Que Macron prenne garde à la colère des CRS…

Les policiers sont des gens obéissants et disciplinés. Ils sont soumis comme tous les fonctionnaires au devoir de réserve et n’ont pas le droit de grève. Mais il ne faut pas abuser de leur docilité.
Depuis des mois, voire des années, les policiers rouspètent contre la dégradation de leurs conditions de travail : véhicules obsolètes, commissariats délabrés aux portes rafistolées et aux toilettes parfois inutilisables… Une situation que leur hiérarchie connaît parfaitement mais qu’elle feint d’ignorer. Visiblement, le confort des policiers ne fait pas partie des priorités de ce gouvernement, pas plus que des précédents d’ailleurs.

Sauf que la colère qui gronde dans les commissariats et au sein des compagnies de CRS risque bien d’exploser un de ces quatre matins. On en a eu un aperçu le jeudi 21 septembre lorsque 2 200 CRS se sont fait porter pâle. Une situation incroyable ! Du jamais vu ! Ce jour-là, alors que partout en France se déroulaient des manifestations contre la réforme du code du travail, 50% des effectifs censés assurer le maintien de l’ordre étaient en arrêt de travail. Un véritable mouvement de grève déguisé. Dans l’urgence, la hiérarchie a dû rameuter des effectifs dans les commissariats de police. Et comme cela ne suffisait pas, la gendarmerie a été appelée en renfort pour assurer la sécurité des manifestations.

Un mal aussi mystérieux qu’inexpliqué

Même le chef de l’État, en déplacement à Marseille ce jour-là, a été victime du ras-le-bol des policiers. Les 16 motards prévus pour l’escorte ont tous été frappés simultanément d’un mal aussi mystérieux qu’inexpliqué ! Bref, il a fallu, là encore, faire appel aux gendarmes. Motif de ce coup de colère des CRS ? La décision du gouvernement de fiscaliser l’indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT). Une prime versée aux CRS lors de leurs déplacements en mission, qui constitue pour eux un complément de salaire non négligeable. Étant intégrée au salaire la prime est donc désormais soumise aux prélèvements fiscaux, notamment à la CSG. Ce que refusent les CRS par l’intermédiaire de leurs syndicats. De plus, le versement de cette prime est retardé. Il n’arrivera que trois mois après la fin de la mission. Inacceptable pour ces policiers corvéables à merci, envoyés en première ligne contre des manifestants souvent ultra-violents ou pour déloger les camps de migrants qui fleurissent un peu partout dans notre beau pays.

Des migrants souvent mieux logés et mieux traités que nos policiers comme en témoigne la mésaventure survenue récemment aux hommes de la CRS 16 de Saint-Omer. Ce 19 septembre, ils avaient participé à l’évacuation d’un campement sauvage à Grande-Synthe, dans le Nord. Épuisés après une longue vacation de 14h30, ils regagnaient leur hôtel à Valenciennes. Quelle ne fut pas leur surprise en arrivant de trouver, dans le hall d’entrée, plusieurs dizaines de migrants, ceux-là mêmes qu’ils avaient évacués au cours de la journée qui attendaient qu’on leur attribue une chambre ?
On comprend la colère de ces policiers qui, après protestation auprès de leur hiérarchie, ont dû changer d’hôtel. Les CRS délogés pour laisser la place aux migrants. Un comble ! Dans un tract le syndicat UNSA police CRS se demande « qui a pris la décision de mettre » les migrants évacués  « dans le même hôtel que les CRS ayant mené l’opération ». Un manque de considération évident de la hiérarchie, une véritable insulte vis-à-vis de ceux qui ont la difficile tâche du maintien de l’ordre dans notre pays.

Punaises de lit dans les chambres

Un désagrément qui survient quelques jours après un autre scandale survenu au Novotel Suites de Coquelles, un hôtel pourtant classé quatre étoiles, situé non loin de l’ancienne jungle de Calais. C’est là que sont logés les policiers de la CRS 55 de Marseille chargés d’empêcher l’installation d’un nouveau camp de migrants. Dévorés par des punaises de lit dans leurs chambres, ils ont dû passer la nuit du 28 août dans leurs véhicules. « Depuis trois ans on est très sollicités, témoigne un CRS. On travaille à flux tendu avec des congés réduits au strict minimum légal. Si en plus on ne peut pas récupérer, vous imaginez ? La fatigue, la nervosité…çà peut très vite jouer sur la sécurité. »
Il leur faut effectivement avoir les nerfs solides pour tenir dans ces conditions. Devant leurs protestations, l’administration a finalement décidé de loger les policiers de cette compagnie à Abbeville, soit à 1h20 de leur secteur d’intervention. Un beau gâchis !

