Que les policiers manifestent en nombre sous les fenêtres de Taubira !

Publié le 9 octobre 2015 - par - 33 commentaires - 2 674 vues
Share

cazeneuvetaubiradessinRiposte Laïque : Vous êtes un ancien syndicaliste policier. Pouvez-vous vous présenter plus longuement à nos lecteurs ?

Jean-Louis Arajol : Ils vont sur internet et tapent mon nom, ils auront le vrai et le faux mais ils auront tout, en tout cas tout ce que l’on a bien voulu dire ou écrire à mon propos ce qui occulte quand même pas mal de choses, de combats, d’épisodes trépidants de toute une vie militante. Entré dans la Police Nationale en 1984, plus exactement à la Préfecture de Police de Paris, j’ai goûté à la plupart des services de la Capitale avant de m’engager dans le syndicalisme policier

Délégué du 2e arrondissement, puis responsable de district, j’ai occupé ensuite la responsabilité du Val de Marne , en tant que permanent. Après, Paris, secrétaire général adjoint du SGP puis le 10 janvier 1994 exactement, secrétaire général du même syndicat, je fus porté par la troupe ensuite secrétaire général de la FASP en 1996

Le Syndicat Général de la Police fut étendu au plan national alors qu’il était cantonné avant à la région parisienne, puis confédéré à FO La Loi Perben obligeait en effet les organisations à se confédérer. Ce n’est qu’à cette condition qu’elles étaient alors considérées comme représentatives. Le volet «  participation aux actes de résistance » grâce auquel notre syndicat historique pouvait jusqu’alors se présenter aux élections professionnelles fut abrogé par les pseudos socialistes. Ces derniers souhaitaient ainsi faire gagner par voie de justice (une habitude) quitte à se substituer aux résultats des urnes , le syndicat « maison » de l’époque.  Nous avons non sans mal et contre tous déjoué ce plan machiavélique et réalisé un score sans précédent aux élections

Nous avions regroupé en notre sein le syndicat des gradés de la police nationale (SGPN) classé à droite, et d’autres petites organisations qui partageaient notre ligne politique. Nous considérions qu’un syndicat responsable ne devait plus être aux ordres des partis. Notre ligne politique était claire : défendre les principes de la République et donc d’une police Républicaine.  Peu importe la couleur politique des uns ou des autres, ce qui importait c’était ces valeurs Républicaines, valeurs qui ont été lâchement abandonnées par ceux qui étaient pourtant censés les défendre

Parlez-nous de vos différents engagements politiques, qui vous ont amené, vous homme de gauche, républicain et laïque, à vous retrouver dans le Rassemblement Pour la France de Charles Pasqua…

Jean-Louis Arajol : Voyez, vous avez du mal aussi à faire le distinguo entre les clivages traditionnels , je dirais même archaïques , l’évolution de la situation politique française et l’engagement indéfectible aux valeurs républicaines     Ce ne sont pas les Républicains comme moi qui ont changé Au contraire : nous sommes restés Républicains Par contre, les partis qui étaient censés défendre nos valeurs les ont bafouées . Ils ont renié leurs engagements Leur combat républicain et laïque se bornait à quelques incantations angéliques mais en vérité, ils abandonnaient le combat, ils désertaient et laissaient à d’autres le terrain .

Ensuite, lorsque Charles PASQUA a lancé son mouvement, le RPF, il a lancé un appel aux républicains de gauche contre, souvenez vous , « l’Euroland » ! CHEVENNEMENT a refusé de le suivre jouant à l’époque la carte de premier ministre si Jospin était élu Président de la République Quelle erreur et surtout, quel reniement !

Moi je n’ai pas hésité une seconde.  J’ai démissionné du Syndicat en septembre 1999 et j’ai suivi PASQUA.  Faute de combattants provenant de la gauche, certains proches de PASQUA l’ont alors poussé à faire alliance avec VILLIERS.  Vous connaissez la suite.

J’ai été le premier candidat du RPF sur la 21 ème circonscription de Paris, puis élu Conseiller de Paris aux municipales qui ont suivi et de par ce mandat Vice Président de l’ UMP Paris. J’ai surtout eu l’honneur de travailler avec Charles PASQUA au Conseil Général des Hauts de Seine C’était pour moi comme pour d’autres un second père C’était un homme du peuple, un grand résistant Il aurait pu être un grand Président

Je suis donc un Républicain « pratiquant » et je ne vois pas pourquoi ce que j’ai réussi avec des militants, des combattants de la première heure à faire dans la police, ne serait pas possible en politique. En tout cas, je pense que c’est la seule façon de sortir la France du marasme dans lequel elle est plongée. La France regorge d’avis différents sur des centaines de sujets mais elle est viscéralement républicaine et elle sait se rassembler lorsque la République est en danger

C’est sur cette ligne que nous avons créé à Dakar en janvier 2008 notre collectif Français Solidaires D’abord implanté en Afrique de l’Ouest puis en Afrique du Nord, ce collectif est devenu depuis un an une association qui compte désormais et déjà quelques représentants sur le territoire national Peu importe leurs affinités politiques L’essentiel est , pour nous qu’ils soient patriotes, fraternels, et prêts à se battre concrètement pour la République

Pas pour une prétendue République qui sacrifie ses enfants, notamment handicapés à la Cité abstraite et immortelle de l’avenir. Pas une prétendue République qui courbe l’échine devant une Léonarda en mal de sucreries. Pas une prétendue République qui confond victimes et bourreaux.  Pas cette pseudo République aristocratique au sens péjoratif du terme qui méprise le peuple. Nous militons pour une République novatrice mais attachée aux valeurs fondamentales de notre Nation.

