Que Madame Badinter lise Riposte Laïque avant de l’insulter grossièrement

Publié le 5 octobre 2011 - par - 877 vues
Share

A l’attention du signataire de l’article et de Madame Badinter en particulier.

Concernant le signataire de l’article, ce dernier agit comme sous les pires régimes autoritaires. Culpabiliser, intimider, exécuter en place publique ceux qui ne partagent pas son avis. Il faut reconnaitre son succès. Madame Badinter est tombée dans ce piège infâme, qui ne l’honore pas. Durant la seconde guerre mondiale, il y eut des alliances contre nature. Qu’avaient en commun un de Gaulle, un Churchill, un Roosevelt et un Staline ? Rien que le combat contre le national socialisme. On en connait le résultat et chacun reprit son itinéraire. Combattre l’islam et ses desseins funestes n’a rien de déshonorant, puisque nos libertés ne sont pas négociables et que ce n’est pas une race qui est sujet à critique, mais un projet politico-religieux incompatible avec la République. Cet amalgame fait par le signataire du billet entre racisme et religion est injuste, faux et dangereux. En outre, j’ignorais que Mme. Badinter était en charge de proclamer des brevets de bienpensance. Sa rentrée dans le rang forcée par le signataire de l’article est indigne d’elle, que j’estimais plus résistante que cela. Je lui conseille de lire Riposte Laïque attentivement avant d’insulter le journal en ligne d’un terme aujourd’hui vidé de toute substance : facho. Je ne suis pas d’accord avec tout ce que peut déclarer un tel ou une telle, peu m’importe les couleurs politiques, mais lorsque UNE personne s’élève contre les nazislamistes, je ne peux que l’approuver. C’est en l’occurrence Marine Le Pen. La République n’est pas compatible avec la religion musulmane. Faut-il rappeler au signataire du billet d’intimidation que tous les pays sous le joug musulmans sont des pays autoritaires ? Qu’il vienne nous déclarer le contraire !

Sylvia Bourdon

Texte envoyé au Point, et non publié

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.