Cette situation tendue ne pourra pas durer éternellement. Au lendemain de la manifestation nationale de colère des CRS, le ministre de l’Intérieur a reçu leurs syndicats. Dans l’urgence, il leur a promis 50 millions d’euros pour la rénovation des commissariats. Un geste du gouvernement qui n’apaisera pas, pour autant, la colère des policiers, des CRS en particulier.
Alors que s’exprime chaque jour dans la rue le mécontentement des catégories sociales, que se passera-t-il si, un jour prochain, se déroule une grande manifestation nationale de protestation et que les CRS sont aux abonnés absents, pire se joignent au défilé ? Macron sera-t-il alors, comme De Gaulle en 1968, contraint de quitter la France pour chercher refuge en Allemagne ? Encore que l’actuel chef de l’État ne pourra même pas compter sur l’armée !

Alain MARSAUGUY

image_pdf
0
0

39 Commentaires

  1. Il faut voir l’arrogance de Macron, en passant en revue les gardes mobiles, qui eux servent le gouvernement, en leur disant vous êtes la ! Vous, en méprisant les CRS, il faudra bien un jour que les moblots, comprennent qu’il se crée un fossé avec les CRS leurs frères d’armes de mai 68, ou les deux formations parfois étaient amalgamés, Mobile rappelle toi ,et fait toi aussi porter pale, devant ce gouvernement d’abandon. Pro-européen.

  2. Tu parles ! Ces Crs sont les 1ers pour venir défendre Macron !!!Ils rognent en coullisses , mais devant , ils s’écrasent et font quand même le boulot pour Macron !

  3. Tout à fait d’accord avec vous f.des vignes.Toutes les indemnités devraient êtres fiscalisées , comme dans le privé ( ou le civil.) Je trouve que ces messieurs ne manque pas d’air…! Déjà , il faut les trouver des médecins qui signent des arrêts de maladie en si grand nombre ( 2200… !) .Et en plus , d’aucuns sur ce site pensent que les militaires , eux aussi , devraient se mettre en grève ….! Et pour quelle raison s.v.p. ? Ou bien les gengens également ( eux c’est déjà fait , et pas qu’une fois …! Pour le 13eme mois et les 35 h.et être à « égalité » avec les autre salariés ….! , pas gênés non plus …!). Moi je dis que si leur(s) condition()s ne leurs conviennent pas , ils peuvent changer de métier , bosser en entreprise , par exemple….Pour mon soutient , ils repasseront…!

  4. Ces gens ont également l’obligation de refuser d’exécuter un ordre manifestement illégal, mais apparemment ils ont des difficultés à s’en souvenir

  5. Soutien total et sans équivoque aux forces de l’ordre. Merde à ces politiques insignifiants et répugnants. Il est temps de renvoyer tout ces politiques merdouillards et corrompus soit au cachot avec leurs frères de sang islamistes , soit au boulot.

  6. S’il y a une grosse manif avec les CRS et policiers joints, qu’ils en profitent pour tirer à vue sur la Macrouille et ses sbires, tous pourris jusqu’à la moelle. Bon débarras quand ces saloperies de crevures auront crevé. Dès que la police soutiendra le peuple, le peuple se relèvera et virera les cancers politiques de la France.

  7. Je trouve qu’ils font preuve de beaucoup de patience, mais que cela va changer.

  8. Ceux qui gazent les poussettes sur ordre récoltent ce qu’ils ont semé : le mépris.

    Nous soutiendrons les forces de l’ordre quand elles soutiendront le peuple de France.