Demain, seul le Président qui aura la confiance des Républicains « pratiquants » de ce pays sera légitime  Il ne sera plus élu par défaut et pourra alors et enfin réformer la France On ne dirige pas la France avec un clan mais avec le peuple

Riposte Laïque : Vous avez à un moment demandé la dissolution du DPS, service d’ordre du Front national. Vous réclamiez à une époque l’union des républicains des deux rives. Quel est maintenant votre regard sur le nouveau FN de Marine Le Pen ?

Jean-Louis Arajol : Si c’est une question piège, c’est loupé ! Marine Le PEN aura bien du mal à faire avaler à votre serviteur qu’elle est devenu soudainement Républicaine… Le FN traîne me semble-t-il des boulets, un lourd passé  et n’est en rien crédible en tout cas pour l’instant et d’après moi.  Pour ce qui me concerne je ne suis pas sectaire . Je sais gommer mes disparités au profit de l’intérêt général. Le FN  n’a fait que s’accaparer, habilement, les valeurs que les partis traditionnels ont, encore une fois, lâchement abandonnées. Mais je crains que cette métamorphose grossière, éphémère et « attrape tout » ne soit qu’un mirage.

Ceci étant, et compte tenu de la situation politique actuelle, si la droite républicaine , demain, n’est pas claire sur ces options et ferme sur la défense des principes républicains, il faut s’attendre au pire et tout est possible…

Quant au DPS il y a eu vous le savez des débordements intolérables. Que l’on soit policier, agent de l’Etat municipal ou privé, il y a des règles à respecter, des lois qu’il ne faut pas transgresser. Une bonne politique en matière de sécurité, c’est une politique de sécurité au service de l’intérêt général pas de l’intérêt particulier.

Lorsque je vois que le gouvernement actuel s’apprête à confier à des sociétés privées les problèmes liés aux limitations de vitesse, il faut m’expliquer ce qu’il y a de socialiste et de républicain dans ce genre de mesure. C’est la porte ouverte à toutes les dérives , au détriment du citoyen évidemment.

Riposte Laique : Quel regard posez-vous, en 2015, sur la situation des policiers de notre pays ?

Jean-Louis Arajol : Je suis sans doute un peu déphasé avec la réalité depuis mon départ au MALI en 2007 en tant qu’officier de liaison. Mais de par les contacts que j’ai, les policiers, dont certains sont membres de notre association Français Solidaires, sont à bout.  Ils ne se sentent pas considérés, soutenus,  alors qu’on leur demande de faire toujours plus et dans des conditions toujours plus difficiles. Aujourd’hui encore, tout est dans le quantitatif au détriment du qualitatif. Le chiffre, toujours le chiffre, encore le chiffre …pour quelle efficacité , et pour quels salaires ? L’humain, lui , passe après. Après quelques effets de manche médiatiques pour apaiser la colère, une politique de communication dite « professionnelle » on passe à autre chose et la souffrance, les problèmes, eux, demeurent.

Il faudrait totalement remettre à plat le système, revoir la copie de fond en comble et engager un véritable débat sur le thème suivant : « Face aux nouvelles menaces, quelle sécurité publique pour demain ? » Un nouveau projet d’avenir, incluant un véritable statut social pour le policier mais au-delà pour tous les soldats qui luttent contre le mal être social doit être réfléchi, élaboré, mis sur orbite. Les syndicats devraient prendre ce genre d’initiative qui doit déboucher sur un plan pluriannuel du type de celui qu’avaient mis en place Charles PASQUA et avant lui, Pierre JOXE.

Quant à la compassion gouvernementale, ça va un moment ! Elle devient insupportable tellement elle sent le réchauffé.  Moi je suis de ceux qui privilégient la justesse des actes à l’audace des mots.

Aujourd’hui, nous sommes en guerre. La légitime défense, les sanctions contre la voyoucratie qui s’attaque aux forces de l’ordre, le système carcéral unique , le rôle et la place du policier dans notre société, tout doit être revu et repensé Il faut être intransigeant avec les voyous, les barbares.  Ils sont les ennemis du peuple et les ennemis du peuple sont les ennemis de la République. Il faut que la sécurité soit « La » priorité des priorités de ceux qui nous dirigent. Le numérique à généraliser, les lampes UV à interdire, ou autres âneries accessoires que l’on nous pond de temps en temps, très franchement, on s’en moque.

Riposte Laïque : Comment l’ancien syndicaliste que vous êtes peut-il expliquer la faiblesse des réactions syndicales, dans un pays où l’agression de nos policiers, par des insultes, des horions, des voitures, des coups de feu, est presque devenu un sport national, avec une grande impunité pour les coupables ?

Jean-Louis Arajol : Je crains que les syndicats aujourd’hui soient revenues à leurs anciennes chimères.

Des soldats politiques qui sont tout sauf des syndicalistes, manipulés par les partis, sont responsables de cette situation. Ceux là, à l’intérieur des appareils, si c’est encore possible, il faut les virer et les remettre en bleu marine. Ca leur fera le plus grand bien de ne pas oublier qui ils sont.

Mais je suis confiant dans l’avenir. Je suis confiant car je sais qu’au sein des syndicats, il y a bon nombre de républicains pratiquants qui tôt ou tard feront à nouveau bouger les choses. Je suis confiant car je vois au quotidien des policiers engagés militer sur le terrain, taper du poing sur la table, se battre à l’intérieur du système. Lorsque je vois ce genre de comportement militant chez un jeune formé made in SGP, je ne dissimule pas ma fierté et mon optimisme.

