1

Que les décoloniaux arrêtent de pleurnicher

Le mouvement décolonial qui consiste officiellement à voir les rapports nord/sud encore comme des rapports de pays dominants à des pays soumis, illustre en fait malgré lui, une reconnaissance de la période de la colonisation.

Ces «études» ont abouti à un discours qui établit que l’occident est responsable de tous les malheurs qui touchent les pays du tiers monde même cinquante à soixante ans après leurs indépendances.

Que dirions nous si la France faisait porter la responsabilité de l’essentiel de ses problèmes sur l’occupation allemande, romaine (terrible influence n’est-ce pas?) ou anglaise (vous vous rendez compte la guerre a duré plus de cent ans, le mal que cela nous a fait, on ne s’en remettra jamais)? Nous passerions à raison pour des idiots voire pire.

Soyons honnête, si ces pays se portent bien plus mal aujourd’hui cela doit signifier que la colonisation avait du bon. Certes c’est dur à avaler et cela va bien contre tout le discours culpabilisant des quarante dernières années.

Si ces pays n’ont pas su se développer c’est soit qu’ils n’en avaient pas les moyens et ne pouvaient les avoir (je n’y crois pas n’étant pas racialiste) soit qu’ils ont fait les mauvais choix (dictatures souvent acceptées) soit qu’ils préfèrent se complaire dans leur position victimaire. Cette position est celle qui perdure hélas. Mais sincèrement je commence en avoir marre pour rester poli.

Je dis à tous ces pays, vous avez voulu votre indépendance, vous vous êtes battus parfois très violemment pour cela, vous l’avez obtenue, grand bien vous fasse, donc débrouillez vous. Vous êtes libres, assumez le et arrêtez de vous retourner vers vos anciens colonisateurs en gémissant. Si vous attendiez quoi que ce soit de ces pays, il ne fallait pas choisir la voix de l’indépendance. Car être indépendant signifie être libre et surtout responsable. C’est à vous d’assurer votre avenir. Il serait temps de le comprendre.

Pour en revenir au point de départ, ceux qui prétendent que la France doit quelque chose à leurs anciennes colonies, légitiment la colonisation. Outre le fait que cette période est révolue, cela signifie que ces pays doivent toujours et encore se tourner vers leurs maîtres. Or la colonisation est finie. Il faut s’y faire.

Je n’affirme pas que la colonisation a été forcément une bonne chose ni même globalement positive. A titre personnel, je pense qu’il est préférable de laisser chaque pays être libre de son sort. Néanmoins je constate que seuls les pays africains se plaignent d’avoir été colonisés (on n’entend pas l’Indochine geindre) alors que leur position n’était pas glorieuse avant la colonisation.

Il est temps que ces pays prennent leur destin en main et assument que pour l’instant la décolonisation a été un échec. Arrêter de pleurnicher serait déjà une première étape le permettant.

 Platon du Vercors