  9. CRS et Commissariats (Police) sont deux pbs différents, mais aussi graves…
    CRS ? Jusqu’à 200 jours hors de chez eux ! Logés ?? Les primes sont vitales…
    Commissariats ? Délabrés et submergés de paperasse !
    Tous se font « taper sur la gueule » par nos « invités » sous couvert du Pouvoir !
    Nos Armées, aux antipodes, font de la figuration pour imiter les USA….
    L’Etat de Guerre, rabâché, mérite autre chose !

  10. C’est la fonction du CRS qui me fait réagir et non pas ses conditions de travail ! Ce sont des miliciens, la servilité est le principal critère de recrutement ! En 1968 ils auraient tirer sur la foule des manifestants si l’ordre avait été donné, je pense qu’aujourd’hui le degré de soumission des forces de l’ordre est bien supérieur !

  11. Allez Macron un coup de plus dans la fiche de paye des CRS, supprimes les cuirasses et les casques, les armes à feu, et les véhicules de transport, un coup de plus et …Ça sentira le cramé, aprés les militaires, donne un petit coup aux gendarmes en leur redonnant leurs vélos sans pneus de rechange. Vas y tu es dans le bon sens, n’oublies pas qu’on est comme eux avec eux !

    • Pierre , si j’ osais , je risquerais le raccourci suivant :  » CRS et retraités ( dont je suis ) …. MÊME COMBAT !
      Car Macron les ponctionne ( comme tant d’ autres ) pour financer sa suppression contrôlée de l’ ISF .

  12. « Étant intégrée au salaire la prime est donc désormais soumise aux prélèvements fiscaux, notamment à la CSG. »

    Non, non… ce n’est pas une prime, c’est bien une indemnité. C’est totalement différent. Et cela rend d’ailleurs la décision de Macron encore plus humiliante et encore plus méprisante pour les policiers. Fiscaliser une prime aurait été discutable… mais fiscaliser une indemnité est carrément un vol.

  13. Bonjour , j’espère que cette fois ces braves personnes ne vont pas encore se laissez manipuler comme macron sais si bien le faire , Messieurs de la police de la gendarmerie , il s’agit de votre sécurité , tout comme la sécurité des citoyens , ne vous laisser pas endormir par le sourire de ce manipulateur et réfléchissez , quand vous enrôler du nouveau personnel , penser a votre sécurité , car enrôler un étranger qui a la première occasion vous tirera dans le dos ( ce n’est pas moi qui le dis , mais un ami musulman qui m’a dis ceci , ne tourne jamais le dos a un musulman il est capable de te donner un coup de couteau dés que tu aura le dos tourné

  14. tous les flics, policiers, CRS, gendarmes,devraient, même s’ils n’en ont pas le droit, se mettre en grève , un de ces jours ! jupiter et son plat de nouilles de 1er ministre pourraient-ils faire mettre en taule toutes les forces de l’ordre ? Peut-être qu’ils les remplaceraient par les racailles musuls ? et si c’était ça qu’ils voulaient ? de la part de ces traîtres qui prétendent gouverner la FRANCE, plus rien ne m’étonne, ne m’étonnera, en ce qui concerne les saloperies faites au VRAI peuple de France !

  15. Bravo les gars ! montrez que vous en avez et que nous n’allons pas continuer à subir l’état de satan et ses subordonnés.

  16. Ils ne doivent pas encore en avoir assez subit avec Hollande, puisqu’ils continuent à obéir aveuglement à son psychopathe de successeur qui les envoie protéger des musulmans extrémistes qui encouragent et prônent le meurtre et qui, dans les prochains jours vont comme ils l’ont déjà fait auparavant assassiner leurs collègues. Là il faut le faire, on n’a quand même jamais vu ça, des policiers qui protègent les futurs assassins de policiers et les futurs poseurs de bombes ? C’est effarant d’être aussi soumis ou aussi stupide, mais comme on dit  » plus con tu meurs « 

    • Il n’y avait qu’à voir leur comportement avec les manifestants contre le mariage pour tous, qui eux, étaient pacifiques. Ils se sont bien défoulés ! C’est pourquoi je ne les plains pas.