Je disais il y a peu sur les réseaux sociaux à quelques amis syndicalistes : « Soit le syndicalisme policier Républicain renaît de ses cendres, soit vos organisations seront débordées par la base. La Police a toujours jusqu’à ce jour échappé aux coordinations, mais si les syndicats ne sont pas plus revendicatifs, au sens noble du terme, qu’ils se contentent petitement de gérer les mutations et autres avancements, le pire est à craindre et la sentence aux prochaines échéances sera terrible. »

Je pense qu’avec un peu de retard à l’allumage, sous la pression de leur base et grâce aux soldats de l’An II en leur sein, ils semblent avoir quand même compris puisqu’ils organisent une manifestation sous les fenêtres de la place Vendôme la semaine prochaine. Il était temps !

Madame TAUBIRA ? Elle pourrait être ministre et même plus au pays des « bisounours » ou de « Peter Pan » Je ne comprends pas qu’elle soit encore ministre dans notre pays.

Remarquez dès lors que l’on retrouve des « porte baloches » au Parlement, faut pas s’étonner du problème lié au renouvellement de notre classe politique et de sa compétence, même s’il ne faut pas, bien sûr, généraliser

Riposte Laïque : Beaucoup d’observateurs s’étonnent du nombre important de francs-maçons dans les hautes sphères de la police. L’adhérent du GODF que vous êtes confirme-t-il cela, et si oui, comment l’expliquez-vous ?

Jean-Louis Arajol : L’engagement maçonnique est quelque chose de personnel et je crois que vous avez manqué quelques épisodes… mais là encore les obédiences ou plutôt les ateliers qui privilégient l’aspect courroie de transmission du PS sont tout sauf maçonniques.  Il en est de même dans ses lieux clos et pollués ou l’on vénère un seul Dieu , où l’on interdit tous les autres et où l’on considère comme paria celui qui ne croit pas

Le travail maçonnique, c’est d’abord un travail sur soi-même, au-delà de toutes considérations partisanes. Le dogmatisme est aux antipodes du travail philosophique et …spirituel . Ceux qui rentrent en maçonnerie pour faire de la politique se trompent de crèmerie. Quant à ceux qui utilisent la Fr-nc maçonnerie pour faire de nouvelles recrues pour un ersatz d’armée des ombres, pour moi, ils sont tous sauf maçons

Avec le temps en tout cas, le vernis tombe et ils ne sont pas reconnus comme tels par les constructeurs authentiques Ils ne sont que des suppôts de je ne sais quel parti, des maillons faibles Mais , en réalité, ils ignorent tout ou presque de la démarche maçonnique

Quant au fait qu’il y ait des maçons dans la police… vous connaissez la formule odieuse « ils sont partout ». Les vrais, les faux, les faux vrais et les vrais faux, que sais je encore.

Mon passé maçonnique a été rendu public dès que j’ai pris les rennes du syndicat. Les apparatchiks encore cosaques criaient alors au complot maçonnique. Sans le vouloir, ils m’ont en tout cas bien rendu service. Jamais je ne les remercierai assez ! Il n’y a rien de plus jouissif que quelqu’un qui vous veut du mal et qui vous fait du bien.

Riposte Laïque : Un de vos collègues, Sébastien Jallamion, vient d’être suspendu pour deux années, pour avoir, sur une page facebook, vilipendé le calife de l’Etat islamique. Qu’en pensez-vous ?

Jean-Louis Arajol : A très franchement parler, je n’avais pas entendu parler de ce dossier avant de lire vos colonnes. Nul ne m’en a parlé. Si ce que j’ai lu est exact et fondé ce dont je ne doute pas, je ne comprends pas comment ce dossier n’a pas été évoqué comme il se doit et défendu par les syndicats de police. Vraiment ! C’est scandaleux ! Votre protégé devrait se rapprocher de Français Solidaires. Notre association n’est en fait qu’une nouvelle forme de syndicalisme responsable, agissante, combattante et nous nous battons sur tous les fronts dès lors que de tels faits sont portés à notre connaissance. Nous pouvons nous faire le relais des aspirations légitimes et des réelles injustices. La mayonnaise est tout juste en train de monter mais en tout cas, vous pouvez dire à Sébastien que je serais heureux d’avoir une conversation avec lui.

Ma position sur les Islamistes est claire : les mosquées où des Imams radicaux font de la propagande doivent être fermées et bien entendu non subventionnées par l’Etat. C’est quand même un comble ! Tout comme ce prosélytisme dans les prisons… cela est intolérable inacceptable. Quant aux «  pauvres âmes » perdues qui partent faire le djihad, qu’on les laisse partir et qu’on les interdise ensuite de territoire Ils ne sont pas dignes d’être français Avec notre association Français Solidaires, nous sommes très clairs sur ce sujet On ne pactise pas avec le diable. On le combat ! Vous remarquerez que je profite de votre tribune pour faire un peu de pub à notre mouvement ….(rires)

Riposte Laïque : L’avenir de la France vous fait-il peur ? Qu’espérez-vous pour sauver le pays d’un désastre annoncé ?

Jean-Louis Arajol : Moi qui vit la plupart du temps en Afrique, je vois au fur et à mesure de mes aller retour en France notre pays décliner politiquement (donc économiquement et socialement ), notre peuple douter, un individualisme se développer à outrance.

Par ailleurs, on étouffe sous un mille-feuilles législatif à un tel point qu’il perd les trois quart de sa valeur coercitive. On s’est jeté dans les bras d’une Europe technocratique et illégitime, impuissante. On a tourné le dos à des alliés et libérateurs d’hier qui sont aujourd’hui pourtant intraitables avec les terroristes. Il n’y a plus de tissu social , le cirque n’a plus de filet… le pire est à craindre

Mais je reste optimiste. La France en a vu d’autres. Elle s’est relevée de bien des épreuves dans l’histoire et elle se relèvera de celle là. Reste à savoir à quel prix.

