel Garas

image_pdf
0
0