      • Ils ne se révolteront pas
        On les endormira avec quelques subventions et ils retourneront à la niche comme les policiers il y a quelques mois

  17. Mais non il y aura les gentils gendarmes encore plus timbrés et formatés, qui bosseront à la place des CRS !

  18. « … que l’on prend garde à la colère des légions ! »
    (Marcus Flavinius, Centurion à la 2e Cohorte de la Légion Augusta)

  19. cette racaille de migrants est mieux considérée que la majorité des français, y compris toute notre police, notre amée

  20. A Dupond: ça fait rêver mais si les militaires ne font rien (et à supposer qu’ils en aient envie) c’est qu’ils ne sont pas sûrs d’être suivis par le reste de l’armée et par le peuple. Pourquoi se sacrifieraient-ils pour un peuple qui vote Macron?

    • En plus, l’armée est vérolée par le genre d’individus qui nous emmerdent quotidiennement, dans les rues et partout. Et la vérole est aussi dans la police, la gendarmerie. A mon avis avec la complicité des vendus collabos islamos, on est pas prêt de s’en tirer.

      • Très juste !!
        Nos politicards , aussi incompétents qu’ angéliques , ont cru bon de favoriser le recrutement des muzz dans l’ Armée afin de les  » intégrer  » !
        Quelle ignorance de la véritable nature de l’ islam .! Nos dirigeants laxistes ont tout simplement introduit le loup dans la bergerie .
        Un muzz ne dit jamais  » merci  » . Il se convertit rapidement en  » taupe  » qui sortira le l’ ombre le moment venu .

  21. Attention, ces connards sont prets a remplacer nos policiers par des fiches S. Cette conspiration va loin. 80% des flics en Suede veulent demissionner. C’est Macron et ses connards qu’il faut combattre !

  22. la quatrieme republique est tombee lorsque les forces de l’ordre n’ont plus repondus,armee,crs,gendarmes

    • Et la cinquième a démarré parce que quelqu’un avait suffisamment de charisme pour la porter. Je ne vois personne à l’horizon pour lancer la sixième…

      • la 6e république ? et pourquoi pas la 7e, la 8e, si la 6e ne convient pas ? pathétique ! risible ! hilarant ! je crois que nos contemporains ont les yeux bouchés par de sacrées oeillères !

        • Quand on a le « privilège » d’être un imbécile heureux, le monde doit être merveilleux…

  23. Il y a déja un bon moment que les militaires auraient du marcher sur l’élysée et qu’un général aurait du prendre la place des guignols qui nous servent de président depuis trente ans !!! ils ont les armes , et ils protegent ceux qui les humilient  » ils n’ont que ce qu’ils méritent » Le peuple les soutiendra quand ils s’alieront au peuple (avoir gazé a la MPT n’a pas été une action élogieuse de leur part )

    • un grand soutien a tout nos forces de l’ordre,policiers,CRS,personnel BAC,militaires,pompiers etc…tout ces gens qui subissent tout les jours l’arrogance de ces racailles hyper protégés par ces vendus et collabos de politicards.Bravo a eux et courage,la roue va finir par tourner .

      • SOUTIEN SANS CONDITION A NOS FORCES DE L ORDRE AU COMPLET si ensemble ils décidaient au même moment partout sur le territoire français de refuser de servir, vu les humiliations, qu’ils subissent journellement le gouvernement de COLLABO ISLAMO SOCIALOPES serait bien obligé de reconnaître ses erreurs

    • Dupont vous avez bien raison !
      Comment peuvent ‘ils encore écoutez les ordres de ce gouvernement tyranique qui les amène a leur perte d’une façon ou d’une autre ?!
      Car avec l’invasion ces CRS et autre police gendarme vont tout perdre eux aussi , comme le peuple français , puisque cette racaille nous est bien envoyée pour nous détruire et tout prendre !
      Attendont qu’un de ces CRS ait un viol ou un meutre dans leur famille commis par un migrant .

      • La police a été plusieurs fois la victime des terroristes, les policiers dans la rue, le couple assassiné dans sa maison etc et malgré tout ça, ils continuent d’obéir aveuglement ??? Alors que je suis persuadé que si la police et l’armée rentrent en action et délogent le psychopathe de son trône, la population suivra. Ils y a énormément de gens qui n’en peuvent plus et qui attendent que ça bouge pour intervenir.

      • Lire : si la police et l’armée entrent en action ( j’ai oublié de supprimer le r)

Les commentaires sont fermés.