Mais il ya urgence et tous les résistants, les républicains pratiquants, les patriotes doivent se donner la main, agir ensemble, ne pas s’éparpiller dans un salmigondis associatif divisé, se fédérer.

Alors, mais alors seulement, celui qui saura fédérer tous ce beau monde, ces déçus et ses orphelins de la politique pourra prétendre relever le défi. Mais on est pas leader du jour au lendemain. On le devient au fur et à mesure des épreuves du temps. Il suffit d’avoir énormément de courage, beaucoup de volonté et, quand même,  un peu de chance.

Ce qu’il y a de certain c’est que l’alternance est inéluctable mais que le prochain gouvernement n’aura pas le droit à l’erreur. Sinon, il faut s’attendre au pire. Mais peut être faut il en arriver là ? Ce serait vraiment dommage de devoir reconstruire sur des ruines.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share

33 réponses à “Que les policiers manifestent en nombre sous les fenêtres de Taubira !”

  1. hathoriti dit :

    Moktar, vous me surprenez très agréablement. Permettez-moi de vous dire que, vu votre pseudo, je redoutais d’entendre, comme cela arrive, un personnage qui crache sur le France. Au lieur de cela…Vos commentaires sont clairs et pertinents et votre mise au point concernant les « origines » de l’Algérie et l’oeuvre des français est remarquable. Bravo et merci!

  2. hathoriti dit :

    Je crois plutôt que les français défendent LA FRANCE quand elle est en danger! Défendre la « res publica » ou république ….! Excusez-moi, c’est grotesque ! Si la république crève, c’est justement parce qu’elle n’a aucune valeur !

  3. Moktar dit :

    Parfait; bravo à ce « raie publicain » qui s’est écouté parler tout au long det entretien.
    Lorsque l’on fait partie des Forces de l’Ordre on parle de « FRANCE » et on défend le drapeau tricolore.
    Comme l’indique monsieur COMET qui semble connaitre le personnage (qui se veut important) le chemin suivi et tracé ne semble pas avoir été tout le temps une ligne droite.
    Albarèdes Robert évoque aussi une cruelle vérité en évoquant le sinistre Pasqua créateur du SAC ayant en sa bourse pas mal d’affaires assez troubles.
    Quant au sieur Thimis qui fait l’éloge de Pasqua, il serait souhaitable qu’il aille plus en avant dans sa connaissance du « meneur » d’hommes.
    Je conclue: les policiers de toutes armes n’ont nul besoin de syndicats qui tous sans exception sont à la botte du pouvoir. Il leur faut simplement une hiérarchie non fonctionnarisée qui se préoccupe plus du Drapeau qu’ils sont censés défendre que d’émettre des thèses sur la république.

    • pugnacité dit :

      Le drapeau défend les Français ,leurs usages et coutumes.En d’autres termes la France n’est pas le bled.On respecte le pays d’accueil au même titre que ceux qu’on obligé à accueillir.

    • Romanin dit :

      Qui êtes vous Moktar pour connaître et défendre avec autant d’énergie et d’ardeur le drapeau tricolore et ce pays qui a pour nom France?
      Votre réponse de 19:43, me laisse pantois et béat d’admiration. Sur l’Algérie et son histoire, sa reconstruction, vous faites un sans faute, et vous défendez admirablement les Pieds-noirs(que nous avons nous si mal remercié et même martyrisé fut une époque).
      Concernant le massacre d’Oran, nul doute qu’il est à mettre au compte du général, ainsi que pour le traitement infligé aux P.N français et aux Harkis qui ont vaillamment combattus sous commandement français.
      Par contre, concernant Duhamel, je serai moins objectif que vous. Qu’il soit un journaliste politologue, à la rigueur, bon et imminent, j’en doute un peu. Étant aujourd’hui le seul et le plus vieux sur la place de Paris, il ne risque pas d’être pris en défaut.
      Au sujet de la carrière du général De Gaulle, en tant qu’homme, il a pu commettre des erreurs(c’est d’ailleurs le propre de l’homme!). Comme soldat, nous ne pouvons nous baser que sur ce que les historiens ont bien voulus écrire et laisser comme témoignages.
      Quel homme n’a jamais failli au moins une fois dans sa vie, sous la pression, la manipulation ou de mauvais conseils??? Avons-nous toujours été digne???
      Alors Moktar, je suis curieux et intrigué, vous apparaissez et disparaissez en prenant soin de rétablir des vérités, vous « flinguez » un mythe, une grande figure historique et politique, mais sans donner vos sources.
      Maintenant, concernant le post de 19:23, sur Pasqua, le SAC, effectivement là aussi nous avons à faire à un drôle de bonhomme, qu’on l’aime ou pas, il fut un serviteur fidèle de l’état. Meneur d’hommes, j’en doute un peu, redoutable sûrement!
      Alors, taupe, trolls,islamo-modérato, chef d’orchestre, flic, infiltré, R.G, bandit de grands chemins, historiens, jésuite???? Merci d’éclairer un sans dents pauvrement instruit

      • Moktar dit :

        Mon cher compatriote
        Il est exact que j’apparais, disparais, au gré des articles et me garde bien d’intervenir sur des sujets mal maitrisés, voire totalement ignorés.
        Chacun possède sa vérité au regard du contexte dans lequel il a évolué.
        Pour connaitre, savoir le parcours de quiconque il suffit d’aller sur le Net, cet outil exceptionnel (tant en bien qu’en mal du reste) sur lequel on peut tout y trouver.
        Pour ce qui est de celui que vous sembler vénéré; prenez le temps d’étudier le blog de Manuel Gomez qui vous en dira long avec preuves irréfutables.
        Oui je continue – hélas ou heureusement – à défendre ce drapeau tricolore souillé par nombre de Français de souche; je l’ai servi pendant de nombreuses années dans une arme hautement respectable et respectée.
        Ce drapeau m’a pourtant trahi; mais malgré cela je ne tolérerai jamais et tant qu’il me restera un peu de souffle que des étrangers à religion néandertalienne vienne le souiller.
        Quant au faux pas; lorsque l’on est un soldat on n’y a pas droit.
        Un soldat est là pour servir telle cette devise: Honneur et Fidélité.
        Des Officiers prestigieux parmi les plus décorés de l’armée française ont su, à un moment donné, choisir entre la trahison et l’honneur: ils ont choisi l’honneur.
        Dites-moi, objectivement, quand et à quelle époque 2 Goal a agi ainsi.
        Comment, cher compatriote, peut-on vénéré un individu qui a interné un héros Français en la personne du Maréchal? comment peut on parler d’honneur lorsque cet abominable personnage a trahi ses engagements mais de surcroit a fait fusillé des Soldats héros de notre France: je pense particulièrement au Lieutenant Roger Degueldre (voyez le parcours exceptionnel de cet homme), Voyez aussi qui était cet Officier Colonel Bastien-Thiry éminent polytechnicien.
        Oui je juge cet ignoble personnage et j’ose croire qu’un jour l’histoire saura en parler.

        • Romanin dit :

          Cher Moktar, merci pour votre commentaire qui je l’avoue m’a surpris(je ne croyais pas avoir de réponse).
          Permettez-moi de prendre le recul nécessaire à une réponse constructive. Et aussi d’y prendre les informations sur les personnages que vous citez plus haut.
          Je profite de cet espace pour juste vous préciser que je ne « vénère » pas De Gaulle, je n’ai pour information que les récits des historiens et la formation apportée par notre éducation nationale(professeurs majoritairement à gauche). Et les reportages télévisuels(avec toujours les mêmes questions sur la véracité et l’ exactitude des faits présentés).
          Concernant le Maréchal de France que vous citez et qui fut un héros de la première guerre, sa prestation et son implication dans la seconde, peut poser un certain nombre de questions(collaboration, déportation…), mais là aussi, je réserve ma réponse pour après si vous le voulez bien.
          Veuillez noter que vous avez fait un second émule en la personne de Hathoriti

        • Sjean-louis dit :

          Monsieur Moktar, je partage tout à fait votre point de vue et je m’insurge quand on nomme le personnage « grand homme » ! c’est le seul militaire qui ose faire croire qu’il a libéré Paris en étant en tenue de parade alors que les vrais libérateurs du Gal Leclerc sont en treillis poussiéreux.
          Monsieur Moktar, j’ai l’impression que vous êtes le lieutenant colonel ancien adjoint au Maire de Villeurbanne Charles Hernu . je vous salue très respectueusement.

          • Moktar dit :

            Monsieur Sjean-Louis la bienséance me conduit tout naturellement à vous rendre votre salut.J’ai bien connu celui pour lequel vous m’identifiez ainsi que Charles Hernu; j’ai tout de même revêtu l’uniforme pendant de nombreuses années et porté le béret vert de la Légion Etrangère composée, je crois utile de le rappeler, de Français par le sang versé ce qui de mon point de vue légitiment nettement le titre de Français.

          • Sjean-louis dit :

            Monsieur,
            respectueusement vôtre !

        • Romanin dit :

          A mon tour de vous dire cher compatriote,
          Me revoilà avec le recul nécessaire et peut-être quelques informations sur les personnages nommés.
          Tout d’abord permettez-moi de vous répondre sur le lieutenant Roger Gustave DEGUELDRE et son brillant parcours(effectivement, ce nom me disait quelque chose). Il a rejoint l’OAS après avoir déserté à la suite du putsch de 1961.
          Ensuite il se retrouve aux côtés de Roger Pannequin( connu sous le nom de commandant Marc), comme FTP.
          Médaille Militaire pour actes de courage(Indochine), Croix de guerre des TDOE, Chevalier de la légion d’Honneur et nommé officier(Algérie).
          On le retrouve en janvier 1961, semaine des barricades, engagé dans la défense de l’Algérie française, il est soupçonné d’avoir participé au complot avorté de 1960, contre De Gaulle.
          Il fût le créateur des « Commandos Delta » de l’OAS(1961), il y eut l’affaire du Centre Social de Château Royal. En avril 62, il est arrêté, condamné et fusillé le 6 juillet 1962, d’en d’horribles conditions(Officiers refusant de former le peloton d’exécution, une balle sur 12 le touchant et le trop long assassinat de l’officier chargé du(ou des) coup(s) de grâce, cet officier s’y reprendra à six fois et changera deux fois d’armes).
          « La vérité appartient à l’histoire ». Il a été « fusillé pour crime de fidélité à la parole donnée!.
          BASTIEN-THIRY,(là aussi, il me semblait connaître, mais sans pouvoir dire) Affaire de l’attentat du Petit-Clamart(22/08/62).
          Ingénieur et brillant officier, il soutient De Gaulle de 1942 à 1959. Suite au discours de septembre 1959 sur l’indépendance et du choix retenu d’offrir au FLN, mais aussi des mensonges de De Gaulle pour revenir au pouvoir et des Accords d’Evian(Louis Joxe/Buron et De Broglie) 8 mars 62, il programme l’attentat.
          Arrêté(14/09/62) avec 8 autres inculpés, il sera fusillé lui aussi au Fort d’Ivry.
          Comme le Lieutenant Roger Gustave DEGUELDRE, il refusera d’avoir les yeux bandés.
          Cercle Jean Bastien-Thiry B.P. 50070, 78170 La Celle-Saint-Cloud, à découvrir!!
          Merci Mr Moktar de m’avoir permis de me replonger un bon moment dans l’histoire. « Le devoir de mémoire incombe à chacun de le rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin… »
          Puis-je encore me permettre des questions à votre sujet:
          Béret vert de la Légion Etrangères, celle du 7è Régiment de Chasseurs d’Afrique??
          Ou Béret vert du 1er Bataillon Etranger de parachutistes(1er BEP)??
          Ou 1er REP/ 2e REP??
          Je vous ai répondu sur l’emprisonnement du Maréchal, qui lui aussi fût un grand homme, mais…
          Pour De Gaulle, nombreux sont ceux qui aujourd’hui encore se réclame de lui(Morano dernièrement), je vous ai aussi répondu que je ne vénérais pas le personnage, mais je ne peux pas le juger comme le fait Sjean-louis dans cet espace.
          Effectivement, à la lecture des faits d’armes d’un DEGUELDRE et d’un BASTIEN-THIRY, il n’y a pas photo!!!
          J’ai moi-même dans ma famille des personnes qui méritent beaucoup plus de « vénération », et de « respect » que le général cité plus haut.
          Concernant le blog de Mr Gomez, je n’ai pas vraiment trouvé les preuves irréfutables. Les premiers articles consultés m’ont paru intéressant( P.N, O.A.S), mais ensuite on tombe vite dans le politiquement correct et les tentatives de dialogue ou de mises au point(Affaire de la main rouge, Sarkozy..) sont systématiquement frappés de censure, seul reste les commentaires allant dans le sens du blog, les autres disparaissent dans le méandre des autoroutes de l’ informatiques!
          Certains articles me paraissent « tronqués », sauf pour la partie concernant De Gaulle et les « 3 options » proposées du discours sur l’indépendance de septembre 1959.
          Etant humain, je peux aussi me tromper!
          A vous lire, je vous salue respectueusement.

  4. jino dit :

    Quand on lit l’interview de ce monsieur, on se dit que ces policiers sont vraiment des masochistes ! Continuer à cracher sur le FN quand on sait ce que subissent les policiers aujourd’hui c’est vraiment à n’y rien comprendre ! Mais il est vrai que ce monsieur qui s’est expatré au Mali est bien loin des problèmes qui pourissent la vie de ses collègues tous les jours. C’est comique aussi de l’entendre qualifier ses collègues syndicalistes de  » soldats politiques manipulés par les partis » car c’est exactement ce que j’ai pensé de lui en lisant ce texte.

    • James dit :

      Jean Louis ARAJOL, que j’ai vu lors de mon passage sur le 2eme arrdt, était un grand personnage. Des idées bien ancrées jusqu’a faire interrompre un service ! « STOP on cause » presque du Michel AUDIARD ! Sans doute est il déconnecté de nos soucis de filc. Il est d’une droite qui n’existe plus et a du mal à s’avouer qu’une partie de cette corporation est sensible aux arguments de Marine LE PEN (mais il faut voir ce qu’on voit, ce qu’on supporte ! Rien à voir avec les années ARAJOL). Quant aux syndicats aux ordres de l’état et virer les « collabos » je crains fort que çà ne soit réaliste car ces gens là tiennent à leurs places et ne démordront pas ! J’étais délégué départemental SGP avant d’être bouffé et digéré par une entité lors d’une fusion. Devenu simple trouffion D’UNITE POLICE SGP FO, syndicalement dégradé pour laisser ma place aux « copains » du départemental nouvellement élu…J’arrive à 52 ans et je suis fatigué de trop de copinages, ils ne traitent pas des VRAIS problémes pour ne pas blesser la hiérarchie ! Enfin, moi je ne suis qu’un blaireau, un blaireau qui râle et qui gueule, un blaireau chiant, un ancien du SGP désabusé !

  5. Themis dit :

    Voici ce que ITélé publiait hier : « Cartouches défectueuses dans la police: 10.000 munitions concernées »

    Dans cet article on apprend que les cartouches sont inopérationnelles. Si le policier doit faire feu et bien le coup ne part pas . A croire que ce gouvernement a fini par désarmer tout le monde sauf les terroristes, les bandits et les criminels !

    http://www.itele.fr/justice/video/cartouches-defectueuses-dans-la-police-10000-munitions-concernees-139627

  6. Themis dit :

    Bon signe ! Un troisième syndicat de police se joint à la manifestation du 14 octobre !

    https://policeetrealites.wordpress.com/2015/10/09/unsa-police-appelle-egalement-a-manifester-le-14-octobre-2015-a-12h00/

  7. COMET dit :

    J’ai beaucoup de mal à comprendre la raison pour laquelle vous publiez un entretien de monsieur Arajol qui n’a vraiment pas de leçon à donner en matière de syndicalisme policier. Pourquoi ne pas donner également la parole à Bruno Beschizza, autre « grand syndicaliste » parti manger la bonne soupe servie par l’UMP, enfin pardon par « Les républicains » (sic!).

  8. Albarèdes Robert dit :

    je veux bien que Marine « ne soit pas une républicaine » (ce qui est sûr, c’est qu’elle n’est pas une « ripoublicaine »!), mais faire du créateur du SAC (Pasqua pour info…) un parangon du « républicanisme », là, franchement, je me marre!

    • Sjean-louis dit :

      J’apprécie votre rappel sur la bande aux Charles (les deux : de gaulle et pasqua), des bandits patentés avec carte « pro » au bandeau tricolore.

      • Themis dit :

        @Sjean-louis

        Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Dans mon commentaire je ne parle que de Charles Pasqua qui a participé à des gouvernements qui ont vendu la France. Charles de Gaulle a peut être rendu l’Algérie aux algériens mais cela me parait normal puisque c’est leur pays. C’était à nous ensuite de ne pas les faire venir en France ! Et ça c’est Giscard qui a commencé et tous les présidents qui ont succédé. Et c’est encore Giscard qui a fait voté cette fameuse loi qui nous a empêché de battre monnaie et d’emprunter sur les marchés financiers.
        Et encore une fois tous les gouvernements successifs ont suivi.
        Quant à Charles de Gaulle il n’a jamais vendu la France bien au contraire et a toujours défendu ses intérêts !
        Vous êtes vraiment de mauvaise foi !

        • de Navarre dit :

          N’oublions pas le regroupement familial et l’acceptation de la polygamie, c’est aussi Giscard/Chirac, qui faisaient venir par trains entiers toute cette main d’œuvre bon marchée, applaudi par l’ensemble du patronat français. Inutile d’expliquer pourquoi!

        • Moktar dit :

          Et bien mon cher Themis vos avez un réel besoin d’apprendre l’histoire de France dans laquelle est évoquée l’Algérie.
          L’Algérie a été rendue aux algériens?! C’était leur pays?!
          Alors kamarrad expliquez nous comment l’on estime qu’un territoire est un pays.
          Je ne vais pas vous faire un cours sur l’Algérie car ce n’est pas le sujet de l’article en question, mais je vais juste vous rappeler quelques points importants que vous semblez ignorer ou PIRE occulter:
          – L’Algérie ne s’appelait pas Algérie. Et ce pays était sous domination Turque
          – les habitants de ce pays: Berbères, Chleus, Mozabites étaient en quasi esclavage sous le joug des Turcs
          – la conquête de ce pays s’est faite avec l’accord de toutes les puissances lasses d’être rançonnées.
          – Lorsque les Français ont dbarqué il n’y avait AUCUNE infrastructure, j’écris bien AUCUNE.
          – la première tâche des Français a été d’enrayer les maladies qui décimaient ce peuple hétéroclite.
          – la seconde fut d’assainir des milliers d’hectares non exploités
          – la création de toutes les infrastructures (route-air-mer-fer).
          Mais vous avez d’excellents ouvrages qui vous permettront de vous cultiver.
          Quant à votre 2 goal; je ne ferai que citer l’un des plus éminents journalistes politologues Français en la personne de Alain Duhamel qui, à la question: quel est selon vous le plus grand criminel de la 5ème république? la réponse fut immédiate: »sans aucune hésitation le Général de Gaulle ».
          Vous devriez aussi lire quelques ouvrages sur ce sinistre personnage qui, lâchement, s’est rendu sans combattre en 14/18 (là aussi vous pouvez vous procurer des ouvrages).
          de Goal a toujours été un personnage imbu de sa personne qui s’est autorisé non seulement à fusiller des soldats Français mais qui, plus est, est responsable OFFICIEL du génocide du 5 juillet 1962 à Oran.
          Je conclus et prie Riposte Laïque de me pardonner mais on ne peut laisser dire et écrire n’importe quoi.

          • Sjean-louis dit :

            @Moktar.
            Bonne réplique Monsieur Moktar et je me permets d’ajouter que 2 goal a été fait général de brigade à titre provisoire par Paul Reynaud pour une mission en angleterre doù il n’est pas revenu. De plus, il a fait fusiller un Français pour le principe.

          • JEAN PN dit :

            Ceux qui t’ont mis des points en moins sont: Soit des gens qui ne savent pas et quand on sait pas on s’abstient, soit ce sont des gauchistes traitres à la France.

          • Moktar dit :

            Ceux qui m’ont mis des points en moins, je m’en tape totalement; non seulement cela prouve qu’ils ne connaissent strictement rien à l’histoire, qu’ils sont cons ditionnés vraisemblablement par leur appartenance politique, et de plus que ce sont des pleutres qui n’osent se découvrir et argumenter. Ces gens là, j’aimerai bien les connaitre et surtout les voir affronter le péril lorsqu’il sera ouvert sur le territoire; ce sont sans aucun doute des rats qui chercheront les caves pour s’y replier. A bon entendeur salut.

    • Themis dit :

      Charles Pasqua a été, ne l’oublions pas, le roi de la mise en examen devant la justice ! Mais il a été aussi un meneur d’hommes et un chef.

      Si mes souvenirs sont bons, il m’a paru avoir été très apprécié comme ministre de l’intérieur (de 1986 à 1988 et de 1993 à 1995) car derrière ses hommes. Il parlait peu dans les médias mais agissait. D’ailleurs, il a très bien géré les périodes d’attentats en France et les services de renseignements étaient efficaces..Seul un policier ou un gendarme ayant travaillé à cette époque pourrait nous répondre car je me trompe peut être.

      En tous cas, j’ai trouvé tout à fait scandaleux que les députés de gauche refusent de lui rendre hommage à l’assemblée mais aussi toute la haine déversée par certains médias. C’est sûr que Charles Pasqua n’était pas un enfant de coeur mais il a protégé les français du terrorisme bien mieux qu’un Nicolas sarkozy ou qu’un Cazeneuve.

      « Il faut terroriser les terroristes » (1986) Rien que pour ça total respect car il n’a pas fait que le dire.

      Pour moi, Charles Pasqua représente la vieille gade de l’UMP d’avant le bling bling. Des filous bien sur mais qui y mettaient quand même les formes, si je puis dire. D’ailleurs, quand on y regarde bien, ils ont été les plus malins car ils nous ont longtemps roulé dans la farine. Quant aux deux derniers trublions, ils ont fini le travail en nous menant à l’abattoir face à l’accélération de cette immigration de masse.

      Depuis longtemps, j’assiste à cette immigration continuelle dans mon pays et depuis longtemps je me pose la question : Quels intérêts peuvent bien motiver TOUS nos dirigeants (tous sans exception) pour appliquer cette même politique suicidaire ? La cupidité c’est sur mais pas que ! Il suffit de constater que cette même politique a été menée dans la plupart des pays européens et sans vergogne. Cela a été bien planifié tout le long de ces dernières décennies.

      Mais à l’époque, je ne me doutais pas qu’ils allaient nous vendre à la pieuvre bruxelloise. On n’est jamais trahi que par les siens ! Mais ce qui m’a aussi beaucoup choqué a été de découvrir que nos dirigeants vassaux obéissaient aveuglément à « l’ami » outre Atlantique. Celui-là même qui était venu nous délivrer en 40 mais qui voulait à présent réellement notre peau et le rêve américain est en train de virer au cauchemar. En effet, c’est bien les Etats Unis, en mettant le Moyen Orient à feu et à sang, qui a provoqué la marée humaine qui submerge l’Europe. Beaucoup d’articles montrent que les américains depuis des années ne font pas grand chose pour régler le compte de Daech et ont une tendance malsaine à jouer avec le feu. Le tout avec beaucoup de victimes des deux côtés.

      Quoiqu’il se passe dans l’avenir, il est certain que la crédibilité et l’image des Etats Unis ne sera plus jamais la même. Dans cette affaire, Obama a fait un désastreux coup de com ce qui n’est pas le cas pour l’instant de Poutine.

      Le monde est vraiment en train de changer….

  9. Romanin dit :

    Merci Pierre, d’avoir « recueillis » les propos de « bibi fricotin » de Bamako. Devanture des Ripoublicains, ancien RPRUMPPSLR, attention la liste va devenir longue comme un jour sans fin!!!
    Qui pour nous sauver?????? peut-être le M.P.F?

  10. Romanin dit :

    Encore un qui est plus « républicain » que le Républicain de base. Programme pluriannuel mis en place par Joxe, déjà ça sent l’embrouille et la grosse manip franc-mac à deux balles.
    Même le long blabla en dit long sur le fondateur de Français Solidaires et sur son parcours Boorlésien! Et puis, Bamako ce n’est pas la France.
    @R.L, où les trouvez-vous tous ces nouveaux(très anciens) sauveurs de la « République », heureusement que le ridicule ne tue plus!

  11. chafoin dit :

    Tout ce beau discourt critique pour la Gauche, critique pour le FN,
    n’est il pas ici uniquement pour la promotion de Les Républicains dont vous ne parlez pas curieusement alors qu’ils ont (sous l’UMP)
    supprimés des milliers de postes de policiers et par la même de syndicalistes potentiels.
    Vous nous dites qu’ils faut s’attaquer aux voyous, rétablir le système
    carcéral etc, mais ça sent bien le programme de Marine Le Pen, et
    aussi les promesse de Karcher du nain de l’UMP.
    Mais vous avez raison sur un point, continuez à voir les problèmes des citoyens Français perché sur votre bananier du Mali, et continuez à vendre de la sécurité dans ce pays, il en a bien besoin.

    • Romanin dit :

      Merci et bravo pour votre analyse et votre perspicacité, R.L est en train de ce perdre à chercher le nouveau « Sauveur ».
      Alors là, un long exposé de Bamako, pour vendre du vent, j’en reste sur le c**!

  12. JEAN PN dit :

    Moi, je souhaite plutôt que les Policiers se rendent chez eux (Hollande, Valls, Taubira, Cazeneuve …..) à 6h du matin pour les arrêter au motif:  » Traitrise contre la France  » !

    • Moktar dit :

      Qué serra…serra..demain n’est jamais bien loin…etc…
      Tant que la hiérarchie sera « frileuse » les policiers ne feront strictement rien; ils sont pour la plupart, notamment à la BAC, soumis à des pressions extrêmes qui les conduisent, soit à courber l’échine, soit à démissionner. Quant aux autres polices (CRS, Nationale,GM) ils ont exactement les mêmes problèmes.
      Par conséquent ils ne feront surement pas un putch.

  13. pugnacité dit :

    La police est infiltrée de combattants politico religieux musulmans(idem pour l’armée) qui n’ont qu’un but :démanteler et substituer leur système de valeurs archaïques et rétrogradés.Quant aux syndicats,ils comptent leurs rentes de situation et se contentent d’être protégés des affres de la crise(ils sont dépassés par la bese non syndiquée).
    Les policiers sont désormais des cibles vivantes qu’ils soient en service ou chez eux s’ils ont été repérés.
    Je pense que pour faire cesser cela ,la moins mauvaise des solutions est d’opter pour un vote FN.La pression du peuple pourra alors influencer sensiblement la politique menée.

  14. Alain F. dit :

    C’est encore un peu du « bla-bla » pour quelqu’un qui a l’air de se démarquer de tout le monde,qui propose les mêmes solutions que le Front National et qui doute du Front National.Encore un individu dont l’égo ternit le raisonnement.